L'enquête emploi 2012 à La Réunion

De
Publié par

Informations Rapides Réunion N° 245 - Décembre 2012 Emploi Enquête emploi 2012 à La Réunion Contrats aidés et découragement des chômeurs infléchissent le taux de chômage Au deuxième trimestre 2012, le taux de chômage à La Réunion s’élève à 28,5 %, en baisse de 0,9 point par rapport à 2011. Les contrats aidés, nombreux au premier semestre 2012, ont soutenu l’emploi. Toutefois, la baisse du taux de chômage résulte également du découragement de chô- meurs, qui arrêtent leurs recherches d’emploi et se désengagent du marché du travail. Cela se tra- duit par une forte augmentation du « halo » autour du chômage en 2012 (+ 37 %). Le taux d’activité et le taux d’emploi restent faibles. Au deuxième trimestre 2012, le taux tif des contrats aidés, diminue de 3,7 moyenne chaque année d’environ de chômage recule, pour la première points. Il reste toutefois très élevé, 7 300 personnes depuis 2007. La fois à La Réunion depuis quatre ans. avec 56,2 % des actifs de 15 à 24 génération des jeunes de 15 ans, qui Il baisse de 0,9 point entre 2011 et ans qui sont au chômage. Seul le entre en activité, est en effet plus 2012, après s’être accru de près de chômage des hommes de plus de 50 nombreuse que celle, sortante, âgée cinq points entre 2007 et 2011. En ans continue de s’aggraver de 65 ans. France métropolitaine, le taux de (+ 2,4 points). Il atteint ainsi son plus chômage continue d’augmenter, et haut niveau depuis 2007 (17,9 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 55
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins


Informations Rapides Réunion

N° 245 - Décembre 2012
Emploi




Enquête emploi 2012 à La Réunion
Contrats aidés et découragement des chômeurs
infléchissent le taux de chômage


Au deuxième trimestre 2012, le taux de chômage à La Réunion s’élève à 28,5 %, en baisse de 0,9
point par rapport à 2011. Les contrats aidés, nombreux au premier semestre 2012, ont soutenu
l’emploi. Toutefois, la baisse du taux de chômage résulte également du découragement de chô-
meurs, qui arrêtent leurs recherches d’emploi et se désengagent du marché du travail. Cela se tra-
duit par une forte augmentation du « halo » autour du chômage en 2012 (+ 37 %). Le taux d’activité
et le taux d’emploi restent faibles.



Au deuxième trimestre 2012, le taux tif des contrats aidés, diminue de 3,7 moyenne chaque année d’environ
de chômage recule, pour la première points. Il reste toutefois très élevé, 7 300 personnes depuis 2007. La
fois à La Réunion depuis quatre ans. avec 56,2 % des actifs de 15 à 24 génération des jeunes de 15 ans, qui
Il baisse de 0,9 point entre 2011 et ans qui sont au chômage. Seul le entre en activité, est en effet plus
2012, après s’être accru de près de chômage des hommes de plus de 50 nombreuse que celle, sortante, âgée
cinq points entre 2007 et 2011. En ans continue de s’aggraver de 65 ans.
France métropolitaine, le taux de (+ 2,4 points). Il atteint ainsi son plus
chômage continue d’augmenter, et haut niveau depuis 2007 (17,9 %). Le nombre d’actifs (personnes au
s’accroît de 0,6 point en un an. chômage ou en emploi) augmente
Le nombre de personnes en âge de parallèlement à la population en âge
Le chômage touche désormais travailler (15 à 64 ans) augmente en de travailler. Ainsi, le taux d’activité
28,5 % de la population active ré-
unionnaise, soit 98 500 personnes. Évolution du taux de chômage BIT selon le sexe
%C’est 2 250 personnes de moins 34
qu’en 2011. Le chômage baisse,
Femmes Ensemble Hommes
davantage pour les femmes (- 1,3
32
point) que pour les hommes (- 0,4).

