L'emploi fléchit mais ne rompt pas

De
Publié par

En 2008, l'emploi salarié marchand non agricole a nettement ralenti. Son rythme de croissance s'établit à 1,8 % en fin d'année contre 3,0 % en 2007. Comme partout ailleurs, l'emploi a subi en Corse les effets du retournement conjoncturel en cours d'année. Celui-ci a particulièrement affecté les activités de services. Toutefois, l'emploi a mieux résisté en Corse que dans les autres régions françaises, grâce à un début d'année très favorable et à la robustesse de la construction. Au total, près de 1 000 postes supplémentaires ont été créés, dont a majoritairement bénéficié la Corse-du-Sud. Sommaire La construction fait mieux que résister Disparités dans l'industrie Peu de créations d'emplois dans les services La construction fait mieux que résister Disparités dans l'industrie Peu de créations d'emplois dans les services
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

L'emploi fléchit
Emploi
mais ne rompt pas
En2008,l'emploisalariémarchandnonagricoleanettement
ralenti. Son rythme de croissance s'établit à 1,8 % en fin
d'année contre 3,0 % en 2007. Comme partout ailleurs,
l'emploi a subi en Corse les effets du retournement
conjoncturel en cours d'année. Celui-ci a particulièrement
affecté les activités de services. Toutefois, l'emploi a mieux
résisté en Corse que dans les autres régions françaises,
grâce à un début d'année très favorable et à la robustesse
de la construction. Au total, près de 1 000 postes
supplémentaires ont été créés, dont a majoritairement
bénéficiélaCorse-du-Sud.
En 2008, l'emploi a beaucoup mieux résisté Exceptionnel d'Investissement et un
en Corse que dans le reste du territoire renouveau de la demande en faveur de la
national. L'emploi salarié marchand non réhabilitation du bâti ancien contribuent
agricole a en effet progressé de 1,8 % également à la tonicité des embauches du
(estimation provisoire) sur l'ensemble de BTP.
l'année alors qu'il baissait de 0,9 % au
niveau métropolitain. Néanmoins, cette Disparités dans l'industrie
apparente robustesse masque un sévère
L'emploi dans l'industrie a égalementralentissement au deuxième semestre.
progressé sur l'ensemble de l'année 2008 :Grâce à un début d'année encore favorable,
+ 1,3 %. Ce rythme a permis la création dele secteur marchand a tout de même créé
quelques dizaines d'emplois, essen-près de 1 000 emplois sur l'ensemble de
tiellementenCorse-du-Sud.Aprèsundébut2008, soit 600 de moins que l'année
d'année très favorable, la croissance deprécédente. Les deux tiers de ces créations
l'emploi industriel a nettement fléchi.ont bénéficié au département de la Corse-
Par ailleurs, ce mouvement d'ensembledu-Sud.
masquedeprofondesdisparités.
L'agroalimentaire, qui regroupe près de laLa construction
moitié des effectifs industriels hors énergie,
fait mieux que résister a vu ses légèrement augmenter
(+ 0,9 %) après deux années d'atonie. LesPlus que jamais, la construction a été le
industries de biens intermédiaires et
moteur de l'emploi insulaire en 2008. Avec
d'équipement sont restés très dynamiques
560emploissupplémentaires,lesecteurest
(+ 5,1 %) et enregistrent une centaine
àl'originedeplusdelamoitiédescréations
d'emplois supplémentaires. A l'inverse,
de l'année. Contrairement au niveau
l'emploi dans les biens de consommation a
national, l'emploi dans le BTP n'a que
brutalement reculé (- 11,3 %), en raison
légèrement ralenti en cours d'année pour
notamment de baisses d'effectifs dansafficher une croissance de 5,8%àlafinde
l'imprimerie-reproduction.2008 (contre + 0,9 % en moyenne
métropolitaine). La situation a été
Peu de créations d'emploisparticulièrement favorable en Corse-du-
Sud, où les créations d'emplois ont presque dans les services
doubléparrapportà2007.Laconstructiona
En 2008, le ralentissement de l'emploisurtout été soutenue par la demande
publique, les mises en chantier de salarié est essentiellement imputable aux
logements collectifs compensant une services. Ces activités, qui regroupent près
