L'emploi se stabilise en 2005

De
Publié par

L'emploi salarié dans le secteur marchand se stabilise en Alsace, pour la première fois depuis le milieu des années 2001; il augmente même dans le Bas-Rhin (+0,2 %). Seule l'industrie perd encore des emplois.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 37
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

EMPLOI - TRAVAIL
L'emploi se stabilise en 2005
secteur de l’automobile semble tou-L’emploi salarié Hausse de 1,1 %
jours résister à la baisse de l’emploidans le secteur marchand des emplois dans les services
dans l’industrie, avec une légère di-
se stabilise en Alsace,
minution de 0,2 % en glissement an- Les services continuent toujours
pour la première fois nuel au quatrième trimestre 2005. de tirer l’emploi à la hausse, tout au
depuislemilieudesannées2001; Pourtant, ce dernier trimestre pour- long de l’année, atteignant une
rait annoncer une dégradation à ve- hausse de l’emploi de 1,1 %. Cetteil augmente même
nir, avec notamment une baisse de est particulièrement impor-dans le Bas-Rhin (+0,2 %).
1,9 % dans le Haut-Rhin, confirmant tante dans les secteurs de l’activité
Seule l’industrie
une nouvelle fois les difficultés de ce immobilière, dans le secteur des
perd encore des emplois. secteur. activités récréatives, culturelles et
sportives (+6,5 %) et dans le sec-
teur de la recherche et développe-Reprise confirmée
ment (+3,9 %). Le seul secteur quin 2004, face à une conjonc- dans la construction
perd des emplois au dernier se-E ture économique incertaine,
les entrepreneurs avaient fait part La construction est toujours por- mestre 2005 est le secteur des pos-
tes et des télécommunications, end’une grande prudence. Cette année teuse d’emplois dans la région, en-
pleine mutation. Le secteur des ser-2005 est marquée par une sensible registrant une hausse de 1,8 % au
vices connaît, France entière, uneamélioration de la confiance des em- quatrième trimestre par rapport à
évolution comparable, même si lesployeurs. Ainsi, pour la première fois 2004. Les mises en chantier ont
hausses d’emploi y sont un peudepuis quatre ans, l’emploi baisse encore augmenté et expliquent en
moins fortes que dans la région.seulement de 0,1 % par rapport au partie la bonne tenue de l’emploi
quatrième trimestre de l’année 2004. dans ce secteur. Selon les entre-
Au niveau national, l’emploi connaît preneurs, cette tendance se prolon- L’emploi salarié en progression
une légère augmentation de 0,3 %. gerait et suivrait la tendance natio- dans le Bas-Rhin
nale encore plus optimiste, avec des
hausses d’emploi plus importantes L’année 2005 confirme le retourne-Seule l’industrie
que dans la région. ment observé en 2004 dans leperd encore des emplois
Bas-Rhin.En effet, cette année et pour
L’industrie continue de perdre des
emplois (-2 %). Dans le secteur de
La construction porteuse d'emploisl’habillement et du cuir, cette baisse
Évolution de l'emploi salarié par grand secteurest importante cette année encore
(-10,3 %), en particulier au premier 120 er
Indice (base 100 au 1 trimestre 1998 - séries CVS)
trimestre 2005, avec un déficit d’em- Services
115plois de 16,4 % par rapport au même Commerce
trimestre de l’année passée. Seule
110 Construction
l’industrie des équipements mécani-
ques a créé des emplois cette année
105
Ensemble*(+0,4 %) ; ce résultat positif est dû à
la bonne santé d’entreprises qui ont 100
investi dans la région, compensant
95les pertes d’emploi consécutives à Industrie
des plans sociaux. L’emploi dans le
90
er e e e er e e e er e e e er e e e er e e e3tr. 4tr. 2tr. 3tr. 4tr. 3tr. 4tr. 3tr. 4tr.1tr. 2tr. 1tr. 1tr. 2tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr 2tr.
2001 2002 2003 2004 2005
* Ensemble des secteurs hors agriculture, grandes entreprises nationales, intérim,
