Emploi-Chômage 2009 : Le marché du travail, une année 2009 difficile

De
Publié par

Emploi-Chômage Le marché du travail : une année 2009 diffcile mande d’emploi masculine en 2009 in 2009, le nombre de deman-En 2009, en Guadeloupe 1 témoigne de diffcultés dans certains Fdeurs d’emploi de catégorie A est et dans les Iles du Nord, secteurs d’activité masculins (BTP, de 51 460 en données brutes. Il aug- la situation sur le marché agriculture,…). Avec une hausse mente de 11,6 % par rapport à l’an- de 8,8 % en un an, le nombre des née 2008. Les jeunes et les seniors du travail se détériore demandeurs d’emploi ayant réussi sont les plus touchés avec respec-encore, amplifant une à travailler de façon occasionnelle tivement + 16,3 % et + 25,3 % sur tendance déjà observée 2au cours du mois , a augmenté plus un an. Chez les seniors, la demande modérément. Ils sont 5 860 fn 2009. en 2008. Toutes catégories est en hausse régulière depuis de Néanmoins sur plus longue période, nombreuses années et depuis 2008, confondues (ABCDE), plus ces deux catégories ont enregistré il y a plus de seniors inscrits que de de 60 000 demandeurs une croissance très forte.jeunes. d’emploi sont inscrits à L’ensemble des catégories des de-La situation des femmes, bien que Pôle emploi. Cette année mandeurs d’emploi (ABCDE) atteint plus nombreuses, se dégrade re-encore, face au ralentis- un niveau jamais atteint en dix ans : lativement moins que celle des sement économique, les ils sont 60 730 demandeurs inscrits hommes (+ 8,6 % contre + 16,1 % fn 2009.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 45
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Emploi-Chômage
Le marché du travail : une année 2009 difficile En 2009, en GuadeloupeF eAogirtécae  doiplemd sruedmed ed 2 00,9l  eonbmerin1ém t0920dee gnoiu csaem tiso ne eniltain cers clud -fniaadsnét smande dempl et dans les Iles du Nord,nn la situation sur le marchéAv. )e,urltcuri essuah enu ceé maivitactrs d ,gaB(PTni scsluéen do60 e51 4d ecteusean-optrà l p rar pa11e  %,6en-m dtelI .gua rb ssetu du travail se détériorenée 2008. Les jeunes et les seniors de 8,8 % en un an, le nombre des encore, amplifiant uneedt s+ p3l e%m  a1n6e,mnutr d+euér  uiss sra  3i o%t2n a,y5dostnl sehéucavs lu ptos it-cemevr ceepse ellvaia àrtd  ellren ocfaçoonnecasi tendance déjà observée auun an. Chez les seniors, la demande cours du mois2, a augmenté plus en 2008. Toutes catégories Ils sont 5 860 fin 2009. régulière depuis de modérément. hausseest en confondues (ABCDE), plus stréregit ens oneirogétac xued sce, deioér puengi  l00,8lNpsu myn aaésnesnoii urde  sliun spcloorss  euq stir ed nrbmoesuena sesnét  epude 2is de 60 000 demandeurs croissance très forte.jeunes. une d’emploi sont inscrits à Pôle emploi. Cette annéepmol iA(uesrd e de-mandries desac sogétlbmeed eLnsebmeuq ulp , esenbis demmfer -e dégradeuses, sesia Ln ioattuta )EDCB tniet encore, face au ralentis-s no re lativement moins que celle des un niveau jamais atteint en dix ans : sement économique, leshommes (+ 8,6 % contre + 16,1 % ils sont 60 730 demandeurs inscrits jeunes et les seniors sont 2009. finles hommes sur un an). Lapour particulièrement touchés. -progression inhabituelle de la de Les femmes le sont rela-tivement moins que lesLa demande d’emploi en Guadeloupe et Îles du Nord hommes. La part du chô-En nombre et % mage de longue durée ne baisse pratiquement pas et concerne toujours près d’un demandeur sur deux. Les offres d’emploi enre-gistrées sont en fort repli. - Pôle emploiSource DTEFP :
Augmentation des demandeurs d’emploi de catégorie A
En nombre et %
1) Demandeur d’emploi, sans emploi, voir Définitions 2) Catégories B et C, voir Définitions
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Source : DTEFP - Pôle emploi
7
Emploi-Chômage
lEào nn ug2nu 0ae0 n9d,,  ularaué egd, emsmeunaptnéerd iede eud r1ee 0m,o6up  léo%ig  adelene   u eadeleibiv ntros seiU nafp tnitaremeder-urtsos ies Lepme iol nle, 0920n  eesd serffod erbmo2 86ec 1Avopésp -orrfse 0fo srecueillies par Pôle emploi chute gcoatriéegso rAieB CA.  eMt adleg r1é 0d,5e s % uexn  dciantés-de Pôle Emploi% après un niveaed2  1 en edmrtoncqere uulbse sn ea t - 2008. Les contrats d’embauche en cription à Pôle emploi en hausse, la 2009 à 54 810. Ce faible niveau de CDD, CDI ou intérim diminuent de part du chômage de longue durée sortie, déjà observé en 2008 « ex- 21,4 %, les contrats « aidés » recu -ne baisse pratiquement pas, comp - plique » pour partie la forte crois - lent de 27 %. Ces types de contrat te tenu de la faiblesse des sorties. sance de la DEFM (il faut remonter représentent 90 % des offres. Les Les chômeurs de longue durée re - à 2002 pour retrouver un niveau autres types d’offres (contrats en présentent toujours près de la moi - de sortie plus faible). Les absences alternance, insertion par l’activité tié de la demande d’emploi. Qu’il au contrôle constituent plus de sept économique…) sont en hausse s’agisse de femmes, de jeunes, de sorties sur dix et rendent, de par mais ne représentent qu’une petite seniors, les demandeurs de plus leur importance, difficile une ana- partie de l’offre. d’un an sont largement surrepré- lyse précise des causes de sortie de sentés en Guadeloupe par rapport Pôle Emploi. Néanmoins, les motifs à la France métropolitaine. de sorties sont en baisse pour radia -tion administrative, arrêt de recher- Charly DARMALINGON En 2009, le flux des inscriptions à che et reprise d’emploi, en hausse Roman JANIK Pôle Emploi s’est élevé à 60 560, en pour les autres motifs.DTEFP hausse de 6,8 %. C’est la première fois ue arre des 60 000 en-lusqdela  est franchie trées bForte hausse de la demande d’emploi en 009 60 0P00 entrées ds lepui-mor ie.0002 namerp eL La demande d’emploi A et ABC par sexe cvs en Guadeloupe tif d’inscription à Pôle emploià Pôle EmploiEn nombre et %  (11 550) est la « fin de contrat ou de mission d’in -térim » , le deuxième est une « 1ère entrée » (8 600). En évolution, le « licenciement économique » et la « reprise d’activité après interrup-tion » augmentent respectivement  de 20,1 % et 35,6 %, même si les volumes concernés sont plus fai -bles.
8
Source : DTEFP, Pôle emploi, traitement SEPES (données CVS)
Catégories de demandeurs d’emploi
Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont regroupés en différentes catégories : - catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ; - catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une  activité réduite courte (i.e.de 78 heures ou moins au cours du mois) ; - catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e.de plus de 78 heures au cours du mois) ; - catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi ; - catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).
N° 73 - Guadeloupe - Juin 2010
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.