L'enquête emploi en Guadeloupe en 2005 : Après un recul en 2004, hausse du chômage en 2005

De
Publié par

En juin 2005, le nombre de personnes au chômage, au sens du Bureau International du Travail (BIT), est d'environ 42 000 en Guadeloupe. Le taux de chômage sur l'archipel est de 26 %, il est en hausse par rapport à 2004 de plus d'un point. Cette hausse résulte d'une augmentation du nombre de chômeurs (+1 800) et d'une baisse du nombre d'actifs (-1 300).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 34
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 38
Janvier 2006EE
ANTILLES-GUYANE
L’enquête emploi en Guadeloupe en 2005
Après un recul en 2004,
hausse du chômage en 2005
sortis de l’enseignement supérieur ont un taux de chômageEn juin 2005, le nombre de personnes au chômage, au sens
de l’ordre de 18 %.du Bureau International du Travail (BIT), est d’environ
42 000 en Guadeloupe. Le taux de chômage sur l’archipel
est de 26 %, il est en hausse par rapport à 2004 de plus d’un
point. Cette hausse résulte d’une augmentation du nombre La situation des femmes s’aggrave
de chômeurs (+1 800) et d’une baisse du nombre d’actifs
(-1 300).
Le nombre de personnes actives (personnes travaillant ou à
La durée moyenne d’ancienneté dans le chômage est de 44 la recherche d’un emploi) de 15 ans ou plus s’élève à
mois. La moitié des chômeurs en Guadeloupe sont de très 162 000 environ. Le taux d’activité est de 53 %, en recul
longue durée (3 ans et plus). d’un point par rapport à 2004. Celui des hommes est plus
élevé que celui des femmes, 58 % contre 49 %. Les actifs
Le chômage des femmes est encore plus élevé que celui des occupés sont 120 000, 3 000 de moins qu’en 2004, ce qui
hommes et l’écart entre les sexes continue à se creuser : représente un taux d’emploi de 39 %, en retrait de 2 points.
5 points en 2003, 9 points en 2004 et près de 10 points en
2005. Les plus touchés par le chômage restent les jeunes actifs
La moitié des jeunes sans diplôme sont au chômage, mais (moins de 30 ans), cette situation concerne 45 % d’entre
le risque diminue avec les diplômes. En effet, les jeunes eux, soit 2 points de plus qu’en 2004. Les jeunes femmes
Taux d’activité par sexe et âge Taux de chômage par sexe et âge
60100
5080
40
60
30
40
20
20 10
0 0
50 ans et plus 50 ans et plusMoins de 30 ans 30à49ans Moins de 30 ans 30à49ans
Hommes Femmessont, encore, plus touchées par le chômage que les jeunes
hommes, 40 % contre 50 %.
La précarité de l’emploi gagne du terrain
Le temps de travail
Temps complet Temps partielLe travail à temps partiel passe de 15 % à 16 %. Ce sont les
(%) (%)
femmes et les jeunes de moins de 30 ans qui sont les plus
79 21Jeunes (- 30 ans)
concernés : respectivement 25 % et 21 % (contre 9 % pour
91 9Hommes
les hommes). Le temps partiel est le plus souvent subi
75 25Femmes
puisqu’en moyenne 63 % des personnes interrogées
déclarent ne pas avoir choisi cette situation.
Les contrats à durée limitée (CDD, intérim, contrat
d’apprentissage, stages rémunérés) représentent 11 % des
emplois, en hausse de 2 points par rapport à 2004. Ce type
de contrat se rencontre le plus fréquemment chez les Le temps partiel voulu et subi
jeunes (27 % de leurs emplois). Les hommes sont plus
souvent non-salariés, 29 % de leurs emplois.
14000
12000
10000
8000
Évolution des taux d’activité et de chômage
6000
Évolution 4000Juin 2004 Juin 2005
2005/2004
2000Taux d’activité
Hommes 59,1 57,6 0
Femmes 49,9 48,7 Jeunes Hommes Femmes
(moins de 30 ans)Ensemble 54,2 52,9
Taux de chômage
Temps partiel subiTemps partiel voulu21,0 22,0 Hommes
Femmes 28,4 30,1
Ensemble 24,7 26,0
Quelques définitions
La population active regroupe les chômeurs et la population active occupée, composée des salariés
(y compris les militaires du contingent) et des non salariés. La notion d’activité concerne les personnes
de 15 ans et plus. La définition de la population active dans l’enquête emploi correspond
à celle du Bureau International du Travail (BIT).
