Emploi : en 2007, lemploi salarié progresse au même rythme qu'en 2006 (Octant n° 113)

De
Publié par

Selon des estimations encore provisoires et portant sur le seul emploi salarié privé non agricole, intérim compris, l’emploi progresse de 2 % en 2007, soit 14 000 emplois salariés supplémentaires. A l’exception de l’industrie, tous les secteurs affichent une nette vitalité. La construction et les services restent de loin les plus porteurs d’emploi.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 33
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Emploi
En 2007, l’emploi salarié progresse
au même rythme qu'en 2006
Selon des estimations encore provisoires et portant sur Parallèlement, dans l’ensemble des
activités de services, les effectifs pro-le seul emploi salarié privé non agricole, intérim compris,
gressent de 3 %, soit 9 000 emplois
l’emploi progresse de2%en 2007, soit 14 000 emplois supplémentaires dont 1 500 intérimai-
salariés supplémentaires. A l’exception de l’industrie, res. Les services aux entreprises re-
présentent les deux tiers de la crois-tous les secteurs affichent une nette vitalité. La
sance de l’emploi du tertiaire. Dans
construction et les services restent de loin les plus les activités financières, immobilières
porteurs d’emploi. et les conseils-assistance, les em-
plois progressent de manière signifi-
cative à l’image de ce que l’on ob-
serve au niveau national.
n 2007, l’emploi salarié breton Forte poussée dansEprogresse de 2 % contre 1,8 % les services aux entreprises Dans les services aux particuliers, la
en 2006. Le tertiaire, qui repré- hausse se poursuit à un rythme sou-Avec 11 000 emplois supplémentai-sente les deux tiers de l’emploi salarié tenu (+ 3,5 %, soit 1 800 emplois sup-res, le secteur tertiaire contribue de
privé, gagne 11 000 emplois. La cons- plémentaires) surtout dans l’hôtel-manière déterminante à la haussetruction poursuit sa progression à une lerie-restauration et dans les servicesglobale de l’emploi salarié en 2007.
moindre cadence. Si l’industrie personnels (coiffure, blanchisserie,Les effectifs du commerce augmen-continue son repli, il est plus modéré autres types de services à latent de 1,3 % (+ 1 800 emplois) sous
et concerne principalement l’industrie personne).l’impulsion quasi exclusive du com-automobile. La croissance de l’emploi
merce de détail. Le commerce de
est plus soutenue en Ille-et-Vilaine et
gros ainsi que le commerce et répara- Les effectifs de la santé et de l’actiondans les Côtes-d’Armor que dans le
tion automobile affichent une relative sociale (personnel des cliniques pri-Finistère et le Morbihan.
stabilité. vées, des aides à domicile, des cen-
26 Octant n° 113 - Juin 2008 Bilan économique 2007Emploi
Intérim : nombre de missions en fin de mois er eEmploi intérimaire : les 1 et 2 trimestres
45 000 plus dynamiques qu’en 2006
40 000
Selon les chiffres publiés par la Direction de l’Animation, de la Recherche, des Études35 000
et des Statistiques (DARES) du ministère du Travail, des Relations sociales, de la Fa-
30 000 mille et de la Solidarité, le nombre d’entreprises ayant eu recours à l’intérim a progres-
sé de 5,2 % par rapport à 2006. Ce chiffre affichait déjà une hausse de plus de 4 % l’an
25 000 passé.
20 000
En moyenne annuelle, 15 600 établissements sont concernés avec des durées de
l’ordre de 1,8 semaine par mission (comme en 2006). Conformément aux prévisions,15 000
ces durées se sont allongées pendant les mois d’été (avec des pointes proches de 2,1
10 000 semaines en juillet et août) et au cours du mois de décembre.
5 000 Les évolutions trimestrielles ont été plus favorables en 2007 qu’en 2006. À la faveur
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
d’une activité plus soutenue, les premier et deuxième trimestres ont enregistré une
Source : Dares - DRTEFP
forte progression par rapport aux trimestres correspondants de l’an passé.
Estimation des mois de novembre et décembre 2006 effectuée par l'Insee
Rappel : une modification du calcul du nombre d'intérimaires en fin de mois est En décembre 2007, l’Ille-et-Vilaine regroupait toujours plus du tiers des missions d’in-
intervenue dans le courant de l'année 2002. Les calculs intègrent maintenant les
térim, le Finistère et le Morbihan concentrant respectivement 26 et 21 % des missions
missions des 5 derniers jours du mois, alors qu'antérieurement seule la dernière
en fin de mois.journée du mois était prise en compte.
tres d’accueil des personnes âgées, (- 3,2 %) décroissent particulière- Poursuite de la progression
des crèches et/ou des gardes d’en- ment. Seules, l’industrie pharma- dans les Côtes-d’Armor
fants) augmentent de 2,6 %, alors que ceutique et la parfumerie progres-
Comme en 2006, la croissance deceux de l’ensemble du secteur éduca- sent.
l’emploi est relativement dynamiquetif (enseignement et formations déli-
dans les Côtes-d’Armor et en Ille-vrés par des organismes privés) mar- La situation est plus favorable pour
et-Vilaine (respectivement + 2,2 % etquent une réelle stagnation. l’industrie des biens d’équipement
+ 2,3 %). Le Morbihan et le Finistère(+ 1,2 %) avec des gains dans le sec-
sont par contre en léger retrait parteur de la construction navale et dans
rapport à la moyenne régionale.l’industrie des équipements mécani-Des pertes ciblées
ques. Contraitement aux tendanceset d’ampleur plus limitée
Dans l’industrie, la situation est con-passées, une stabilisation sembledans l’industrie trastée. La baisse est patente danss’amorcer dans l’industrie des com-
tous les départements sauf dans leEn Bretagne, les pertes d’emploi se posants électriques et électroniques.
