Dirigeantes lorraines : des positions à conquérir

De
Publié par

En 40 ans, l'entrée des femmes dans la vie active a profondément marqué la vie sociale et économique lorraine.Toutefois, la présence des femmes aux postes de direction reste minoritaire, que ce soit dans le secteur privé ou dans la fonction publique d'État. Dans les entreprises, la situation a évolué mais la direction d'une entreprise, pour une femme, passe plus sûrement par la création de sa propre entreprise. Lorsqu'elles sont dirigeantes salariées, elles gagnent moins que leurs homologues masculins et sont plus présentes dans les secteurs les moins rémunérateurs. La fonction publique d'État reflète la situation des entreprises, en confiant à peine 18% des postes de directeurs de service à des femmes. La vie locale entérine le constat avec une commune sur dix dirigée par une femme en Lorraine.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 28
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/lorraine Données sur ...
- Mars 2006N° 46
Dirigeantes lorraines :>
En 40 ans, l’entrée des femmes dans la vie active a profondément marqué la vie
sociale et économique lorraine. Toutefois, la présence des femmes aux postes de
direction reste minoritaire, que ce soit dans le secteur privé ou dans la fonction
publique d’État. Dans les entreprises, la situation a évolué mais la direction d’une
entreprise, pour une femme, passe plus sûrement par la création de sa propre
entreprise. Lorsqu’elles sont dirigeantes salariées, elles gagnent moins que leurs
homologues masculinsetsontplusprésentes dans lessecteursles moins
rémunérateurs.
La fonction publique d’État reflète la situation des entreprises, en confiant à peine
18% des postes de directeurs de service à des femmes. La vie locale entérine le
constat avec une commune sur dix dirigée par une femme en Lorraine.
Entre1999et2004,lenombredeLorraines d’entrepreneurs que la présence des femmes
entrepreneurs a progressé de près de 6% pour at- est la plus forte : 37% des entrepreneurs indivi-
teindre11700en2004.Laparitén’estcependant duels de moins de 30 ans sont des femmes.
pasencorelarèglepuisqu’ellesnereprésententque Les femmes représentent 33% des dirigeants
31% des 38 000 entrepreneurs individuels (1) de d’entreprises sans salarié. Leur proportion di-
Lorraine. La Lorraine se situe en dixième position minue avec l’accroissement de la taille des en-
derrière des régions comme le Nord-Pas-de-Calais
(51,4%), la Corse (48%), le Languedoc-Roussillon
Les femmes surtout présentes
(46,5%)oulaBretagne(46,0%).
dans les très petites entreprises
Proportion de femmes chefs d'entreprise
40 %Dirigeantes d’entreprise : services
Lorraine35personnels et filière textile
France hors Ile-de-France
30
Les pyramides des âges des dirigeants et diri-
25geantes de Lorraine sont semblables à celles
de la France. Un peu plus de la moitié (52,4%) 20
des femmes entrepreneurs ont entre 30 et 50 15
ans, contre 49,5% pour les hommes. Signe en-
10
courageant, c’est dans les jeunes générations
5
0
(1) Entreprises individuelles : entreprises non financiè- 0 1ou2 3à5 6à9 10à19 20à49
Tranche d'effectif salariéres qui n’ont pas la forme juridique de société: arti-
Champ : entreprises individuellessans-commerçants, commerçants, artisans et
Source : Insee - Répertoire des entreprises et des établissements
professions libérales.
Rédigé le 08/03/2006 - Directeur de la publication : Jean-Paul FRANÇOIS
INSEE Lorraine 15 rue du Général Hulot CS 54229 - 54042 NANCY
Tél : 03 83 91 85 85 © Insee 2006treprises, jusqu’à 20 salariés. La taille
Les 10 secteurs d’activité à plus forte direction féminine des entreprises individuelles est très
liée à leur activité : les services à la
Part des femmes personne font la part belle aux petites
Secteurs d’activité chefs d’entreprises
sociétés, l’industrie abrite les grandes
(%)
entreprises et les femmes entrepre-
Services personnels et domestiques 72,8 neurs sont plus souvent aux
commandes des premières.Habillement, cuir 67,3
Industrie textile 66,7 En nombre, les activités de la santé, du
commerce de détail, des services per-Santé 41,6
sonnels et des hôtels-restaurantsHôtels et restaurants 41,5
concentrent le plus de dirigeantes d’en-
Commerce de détail, réparations 39,5
treprises individuelles. En termes de
Éducation 38,2
présence féminine, deux secteurs de
Pharmacie, parfumerie et entretien 33,3 l’industrie ressortent : celui de l’habille-
Activités récréatives, culturelles et sportives 31,4 ment-cuir et du textile.
