Le bâtiment et les services principaux moteurs de croissance de l'emploi en 2005

De
Publié par

Au 1er janvier 2006, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur comptait 1 815 000 emplois, soit environ 16 700 de plus que l'année précédente. En 2005, La progression de l'emploi a ralenti dans la région mais est restée supérieure à celle observée au plan national. Les activités de la construction et des services ont fortement contribué à la croissance de l'emploi salarié. En revanche, l'emploi a diminué dans l'industrie pour la quatrième année consécutive et s'est stabilisé dans le secteur du commerce. Les premières données de l'année 2006 annonceraient une accélération de la croissance de l'emploi salarié avec une quasi-stabilisation des effectifs dans l'industrie.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 37
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

SUD INSEE
conjonctureN°17 - juillet 2007
Le bâtiment et les services
principaux moteurs de croissance
de l'emploi en 2005
erAu1 janvier 2006, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur comptait 1 815 000 em-
plois,soitenviron16700deplusquel’annéeprécédente.En2005,Laprogressionde
l’emploi a ralenti dans la région mais est restée supérieure à celle observée au plan
national. Les activités de la construction et des services ont fortement contribué à la
croissancedel’emploisalarié.Enrevanche,l’emploiadiminuédansl’industriepour
la quatrième année consécutive et s’est stabilisé dans le secteur du commerce. Les
premièresdonnéesdel’année2006annonceraientuneaccélérationdelacroissance
de l’emploi salarié avec une quasi-stabilisation des effectifs dans l’industrie.
erAu 1 janvier 2006, la région Provence-Alpes-
Côte d’Azur comptait environ 1 815 000 em-
erplois, soit 16 700 de plus qu’au 1 janvier
2005. En un an, l’emploi a augmenté de
0,9 %,soitunrythmeinférieuràceluide2004
(+1,5 %) mais supérieur au niveau national
(+0,6 %).
Pour la septième année consécutive, le taux
de croissance de l’emploi dans la région est
ersupérieur à celui de la France. Du 1 janvier
er1999 au 1 janvier 2006, l’emploi total a
augmenté de 15,7 % en Provence-Alpes-
Côte d’Azur contre 9,2 % au niveau natio-
nal.
Provence-Alpes-Côte d’Azur
au sixième rang des régions
En2005,cinqrégionsconnaissentuntauxd’ac-
croissement de l’emploi total supérieur à celui
de Provence-Alpes-Côte d’Azur: ce sont des
régions du sud de la France (la Corse+3,5%,
le Languedoc-Roussillon+1,4%, Midi-Pyré-
nées+1,2%, la région Aquitaine+1%) et
l’IledeFrance(+1,1%).Dixautresrégionsen-
registrent une croissance de l’emploi total en
2005 et six sont en baisse.
© Insee 2007SUD INSEE
N° 17 - juillet 2007conjoncture
Le ralentissement observé en Provence-Alpes-Côte d'Azur, par L'emploi en France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur
er er errapportàl’annéeprécédente(+ 0,9 %aulieude + 1,5 %),ne 1 janvier 1 janvier 1 janvier
1999 2005 2006s’observe que dans quelques régions : au niveau national,
Francel’année2005 aétéplutôtmeilleurequelesprécédentes(2004
Emploi salarié 20 599 524 22 531 663 22 664 113etsurtout2003).Pourladeuxièmeannéeconsécutive,lediffé- non salarié 2 180 467 2 180 029 2 206 238rentiel de croissance de l’emploi entre la région et la France,
Emploi total 22 779 991 24 711 692 24 870 351
qui reste positif, diminue.
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Emploi salarié 1 393 894 1 614 165 1 628 049 non salarié 174 559 184 184 187 032
Emploi total 1 568 453 1 798 349 1 815 081
Près d’une création nette d’emploi sur six Source : Insee, estimations d'emploi
provient de l’emploi non salarié
En 2005, on dénombre 187 000 non-salariés dans la région,
soit2 800emploissupplémentairesquireprésententunecrois-
sance de + 1,6 % (après + 2 % en 2004). Au niveau national
l’emploi non salarié augmente de 1,2 % (+ 1,7 % en 2004).
17 % de la hausse de l’emploi provient donc de l’emploi non
salarié, lequel ne représente que 10 % de l’emploi total.
L’emploi salarié : un rythme de croissance
ralenti
erAu 1 janvier 2006, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