30
Les contrats aidés soutiennent
l’emploi en 2012
28
Entre 2011 et 2012, l’emploi a pro-
26gressé : le nombre d’actifs occupés a
augmenté de 1,7 %.
24Cette augmentation de l’emploi a été
favorisée par les contrats aidés :
5 600 entrées supplémentaires ont 22
été enregistrées au premier semes-
tre 2012, par rapport au premier 20
semestre 2011. 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Le taux de chômage des jeunes, eSource : Insee, Enquêtes emploi Réunion (situation au 2 trimestre).
particulièrement sensible au disposi-
Institut national de la statistique et des études économiques - Direction régionale de La Réunion-Mayotte 1
Parc technologique de Saint Denis - 10, rue Demarne - BP 13 - 97408 - SAINT-DENIS Cédex 9
Directrice de la publication : Valérie ROUX - ISSN : 1766-5590
www.insee.fr/reunion - tél : 02 62 48 89 00 - fax : 02 62 48 89 89 Enquête emploi 2012 : Contrats aidés et découragement des chômeurs infléchissent le taux de chômage
(nombre d’actifs sur nombre de per- tropolitaine, le « halo » est particuliè-
Chômeurs et DEFM :
sonnes en âge de travailler) reste rement important à La Réunion. Il
deux concepts différents quasiment stable (- 0,5 point). représente 8,3 % de la population en
L’activité des femmes diminue de 0,8 âge de travailler, contre 1,7 % en
Tous les mois, la Dares et Pôle em-point : 54,8 % des femmes de 15 à France métropolitaine fin 2011. Au
ploi publient conjointement une 64 ans sont actives. En 2012, le taux total, chômeurs et inactifs souhaitant
statistique des demandeurs d’emploi d’activité des Réunionnaises est travailler constituent un quart de la
en fin de mois (DEFM). Cette statis-inférieur de 12 points à celui de population en âge de travailler,
tique exhaustive est disponible rapi-France métropolitaine, contre 16 contre 7 % en France métropolitaine.
dement. points en 2007. Pour les hommes, le
taux d’activité est inférieur de 8 Certains chômeurs arrêtent de re-
points à La Réunion, l’écart avec la chercher activement un emploi, dé- Mais le fait de s’inscrire à Pôle em-
France métropolitaine étant stable couragés par les difficultés qu’ils ploi est une démarche administra-
par rapport à 2007. rencontrent sur le marché du travail. tive, et la situation des personnes qui
Ils sont plus nombreux en 2012 s’inscrivent ne correspond pas direc-
Le taux d’emploi reste faible. Seule- qu’auparavant : 23 % des chômeurs tement aux critères statistiques défi-
ment 43,3 % des 15 à 64 ans oc- de 2011 sont ainsi devenus inactifs nissant le chômage au sens du BIT.
cupent un emploi à La Réunion. Pour en 2012 (+ 4 points comparative- La catégorie A regroupe les deman-
les hommes, le taux d’emploi est de ment aux deux années précédentes). deurs sans emploi qui n’ont exercé
19 points inférieur à celui de France aucune activité, même réduite, le
métropolitaine (49 % contre 68 %), et Ce découragement est parfois asso-
mois précédent, et qui sont censés
de 22 points pour les femmes (38 % cié au chômage de longue durée, qui
faire des actes positifs de recherche
contre 60 %). Les 15-24 ans sont est particulièrement prégnant à
d’emploi. Cette catégorie est donc a
davantage en emploi en 2012, mais La Réunion. En effet, 71 % des
priori proche conceptuellement des leur taux d’emploi reste faible chômeurs sont à la recherche d’un
chômeurs BIT. (13,7 % contre 29,2 % en France emploi depuis plus d’un an (41,5 %
métropolitaine). À l’inverse, le taux en France métropolitaine en 2011) et
Toutefois, les deux populations ne se d’emploi des plus de 50 ans diminue 57 % depuis plus de deux ans. Plus
recouvrent qu’imparfaitement et les légèrement en 2012 (- 0,7 point), et la durée du chômage augmente, plus
conditions de gestion administrati-s’établit à 43,8 % (56,5 % en France l’employabilité et les chances de
