Emploi : quand la reprise se fait attendre

De
Publié par

Dans le secteur concurrentiel, l'emploi salarié a diminué de 0,7% en 2003, marquant une nouvelle année de baisse dans la région. Cette évolution touche tous les grands secteurs, à l'exception des services, qui ont continué à créer des emplois. C'est, une nouvelle fois, l'industrie qui enregistre la plus forte diminution de ses effectifs, avec une baisse de 3,0%. La conjoncture économique, prévue à la hausse en 2004, devrait permettre de maintenir l'emploi à son niveau actuel en Alsace.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95EMPLOI - TRAVAIL
75 75
25 25
5 5
0 0Emploi : quand la reprise
se fait attendre
e deuxième recul consécutif cependant permis de tirer laDans le secteur concurrentiel, C de l’emploi confirme la phase conjoncture industrielle vers le haut.l’emploi salarié a diminué
difficile dans laquelle est entrée la
de 0,7 % en 2003, Pourtant, même dans ce contexte,région, depuis le milieu de l’année
marquant une nouvelle année toutes les activités industrielles al-2001. Elle correspond à un ralentis-
saciennes perdent des emplois. Ende baisse dans la région. sement général de l’économie, qui
2003, les records de baisse se re-n’a pas épargné l’Alsace. CetteCette évolution touche
trouvent, comme déjà l’annéebaisse de l’emploi affecte inégale-tous les grands secteurs,
précédente, dans certains sec-ment les deux départements : la très
à l’exception des services, qui teurs de l’industrie : les biens delégère baisse dans le Bas-Rhin
ont continué à créer consommation, les biens d’équi-(-0,3 %) contraste avec une forte
pement et les biens intermédiai-des emplois. C’est, une chute dans le Haut-Rhin qui, seul,
res. Seule l’industrie automobileperd des effectifs dans le commercenouvelle fois, l’industrie qui
a créé des emplois. Cette excep-comme dans la construction.enregistre la plus forte
tion s’explique par un rééquili-
diminution de ses effectifs,
brage après 2002, année de res-L’industrie au creux de la vagueavec une baisse de 3,0 %. tructuration ayant entraîné des
Malgré la faible croissance du PIBLa conjoncture économique, gains de productivité au détri-
au niveau européen en 2003, une ment de l’emploi. C’est notam-prévue à la hausse en 2004,
légère reprise s’est profilée, en par- ment le cas de l’usine Peugeot,devrait permettre de maintenir
ticulier dans l’industrie. Si la qui a enregistré, en plus, une
l’emploi à son niveau actuel
consommation des ménages est bonne tenue des ventes de ses
en Alsace. restée faible, les exportations ont modèles récents.
Une nouvelle année de baisse Des espoirs de reprise
Évolution de l'emploi salarié par grand secteur
Pour l’industrie au niveau natio-120
er
Indice (base 100 au 1 trimestre 1998) nal, l’année s’est cependant ter-
Services minée sur une note optimiste : l’em-
115 ploi intérimaire, qui avait fortement
Commerce
baissé en 2002, est globalement en
hausse sur 2003 ; ce qui, compte
110
tenu de l’hyper réactivité de ce typeEnsemble*
d’emploi à la conjoncture, est un in-
Construction
dicateur plutôt positif.105
D’autres signes laissent penser
Industrie
100 100 100que l’emploi industriel dans la ré-
gion pourrait au moins se maintenir
95 95en 2004. Comme l’économie alle-
95 mande est aussi en légère reprise,er e e e er e e e er e e e er e e e
75 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr.(p) 75
2000 2001 2002 2003
*Ensemble des secteurs hors agriculture, grandes entreprises nationales, intérim,
administration et éducation, santé, action sociale
(p) provisoire25 2530
5 5
0 0Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 6 · L'année économique et sociale 2003 · juillet 2004
1EMPLOI TRAVAILbis.ps
R:\Publications\BILAN\EMPLOI TRAVAIL.vp
mercredi 7 juillet 2004 15:15:30
Sources : Insee, Epure - UrssafProfil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95EMPLOI - TRAVAIL
75 75
25 25
5 5De fortes baisses pour l'industrie
Évolution de l'emploi salarié dans les secteurs concurrentiels en 2003
0 0
En %Services aux entreprises*cela devrait conforter l’industrie al-
sacienne, compte tenu de sa voca- Activités immobilières
tion exportatrice. Certaines activi-
Industrie automobile
tés industrielles en Alsace ont affi-
ché en fin d’année des productions Services aux particuliers
en hausse et de légers déstocka-
Transports
ges, alimentant ainsi, auprès des
Énergiechefs d’entreprises concernés, l’es-
poir d’une reprise pour les trimes- Construction
tres à venir.
Commerce
Activités financièresUne évolution contrastée
dans la construction Industries agricoles et alimentaires
Industries des biens de consommationDans un contexte de reprise de
l’emploi dans la construction au Industries des biens d'équipement
plan national, l’Alsace a connu,
Industries des biens intermédiaires
en 2003, une très légère baisse
des effectifs salariés de ce sec- -6 -5 -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4* hors intérim
teur (-0,1 %). Cette évolution est
fortement contrastée au niveau
mestre 2004 sont peu optimistes, aux entreprises et les services auxdépartemental, entre le dyna-
compte tenu du bas niveau des particuliers qui ont contribué à cettemisme contenu du Bas-Rhin
commandes. hausse de l’emploi (respectivement(+0,7 %) et la nette baisse du
+2,8 et +1,3 %).Haut-Rhin (-1,4 %), qui est da-
vantage touché par l’augmenta- Les services continuent
Par suite d’un effet désormais cy-tion du chômage et de la précari- à créer des emplois
clique, l’emploi a diminué cepen-té.
Seul grand secteur à créer encore dant au dernier trimestre. Globale-
ment sur l’année, le tertiaire mar-Jusqu’au troisième trimestre, des emplois en 2003, les services
l’activité était à la hausse dans la chand a continué d’embaucher. Lefont même un peu mieux que
construction régionale, mais les l’année précédente : 0,3 point de secteur non marchand, quant à lui,
mises en chantier ont baissé de plus, avec une augmentation de reste stable en termes d’emploi.
5,5 % au quatrième trimestre. l’emploi de 1,4 %. Cette augmenta-
Même si le secteur semble en tion est essentiellement entretenue Compte tenu du décalage de son
bonne santé, il s’avère qu’il n’em- par le Bas-Rhin (+1,8 %). Pour la ajustement sur la conjoncture éco-
bauche pas, et les perspectives deuxième année consécutive, ce nomique, l’emploi salarié devrait se
d’activité pour le premier tri- sont principalement les services maintenir en 2004 ou enregistrer
une légère hausse, avec la confir-
mation des signes de reprise de la
croissance, constatés au début deMéthodologie
cette année.
Les données sont encore provisoires pour 2003. Elles sont obtenues à
100 100partir de l’exploitation des bordereaux récapitulatifs de cotisations, que
tous les employeurs relevant du régime général de sécurité sociale four-
95 95Guillaume RIEDLINnissent aux Urssaf. Les effectifs pris en compte pour mesurer ces évolu-
tions sont ceux du secteur marchand.
75 75
25 2531
5 5
0 0Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 6 · L'année économique et sociale 2003 · juillet 2004
2EMPLOI TRAVAILbis.ps
R:\Publications\BILAN\EMPLOI TRAVAIL.vp
mercredi 7 juillet 2004 15:15:37
Sources : Insee, Epure - Urssaf

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.