administration et éducation, santé, action sociale30
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 12· L'année économique et sociale 2005 · juillet 2006
Sources : Insee, Epure - UrssafEMPLOI - TRAVAIL
Dégradation persistante dans le Haut-Rhin, embellie dans le Bas-Rhin
Évolution de l'emploi salarié par département
110
erIndice (base 100 au 1 trimestre 1998 - séries CVS)
109
Bas-Rhin
108la première fois depuis quatre ans,
l’emploi salarié y est en hausse de 107 Alsace
0,2 %. Dans le même temps, le
106
Haut-Rhin enregistre une nouvelle
baisse de l’emploi salarié (-0,7 %) 105
Haut-Rhinmoitié moins importante cepen-
104
dant, que celle enregistrée un an
103auparavant. Alors qu’en 2004 tous er e e e er e e e er e e e er e e e er e e e1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr 2tr. 3tr. 4tr.
les grands secteurs perdaient des
2001 2002 2003 2004 2005
emplois dans le Haut-Rhin, en Champ : ensemble des secteurs hors agriculture, grandes entreprises nationales, intérim,
2005, seul le secteur de l’industrie administration et éducation, santé, action sociale.
perd près de 3 % des emplois.
La baisse est particulièrement im-
L’industrie continue de perdre des emplois portante dans les secteurs de l’ha-
billement et du cuir (-28,0 %) etÉvolution en glissement annuel
e dans celui des composants électri-au 4 trimestre 2005 (en %)Activités économiques en NES16
ques et électroniques (-24,1 %) qui
Alsace Bas-Rhin Haut-Rhin
ont dû faire face à d’importantes res-
Industrie -2,0 -1,4 -2,9 tructurations et délocalisations.
EB Industries agricoles et alimentaires -2,4 -2,7 -1,4
EC Industries des biens de consommation -2,4 -2,2 -2,9 La baisse de l’emploi frontalier
ED Industrie automobile -0,2 1,8 -1,9
se poursuit
EE Industries des biens d’équipement -0,7 -0,6 -0,9
EF Industries des biens intermédiaires -3,0 -1,6 -4,7 Si l’emploi salarié se maintient en
EG Énergie -0,8 -1,5 0,8 Alsace en 2005, il n’en va pas de
EH Construction 1,8 2,4 0,9 même pour l’emploi frontalier qui
EJ Commerce 0,1 0,0 0,2 continue de diminuer depuis 2002,
Services 1,1 1,2 0,9 même si cette baisse semble moins
EK Transports 0,8 1,0 0,6 importante cette année. Le nombre
EL Activités financières 0,1 0,7 -1,6 de frontaliers alsaciens qui travail-
EM Activités immobilières 6,4 6,5 6,3 lent en Suisse a diminué de 4 % au
EN Services aux entreprises 1,3 1,6 0,7 cours de 2005. Cette perte d’em-
EP Services aux particutiers 1,6 1,3 2,2 plois explique l’essentiel de la
Ensemble -0,1 0,2 -0,7 baisse de l’emploi frontalier, le
Champ : ensemble des secteurs hors agriculture, grandes entreprises nationales, intérim, nombre de frontaliers alsaciens tra-
administration et éducation, santé, action sociale.
vaillant en Allemagne s’étant main-
tenu ; suivant la conjoncture alle-
mande, le retournement aurait euMéthodologie
lieu au milieu de cette année. Au to-Les données sont encore provisoires pour 2005. Elles sont obtenues à
tal, on estime à un millier le nombrepartir de l’exploitation des bordereaux récapitulatifs de cotisations four-
nies aux Urssaf par tous les employeurs relevant du régime général de d’emplois frontaliers perdus au
sécurité sociale. Les effectifs pris en compte pour mesurer ces évolutions cours de l’année 2005.
sont ceux du secteur marchand.
Les chiffres concernant l’emploi frontalier sont estimés à partir des don-
nées des caisses primaires d’assurance maladie pour l’Allemagne, et des
informations de l’Office de statistique fédéral de Neuchâtel pour la Suisse. Guillaume RIEDLIN
31
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 12· L'année économique et sociale 2005 · juillet 2006
Sources : Insee, Epure - Urssaf
Source : Insee, Epure - Urssaf

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.