métropolitaine). réinsertion professionnelle s’amenui- ves des DEFM influent parfois sur
sent et plus le risque de décourage- l’évolution du nombre de deman-
La population inactive souhaitant ment est fort. deurs inscrits.
travailler augmente
Par ailleurs, 29 000 personnes tra- Des statistiques qui peuvent
La notion de chômage au sens du vaillent mais souhaitent changer diverger
Bureau international du travail (BIT) d’emploi ; une majorité fait des re-
ne permet pas d’appréhender dans cherches en ce sens (57 %). La moi- De ce fait, les statistiques des de-
toute sa réalité le marché du travail. tié d’entre elles sont en situation de mandeurs d’emploi et des chômeurs
À La Réunion en 2012, 47 000 per- temps partiel subi et souhaitent tra- ne sont pas directement comparables
sonnes souhaitent travailler mais vailler davantage. et évoluent parfois de façon diver-
sont considérées comme inactives. gente. Entre les premiers trimestres
Ces personnes ne remplissent pas Le diplôme protège encore et
2011 et 2012, le nombre de DEFM
les critères d’un chômeur au sens du toujours du chômage
de catégorie A augmente de 4 800 BIT, parce qu’elles ne recherchent
personnes à La Réunion tandis que pas un emploi de manière active Outre la qualité de l’emploi et les
le nombre de chômeurs BIT diminue (29 000 personnes) ou qu’elles ne salaires associés à la qualification,
de 2 250 personnes. sont pas immédiatement disponibles un diplôme apporte de nombreux
pour travailler (18 000 personnes). avantages comparatifs sur le marché
En 2012, parmi les demandeurs Elles forment le « halo » autour du du travail, notamment en présence
d’emplois inscrits à Pôle emploi chômage, qui s’est nettement élargi d’un fort chômage structurel. Le di-
dans toutes les catégories, 69 % sont en un an (+ 37 %). plôme constitue un rempart contre le
Comparativement à la France mé- chômage. Le taux de chômage des aussi chômeurs BIT, contre 76 % les
années précédentes. Le prolonge-
Chômage + "halo" : 145 500 personnes sans emploi souhaitent travailler ment de la crise décourage de plus
en plus de personnes de faire des
Disponibles mais ne font démarches actives. Elles intègrent
Inactifs au sens pas de recherches : alors le « halo » autour du chômage,
Personnes sans emploi du BIT ("halo") : 29 000 qui croît fortement cette année. souhaitant travailler : 47 000 Non disponibles : Depuis le début de la crise, l’écart se
145 500 18 000 creuse entre le nombre de chômeurs
Chômeurs au sens du BIT : 98 500 BIT mesuré par l’enquête emploi et
e le nombre de DEFM de catégorie A.
Source: Insee, Enquête emploi Réunion 2012 (situation au 2 trimestre).
Insee - Informations Rapides Réunion n° 245 - Déc embre 2012 2 Enquête emploi 2012 : Contrats aidés et découragement des chômeurs infléchissent le taux de chômage
diplômés du supérieur (10 %) est Taux de chômage selon le diplôme
quatre fois plus faible que celui des Un diplômé du supérieur a 8 fois plus de chance d'être en emploi
non diplômés (39 %). Parmi
Taux de Probabilité relative d'être en l’ensemble des Réunionnais de 15 à
64 ans ayant terminé leurs études, Diplôme chômage emploi par rapport à une
les diplômés du supérieur ont (%) personne sans diplôme
huit fois plus de chance d’avoir un
38,8Sans diplôme 1emploi que les non diplômés. Les
détenteurs d’un baccalauréat ont CAP ou BEP 32,0 2,3
également trois fois plus de chance 26,1Baccalauréat 2,8
d’occuper un emploi qu’une per-
Supérieur 9,9 7,9
sonne sans aucun diplôme, et ceux
Lecture : une personne détenant un CAP a 2,3 fois plus de chance d’un CAP ou un BEP deux fois plus
de chance. d'être en emploi qu'une personne sans diplôme
Champ : personnes ayant fini leurs études
e
Source: Insee, Enquête emploi Réunion 2012 (situation au 2 trimestre).
Thomas Patenotte
Méthodologie

