Emploi-Chômage : Les jeunes de plus en plus éloignés de l’emploi

De
Publié par

Emploi-Chômage Les jeunes de plus en plus éloignés de l’emploi La majorité des -6 ans n’est pas en emploiL’emploi progresse lé- Taux d’emploi et population des ménages en Martinique gèrement entre 2008 et 2009, grâce à la création d’emplois non salariés. Le nombre de chômeurs ou inactifs souhaitant tra- vailler augmente de 4 100 personnes. Dans le même temps, les jeunes en situa- Source : Insee, enquête Emploi DOM 2008 et 2009tion d’emploi n’ont jamais Champ :Martinique , population des ménages, personnes de 15 ans à 64 ans été aussi peu nombreux (âge au 31 décembre) depuis 2002. En un an, u deuxième trimestre 2009, 127 ploi reste stable pour les salariés. le nombre de jeunes au A000 personnes de 15 à 64 ans En Martinique, 51,5 % des hommes ont un emploi en Martinique. Elles de 15 à 64 ans travaillent, contre chômage ou dans le halo sont 1 500 de plus que l’an passé. 46,3 % des femmes. Les personnes autour du chômage aug- Comme en Guadeloupe diplômées ont plus sou-Des personnes mente de 25 %. et en Guyane, la majo- vent un emploi que les sans emploi rité des 15-64 ans ne tra- autres : six sur dix sont vaillent pas : le taux d’em- dans ce cas, alors que de plus en plus ploi s’établit à 48,7 %, soit seulement trois non nombreusesune hausse annuelle de diplômés sur dix tra- 0,2 point, conséquence vaillent. Cette stabilité au niveau de de la progression des non salariés l’emploi salarié s’accompagne d’un (+ 1 400 personnes).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 34
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Emploi-Chômage
Les jeunes de plus en plus
éloignés de l’emploi
La majorité des -6 ans n’est pas en emploiL’emploi progresse lé-
Taux d’emploi et population des ménages en Martinique
gèrement entre 2008 et
2009, grâce à la création
d’emplois non salariés. Le
nombre de chômeurs ou
inactifs souhaitant tra-
vailler augmente de 4 100
personnes. Dans le même
temps, les jeunes en situa-
Source : Insee, enquête Emploi DOM 2008 et 2009tion d’emploi n’ont jamais
Champ :Martinique , population des ménages, personnes de 15 ans à 64 ans
été aussi peu nombreux (âge au 31 décembre)
depuis 2002. En un an, u deuxième trimestre 2009, 127 ploi reste stable pour les salariés.
le nombre de jeunes au A000 personnes de 15 à 64 ans En Martinique, 51,5 % des hommes
ont un emploi en Martinique. Elles de 15 à 64 ans travaillent, contre chômage ou dans le halo
sont 1 500 de plus que l’an passé. 46,3 % des femmes. Les personnes autour du chômage aug-
Comme en Guadeloupe diplômées ont plus sou-Des personnes mente de 25 %. et en Guyane, la majo- vent un emploi que les
sans emploi rité des 15-64 ans ne tra- autres : six sur dix sont
vaillent pas : le taux d’em- dans ce cas, alors que de plus en plus
ploi s’établit à 48,7 %, soit seulement trois non nombreusesune hausse annuelle de diplômés sur dix tra-
0,2 point, conséquence vaillent. Cette stabilité au niveau de
de la progression des non salariés l’emploi salarié s’accompagne d’un
(+ 1 400 personnes). Le taux d’em- nombre croissant de personnes sans
emploi. Le nombre de chômeurs au
Plus de jeunes et de seniors sans emploi sens du Bureau international du tra-
vail (BIT) s’élève à 36 100 personnes, Évolution du nombre de personnes au chômage et dans le halo
soit 1 400 de plus en un an. Le taux autour du chômage entre 2008 et 2009
de chômage, de 22,1 %, est un des En %
taux les plus élevés enregistré depuis
2002. Trois chômeurs sur quatre sont
dans cette situation depuis un an
ou plus. Un chômeur sur quatre ne
dispose d’aucune expérience profes-
sionnelle.