Services opérationnels 26,5
Lesfemmesdirigent72,8% desen-
Champ : entreprises individuelles treprises individuelles du secteur des
Source : Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (Sirène) services personnels et domestiques
Promouvoir l’entrepreunariat féminin en Lorraine
Le développement de l’entrepreneuriat féminin est une priorité du Les «ateliers de créatrices»
Ministèredéléguéàlacohésionsocialeetàlaparité.Ils’agitdedon- et les «cercles de créatrices»
ner aux femmes les moyens de participer, légitimement et à tous L’entrepreneuriatfémininrestemarquépardescaractéristiques
lesniveauxderesponsabilité,àlacréationetàl’essordelarichesse discriminantes, souvent liées à l’environnement socio-culturel ;
économique de notre société. un traitement spécifique est encore nécessaire pour qu’il trouve
pleinement sa place, à terme, dans le droit commun.La politique ministérielle, relayée en région par la déléguée régio-
nale et les chargées de mission départementales aux droits des Cesconsidérationsont conduit l’État et lescollectivitésterrito-
femmes et à l’égalité, est structurée en quatre axes : riales à impulser ou à soutenir la mise en place de lieux d’infor-
mation, d’accueil et d’accompagnement à la création* la mobilisation des acteurs intervenant dans le cadre de la créa-
d’entreprise dédiés aux femmes.tion d’entreprises ;
Cesservicesspécifiques,baptisés«ateliersdescréatrices»ou* la mise en place d’actions de communication ;
«cerclesdescréatrices»sontgénéralementintégrésdansdes
* le renforcement de l’accompagnement des créatrices ;
dispositifs généraux d’appui à la création d’entreprise.
* l’accès des femmes créatrices au crédit bancaire.
Les candidates à la création peuvent y trouver :
* une aide à l’élaboration du projet ;Le FGIF (Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes)
pour la création, la reprise * un apport de connaissances sur les différentes étapes de la
ou le développement d’entreprises création ;
Selon l’APCE - Agence Pour la Création d’Entreprises - moins de * un accompagnement dans les démarches et la préparation
30% des femmes font appel au crédit bancaire et elles rencontrent à la gestion de l’entreprise ;
uneplusgrandedifficultéàyaccéderqueleshommes.
* un échange d’expériences dans des clubs entrepreneuriaux
Avec le Fonds de Garantie à l’InitiativedesFemmes(FGIF),l’Étaten- ou à l’occasion d’animations collectives.
courage les femmes à créer, reprendre ou développer une entre-
Ces services ont également un objectif de sensibilisation et de
prise, en apportant sa caution pour faciliter l’accès au crédit
modification des pratiques dans les dispositifs de droit com-
bancaire.
mun.
Le FGIF s’adresse aux femmes salariées, sans emploi ou inactives,
Sept «ateliers de créatrices» ou «cercles de créatrices» fonc-
responsables d’une entreprise, quels que soient sa forme juridique
tionnement actuellement en Lorraine :
et son secteur d’activité.
* Le «cercle des créatrices» ALEXIS à Forbach ;
Les prêts garantis par l’État sont compris entre 5 000 euros et
* «Cybercréatrices» CYBERNAUTES à Metz ;38 112 euros et sont d’une durée comprise entre 2 et 7 ans. Le
tauxdecouvertureduFGIFest de 70% duprêt.Lesprêts,réservés * L’«atelier femmes créatrices» HOMEGAL à Joeuf ;
aux projets de moins de 5 ans, sont destinés au fond de roulement * créatrices d’activités» Agence de Déve-
et/ou à des investissements. L’Éat a mandaté l’association France loppement des territoires du Sud-Nancéien à Neuves-Mai-
Active Garantie (www.franceactive.org) pour gérer le FGIF. sons ;
Les dossiers supérieurs à 25 000 euros sont instruits et sélection- * L’«atelier femmes : changer le genre» CCI Formation 54 à
nés directement par France Active Garantie à Paris. Pour les dos- Longwy ;
siers inférieurs à ce montant, la procédure a été déconcentrée.
* Le «cercle des créatrices» ALEXIS à Thionville ;
C’est ainsi qu’en Lorraine, neuf Plates-Formes d’Initiative Locale
*L’«atelierfemmesdel’agglomérationdeNancy»CCIForma-(PFIL, www.pfil-lorraine.com/) sont chargées de l’accompagne-
tion 54 à Nancy.mentdescréatricesetdel’instructiondelademandedegarantie.