Comparaison des marchés du travail réunionnais et métropolitain La série a été réactualisée depuis
2007. Les pondérations affectées à %
chaque individu enquêté sont calées
La Réunion France métropolitaine
sur la pyramide des âges de la popu-80
lation réunionnaise. Cette pyramide 70
a été actualisée par les derniers ré-60
sultats connus du Recensement de la 50
population de 2009. Les pondéra-
40
tions de l’Enquête emploi 2012 tien-
30
nent compte de cette modification, et
20
les résultats des enquêtes précéden-
10
tes (basés sur le recensement précé-
0
dent) ont été mis à jour.
Taux de Taux de Taux Taux Taux Taux Les taux calculés ici pour les années
chômage chômage d'activité des d'emploi d'emploi des d'emploi des
antérieures peuvent donc différer - à des jeunes femmes 50-64 ans femmes
la marge - des taux précédemment
e
Source : Insee, Enquête emploi Réunion 2012 (situation au 2 trimestre). publiés. Le taux de chômage publié
en 2011 à 29,5 % a été diminué de
0,1 point, à 29,4 %.
Évolution des taux de chômage, d'activité et d'emploi depuis 2007 à La Réunion
en %
2007 2008 2009 2010 2011 2012
24,6 24,8 27,5 28,9 29,4 28,5Taux de chômage (15 ans ou +)
Hommes 23,5 23,6 26,4 28,1 27,2 26,8
Femmes 26,0 26,2 28,8 29,9 31,8 30,5
57,9 59,8 60,0 61,3 61,2 60,7Taux d'activité (15 - 64 ans)
Hommes 66,7 66,4 67,4 68,4 67,2 67,3
Femmes 49,6 53,6 53,3 54,8 55,6 54,8
43,6 44,9 43,4 43,5 43,1 43,3Taux d'emploi (15 - 64 ans)
Hommes 51,0 50,7 49,4 49,1 48,8 49,1
36,7 39,5 37,9 38,3 37,8 38,0Femmes
e
Source : Insee, Enquête emploi Réunion 2012 (situation au 2 trimestre).
Insee - Informations Rapides Réunion n° 245 - Déc embre 2012 3 Enquête emploi 2012 : Contrats aidés et découragement des chômeurs infléchissent le taux de chômage
Population réunionnaise au regard de l'emploi en 2012
en nombre en %
Population Actifs Taux Taux Taux de
Actifs Chômeurs Inactifs
totale occupés d'activité d'emploi chomage
Ensemble
15 ans ou plus 647 200 345 200 246 700 98 500 302 000 53,3 38,1 28,5
15 - 64 ans 564 200 342 600 244 000 98 500 221 600 60,7 43,3 28,8
15 - 24 ans 131 600 41 100 18 000 23 100 90 500 31,2 13,7 56,2
25 - 49 ans 288 600 224 500 162 900 61 600 64 100 77,8 56,5 27,4
50 - 64 ans 144 000 77 000 63 100 13 900 67 000 53,5 43,8 18,0
Hommes
15 ans ou plus 302 700 181 400 132 800 48 600 121 400 59,9 43,9 26,8
15 - 64 ans 267 400 179 900 131 300 48 600 87 500 67,3 49,1 27,0
15 - 24 ans 66 200 24 700 11 300 13 400 41 500 37,3 17,1 54,2
25 - 49 ans 130 600 112 800 85 200 27 600 17 900 86,3 65,2 24,5
50 - 64 ans 70 600 42 500 34 900 7 600 28 200 60,1 49,4 17,9
Femmes
15 ans ou plus 344 400 163 800 113 900 49 900 180 600 47,6 33,1 30,5
15 - 64 ans 296 700 162 600 112 700 49 900 134 100 54,8 38,0 30,7
15 - 24 ans 65 400 16 400 6 700 9 700 49 000 25,0 10,2 59,2
25 - 49 ans 158 000 111 800 77 800 34 000 46 300 70,7 49,2 30,4
50 - 64 ans 73 400 34 500 28 300 6 200 38 800 47,1 38,5 18,1
e
Source : Insee, Enquête emploi Réunion 2012 (situation au 2 trimestre).

