L'emploi picard rechute au 3ème trimestre 2011

De
Publié par

Comme la moitié des régions de France métropolitaine, la Picardie voit son emploi régresser ce trimestre. La baisse est importante (-4 500 emplois) et concerne tous les secteurs d'activités. L'intérim et l'industrie sont une nouvelle fois les plus touchés, comme au cœur de la crise économique de 2008. La dégradation de l'emploi est marquée dans tous les départements picards même si l'Oise contribue pour moitié aux pertes régionales. Seuls les secteurs du commerce et de la construction de la Somme parviennent à maintenir une quasi-stabilité.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

n° 100 - 2011
Rédaction achevée
le 23 janvier 2012
e3 trimestre 2011 Après une stabilité au trimestre
1précédent, l'emploi picard connait une nouvelle phase de recul au
e3 trimestre 2011 (-1,2 %). Cette décroissance marquée met fin à
eune période de hausse amorcée au 2 trimestre 2010.
La Picardie enregistre l'évolution régionale la plus défavorableL’emploi picard rechute
ce trimestre, se démarquant de la France métropolitaine (0,0 %).
L'emploi picard n'est cependant pas le seul à être en recul : la moitié
des régions de France métropolitaine enregistre une diminution d'au
moins 0,3 % ce trimestre.Comme la moitié des régions de France
En évolution annuelle, l'emploi est de nouveau orienté à lamétropolitaine, la Picardie voit son emploi régresser
baisse en Picardie (-0,2 %) contrairement au niveau national
ce trimestre. La baisse est importante (-4 500 emplois) (+1,2 %).
et concerne tous les secteurs d'activités. L'intérim
et l'industrie sont une nouvelle fois les plus touchés, Un repli de l'emploi généralisé
comme au cœur de la crise économique de 2008. La baisse de l'emploi salarié concerne tous les grands secteurs
d'activités de la région. Les plus touchés, comme pendant la dernièreLa dégradation de l'emploi est marquée
période de récession économique, sont l'industrie et l'intérim. Ces
dans tous les départements picards même si l'Oise
deux secteurs accusent un déficit de 1 400 emplois chacun au cours
contribue pour moitié aux pertes régionales. du trimestre.
Seuls les secteurs du commerce et de la construction Dans les services marchands hors intérim, la construction et
le commerce picards, les pertes sont également importantes :de la Somme parviennent à maintenir
respectivement 800, 500 et 400 emplois. Au total, près de 4 500une quasi-stabilité.
emplois ont été détruits en Picardie ce trimestre. La région n'avait
epas connu de pertes de cette ampleur depuis le 2 trimestre 2009.Virginie TAPIN, Insee Picardie
1Emplois salariés marchands (y compris intérim) des établissements affiliés
à l’Urssaf, en données corrigées des variations saisonnières.










Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.