La multiactivité chez les salariés du secteur privé

De
Publié par

En 1996, 190 000 salariés à temps partiel et 200 000 salariés à temps complet ont travaillé simultanément dans plusieurs entreprises du secteur privé non agricole. Travailler à temps partiel ou dans le secteur des services sont les facteurs déterminants de la multiactivité. Même en cumulant deux emplois à temps partiel, un salarié multiactif reçoit un revenu salarial inférieur à celui d'un temps complet monoactif en raison d'un plus faible nombre d'heures rémunérées. Les différences de rémunérations entre monoactifs et multiactifs sont en effet essentiellement dues à la différence de volume de travail rémunéré, les salaires horaires étant proches à caractéristiques similaires. Le revenu des activités annexes représente en moyenne sur l'année 36 % du revenu des multiactifs pour 40 % du volume annuel de travail. La multiactivité est une situation relativement instable, surtout chez les jeunes et dans les services.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 89
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 674 SEPTEMBRE 1999
Prix : 15 F (2,29 $)
La multiactivité chez les salariés
du secteur privé
Sébastien Roux,
Division salaires et revenus d’activité, Insee
Ces multiactifs constituent une catégorie hé n 1996, 190 000 salariés à temps
térogène. La multiactivité concerne davan
partiel et 200 000 salariés à temps tage les femmes (3,8 % contre 2,5 % pourEcomplet ont travaillé simultané les hommes) et les travailleurs à temps par
tiel ou intermittents (respectivement 8,5 % etment dans plusieurs entreprises du sec
14 % contre seulement 1,9 % pour les temps
teur privé non agricole. Travailler à tempscomplets), mais aussi les cadres (3,9 %,
partiel ou dans le secteur des services contre 2,6 % pour les ouvriers et 3,2 % pour
les employés). La probabilité d’être multiac sont les facteurs déterminants de la mul
tif diminue avec l’âge parmi les salariés à
tiactivité. temps complet (2,9 % pour les moins de 25
Même en cumulant deux emplois à tempsans contre 1,7 % pour les plus de 55 ans)
alors qu’elle est plutôt croissante pour lespartiel, un salarié multiactif reçoit un reve
salariés à temps partiel (6,7 % des moins de
nu salarial inférieur à celui d’un temps 25 ans en temps partiel sont multiactifs, con
complet monoactif en raison d’un plus fai tre 9 % pour les salariés âgés de 25 à 55
ans). Les secteurs les plus concernés sontble nombre d’heures rémunérées. Les
les activités immobilières (5,8 % des sala
différences de rémunération entre mono riés y occupant un emploi ont une activité
actifs et multiactifs sont en effet essentiel annexe dans le même secteur ou dans un
autre), les services aux particuliers hors tra lement dues à la différence de volume de
vail domestique (5,3 %) et les services aux
travail rémunéré, les salaires horaires entreprises (4,9 %). En revanche la multiac
étant proches à caractéristiques similaires.tivité est peu répandue dans l’énergie
(0,8 %) ou l’automobile (1,1 %).Le revenu des activités annexes repré
sente en moyenne sur l’année 36% du re Les multiactifs sont plutôt des
venu des multiactifs pour 40% du volume cadres, des hommes jeunes à temps
annuel de travail. La multiactivité est une complet et des femmes plus âgées à
temps partiel situation relativement instable, surtout
chez les jeunes et dans les services. Une analyse “ toutes choses égales par
ailleurs ” permet d’isoler les facteurs prépon
Travailler pour plusieurs entreprises ou plu dérants qui expliquent la multiactivité. Deux
sieurs patrons est une situation tradition facteurs dominent : l’emploi principal à
nelle dans l’agriculture ou les services temps partiel et le secteur d’activité. La plus
domestiques. Cependant, dans la plupart grande fréquence de la multiactivité parmi
des secteurs, on trouve des salariés qui tra les femmes et les employés résulte, en réa
vaillent pour plusieurs entreprises différen lité, de ce que les uns et les autres travaillent
tes. Au cours de l’année 1996, près de plus souvent à temps partiel et dans des sec
400 000 salariés ont ainsi cumulé au moins teurs plus propices à la multiactivité. De fait,
deux emplois pendant plus de 30 jours danstoutes choses égales par ailleurs, les em
les entreprises non agricoles. Comptés au ployés sont moins souvent multiactifs que
prorata de leur durée d’emploi, ils représen les ouvriers alors que le fait d’être cadre a
tent 3 % des salariés du secteur privé et na un impact positif important sur la probabilité
tionalisé (tableau). Parmi ces travailleurs d’être multiactif par rapport aux autres caté
multiactifs, la moitié exerce son emploi prin gories socioprofessionnelles. Cette hiérar
cipal à temps plein, l’autre moitié cumule des chie est encore accentuée parmi les salariés
emplois à temps partiel. travaillant à temps partiel.
