L'intérim en Haute-Normandie en 2009 - Forte contraction de l'intérim en 2009, en dépit d'une amélioration depuis l'été

De
Publié par

L’INTÉRIM EN 2009 Forte con trac tion de l’in té rim en 2009, en dépit d'une amé lio ra tion depuis l’été Mar tial MAILLARD (Di rec tion ré gio nale des en tre pri ses, de la concur rence, de la consom ma tion, du tra vail et de l'em ploi) Le re cours au trav ail tem po raire aEn 2009, le re cours au tra vail DÉFINITIONS at teint un point bas his to rique en maiin té r i maire a pour sui vi son repli CONTRAT CONCLU 2009 avec 17 300 mis sions en cours, C’est une mis sion dont la date de début ap -marqué, initié au prin temps partient au mois consi dé ré.39 900 con trats con clus et un volume 2008. Tous les in di ca teurs sont de 15 300 ETP. Depuis juin 2009, l’in té - CONTRAT EN COURSorien tés à la baisse, malgré une C’est un con trat dont la date de fin n’est pasrim pro gresse à nou veau. De mai à dé - amé lio ra tion à partir du mois de remplie ou dont la date de fin (si elle est men -cembre 2009, le nombre de con trats tionnée, et quelle que soit sa date de début)juin 2009. En Haute-Nor mandie, con clus chaque mois a aug men té de n'est pas atteinte au der nier jour ouvré du le re cours à l’in té rim a for te ment mois. Pour des rai sons de co hé rence, on fait14,7 %, soit un peu moins qu’au niveau une moyenne des con trats en cours sur lesreculé dans l’au to mo bile, les biens na tio nal (+ 18,8 %). Mesuré en ETP, le cinq der niers jours ouvrés du mois.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