Chantal Grau, Déléguée régionale aux Droits
des femmes et à l’Égalité
Rédigé le 08/03/2006 - Directeur de la publication : Jean-Paul FRANÇOIS
INSEE Lorraine 15 rue du Général Hulot CS 54229 - 54042 NANCY
Tél : 03 83 91 85 85 © Insee 2006qui comprennent des activités telles
L'inactivité professionnelle :
que les soins de beauté, la coiffure, une motivation pour les femmes créatrices
la blanchisserie. La part des femmes Répartition des créateurs selon la sitaution antérieure (par sexe)
est de 67,3% à la direction des en- 70 %
Hommetreprises de l’habillement et du cuir,
60
Femmesecteur de l’industrie qui comprend
50entre autres la fabrication de vête-
ments, l’industrie des fourrures, la 40
fabrication d’articles de voyage et de
30
maroquinerie.
20
Le domainedelasanté estégale-
10ment bien représenté avec 41,6%
de femmes. Cette proportion at- 0
Au chômage Sans activitéEn activité Au chômageteint 66% chez les auxiliaires médi- depuis moins d'un an professionnelledepuis un an ou plus
caux (infirmières en particulier). Situation antérieure
Source : Insee - enquête SINE 2002
Des créatrices diplômées
Des créatrices plus diplôméeset motivées
Répartition des créateurs par niveau de diplôme selon le sexe
Les entreprises font peu appel aux
Homme%35
femmes lorsqu’il s’agit d’en confier Femme
la direction à un salarié. Pour être
30
à la direction d’une entreprise lors-
25qu’onest unefemme,ilpeutêtre
préférable de la créer. Mais dans
20
ce domaine, les femmes sont éga-
lement sous-représentées avec un 15
peu plus d’une femme concernée
10pour quatre créations ou reprises
d’entreprises (27% en Lorraine,
5
contre 29% au niveau national en
2002). Les activités de services 0
pas de diplôme BAC techniqueCEP, BEPC, CAP/BEP BAC général Diplôme supérieur
ourestent la cible privilégiée des fem- Brevet au baccalauréat
professionnelélémentaire,
mes porteuses de projet et repré- Brevet des
collègessentent près de 60% de leurs
Source : Insee - enquête SINE 2002
créations. Le commerce arrive en
seconde position avec un quart des
créations.
Une place réduite à la portion congrue dans les organes dirigeants
Ce qui distingue les hommes des des entreprises comme à la tête des administrations
femmes en matière de création,
En Lorraine, seuls 17,7% des postes de direction dans la fonction publique
c’est la forte proportion de ces der-
d’État (3) sont tenus par des femmes. Et pourtant, les femmes y représen-
nières à s’engager dans la création
tent 48,1% des postes en 2003. La situation est plus favorable pour cer-
ou reprise d’entreprise après une
tains corps. C’est ainsi que la proportion de femmes est de 20% parmi les
période d’inactivité professionnelle.
«ingénieurs grands corps» et le corps des administrateurs. C’est dans la
Elles sont plus de 27% dans ce cas
magistrature que la parité est la plus forte avec près de 49% de magistra-
contre 10% chez les hommes.
tes. A contrario, l’enseignement supérieur est à la traîne avec seulement
De même, plus de 80% des femmes 14% d’enseignantes de «rang magistral». Quelle que soit la fonction de di-
n’avaient aucune expérience préa- rection, la Lorraine présente toujours une situation plus défavorable pour
lable de création d’entreprise avant les femmes que le niveau national.
de démarrer leur projet. Et près du
Beaucoup de candidates mais peu d’éluestiers d’entre elles se sont lancées
La Lorraine compte près de 10% de femmes maires. Cette proportion sedans une activité qui n’a aucun lien
retrouve quelle que soit la taille de la commune, à l’exception des commu-avec leur métier d’origine, montrant
nes de 5 000 à 10 000 habitants qui ne comptent que 4% de femmesainsi un certain goût d’entreprendre.
maires.LeConseilRégionaldeLorrainesedémarquedececonstatcaronC’est d’ailleurs la motivation pre-
dénombre parmi ses membres élus, 34 conseillères régionales sur 73, cemièredelamoitiéd’entreelles.
qui représente un taux très proche de la parité (46,6%).
