L'activité des agents territoriaux en 2004

De
Publié par

Au 31 décembre 2004, les 3 000 collectivités territoriales de la région employaient environ 80 000 agents. Ces agents sont spécialisés dans des domaines d'activité différents selon l'échelon territorial où ils travaillent et selon la démographie des communes. Cette spécialisation explique une répartition très concentrée des effectifs sur quelques pôles géographiques du territoire.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 225. Juillet 2006
L’activité des agents
territoriaux en 2004
u 31 décembre 2004, les 3 000 collectivi- De par son rôle d’organisation et de finance-Au 31 décembre 2004,
tés territoriales des Pays de la Loire em- ment des projets inhérents à la région, le Conseilles 3 000 collectivités A ployaient environ 80 000 agents. Environ Régional est surreprésenté dans le domaine duterritoriales de la région
pilotage et de la gestion des ressources. Pour des92 % des collectivités ligériennes emploientemployaient environ
raisons similaires, en raison du rôle particulier quichacune moins de 50 agents. Au total, ces collec-80 000 agents. Ces
leur est conféré dans ce domaine, les conseilstivités là emploient environ 20 000 agents territo-agents sont spécialisés
généraux sont surreprésentés dans le domaineriaux, soit un quart des effectifs territoriaux dansdans des domaines
des prestations sociales et culturelles.la région. Ces différences d’effectifs traduisentd’activité différents
une spécialisation des agents sur des domaines Les 1 500 communes ligériennes emploientselon l’échelon territorial
d’activité différents : ainsi, si le domaine des pres- environ 46 000 agents. Au sein de ces collectivités,où ils travaillent et
tations sociales concerne un tiers des agents la démographie de la commune détermine le degréselon la démographie
territoriaux en Pays de la Loire, ce n’est pas le cas de spécialisation par domaines d’activités. Lesdes communes. Cette
de chacune des collectivités. effectifs destinés à assurer les prestations socialesspécialisation explique
Des agents spécialisés selon les compétences des collectivitésune répartition très
concentrée des effectifs
sur quelques pôles
Prestations sociales et culturellesCCAS
géographiques
Interventions techniquesdu territoire. Conseils généraux
Enfance et jeunesseMarc JOUBERT Syndicats
Source : © Insee - cnfpt : enquête sur Pilotage et gestion des ressources
Communesles secteurs d'activité dans les collectivités
territoriales
Missions régaliennes
EPCI
INSEE Pays de la Loire
105 rue des Français Libres
Politiques publiques d'aménagement BP 67401 Conseil régional
44274 Nantes cedex 2 et de développement
Tél . : 02 40 41 75 75
PolyvalentsFax. : 02 40 41 79 39 Ensemble
www.insee.fr
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 (en %)
Directeur de la publication : Pierre MULLER
Rédactrice en chef : Emmanuellle WALRAET
Note de lecture : Au Conseil Régional, 5% des effectifs sont affectés au domaine des prestations socialesContact presse : Andrée RICOLLEAU
Tél. : 02 40 41 77 83 et culturelles et 15% à l'enfance et la jeunesse, tandis que 40 % des effectifs sont affectés au pilotage et à la gestion
Mise en page : Marie-Annick BRICARD des ressources, quasiment autant que les effectifs affectés aux politiques de développement et d'aménagement.
Dans l'ensemble des Conseils généraux, plus de la moitié des effectifs sont affectés aux pr© INSEE-2006
et culturelles, et 15 % à l'enfance et la jeunesse.Le taux d'administration augmente avec la population de la commune, particulièrement
dans le domaine des prestations sociales, ainsi que dans le domaine "Enfance et jeunesse"
(pour 1000 habitants)
7
6 Interventions techniques
Prestations sociales et culturelles
5
Enfance et jeunesse
4
Pilotage et gestion des ressources
3 Missions régaliennes
Politiques publiques d'aménagement 2
et de développement
Polyvalents et non classés ailleurs
1
0
moins de 501 de 1001 de 3501 de 10001 de 20001 Plus
de 500 à 1000 à 3500 à 10000 à 20000 à 100000 de 100000
Note de lecture : dans l'ensemble des communes de moins de 500 habitants, un peu plus de 4 agents pour 1000
habitants sont affectés aux interventions techniques.
Dans l'ensemble des communes de 3 500 à 10 000 habitants, un peu plus de 5 agents pour 1000 habitants sont
affectés aux interventions techniques.
et culturelles, et ceux affectés au domaine enfance habitants, pour les communes de moins de 3 500
et jeunesse sont corrélés à la population de la com- habitants ; entre 5 et 6 agents dans les communes
mune. Ainsi, pour chacun des deux domaines ci- entre 3 500 et 100 000 habitants.
tés, les effectifs vont de moins de 2 agents pour Pour les villes de plus de 100 000 habitants
1 000 habitants dans les communes de moins de (Angers, Le Mans et Nantes), organisées au sein
3 500 habitants, à 4 à 6 agents pour 1 000 habitants d’une communauté urbaine ou d’une communauté
dans les communes de plus de 10 000 habitants. d’agglomération, la mutualisation des effectifs
À l’inverse, le domaine des interventions tech- au sein de l’EPCI permet de n’affecter que de 3 à
niques semble moins sensible à la démographie 4 agents communaux pour 1 000 habitants au
des communes : entre 3 et 4 agents pour 1 000 domaine des interventions techniques.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.