Le taux d’activité est le rapport de la population active à la population totale. On peut calculer des taux
d’activité par âge. Dans ce cas, on rapportera le nombre d’actifs d’une classe d’âge
àlapopulationtotaledelaclasse d’âgeconsidérée.
Le taux d’emploi est le rapport de la population active occupée à la population de 15 ans et plus.
Les chômeurs au sens BIT doivent satisfaire aux trois conditions suivantes : être disponibles, être sans travail
et être à la recherche d’un travail (inscription à l’ANPE
ou acte effectif de recherche le mois précédent l’enquête).
Le taux de chômage est le rapport du nombre de chômeurs au sens BIT à la population active totale. On
peut calculer destauxdechômage parâge.Danscecas,onrapporteralenombredechômeursd’une
classe d’âge à la population active de la classe d’âge considérée.
56 %73 %
27 %
80 %
20 %
44 %Activité par tranche d’âge quinquennale en 2005
Hommes Femmes
20 000 20 000
15 000 15 000
10 000 10 000
5 000 5 000
0 0
15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70
Actif occupé InactifChômeur
Activité par sexe et âge
TauxTotal dont : Inactifs Actifs
d’activitéÂge au 31 décembre
40 305 24 385 15 920 39,5 9 509 6 411 40,3Moins de 30 ans
56 082 6 533 49 549 88,4 39 334 10 215 20,630 ans à 49 ans
Hommes
46 646 29 753 16 893 36,2 15 439 1 454 8,650 ans et plus
143 033 60 671 82 362 57,6 64 282 18 080 22,0Total
40 492 26 285 14 207 35,1 7 158 7 049 49,6Moins de 30 ans
64 432 16 414 48 018 74,5 33 194 14 824 30,930 ans à 49 ans
Femmes
58 167 40 890 17 277 29,7 15 214 2 063 11,950 ans et plus
163 091 83 589 79 502 48,7 55 566 23 936 30,1Total
80 797 50 670 30 127 37,3 16 667 13 460 44,7Moins de 30 ans
120 514 22 947 97 567 81,0 72 528 25 039 25,730 ans à 49 ans
Total
104 813 70 643 34 170 32,6 30 653 3 517 10,350 ans et plus
306 124 144 260 161 864 52,9 119 848 42 016 26,0Total
Part des salariés en contrat à durée indéterminée et limitée (CDI et CDL)
et des non salariés parmi les emplois
Jeunes (moins de 30 ans) Hommes Femmes
16 % 12 %
29 %
14 %
27 %
10 %
57 % 61 % 74 %
Salariés CDI Non salariés Salariés CDLL’enquête emploi
L’ enquête annuelle sur l’emploi est réalisée par l’Insee depuis 1993 dans les départements d’outre-mer
comme en France métropolitaine à la demande de la communauté européenne, tout en tenant compte
des spécificités de l’outre-mer.
L’objectif premier de cette enquête auprès des ménages est d’avoir une mesure du chômage et de
l’emploi selon les normes du bureau international du travail (BIT).
En outre, l’enquête emploi apporte de nombreuses informations sur l’état du marché du travail : nombre
d’actifs et de chômeurs, caractéristiques des personnes présentes sur le marché du travail ... Elle permet
d’analyser son évolution d’une année sur l’autre. Elle traite aussi de sujets plus précis tels que la formation
des jeunes arrivant sur le marché du travail.
Depuis 2001, l’enquête emploi dans les DOM a connu une refonte méthodologique importante.
La principale conséquence est une rupture dans les séries statistiques. Il n’est donc pas possible de
comparer les données de 2000 et suivantes avec celles couvrant la période 1993–2000.
Cette enquête se déroule dans les quatre départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane et
Réunion), au même moment et sur une période de 13 semaines, de mars à juin. Dans chaque ménage tiré
au sort, toute personne âgée de 15 ans et plus est interrogée trois années de suite. La première
interrogation est réalisée par visite, les deux suivantes par téléphone.
En Guadeloupe, l’Insee interroge près de 6 000 foyers répartis sur l’ensemble de la Guadeloupe
continentale et Marie Galante.
*********************************
Site Insee Guadeloupe
http://www.insee.fr/guadeloupe
ISSN Code SAGE Tarif au numéro Tarif abonnement en eurosNombre
de numéros
Au numéro Abonnement Étranger en euros France (y. c. DOM) Étrangerdans l’abonnement
1632-3769 10 PRE0681 ABPR0681 ABPRE681 2,30 20,00 24,00
Directeur de la publication : Daniel HUART - Rédactrice en chef : Elisabeth LAURET - Fabrication : Evelyne BRÉANÇON
© INSEE 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.