Les femmes créatrices sont globale-
ment plus diplômées que leurs homo- (3) prise au sens large : ministères civils, Défense et établissements publics administra-
tifs en dehors des caisses de sécurité sociale.logues masculins. Les détentrices
Rédigé le 08/03/2006 - Directeur de la publication : Jean-Paul FRANÇOIS
INSEE Lorraine 15 rue du Général Hulot CS 54229 - 54042 NANCY
Tél : 03 83 91 85 85 © Insee 2006d’un diplôme supérieur au baccalau-
Le salaire moyen d'une dirigeante est inférieur de 16%
réat représentent plus de 30% des à celui d'un dirigeant
effectifs, contre 25% des hommes.
Salaire horaire net (Euros)
«toutes choses égales par ailleurs»Lorraine
Dirigeantes salariées :
Homme Femme Écart
encore très minoritaires
Constante 49,9 41,9 -16%
Les femmes représentent 13,7%
Tranches d’effectifs d’établissements
des dirigeants salariés (2) en 2003,
0 salarié 23,7 19,4 -18%
soit près de 600 en Lorraine.
Moins de 10 salariés 19,6 15,3 -22%
Elles gagnent en moyenne 29 300
10 à 19 salariés 28,0 21,3 -24%
euros net par an, soit 38,1% de
20 à 49 35,2 27,2 -23%
moins que les dirigeants. Si l’on éli-
50 à 199 salariés 42,3 32,2 n.s.mine les effets de taille de l’établisse-
200 à 250 salariés 51,4 35,3 n.s.ment, de secteur d’activité, d’âge et
de géographie, le salaire des diri- 250 salariés ou plus * 49,9 41,9 -16%
geantes reste inférieur de 16% à ce- Secteur d’activité
lui des dirigeants. Industrie 47,4 41,7 n.s.
Si les dirigeantes sont moins bien Construction 40,9 41,7 n.s.
payées que les dirigeants, c’est d’a- Commerce 45,9 41,5 n.s.
bord parce que les établissements
Services * 49,9 41,9 -16%
dont elles ont la responsabilité sont
Âge
moinsgrandsque ceux dirigéspar
Moins de 25 ans 24,7 25,1 + 2%les hommes. La taille des établisse-
25 à 34 ans 32,1 26,7 -17%mentsexpliqueplusdela moitié
(52,6%) des disparités de salaires, le 35 à 44 ans 39,3 30,1 -23%
sexe 26,8%. 45 à 54 ans 45,4 35,1 -23%
55 à 65 ans * 49,9 41,9 -16%Les différences de salaires ont ten-
dance à augmenter avec la taille de Département
l’établissement. Le salaire moyen Meurthe-et-Moselle 54,8 42,3 n.s.
d’une jeune dirigeante est équiva-
Meuse 50,1 42,4 n.s.
lent à celui d’un dirigeant, mais
Moselle 53,4 44,1 n.s.
après 25 ans l’écart est en faveur
Vosges * 49,9 41,9 -16%des hommes et croît avec l’âge.
Note : La méthode (régression logistique par sous-population) consiste à isoler l’effet propre de chacun des critères in-C’est dans le secteur des services dépendamment des autres. Les critères ne doivent pas présenter de corrélation parfaite entre eux. Les effets sont étu-
diés par rapport à un individu de référence.et en particulier celui des activités
* Individu de référence
financières (banques et assurances) Champ : postes permanents
n.s. : écarts non significatifs
que les écarts de salaires sont net-
Source : Insee - Déclarations annuelles de données sociales 2003tement plus élevés. Il n’existe pas
de différences significatives selon la
localisation géographique. La taille des établissements explique 52,6%
des disparités de salaires
Contributions des facteurs aux disparités de salaires entre hommes et femmes dirigeants
Brigitte RIESS
Bernard THIRION
Secteur d'activité(NES 5) Département d'implantation
4,5% 1,3%
Âge du dirigeant
14,8%
Sexe du dirigeant
Taille de l'établissement 26,8%
52,6%
(2) Gérants minoritaires de SARL, PDG et
DG de SA, gérants non associés des au-
tres types de société, en dehors des sec-
teurs de l’agriculture, des services
Champ : postes permanents
domestiques, des activités extra-territoria-
Source : Insee - DADS 2003
les, travaillant à temps complet.
Rédigé le 08/03/2006 - Directeur de la publication : Jean-Paul FRANÇOIS
INSEE Lorraine 15 rue du Général Hulot CS 54229 - 54042 NANCY
Tél : 03 83 91 85 85 © Insee 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.