L'essentiel sur l'emploi en Alsace

De
Publié par

Évolution, chiffres et tendances. Cette plaquette a été réalisée en partenariat avec la Région Alsace. Pour un affichage optimal, choisir "taille écran" et affichage "continu-page double".

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

E v olution • Chif fr es • Tendances
L’essentiel
sur
l’emploi
en Alsace
E mploi • ChômageLa population active
continue de croître
grâce aux femmes
La population active augmente 2 fois plus vite en Alsace
qu’en France au cours des 10 dernières années
Population active totaleTaux d’activité
Alsace 1999 Evolution 1990-1999 (en %)Alsace
(en %) (1) 1999 Alsace France
Hommes 77,5 456 345 4,8 0,9
Femmes 63,5 368 008 16,6 9,6
Ensemble 70,5 824 353 9,7 4,7
jeunes de 16 à 24 ans 36,2 81 824 27,7 29,8- -
personnes de 25 à 49 ans 88,4 592 068 14,7 7,6de 50 ans et plus 28,9 150 461 23,4 18,1
(1) Part des actifs dans la population totale de 15 à 64 ans.
Malgré la baisse des La participation des femmes à la vie
professionnelle se généralisetaux d’activité des jeunes
Evolution de la population active de 1975 à 1999
et des personnes les
Indices base 100
plus âgées, la popula- en 1975
tion active continue de
croître. Elle a progressé
en Alsace de 8000
personnes par an sur
la dernière décennie.
L'essor de l'activité
Le profil de l’activité féminine au cours de la vie s’estféminine est un des
fondamentalement transformé.faits marquants de la
Taux d’activité par âge
deuxième partie du
XXème siècle. Aux âges
intermédiaires de la vie,
l'exercice d'une activité
professionnelle se géné-
ralise. Le développement
de l'emploi féminin a
accompagné la tertiari-
Hommes 99 Hommes 75 Femmes 99 Femmes 75
sation de l'économie.
Population active.
Source : INSEE
Recensements de la population.
Population active70000 personnes
travaillent en Allemagne
ou en Suisse
Il y a autant de frontaliers vers la SuisseDepuis 1990, le nombre
que vers l’Allemagnedes actifs occupés a
Population active occupée au lieu de résidenceprogressé de 75 000 per-
Alsacesonnes. Cette croissance Bas-Rhin Haut-Rhin Progression
1999 1999 1990-1999est deux fois plus rapide
(en %)
que dans l'ensemble du
Population active occupée 446 317 304 806 9,4
pays, grâce à une struc-
dont :
ture démographique plus frontaliers vers l’Allemagne 29 331 7 275 47,8
favorable. Pourtant, la frvers la Suisse 496 32 728 10,8
Ensemble des frontaliers 29 827 40 003 27,6population active vieillit.
Près de 10% des actifs
alsaciens sont des
frontaliers
Situation 1999
6,7% Bas-Rhin
Strasbourg9,3%
Alsace Dans certains
cantons du sud
et du nord-est de13,1% Haut-Rhin
la région, la part
des frontaliers
atteint 30%
Le travail frontalier,
Situation 1999
important au nord et
Colmarau sud de la région,
Part des frontaliers
dans la populationconcerne surtout des
active occupée par
canton (en%)ouvriers. Il a pour effet
Plus de 10de réduire le chômage
De 5 à 10sur les marchés locaux
Mulhouse
de l’emploi, mais aussi De 2,5 à 5
de mettre en difficulté Moins de 2,5
certaines entreprises Alsace : 9,3
dans leur recherche de
main d’oeuvre.
Population active occupée
Source : INSEE - Recensements de la population
© IGN-INSEE
Travail frontalierL’emploi présente
un caractère industriel
très marqué
En Alsace, 1 salarié sur 4 travaille dans l’industrie
Emploi total offert
AlsaceRépartition (en %)Alsace Evolution
2000 Alsace France 1990-1999 (en %)
Emploi non salarié 47 004 6,8 10,8 9,8-
Emploi salarié 641 217 93,2 89,2 7,6
Agriculture 5 299 0,8 1,3 16,4
Industrie 170 096 24,7 17,8 4,3-
Construction 35 323 5,1 4,9 4,5-
Tertiaire 430 499 62,6 65,2 14,6
Emploi total 688 221 100,0 100,0 6,3