INSEE
PREMIERECaractéristiques comparées des monoactifs et des multiactifs en 1996
Proportion Revenu total annuel Revenu horaire Nombre d’heures
de multiactifs (en francs) (en francs) hebdomadaires travaillées Durée
(en %) en jours de la
pondérée par période de
Monoactifs Multiactifs Monoactifs Multiactifs Monoactifs Multiactifsla durée simultanéité
d’activité
ENSEMBLE 3, 01 113 394 115 543 61, 2 62, 2 36, 2 36, 9 251
Travailleurs à temps complet 1, 86 124 275 152 646 61, 6 63, 5 39 ,2 47, 5 232
Femmes 1, 89 107 333 118 286 53, 6 52, 8 38, 9 44, 0 230
Hommes 1, 85 133 051 170 875 65, 8 69, 2 39, 3 49, 3 233
25 ans et moins 2, 90 82 602 73 623 40, 9 42, 0 39, 3 36, 0 171
20 à 55 ans 1, 78 125 715 157 718 62, 4 65, 0 39, 2 48, 8 238
Plus de 55 ans 1, 73 158 751 255 048 78, 7 90, 0 39, 1 53, 6 284
Cadre 2, 37 247 924 311 228 121, 8 121, 1 39, 6 51, 7 252
Profession intermédiaire 1, 86 137 207 165 956 67, 8 69, 5 39, 4 50, 2 233
Employé 1, 94 94 552 103 648 47, 1 45, 4 39, 1 44, 8 231
Ouvrier 1, 65 94 483 104 146 47, 3 45, 3 39, 0 45, 6 223
Travailleurs à temps partiel 8, 53 57 529 76 769 59, 1 60, 9 21, 0 25, 9 270
dont intermittents 14, 04 36 269 53 787 87, 2 70, 7 10, 0 16, 7 266
Femmes 8, 41 52 860 62 827 50, 8 50, 5 21, 6 25, 6 282
Hommes 8, 80 68 274 107 302 78, 1 83, 7 19, 8 26, 4 246
25 ans et moins 6, 66 44 917 47 624 44, 4 43, 7 20, 9 22, 9 202
Entre 20 et 55 ans 9, 03 59 198 79 701 60, 4 62, 6 21, 3 26, 4 276
Plus de 55 ans 7, 52 63 814 88 088 70, 9 68, 1 18, 9 25, 1 306
Cadre 16, 36 122 377 157 620 154, 0 133, 2 18, 6 23, 6 273
Profession intermédiaire 10, 14 73 908 88 856 78, 4 71, 5 21, 0 26, 0 273
Employé 6, 23 48 191 58 256 44, 0 43, 0 22, 1 27, 2 270
Ouvrier 9, 32 48 277 52 111 50, 6 40, 5 19, 7 25, 4 269
Champ : Ensemble des salariés du secteur privé et des entreprises publiques (hors personnel domestique, salariés agricolesfs d’entrepris, che e salariés,apprentis, stagiaires et intérimaires),
âgés de 18 à 65 ans, ayant travaillé au moins un mois dans l’année.
Lecture : En 1996,3,01 % des salariés (un salarié étant compté pour un s’il a travaillé toute l’année) ont été multiac st à dire ont été rémunéréstifs, c’e par deux entreprises différentes pendant
30 jours au moins. Un travailleur monoactif a été rémunéré 113 394 francs, pour un volume de travail hebdomadaire moyen de 36,2 heures (les congés sont comptés comme des jours
rémunérés, ce qui explique le nombre relativement faible d’heures rémunérées), et à un revenu horaire moyen de 61cs, alors qu’un trav,2 fran ailleur multiactif a été rémunéré 115 543 francs,
pour un volume de travail hebdomadaire de 36, 9 heures et un revenu horaire moyen de 62, 2 francs.