moindre demande de l'habitat individuel. de la moitié des effectifs des secteurs
Les travaux engagés dans le cadre du Plan marchands, enregistrent la plus faible
Les dossiers de l'économie corse - n° 18Emploi
croissance de l'emploi depuis 1996 :
Fort ralentissement dans les services
+ 0,8 %. Après avoir bien résisté jusqu'à
Evolution de l'emploi salarié par secteur d'activité dans le secteur marchand
l'été, la situation de l'emploi dans les
non agricole en Corse
services s'est alors brutalement dégradée.
Nombre d'emplois Variation sur un an (en %)
L'ampleur du ralentissement est toutefois
er
au 1 janvier 2008 2008 2007plus modérée qu'au niveau national
(- 0,9 %). Au total, les services en Corse Industrie (hors énergie) 4 711 1,3 1,6
n'auront créé que 200 nouveaux postes en
Industrie agroalimentaire 2 229 0,9 0,12008contre900l'annéeprécédente.
La plupart des activités de services sont Industrie manufacturière 2 482 1,7 2,9
affectéesparceretournementconjoncturel.
Construction 9 771 5,8 4,8
L'emploi dans les services aux particuliers
n'augmentequede1,0%surl'ensemblede Commerce 14 319 1,0 1,3
l'année contre + 4,5 % en 2007. Ainsi, les
Services dont : 25 828 0,8 3,5
servicespersonnelsetdomestiquesontcréé
services aux particuliers 9 427 1,0 4,5deuxfoismoinsd'emploisqu'en2007etles
activités récréatives demeurent orientées à services aux entreprises 8 726 0,0 2,9
la baisse. A l'inverse, l'emploi dans
Ensemble 54 629 1,8 3,0l'hôtellerie-restauration est resté dyna-
mique, surtout en Corse-du-Sud. Les Source : Insee, Estimations annuelles d'emploi salarié provisoires.
services aux entreprises n'ont pas non plus
échappé à la dégradation conjoncturelle.
Pourlapremièrefoisdepuisdixans,ilsn'ont La situation de l'emploi plus favorable en Corse
pas créé d'emplois cette année. A la qu'au niveau national
diminution régulière des effectifs dans les Evolution de l'emploi salarié marchand non agricole
(données corrigées des variations saisonnières)postes et télécommunications, s'ajoute en
er2008 l'atonie de l'emploi dans les activités Indice base 100 au 1 trimestre 2005
110
de conseil et d'assistance. De même, les
Corseactivités immobilières, confrontées à partir
108
du deuxième semestre au ralentissement
de la demande en constructions 106
individuelles, ont vu leurs effectifs stagner
104aprèsplusieursannéesdedynamisme.
Les transports se démarquent de cette France
102
tendance. Ils sont à l'origine d'une centaine
de créations d'emplois en 2008, deux fois 100
plus que l'année précédente et pour la
98plupartlocaliséesenHaute-Corse.
1°t 2°t 3°t 4°t 1°t 2°t 3°t 4°t 1°t 2°t 3°t 4°t 1°t 2°t 3°t 4°t 1°tLe commerce, qui regroupe un quart des 05 05 05 05 06 06 06 06 07 07 07 07 08 08 08 08 09
emplois marchands, s'inscrit dans ce
Source : Insee, Estimations trimestrielles d'emploi salarié
mouvement de décélération. Ses effectifs
ont progressé de 1,0 % en 2008 après
Pour comprendre ces résultats+ 1,3 % en 2007. Les quelque 150 emplois
créés, majoritairement en Haute-Corse,
Les évolutions d'emploi présentées dans cet article couvrent
doivent surtout à la bonne tenue du l'emploi salarié du seul secteur privé marchand non agricole, à
commerce de détail. Les effectifs du l'exclusion de la totalité des secteurs de l'énergie, de l'éducation, automobile et de gros se sont santé, action sociale et de l'administration.
quantàeuxstabilisés. Ces estimations ont été établies à partir des bordereaux de
recouvrement des cotisations (BRC), adressés par les employeurs
à l'Urssaf et transmis trimestriellement à l'Insee pour exploitations
statistiques. Sont également exclus du champ étudié les salariés
relevant de la Mutualité sociale agricole (MSA), des grandes
entreprises nationales, du secteur public d'État et des collectivités
territoriales ainsi que des services domestiques.
Le champ couvert représente environ 58 % de l'emploi salarié total
en Corse.Marie-Pierre NICOLAI
Les dossiers de l'économie corse - n° 1 9

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.