L’INTÉRIM EN 2009
Forte con trac tion de l’in té rim en 2009, en dépit
d'une amé lio ra tion depuis l’été
Mar tial MAILLARD (Di rec tion ré gio nale des en tre pri ses, de la concur rence, de la consom ma tion, du trav ail et de l'em ploi)
Le re cours au tra vail tem po raire aEn 2009, le re cours au tra vail DÉFINITIONS
at teint un point bas his to rique en maiin té r i maire a pour sui vi son repli CONTRAT CONCLU
2009 avec 17 300 mis sions en cours, C’est une mis sion dont la date de début ap -marqué, initié au prin temps
par tient au mois consi dé ré.39 900 con trats con clus et un volume
2008. Tous les in di ca teurs sont
de 15 300 ETP. Depuis juin 2009, l’in té - CONTRAT EN COURSorien tés à la baisse, malgré une
C’est un con trat dont la date de fin n’est pasrim pro gresse à nou veau. De mai à dé -
amé lio ra tion à partir du mois de remplie ou dont la date de fin (si elle est men -cembre 2009, le nombre de con trats
tionnée, et quelle que soit sa date de début)juin 2009. En Haute-Nor mandie, con clus chaque mois a aug men té de n'est pas atteinte au der nier jour ouvré du
le re cours à l’in té rim a for te ment mois. Pour des rai sons de cohé rence, on fait14,7 %, soit un peu moins qu’au niveau
une moyenne des con trats en cours sur lesreculé dans l’au to mo bile, les biens na tio nal (+ 18,8 %). Mesuré en ETP, le
cinq der niers jours ouvrés du mois.
re dé mar rage du tr a v ail tem po rai re surd’é qui pe ment, la mé tal l urgie et la
ÉQUIVALENT TEMPS PLEINcette pé riode est deux fois plus rapidechim ie, sec teu rs par t i cu li è re ment C’est le rap port entre le nombre d’heures ef -
dans l’Eure (+ 23,6 %) qu’en
fec tuées par un in té ri maire et celui réa li sé partouchés par la crise.
Seine-Ma ri time (+ 11,9 %) (gra phique). une per sonne tra vail lant à temps plein, dont le
volume quo ti dien de trav ail serait équi va lent.n Haute-Normandie , en 2009, Cet écart ré sulte d’une pro gres sion
Sur l’année, 45 se mai nes de tra vail sont re te -E43 000 con trats d’in té rim ont été plus dy na mique dans l’Eure sur cette nues pour le calcul de cet in di ca teur.
con clus en moyenne chaque mois en pé r iode dans l’in dustrie phar ma ceu -
don nées cor r i gées des v a r ia tions sai son - tique, l’in dustrie de la chimie, du caout - l’in dustrie que dans la cons truc tion, le
niè res (1), soit 23,8 % de moins qu’en chouc et des ma tiè res plas ti ques et les ter tiaire oc cu pant une po si tion mé -
2008. Plus ac cen tué en Haute-Nor- in dus tr ies des équi pe ments élec tr i - diane. En don nées moyen nes men -
mandie qu’au niveau na tio nal (- 16,3 %), ques. Le re cours à l’in té rim dans l’in - suel les brutes, le volume du trav ail
ce repli est aussi plus marqué dans dustr ie phar ma ceu tique a été tem po rai re uti li sé dans l’in dustrie a ré -
l’Eure (- 27,6 %) qu’en Seine-Ma ri time pro ba b le ment sti m u lé par la pro duc tion gres sé de 33 % en 2009 par rap port à
(- 21,6 %). En Haute-Nor mandie, les mis - du vaccin contre la grippe A. 2008. Cette baisse est su pé rieure à
sions sont en moyenne plus courtes en 60 % dans la fa bri ca tion de ma té riels
Tou te fois, sur l’année 2009, 2 5002009 : 1,72 se maine contre 1,90 se maine de trans port et les biens d’é qui pe -
postes in té r i mai res en ETP ont dis pa r u en 2008. De ce fait, le nombre de con trats ments, de 49 % dans le caout chouc et
en Haute-Normandie après 6 100 en en cours et le volume du trav ail tem po - la plas turgie, de 40 % dans la mé tal -
2008. Affec tant tous les sec teurs d’ac -raire mesuré en équi va lent temps plein lurgie et de 36 % dans l’in dustrie chi -
ti vi té, le r a len tis se ment de l’in té rim(ETP) ré g res sent plus f or te ment encore mique. Le fort repli de l’in té rim dans
re vêt néan moins des in ten si tés v a r ia -que le nombre de mis sions : res pec ti v e - l’in dustrie de la chimie, du caout chouc
bles. La baisse est plus sen sible dansment de 30,5 % et de 31,7 %. et des plas ti ques comme dans l’in -
dustr ie des équi pe ments élec tr i ques
dans l’Eure con tribue très lar ge ment à
Évolution du volume du travail temporaire en Haute-Normandie
e x pli quer la dé g r a da tion plus marquée
dans ce dé par te ment.
Le recul est plus modéré dans les
in dus tr ies ag roa li men tai res (- 16 %),
tandis que l’in dustrie phar ma ceu tique
en re gistre une pro gres sion de 4 %. La
di mi nu tion at teint 18 % dans la cons -
truc tion, 23 % dans le com merce et
26 % dans les ser vi ces q
(1) Sauf men tion con trair e, les in di ca teurs pré sen tés dans
cet ar ticle sont cor ri gés des va ria tions sai son niè res.
POUR EN SAVOIR PLUS
L ’em ploi in té r i maire au troi sième tr i mestre 2009 :
l’in té rim re bon dit net te ment / Dares (Domens J.) -
Pre miè res Syn thè ses - n° 52.1 (dé cembre 2009,
Sources : Dares - Unedic (données CVS traitement Direccte) Unité : nombre d'é qui va lents temps plein 4 nu mé ros par an).
8 CAHIER D’AVAL n° 84 - Mai 2010
EMPLOI
CHÔMAGE


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.