Source : DADS 1996, Insee
La multiactivité ne semble pas avoir En revanche, le nombre plus élevéUn nombre d’heures
les mêmes déterminants suivant que d’heures rémunérées aux multiactifs,rémunérées plus élevé
l’emploi principal est à temps partiel à temps complet ou à temps partiel,
Le revenu salarial annuel d’un multiactifou à temps complet. A temps partiel, n’est pas dû à des effets de structure
(hors apprenti et chef d’entreprise) a étéle fait d’avoir entre 20 et 25 ans a un mais directement à la multiplicité des
en moyenne supérieur de 2 150 F enimpact négatif sur la probabilité d’être emplois tenus : plus on occupe d’em
1996 (115 540 F) à celui d’un monoactifmultiactif, alors que cet impact est po plois, plus le nombre d’heures rému
(113 390 F). En moyenne, pour les tra sitif à temps complet. Le fait d’être un nérées dans l’année est important. A
vailleurs à temps partiel comme à tempshomme augmente la probabilité d’être caractéristiques similaires, c’est la dif
complet pris séparément, les multiactifsmultiactif à temps complet, alors que férence de volume de travail fourni en
ont un revenu horaire et un nombrec’est l’inverse à temps partiel. tre monoactifs et multiactifs qui
d’heures rémunérées par semaine plusA temps complet, le salarié multiactif explique la différence entre leurs reve
élevés (cf. Pour comprendre ces résul est donc plutôt un homme jeune nus salariaux.
tats). probablement en situation d’insertion
Le fait que le revenu horaire des multi sur le marché du travail, dont l’emploi La nature de la multiactivité
actifs à temps partiel ou complet soitannexe est peu stable (171 jours en est différente suivant
plus élevé que celui des monoactifs estmoyenne de multiactivité pour les
le secteur d’activitétoutefois attribuable à des effets demoins de 25 ans ce qui constitue
structure. En effet, les salariés multiac la situation la plus instable) ; à temps Les trois secteurs où la multiactivité
tifs sont plus souvent cadres que les alariésspartiel, il s’agit plutôt d’une femme, est la plus présente se différencient
monoactifs, et de ce fait le revenu horaireâgée de 45 à 55 ans, pour laquelle la par les caractéristiques des salariés
moyen des multiactifs est plus élevé quesituation de double emploi est plus qui la pratiquent, le nombre d’heures
celui des monoactifs, même lorsqu’onstable (282 jours en moyenne de mul passées en activité annexe et les ré
considère séparément les temps par-tiactivité pour les femmes en temps munérations obtenues. Néanmoins,
tiels et les temps coplets.mpartiel). quel que soit le secteur considéré, lesmultiactifs travaillent plus souvent à contre 25 % des monoactifs de ce treprises et les activités immobilières,
temps partiel. secteur. Pour cette raison, le salaire ce sont les travailleurs peu qualifiés
Dans les services aux particuliers, ce horaire moyen des multiactifs est qui sont le plus souvent multiactifs,
sont les salariés les plus qualifiés qui supérieur à celui des monoactifs d’où un revenu salarial horaire en
sont le plus souvent multiactifs ; les (74 F par heure contre 53 F pour les moyenne plus faible (57 F par heure
cadres et les professions intermédiai monoactifs). contre 72 F pour les monoactifs dans
res constituent 45 % des multiactifs Au contraire, dans les services aux en le secteur des services aux entre
prises).
Le secteur des activités financières,
Le revenu d’activité annexe d’un multiactif constitue
avec une proportion de travailleurs mul
en moyenne 36 % de son revenu annuel total
tiactifs légèrement inférieure à la
Les multiactifs ont consacré en 1996 40 %45 et 55 ans, ces proportions tombent à
moyenne de l’ensemble, se caractérisede l’ensemble du volume de travail rému 34 % pour le revenu annuel et 37 % pour
néré sur l’année aux activités annexes et le volume de travail. par le volume d’heures hebdomadaires
en ont retiré 36% de leur revenu salarial Le fait d’avoir son activité annexe dans le
rémunérées aux multiactifs (plus de 50annuel (tableau). Au cours d’une semaine même secteur que l’activité principale a un
de travail correspondant à l’exercice d’au impact positif sur les rémunérations. C’est heures par semaine), et des rémunéra
moins deux emplois, 45 % en moyenne dupourquoi la part du revenu d’activité an
tions horaires élevées, à la fois pour lestemps de travail a été consacré à l’activité nexe est plus importante lorsque celle ci
annexe et 42 % du revenu hebdomadaire est dans le même secteur : elle est alors de multiactifs et les monoactifs. Dans ce
provient alors de cette activité. La diffé 39 %. Suivant les secteurs où s’exerce l’ac
secteur, les multiactifs ne se distinguentrence entre part journalière et annuelle du tivité annexe, la part de temps qui y est
revenu résulte de ce que la situation de consacrée peut être très différente. Dans ni par l’âge ni par la qualification.
