L'année économique et sociale 2006 - Politique de l'emploi

De
Publié par

En 2006, plus de 220 000 Franciliens ont bénéficié de dispositifs d'aide à l'emploi, soit 16 % de plus qu'en 2005. Cependant, l'utilisation des mesures de politique de l'emploi reste toujours plus faible en Ile-de-France qu'au niveau national : la région concentre 20 % de la demande d'emploi nationale, mais utilise seulement 16 % des mesures d'aides à l'emploi. Le recours aux emplois aidés est plus fréquent dans le secteur marchand (63 % des bénéficiaires de la région contre 51 % en France). En 2006, les contrats aidés dans le secteur non marchand ont été fortement mobilisés (+ 12,4 %) en raison du développement des contrats d'avenir, destinés aux allocataires de minima sociaux. En 2006, les jeunes ont eu un accès important aux dispositifs de la politique de l'emploi (contrat de professionnalisation, contrat jeune en entreprise ).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
22
Politique de l'emploi
Des interventions sur le marché du travail plus nombreuses n 2006,plus de 220 000 Franprise enregistrent respectivement une Toujours plus d’emplois aidés ploEtrat d’insertion dans la vie socialeaidés est plus fréquent dans le secteuri. Ce nombre de bénéficaires du dis ciliens ont eu accès à l’une deshausse de 13 % et 20 %. Le nombre de En IledeFrance, le recours aux emplois mesures de politique de l’emjeunes en difficulté ayant signé un con marchand. En 2006, ces derniers ont positif d’aides à l’emploi a progressé(CIVIS) a doublé entre 2005 et 2006. rassemblé près de 63 % des bénéficiai plus fortement dans la région (+ 16,3 %) D’autre part, les aides ont été égale res de la région, contre 51 % en France. qu’au niveau national (+ 10 %). Toute ment plus nombreuses pour les deman De plus, le nombre de contrats aidés fois, l’accès à ces dispositifs demeure deurs d’emploi de plus de 25 ans. Mais conclus dans le secteur marchand a pro plus faible pour les demandeurs la région a surtout recentré l’accès aux gressé plus rapidement en IledeFrance d’emploi franciliens. La région concentre, principaux dispositifs auprès de trois qu’au niveau national, à cause notam en effet, plus de 20 % de la demande publics : les seniors (30 % des bénéfi ment du développement des dispositifs d’emploi nationale, mais utilise seulement ciaires), les habitants des zones urbai de formation en alternance (+ 15,7 %). 16,3 % des mesures d’aides à l’emploi. nes sensibles (19 %) et les personnes Le nombre de bénéficiaires des aides àhandicapées (8 %). Ces mesures peuvent prendre la forme la création d’emploi dans les zones d’une aide financière fournie à l’em Finalement, après une année 2005 diffi franches urbaines a également aug ployeur pour favoriser l’accès à l’em cile, les allocataires de minima sociaux menté de plus de 20 %. Après une ploi des publics prioritaires dans le ont largement profité du développement année de repli, les mesures d’insertion secteur marchand ou non marchand, du contrat d’avenir, ils représentaient par l’activité économique prennent un d’une formation en alternance, de dis plus de 29 % des entrées dans les princi peu plus d’ampleur. positifs d’accompagnement vers l’em pales mesures à la fin de l’année 2006. ploi, notamment pour les jeunes ou les A contrario, après deux années de dé salariés victimes de restructurations,Chloé MANDELBLAT veloppement, le nombre de contrats DRTEFP d’IledeFrance d’une aide à la création d’entreprise initiative emploi (CIE) baisse au niveau pour les demandeurs d’emploi. S’ajou régional, mais moins rapidement qu’au Pour en savoir plus tent à ces dispositifs d’autres actions qui niveau national. Les moyens financiers Les chiffres présentés dans ce texte sont visent à faciliter l’accès ou le retour à consacrés à cette mesure ont, en effet, provisoires. Pour certains dispositifs impor l’emploi des chômeurs : stages de forma été diminués. tants, tels que les formations en alternance, tion financés par le Conseil régional et seul le nombre de contratsenregistréspar les En 2006, les contrats aidés dans le sec par les Assedic, stages et actions d’orien services en 2006 est disponible. Or, la date teur non marchand ont également été tation de l’association nationale pour la d’enregistrement peut être très différente de fortement mobilisés (+ 12,4 % contre formation professionnelle des adultes la date réelle d’entrée dans une mesure. + 6,9 % au niveau national). Cette aug (Afpa), prestations diversifiées de l’ANPE. La DRTEFP publiera prochainement un mentation s’explique notamment par le supplément au BREF IledeFrance, avec développement des contrats d’avenir, des données détaillées et définitives. 