Morbihan qui se démarque sur deuxpoursuivent encore dans l'industrie,
points : l’amélioration de l’emploi dansmais à un rythme beaucoup plus Dans un contexte globalement atone,
faible. Après les années 2005 et 2006 l’industrie automobile montre depuis
défavorables, l’année 2007 marque l’an dernier des signes de fragilité.
un retrait mais qui est concentré es- Après la fructueuse année 2004, no-
Variation de l’emploi salarié privé* en Bretagne (en %)sentiellement dans l’industrie auto- tamment marquée par le lancement
mobile. Fin 2007, 170 500 salariés de la Peugeot 407, l’industrie automo- 2005-2006 2006-2007**
travaillent dans l’industrie en Bre- bile a perdu 1 400 emplois entre la fin Industrie (hors construction navale) - 1,2 - 0,3
tagne (- 0,3 % comparé à 2006). 2005 et la fin 2007. Les intérimaires et dont IAA - 0,6 -
les seniors ont été particulièrement Construction 5,4 4,7
Dans l’agroalimentaire, les emplois Tertiaire 2,5 2,5touchés. Dépassant le cadre de l’en-
dont commerce 1,7 1,3se maintiennent en dépit des difficul- treprise PSA Peugeot Citroën, ces
Ensemble 1,8 2,0tés dans les secteurs avicole et por- pertes ont affecté les équipementiers
Source : Insee - Urssaf - Dares
cin. Le Finistère est plus touché par le et l’ensemble des sous-traitants. * non agricole, intérim compris
* *données provisoiresrepli en raison de la prépondérance
de ces deux filières dans l’ensemble
de l’industrie agroalimentaire. Construction : hausse mais
plus modérée Variation 2006-2007 de l'emploi salarié privé* parLes effectifs se stabilisent également
département (en %)dans l’industrie des biens intermédiai- A l’image des tendances récentes,
res grâce à la métallurgie, à la trans- mais à un rythme un peu moins soute- Côtes- Ille-et-
Finistère Morbihanformation des métaux et aux indus- nu, les emplois progressent toujours d'Armor Vilaine
tries des composants électriques et dans la construction en 2007 : Industrie - 0,5 - 1,0 - 0,7 1,4
électroniques. + 4,7 %, soit 3 400 emplois supplé- dont IAA 0,4 - 3,7 2,7 1,3
mentaires contre 3 800 en 2006. Construction 4,8 4,3 5,2 4,3
Dans les autres secteurs, la tendance Tertiaire 2,7 2,2 3,1 1,6
est plutôt orientée à la baisse. Les in- Cette tendance est à l’image de la dont commerce 1,6 1,0 1,4 1,5
Ensembledustries de biens de consomma- progression de la construction neuve 2,2 1,6 2,3 1,9
Source : Insee - Urssaf - Darestion (- 1,4 %) dont l’édition-imprimerie qui demeure à un niveau élevé mais
* non agricole, intérim compris
(- 2,5 %) et l’équipement du foyer inférieur à celui de 2006. Données provisoires
Bilan économique 2007 Octant n° 113 - Juin 2008 27Emploi
Évolution de l'emploi salarié privé, intérim compris (en %) C’est dans le tertiaire que les évolu-
l’industrie des biens intermédiaires et tions sont les plus typées. L’Ille-et-Vi-
4,0
Côtes-d’Armor dans la construction navale. Dans le laine et les Côtes-d’Armor se déta-
Finistère3,5 Finistère, le contexte difficile du sec- chent grâce à l’ensemble des activités
Ille-et-Vilaine
3,0 teur agroalimentaire pèse sur l’en- de services et particulièrement duMorbihan
semble de la conjoncture écono- secteur conseils et assistance. DansBretagne
2,5
mique. En Ille-et-Vilaine, la dégra- le commerce, les évolutions sont rela-
2,0 dation est davantage ciblée sur le tivement homogènes sur l’ensemble
secteur automobile. de la région.1,5
1,0
Même si la demande en logements
0,5 neufs se tasse légèrement par rapport
à l’an passé, la création d’emplois
0,0
dans la construction reste à un niveau
- 0,5 élevé dans tous les départements.
2003 2004 2005 2006 2007
L’Ille-et-Vilaine se démarque toutefois
Source : Insee - Urssaf
par une croissance un peu plus vigou-Données provisoires pour 2007 Jean-Luc Nativelreuse (+ 5,2 % contre 4,7 % en
Bretagne).
Pour comprendre ces résultats
Les estimations présentées sont provisoires pour l’année 2007. Elles ont été Les intérimaires sont comptabilisés dans le secteur tertiaire et plus précisément
obtenues à partir de l’exploitation des bordereaux de cotisation que tous les em- dans les services rendus aux entreprises et non pas dans le secteur d’activité
ployeurs relevant du régime général de la sécurité sociale fournissent aux dont dépend l’établissement utilisateur.
Urssaf. Les effectifs pris en compte pour mesurer les évolutions sont ceux ins-
Les évolutions seront revues au cours de l’automne prochain lors de l’élabora-crits à la fin de chaque trimestre, qu’il s’agisse d’emplois à temps plein, à temps
tion des estimations d’emploi salarié total qui intègreront les établissements coti-partiel ou à durée déterminée.
sants à la MSA (Mutualité Sociale Agricole) et ceux relevant du secteur public.
28 Octant n° 113 - Juin 2008 Bilan économique 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.