multiactivité n’est pas permanente sur l’en le secteur des services aux particuliers, la
semble de l’année. différence est plus importante entre la part
La part de l’activité annexe dans le volumede revenu annuel provenant de l’activité
Cumuler plusieurs emploisde travail et le revenu est plus grande pourannexe, qui monte à 39 % et la part de
les salariés à temps partiel. Plus on est volume de travail rémunérée qui est égale à temps partiel n’est pasjeune, plus l’activité annexe prend une à 46 %; cet écart illustre le faible niveau de
place importante, à la fois en terme de salaire horaire associé à l’emploi annexe, équivalent à un temps complet
revenus, mais également en terme de vo qui peut être considéré comme le revenu
lume de travail. Pour les jeunes ayant entrede la multiactivité. Le revenu horaire de Le revenu annuel moyen d’un s alarié
20 et 25 ans, les activités annexes repré cette activité est, à caractéristiques d’em
multiactif dont l’emploi principal estsentent 41% du revenu annuel et 47 % duploi similaires, inférieur au revenu de l’em
volume de travail annuel rémunéré. Entre ploi principal. à temps partiel est très inférieur
(76 770 F) à celui d’un travailleur à
En % temps complet monoactif 124 280 F).(
Part du revenu et du volume de travail annexe Revenu Volume de Revenu Volume de Cette différence s’explique à la fois par
des multiactifs dans l’ensemble de leur revenu salarial travail salarial travail un plus faible revenu horaire et par un
et de leur volume de travail journalier journalier annuel annuel volume de travail rémunéré moins im
ENSEMBLE 41, 7 44, 9 36, 4 39, 8 portant. Le revenu horaire moyen des
Travailleurs à temps complet 41, 0 44, 5 34, 7 37, 9 salariés à temps partiel est plus faible
car la proportion de salariés faiblementFemmes 42, 2 45, 5 36, 3 39, 6
Hommes 40, 4 44, 0 33, 9 37, 0 qualifiés y est plus grande. Mais même
à caractéristiques similaires, le volume25 ans et moins 55, 2 62, 4 42, 7 48, 9
Entre 20 et 55 ans 39, 6 42, 7 33, 4 36, 2 de travail fourni par un salarié à temps
Plus de 55 ans 37, 5 41, 5 36, 0 39, 7 complet monoactif (39,2 heures hebdo
madaires) reste supérieur à celui fourniCadre 39, 8 43, 3 34, 3 37, 7
Profession intermédiaire 42, 8 46, 4 36, 1 39, 0 par un salarié à temps partiel multiactif
Employé 40, 8 44, 7 35, 1 39, 0 (26 heures au total en moyenne). Celui
Ouvrier 40, 5 43, 6 33, 7 36, 6 ci ne travaille pas autant d’heures qu’un
Travailleurs à temps partiel 42, 3 45, 3 38, 1 41, 7 salarié à temps complet monoactif, et
dont intermittents 45, 8 50, 4 40, 9 46, 8 n’obtient donc pas un revenu équiva
Femmes 40, 9 43, 3 37, 3 40, 2 lent.
Hommes 45, 9 50, 0 40, 0 45, 1 La situation des femmes et des plus
25 ans et moins 47, 8 54, 1 38, 2 44, 3 jeunes travailleurs illustre bien ce phé
Entre 20 et 55 ans 41, 9 44, 6 38, 0 41, 4 nomène. Parmi les femmes multiactives
Plus de 55 ans 41, 2 42, 3 39, 7 41, 3 se trouve une forte proportion de temps
Cadre 43, 1 47, 4 39, 3 45, 3 partiels (66 %) ; leur poids est tel que
Profession intermédiaire 45, 2 48, 0 40, 9 44, 5 les femmes multiactives travaillent en
Employé 40, 2 42, 9 36, 1 39, 2 moyenne 2 heures de moins que les
Ouvrier 42, 6 45, 2 38, 1 41, 1
monoactives. Le revenu horaire étant
Champ : Ensemble des multiactifs du secteur privé et des entreprises publiques, hors salariés agricoles, personnels proche pour les deux catégories, la
domestiques, chefs d’entreprise salariés, apprentis, stagiaires et intérimaires, âgés de 18 à 65 ans, ayant été en situation
moyenne du revenu annuel des femmes
de multiactivité au moins un mois dans l’année.