2006 : l’année de l’égalité destinés aux allocataires de minima so « Les Contrats Initiatives Emploi en 2006 », des chances ciaux. Leur nombre est passé de 1 000 Bref IledeFrance, bulletin mensuel d’infor en 2005 à 7 500 en 2006. Le dévelop La loi sur l’égalité des chances du 31 mars mations sur le marché du travail, DRTEFP, pement des contrats aidés dans le sec 2006 vise à accroître la présence de l’Etat n° 35, mai 2007. teur non marchand a par ailleurs dans les quartiers sensibles, à concourir à « Les contrats aidés du secteur non mar permis un rééquilibrage des mesures la lutte contre les discriminations et à ren chand en 2006 »,Bref IledeFrance, bulle en faveur des femmes (54 % en 2006 forcer les actions d’intégration. tin mensuel d’informations sur le marché du contre 48 % en 2005). travail,DRTEFP, n° 33, mars 2007. Au niveau régional, le plan francilien pour l’égalité des chances dans l’activité et dans« Accompagnement et formation des bé Un accès important des jeunes l’emploi aconduit les services à concentrernéficiaires de contrats aidés », Capitali aux dispositifs leurs moyens en direction des territoires lessation d’expériences, DRTEFP IledeFrance, plus fragilisés. Il a favorisé l’emploi et l’infévrier 2007. En 2006, les jeunes ont plus largement sertion professionnelle dans les zones urSites internet : bénéficié des dispositifs de la politique baines sensibles et les zones francheswww.europemploiidf.org de l’emploi. Le contrat de profession urbaines.www.travail.gouv.fr nalisation et le contrat jeune en entre
Insee IledeFrance 2007Regards sur... l’année économique et sociale 2006
Des interventions sur le marché du travail plus nombreuses
Bénéficiaires de la politique de l'emploi en 2006
Dispositif d'accès à l'emploi
Emplois aidés dans le secteur marchand Contrats Initiative Emploi (CIE) Soutien à l'emploi des jeunes en entreprise (SEJE)* Exonération à l'embauche (zone franche urbaine, redynamisation urbaine…) Contrats d'insertion revenu minimum d'activité (CI RMA)** Formation en alternance : Contrats d'apprentissage Contrats de professionnalisation Insertion par l'économique : Entreprises d'insertion Associations intermédiaires (nombre moyen de salariés mis à disposition) Entreprises de travail temporaire d'insertion (nombre moyen de salariés mis à disposition) Aide à la création d'emploi/d'entreprises Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d'Entreprises (ACCRE+EDEN) Emplois aidés dans le secteur non marchand Contrats d'accompagnement vers l'emploi (CAE) (Conventions initiales + avenants) Contrats d'Avenir (Conventions initiales + avenants) Programme Nouveaux services/Emplois jeunes Contrats Emploi Solidarité (CES) (Conventions initiales + avenants) Contrats Emploi Consolidé (CEC) (Conventions initiales + avenants) Autres dispositifs d'insertion Contrats d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) Validation des acquis de l'expérience (VAE, titres du ministère du travail uniquement) Accompagnement des restructurations Cellule de reclassement (bénéficiaires potentiels) Allocations temporaires dégressives (adhésions individuelles) Conventions d'allocations spéciales du FNE (ASFNE) Congés de conversion du FNE (adhésions individuelles) Conventions de Formation et d'Adaptation professionnelle FNE Total des bénéficiaires des mesures en faveur de l'emploi
*aide versée dans le cadre des contrats jeunes en entreprise (CJE). **chiffres hors entrée des bénéficiaires du RMI. ns : évolution non significative. nd : non disponible.  : résultat nul ou non fourni.
Mesures pour l'emploi des jeunes en IledeFrance Effectifs 70 000
60 000
50 000
40 000
30 000
20 000
Année 2006 IledeFrance/ IledeFrance France (%)
139 018 22 465 11 416 3 659 1 407 89 783 52 416 37 367 10 288 2 166 8 122 nd 11 497 11 497 36 289 27 342 7 566 467 914 30 098 29 119 979 5 190 4 058 759 318 51 4 222 092
19,7 28,1 15,5 12,5 6,5 21,8 19,3 26,5 11,5 12,2 11,4 13,0 13,0 10,2 10,7 8,3 12,5 19,5 16,1 16,3 11,2 17,7 17,5 18,7 21,9 8,3 7,8 16,3
23
Evolution 2006/2005 (%)
IledeFrance
7,9 ns 20,0 20,7 ns 15,7 17,8 ns 6,5 nd 1,2 nd 9,2 9,2 12,4 45,2 ns 62,3 ns 69,9 95,0 ns 12,1 33,2 34,7 115,0 28,1 89,5 16,3
France
4,5 ns 17,1 18,3 ns 11,9 6,4 ns 2,0 nd 1,2 13,8 13,8 6,9 60,1 ns 56,0 ns 90,8 51,0 ns 20,1 8,1 6,1 7,8 10,6 95,9 10,0
Source : Dares Mesures pour l'emploi des chômeurs de longue durée en IledeFrance Effectifs 40 000
30 000
20 000
10 000
10 0000 2001 20022003 2004 2005 2006 0 Secteur marchandSecteur non marchand 2001 2002 2003 20042005 2006 Apprentissage Contratsen alternanceSEJE Secteur marchand : CIE  CI RMA (à partir de 2005) Contrats en alternance : Secteur non marchand :  avant novembre 2004 : contrats de qualification, d'adaptation et d'orientation  de 2001 à 2004 : CES, CEC  à partir de novembre 2004: contrats de professionnalisation  en 2005 : CES, CEC, CAE et contrat d'avenir SEJE : soutien à l'emploi des jeunes en entreprise  à partir de 2006 : CAE et contrat d'avenir Source : Dares/DRTEFP IledeFrance Source : Dares/DRTEFP IledeFrance
Insee IledeFrance 2007Regards sur... l’année économique et sociale 2006
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.