L'emploi salarié a plei- Les non-salariés représentent
7% de l’emploi total en Alsacenement bénéficié de
Evolution de lsalarié et non salarié - 1990-2000l'amélioration de la
situation économique. 120
Mais les difficultés Indices base 100 Emploi salarié
110 en 1990présentes périodique-
ment sur le marché 100
du travail ont entraîné Emploi non salarié
90la création de contrats
courts ou à temps
80
1990 1991 19921993 1994 1995 1996 1997 1998 19990002partiel, et un recours
plus fréquent à l'intérim.
L'essor du tertiaire a
largement compenséDepuis 10 ans, la création d’emploi
la diminution de l'em-a bénéficié au secteur tertiaire
ploi dans l'industrie.Evolution de l’emploi salarié de 1990 à 1999
Après une perte de 8000
salariés sur le début de
Industrie la décennie, ce secteur a
stabilisé ses effectifs
Construction
depuis 1998.
L'emploi non salarié,
Tertiaire lié pour bonne part à%
l'agriculture, a diminué-20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20
de 10%.
Alsace France
Estimations annuelles d’emploi
(Situation au 01.01) - Source : INSEE
L’emploi offert en AlsaceL’automobile est
le moteur de l’industrie
en Alsace
Le taux de féminisation est particulièrement élevé dans le tertiaire
Emploi salarié
Alsace Evolution Indice de
1990-2000 spécificitédont femmes2000 (en %) (1)(en %)
Emploi salarié 641 217 44,5 10,0 1,0
dont :
Industrie automobile 19 724 15,9 7,8 2,1
Industries des biens d’équipement 35 586 23,7 10,1 1,5-
Ides intermédiaires 61 778 29,4 7,6 1,4-
Commerce 83 560 48,1 3,5 1,0
Services aux entreprises 80 053 45,8 44,6 1,0
Education, santé, action sociale 108 627 72,1 19,6 0,9
(1) Rapport entre la part de l’emploi du secteur en Alsace et la part de l’emploi du secteur au niveau national.
Un indice supérieur à 1 souligne une spécialisation de la région dans cette activité.
La progression de l'em- L’Alsace, au 2e rang des régions pour le taux
de l’industrialisation de l’emploiploi dans le tertiaire
concerne surtout les
services liés à la pro-
Nord-Pas-de-Calais
duction. Il s'agit des
Haute-services aux entreprises, PicardieNormandie
des transports et du Basse- LorraineNormandie Ile-de-commerce de gros. France Champagne-
ArdenneBretagneLe fort développement Alsace
de ces secteurs résulte, Pays de Centre Bourgognela Loire Franche-en partie, de la bonne Comté
tenue de l'industrie.
Poitou-Bénéficiant d'un porte- LimousinCharentes
Rhône-Alpes
feuille d'activités diver-
Auvergne
Part de l’industriesifiées et d'entreprises
dans l’emploi
Aquitainecompétitives, l'industrie salarié en 1999
(en %) Provence-Alpes-Midi-Pyrénéesalsacienne a bien résisté Côte d'Azur
Plus de 25aux mutations écono- Languedoc-
RoussillonDe 20 à 25miques. Elle occupe
Corse
De 15 à 20toujours une place
importante dans l'éco- Moins de 15
nomie régionale. France : 19,9 Alsace : 27,2 Estimations annuelles d’emploi
(situation au 01.01)
Source : INSEE © IGN-INSEE
L’emploi salariéL’Alsace, la région
la moins touchée
par le chômage
Une situation homogène Le taux de chômage est revenu à son
entre les deux départe- niveau de 1992
ments Evolution des taux de chômage
Taux de chômage en juin 2000
13 %
12 France
11
109,6% France
9
8Bas-Rhin Alsace
75,6%
5,5% Alsace 6
5 Hommes
19921993 1994 1995 1996 1997 1998 19990002Femmes5,4% Haut-Rhin
Moins de 4% de chômeurs Les régions du Nord-Est et du Centre de la
dans les zones frontalières France sont moins touchées par le chômage
du nord-est et du sud
de la région Nord-Pas-de-Calais
Haute-
PicardieNormandieWissembourg
Basse-
Saverne Haguenau Normandie Ile-de- Lorraine
Sarre-Union France Niederbronn Champagne-
ArdenneBretagne
Alsace