En outre, 20 000 inactifs souhaitent
travailler, soit 2 700 de plus qu’en
2008. Ils constituent le halo autour
du chômage. Ils représentent 7,7 %
de la population des 15 à 64 ans,
après 6,6 % en juin 2008.
Source : Insee, enquête Emploi DOM 2008 et 2009
6 N° 73 - Martinique - Juin 2010Emploi-Chômage
Les jeunes en em- Les jeunes sont plus souvent exposés L’exclusion d’emploi représentent
ploi sont minoritai- au chômage12 % de l’ensemble des jeunes res et ils sont encore des emplois. Chômeurs, taux de chômage et halo
moins nombreux s’accentue Les jeunes sans em- autour du chômage en Martinique
en 2009. 8,7 % des ploi sont ainsi de plus En % et nombre
15-24 ans travaillent, après 9,8 % en plus nombreux. Ils
en 2008. C’est le taux le plus faible sont 25 % de plus que
enregistré depuis 2002. Comparati- l’an passé : En 2009,
vement à d’autres territoires, la si- 7 300 jeunes sont au
tuation des jeunes martiniquais est chômage au sens du
particulièrement préoccupante : en BIT, soit 1 350 de plus
2008, le taux d’emploi des 15-24 qu’en 2008. Le taux de
ans est de 32,2 % en France; 37,6 % chômage des 15-24 ans
sont dans ce cas dans l’Union Euro- s’élève à 61,2 %, un ni-
péenne à 27 ; la majorité des jeunes veau jamais atteint de-
sont en emploi au Royaume-Uni puis 2002. La moitié des
(52,4 %) et aux Pays-Bas (69,3 %). jeunes chômeurs sont
Les jeunes Européens des Régions dans cette situation de-
Ultra-Périphériques (RUP) sont puis plus d’un an. Autre
aussi en meilleure situation par rap- diffculté, un jeune chô -
port à l’emploi : en 2008, leur taux meur sur deux ne dispo-
d’emploi aux Canaries est de 30 %, se d’aucune expérience
à Madère de 34 % et aux Açores de professionnelle.
38 %. À titre d’exemple, à Porto- 3 750 jeunes inactifs
Rico, ce taux est de 34 %. souhaitent cependant
travailler (le halo autour
Par ailleurs, les jeunes martiniquais du chômage), soit 800
font souvent leur entrée dans le mon- de plus qu’en 2008. Ils
de du travail sur des emplois précai- représentent 7 % des
res. Deux jeunes en emploi sur cinq jeunes en 2009, après
sont en intérim, en apprentissage, 5,5 % l’an passé.
en stage, en contrat à durée déter-
minée, ou en contrat aidé. Chez les
15-64 ans, ces formes particulières Source : Insee, enquête Emploi DOM 2008 et 2009Joelle NACITAS
Xavier PARAIRE
Défnitions
Le taux d’emploi des 15-64 ans est calculé en rapportant le nombre d’individus de 15 à 64 ans ayant un emploi au nombre
total d’individus de la même classe d’âge.
Un chômeur au sens du BIT est une personne en âge de travailler (15 à 64 ans) qui répond simultanément à trois condi-
tions :
• être sans emploi, c’est à dire ne pas avoir travaillé, ne serait-ce qu’une heure, durant une semaine de référence ;
• être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours ;
• avoir cherché activement un emploi dans le mois précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de trois
mois.
Le halo autour du chômage : certaines personnes souhaitent travailler mais sont «classées» comme inactives, soit parce
qu’elles ne sont pas disponibles rapidement pour travailler (deux semaines), soit parce qu’elles ne recherchent pas active-
ment un emploi. Ces personnes forment ce qu’on appelle un «halo» autour du chômage.
Formes particulières d’emploi : si la « norme » d’emploi est l’emploi salarié à temps plein et à durée indéterminé, les autres
formes d’emploi sont dites particulières. Il s’agit d’emplois salariés à durée déterminée ou occupés, essentiellement, par les
intérimaires, les apprentis, les stagiaires ou les contrats aidés.
7N° 73 - Martinique - Juin 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.