Hausse des départs en retraite : des enjeux contrastés selon les métiers

De
Publié par

Entre 2011 et 2020, la Picardie, comme la France, va connaître une augmentation sensible du nombre des départs en retraite. Si cette hausse concerne la quasi-totalité des métiers, le poids que représentent les départs pour fin d'activité sur les emplois varie fortement d'une profession à l'autre. Ainsi, en Picardie, les enjeux sont particulièrement forts pour les professionnels des services à la personne et les cadres. Par ailleurs, cette réflexion anticipée sur les départs en retraite par métier permettra sans doute d'impulser des évolutions dans les méthodes de recrutement ou d'organisation du travail, et d'effectuer des choix ciblés en termes de formation initiale ou continue. Les baby-boomers arrivent à l'âge de la retraite Une hausse de 50% des départs en retraite Tous les métiers sont concernés Des départs fréquents pour les services à la personne et les cadres Moins de départs en proportion dans le commerce et l'hôtellerie restauration Le remplacement des postes conditionné par la dynamique des emplois Des enjeux forts en termes de formation initiale et de formation continue retour sommaire
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

L'observation, au recensement de
population de 2007, de la pyramide des âges en Picardie et
en France, souligne la jeunesse de la population picarde, qui
se traduit à la fois par une sous-représentation des tranches
d'âges les plus élevées (15 % de +65 ans en Picardie contreHausse des départs
17 % en France) et une sur-représentation des plus jeunes
(33 % de -25 ans en Picardie contre 31 % en France). Maisen retraite : des enjeux elle révèle surtout la part essentielle que représentent
désormais les tranches d'âges intermédiaires de 30 à 60 ans,
cela tant au niveau national que régional.contrastés selon les métiers
Cet élément se trouve confirmé par la mise en regard
des pyramides des âges réalisées lors des recensements de
population de 1999 et 2007 qui montre bien le vieillissementEntre 2011 et 2020, la Picardie, comme la France, va connaître une
des baby-boomers.augmentation sensible du nombre des départs en retraite. Si cette hausse
concerne la quasi-totalité des métiers, le poids que représentent les départs Les baby-boomers arrivent à l'âge de la retraite
pour fin d'activité sur les emplois varie fortement d'une profession à l'autre.
Les premières générations du baby-boom atteignent la
Ainsi, en Picardie, les enjeux sont particulièrement forts pour les esoixantaine au début du XXI siècle. La part des actifs picards
professionnels des services à la personne et les cadres. de 50 à 64 ans devrait passer de 17 % en 1999 à 22 % en
1Par ailleurs, cette réflexion anticipée sur les départs en retraite par 2008, et, selon les projections issues du modèle Omphale , à
métier permettra sans doute d'impulser des évolutions dans les méthodes 24 % en 2015 et 26 % en 2020. La prise en compte de la
seule tranche d'âge des 60/64 ans est encore plus explicitede recrutement ou d'organisation du travail, et d'effectuer des choix ciblés
puisqu'elle met en évidence un quadruplement du nombreen termes de formation initiale ou continue.
de ces actifs entre 1999 et 2020.
La part croissante qu'occupent les seniors dans laJean-Louis REBOUL
population active interroge l'entreprise et ses représentantsInsee Picardie
en termes d'organisation du travail, de préservation de la santé
et de développement des compétences. Elle pose également
la question de l'augmentation sensible et durable des départs
en retraite. Pour illustrer l'enjeu que recouvre cette

problématique, on peut se référer aux travaux nationaux
2menés par la Dares en 2005 qui estimait, sur la période
2005/2015, les départs de l'emploi en fin de carrière à 600 000
par an, soit 4 fois plus que les créations nettes d'emplois
(environ 150 000 par an). Les travaux réalisés en 2008 par
3l'observatoire du travail temporaire confirment ces
projections de départs en retraite mais sont un peu moins
optimistes quant aux créations nettes d'emplois, estimées à
100 000 par an sur la même période. Il y aurait donc de 4 à 6
1Omphale (outil méthodologique de projection d’habitants, d’actifs, de loge-
ments et d’élèves) est une application qui comprend un modèle théorique de
projection de la population, des bases de données démographiques, des tech-
niques d’analyse démographique et des outils de construction de scénarios pour
le futur.

2« Les métiers en 2015 : l’impact du départ des générations du baby-boom »
Dares / Commissariat général du plan - Décembre 2005.


3« L’emploi, l’intérim et les métiers à l’horizon 2015 » Les dossiers de l’ob-




servatoire du travail temporaire - Mai 2008.
IPA n°58 septembre 2011
1
1














Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.