multiactives est inférieure de plus deLecture : En moyenne, au cours d’une journée où un travailleur est en situation de multiactivité, le revenu de son (ou ses)
activité(s) annexe(s) correspond à 42% du revenu journalier total pour un volume de travail égal. Le volume de travail en10% à celui des m onoactives (81 980 F
activité annexe correspond à 45% du volume de travail total fourni au cours de cette journée. Au cours de l’année, l’activitécontre 91 830 F). Lorsque les femmes
annexe contribue à 36% du revenu total, l’individu y a consacré 40% de son volume de travail total. Les différences entre
travaillent à temps partiel, occ uper un se proportions journalières et annuelles s’expliquent par le fait que l’individu n’est pas en situation de multiactivinnée,té toute l’a
il ne l’a été en moyenne que 251 jours en 1996. cond emploi augmente leur revenu salarial
Source : DADS 1996, Inseetotal mais ne les amène pas au niveau des services incite les actifs de ce sec de simultanéité d’emploi est ainsi de
des salariées à temps complet possédant teur à rechercher un emploi annexe et 296 jours pour les plus de 55 ans et
des caractéristiques similaires. en permet plus facilement l’exercice. seulement de 190 jours pour les 20 à
25 ans.
Le fait d’avoir une activité secondaireLes emplois annexes La multiactivité est plus
dans un secteur différent de son acti se trouvent plus souvent instable pour les jeunes
vité principale semble avoir une in dans les secteurs industriels et dans les services fluence stabilisatrice sur la durée de
que dans les services
La durée de l’emploi annexe au cours desimultanéité d’emploi. Le secteur d’ac
La plupart des travailleurs multiactifs ontl’année est en moyenne de 251 jours. tivité annexe où la simultanéité d’em
leur activité annexe dans les secteurs Cette durée est plus grande pour les sa ploi dure le plus longtemps au cours
industriels. En revanche, c’est dans les lariés à temps partiel (270 jours) que pourde l’année est le secteur des activités
secteurs des services que se trouve le les salariés à temps complet (232 jours). financières (296 jours) alors que cette
plus fréquemment l’emploi principal des Elle augmente également avec l’âge : durée est autour de 230 jours pour les
multiactifs. L’usage plus fréquent du plus le travailleur est âgé, plus il est danssecteurs des services aux particuliers
travail à temps partiel dans le secteur une situation stable. La durée menneoy et aux entreprises.
Pour comprendre ces résultats
Données et champ de l’étude née par le fait de trailler, chaque individuva Le revenu d’activité principale est
est compté au prorata de sa durée d’emploi. donc la somme des revenus d’activité
Le champ de l’étude se limite aux salariésLe champ et la définition retenus excluent lesjournaliers dans l’emploi principal. Cet
des entreprises privées et publiques âgés situations de multiactivité où une des activi emploi principal peut ne pas être le
de 18 à 65 ans, à temps complet ou à tés est rémunérée par l’État, les collectivités même suivant le jour considéré. Ainsi, un
temps partiel, présents au moins un mois locales ou correspond à un travail en tant travailleur ayant un emploi dans une en
dans l’année. Les apprentis et stagiaires, qu’indépendant, et visent d’autre part à ex treprise A les deux premiers mois de l’an
les salariés agricoles, les personnels do clure les situations temporaires de multiacti née, puis cumulant deux emplois dans
mestiques, les activités de travail tempo vité pouvant correspondre à un changement les entreprises A et B au cours d’un mois
raire et les activités extra territoriales sontd’emploi pendant des congés payés. puis restant dans la seule entreprise B
exclus du champ. Les chefs d’entreprise D’autres définitions de la multiactivité peuvent les neuf derniers mois aura différents
salariés sont également exclus dans les être adoptées, notamment en s’appuyant sur emplois principaux suivant la période
tableaux présentés. Les données utilisées le nombre de jours passés en multiactivité au d’emploi considérée. Les deux premiers
sont issues des Déclarations Annuelles de cours de l’année : rapportée au nombre de mois, l’emploi principal est dans l’entre