CentrePays deStrasbourg Bourgogne
la Loire Franche-
Comté
Molsheim
Schirmeck Poitou-
Charentes LimousinTaux de chômage Rhône-Alpes par zone d’emploi
Ste Marie- Auvergneen juin 2000 (en %)
aux-Mines
Sélestat Plus de 6
Aquitaine
Provence-Alpes-De 4,5 à 6 Midi-Pyrénées Côte d'AzurColmar
Neuf-Brisach De 4 à 4,5 Languedoc-
Roussillon
Moins de 4
Guebwiller Corse
Alsace : 5,5Thann
Cernay
Mulhouse Taux de chômage par région en juin 2000 (en %)
Plus de 11 De 7 à 9
St-Louis
Altkirch De 9 à 11 Moins de 7
France : 9,6
Taux de chômage au sens du BIT
Source : INSEE © IGN-INSEE
Le chômage en AlsaceLes jeunes sont
les premiers bénéficiaires
du recul du chômage
Le chômage de longue durée est moins fréquent en Alsace
que dans d’autres régions françaises
Répartition (en %)Chômeurs en juin 2000
Bas-Rhin Haut-Rhin Alsace Alsace France
Ensemble 22 582 14 660 37 242 100,0 100,0
Hommes 10 994 7 077 18 071 48,5 47,7
Femmes 11 588 7 583 19 171 51,5 52,3
dont : moins de 25 ans 3 856 2 621 6 477 17,4 14,6
50 ans et plus 3 358 2 206 5 564 14,9 16,6
Chômeurs de longueur durée (1) 5 149 3 672 8 821 23,7 36,5
dont : depuis 3 ans et plus 607 521 1 128 3,0 9,4
(1) Chômeurs inscrits à l’ANPE depuis plus d’un an.
La baisse du chômage des jeunes 5200 chômeurs de moins
est importante en un an dans le Bas-Rhin
Evolution des DEFM* juin 1999 - juin 2000 (en %) et 3900 le Haut-Rhin
*Demandeurs d’Emploi en Fin de Mois.
Wissembourg
Haguenau
Niederbronn
Saverne
Sarre-Union
Strasbourg
Molsheim
Schirmeck
Alsace-23,9 -15,5
Ste Marie-
Jeunes de moins de 25 ans Personnes de plus aux-Mines
SélestatFrance -12,9-22,5
Diminution
Colmar du nombreEn Alsace, le taux de chômage est très inférieur à la
Neuf-Brisach de chômeurs
moyenne nationale. Il est particulièrement faible dans par zone d’emploi
de juin 1999les zones où le travail frontalier est important.
à juin 2000 (en%)
GuebwillerDepuis 1997, la reprise économique a permis un net
Plus de 25
recul du chômage. Les difficultés liées à l'insertion Thann
Cernay De 22,5 à 25professionnelle des jeunes se sont atténuées. En un
Mulhouse
De 17,5 à 22,5an, le nombre de à la recherche d’un emploi
a diminué de 24%. Moins de 17,5
St-LouisEn outre, l'amélioration sur le marché du travail Altkirch Alsace : 19,7
bénéficie aux hommes plus âgés ayant un bon
niveau de qualification. Elle réduit, depuis 1998, le
chômage de longue durée. Demandeurs d’emploi de catégorie 1
inscrits à l’ANPE
Source : ANPE-DARES © IGN-INSEE
Les chômeurs enLe marché du travail s'équilibre en fonction de l'évolution
de la population active et de la dynamique du marché
de l'emploi. En Alsace, la population active continue
de croître grâce à des caractéristiques démographiques
encore favorables et à l’installation d’actifs venus des
régions voisines.
L'offre d'emploi augmente régulièrement malgré les aléas
conjoncturels périodiques. Le système productif régional
est plutôt mieux armé qu'ailleurs pour résister aux
variations d'activité et aux mutations de l'économie.
Le territoire de travail des Alsaciens s'étend au-delà
des frontières régionales, ce qui contribue à alléger
les tensions sur le marché du travail.
Ces atouts concourent à faire de l'Alsace la région
française la moins touchée par le chômage.
INSEE ALSACE REGION ALSACE
Cité administrative Gaujot 35 avenue de la Paix
14 rue du Maréchal Juin BP 1006/F
67084 Strasbourg Cedex 67070 Strasbourg Cedex
Tél. 03 88 52 40 40 Tél. 03 88 15 68 67
Fax 03 88 52 40 82 Fax 03 88 15 68 15
www.insee.fr/alsace www.cr-alsace.fr
Synthèse
Conception : TRAIT D’UNION - 03 89 44 96 06 - 13681 - Janvier 2001

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.