Source et définitions


L’enquête annuelle sur l’emploi est réalisée par l’Insee dans les départements d’outre-mer depuis 1993. L’objectif
premier de cette enquête auprès des ménages est de disposer d’une mesure du chômage et de l’emploi selon les normes
du Bureau international du travail (BIT).
En outre, l’enquête emploi apporte de nombreuses informations sur l’état du marché du travail : nombre d’actifs et de
chômeurs, caractéristiques des personnes présentes sur le marché du travail. Elle permet d’analyser son évolution d’une
année sur l’autre. Elle traite aussi de sujets plus précis tels que la formation des jeunes arrivant sur le marché du travail.
Cette enquête se déroule dans quatre départements d’outre-mer (Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion), au
même moment et sur une période de 13 semaines, de mars à juin. Dans chaque ménage tiré au sort, toute personne âgée
de 15 ans et plus est interrogée trois années de suite. La première interrogation est réalisée par visite, les deux suivantes
par téléphone. À La Réunion, l’Insee interroge plus de 8 600 personnes réparties sur l’ensemble de l’île.
Chômage (BIT) : Un chômeur est une personne en âge de travailler (15 ans ou plus) qui répond simultanément à trois
conditions : 1- être sans emploi, c'est à dire ne pas avoir travaillé, ne serait-ce qu'une heure, durant une semaine de réfé-
rence ; 2- être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours ; 3- avoir cherché activement un emploi dans le mois
précédent ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de trois mois.
Sont considérées par le BIT comme des démarches actives de recherche d’emploi, dans le mois précédent l’entretien,

les actes suivants : contacter ou être contacté par un bureau public de placement (Pôle emploi, chambre de commerce,
etc.) pour trouver un emploi (visite, consultation de tableau, participation à des actions menées par Pôle emploi, etc.) ;
prendre contact avec un bureau privé de placement ; visiter un forum des métiers ; faire une démarche directe auprès
d’un employeur ; s’adresser à des relations personnelles ou professionnelles ; passer, répondre ou lire les annonces
d’emploi ; passer un concours, un test, un entretien, etc.
Population active : La population active regroupe les chômeurs et la population active occupée (ayant un emploi),
composée des salariés et des non salariés.
Taux de chômage : Le taux de chômage est la proportion du nombre de chômeurs dans la population active.
Population active occupée : La population active occupée comprend les personnes (âgées de 15 ans ou plus) ayant
travaillé (ne serait-ce qu'une heure) au cours d'une semaine donnée (appelée semaine de référence), qu'elles soient sala-
riées, à leur compte, employeurs ou aides dans l'entreprise ou l'exploitation familiale.
Taux d’emploi : Le taux d’emploi est le rapport de la population ayant un emploi (active occupée) à la population to-
tale correspondante.
Halo autour du chômage : Le BIT fourni une définition stricte du chômage, mais qui ignore certaines interactions qu'il
peut y avoir avec l'emploi (travail occasionnel, sous-emploi) ou avec l'inactivité. En effet, certaines personnes souhai-
tent travailler mais sont considérées comme inactives, soit parce qu'elles ne sont pas disponibles rapidement pour tra-
vailler (deux semaines), soit parce qu'elles ne recherchent pas. Ces personnes forment le « halo » autour du chômage.
Insee - Informations Rapides Réunion n° 245 - Déc embre 2012 4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.