Données Sociales de 1996. Un salarié est journées d’activité des salariés du champ, la prise A puisqu’il n’y en a pas d’autre. Le
enregistré par chaque établissement où il a proportion de journées passées en multiactivi troisième mois, l’emploi principal est ce
travaillé, avec la durée d’emploi dans chaqueté est de 2,8 %. Au cours d’une journée priselui correspondant à l’entreprise B puis
établissement (jour d’entrée et de sortie), le au hasard, on observe ainsi en moyenne 2,8 % que le salarié reste 10 mois dans cette
montant annuel de salaire reçu et des heures de salariés multiactifs dans le secteur privé. La entreprise contre seulement 3 dans l’en
salariées, c’est à dire des heures rémuné proportion d’individus qui se retrouve dans ce treprise A. Enfin, au cours des neuf der
rées, y compris congés absences. Selon la cas au moins un jour sur l’année 1996 est plusniers mois, l’emploi principal est dans
définition légale qui est appliquée dans les élevée : elle est de 4,1 % car ce ne sont pasl’entreprise B, puisqu’il s’agit de la seule
DADS, un salarié qui travaille au moins 80%toujours les mêmes salariés qui sont en situa entreprise dans laquelle il travaille.
de l’horaire légal ou conventionnel est consi tion de multiactivité. La rémunération principale constitue dans
déré à temps complet. Les salaires annuels ce cas la somme des salaires versés par
incluent toutes les sommes versées au titre l’entreprise A au cours des deux premiers
de la rémunération annuelle (primes d’an Emploi principal et revenu annexe mois et des salaires versés par l’entre
cienneté, heures supplémentaires, congés prise B au cours de la période durant
payés, majoration pour travail de nuit, inté Si, au cours d’une journée , un travailleur laquelle le salarié y a son emploi principal,
ressement, etc. ) ainsi que les avantages enest employé par plusieurs entreprises dif soit les dix derniers mois. La rémunéra
nature, et sont nets de cotisations sociales. férentes, l’emploi principal va être celui tion annexe est ici le salaire versé par
pour lequel il est employé le plus de l’entreprise A au cours du troisième mois,
jours dans l’année . Si le nombre de jours période pour laquelle le salarié y occupe
Le concept de multiactivité adopté est égal, l’emploi principal correspond à un emploi annexe. La somme des revenus
celui où le salarié a travaillé le plus grandprincipaux et annexes est égale à la
Un salarié est multiactif au cours d’une nombre d’heures. Si le nombre d’heures somme totale des revenus salariés du tra
journée s’il a travaillé au cours de cette est aussi égal, le critère devient la rémuné vailleur.
journée dans deux entreprises différentes. ration annuelle liée au poste. L’activité an Le revenu horaire correspond à la
Sont considérés comme multiactifs au nexe est dans un premier temps défini au somme des salaires versés par les diffé
cours de l’année les salariés ayant été cours de la journée. L’activité annexe de rents employeurs divisé par le nombre to
dans cette situation pendant 30 jours au l’année est ici considérée comme celle quital d’heures rémunérées au cours de
moins. Pour tenir compte de ce que l’ob dure le plus de jours au cours de l’année l’année. Ce n’est pas un salaire car il ne
servation de la multiactivité est condition après l’activité principale. correspond pas à un seul poste.
Direction Générale :
18, Bd Adolphe Pinard
A RETOURNER A : INSEE CNGP, B.P. 2718, 80027 AMIENS CEDEX 01 75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE Tarif 1999
Paul Champsaur 1 an, 60 numéros = 530 F (France) 663 F (Europe) 827 F (Reste du monde)
Rédacteur en chef :80,80 $ 101,07 $ 126,08 $
Baudouin Seys
Nom ou raison sociale : ____________________ Activité : __________________________ Rédacteurs : J W Angel,
C. Dulon, A.C. Morin, S. TagnaniAdresse : _______________________________________________________________
Maquette : Mireille Brunet___________________________________ Tél : _____________________________
Code Sage IP99xxx
Ci joint mon règlement en Francs par chèque à l’ordre de l’INSEE : ___________________________ F.
ISSN 0997 3192
Date : _______________________________ Sgnaturei
© INSEE 1999
qqq

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.