compte 1 628 000 emplois salariés, soit 13 900 de plus qu’au
er1 janvier 2005.
En un an, l’emploi salarié a augmenté de 0,9 %, rythme de
croissance nettement moins élevé que celui observé en 2004
(+ 1,4 %, soit 22 500 emplois supplémentaires).
La construction et le tertiaire : principaux
secteurs de la croissance de l’emploi salarié
L’année 2005 est caractérisée par une croissance de l’emploi
dans le secteur de la construction et dans les services. Evolutiondel'emploisalariéenProvence-Alpes-Côted'Azur
er er
entrele1 janvier 1999 et le 1 janvier 2006
er erLe secteur de la construction se démarque pour la troisième 1 1 2005- 2005- Moyenne
janvier janvier 2006 2006 1999-2006année consécutive avec une croissance relative nettement plus
1999 2006 en % en %élevée que celle des autres secteurs : + 4,2 %, soit près de
Agriculture,4 000 emplois supplémentaires. Comme au niveau national, ce sylviculture, pêche 25 735 23 464 - 1 392 - 5,6 - 1,3
secteurreprésente6 %dutotaldesemploissalariés,etconstitue Industries agricoles
et alimentaires 27 521 27 727 - 414 - 1,5 0,1
29 % de la hausse observée en 2005 (35 % pour la France).
Industrie des biens de
consommation 23 743 22 761 - 714 - 3,0 - 0,6
En 2005, l’ensemble du secteur tertiaire, de loin le principal Industrie automobile 830 1 015 - 69 - 6,4 2,9
Industries des bienspourvoyeur d’emplois avec 82 % des effectifs salariés, crée
d'équipement 41 259 41 657 63 0,2 0,1
13 900emplois(+ 1 %)contre21 500(+ 1,6 %)en2004.Les
Industries des biens
intermédiaires 52 268 53 874 - 1 188 - 2,2 0,4activitésfinancières(+ 2,8 %)enregistrentlaplusforteprogres-
Energie 17 917 17 422 - 302 - 1,7 - 0,4sion relative du secteur.
Construction 77 286 97 875 3 968 4,2 3,4
Commerce 209 023 240 712 397 0,2 2,0Etantdonnéleurimportancenumérique,cesontlesmétiersde
Transports 69 794 83 020 - 850 - 1,0 2,5
l’éducation,delasantéetdel’actionsociale(+ 4343),lesser-
Activités financières 38 728 43 056 1 187 2,8 1,5
vices aux entreprises (+ 3 964) et les services aux particuliers Activités immobilières 25 769 27 008 507 1,9 0,7
(+ 2 289 ) qui ont créé le plus d’emplois (respectivement 31, Services aux
entreprises 162 404 214 234 3 964 1,9 4,029 et 16 % de l’ensemble de la progression). Les pertes d’em-
Servicesaux
ploi se situent essentiellement dans les transports (- 1 %). Les particuliers 120 298 153 230 2 289 1,5 3,5
Education, santé,effectifsducommerce,quireprésentent15 %del’emploisala-
action sociale 269 348 309 526 4 343 1,4 2,0
rié dans la région, restent pratiquement stables (+ 0,2 % Administration 231 971 271 468 2 095 0,8 2,3
contre + 0,5 % en 2004), ce qui contraste avec le dynamisme Ensemble 1 393 894 1 628 049 13 884 0,9 2,2
des années précédentes. Source : Insee, estimations d'emploi
© Insee 2007SUD INSEE
N° 17 - juillet 2007 conjoncture
L’industrie et l’agriculture toujours en recul
L’emploi salarié industriel baisse pour la quatrième année
consécutive. En 2005, 2 600 postes ont été perdus dans l’in-
dustrie (- 1,6 %), notamment en raison de la mauvaise tenue
desindustriesdesbiensdeconsommation(-6,1%pourl’ha-
billement, cuir) et des industries des biens intermédiaires
(- 4,8 % pour les composants électriques et électroniques).
Parmi les industries des biens d’équipement, les équipements
mécaniques ainsi que la construction navale et aéronautique
sont les seuls à progresser légèrement (+ 0,5 % et + 0,2 %).
La baisse tendancielle des effectifs salariés de l’agriculture se
poursuit avec près de 1 400 emplois supprimés (- 5,6 %).
Croissance ralentie du travail temporaire
er (1) Evolution de l'emploi intérimaireAu1 janvier2006,l’intérim représente 34 300emplois,soit
er er er2,1 %del’emploisalarié.En7ans,lenombred’emploisintéri- 1 janvier 1 janvier 1 janvier Evolution
1999 2005 2006 en 2005maires a pratiquement doublé.
en %
Provence-Alpes-Côted'Azur 17 850 33 538 34 309 2,3Même si le nombre d’emplois intérimaires augmente toujours,
Source : Insee, ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidaritécette croissance ne cesse de ralentir d’année en année depuis
erle1 janvier2004.Lapartdel’intérimdansl’emploisalariéest
Evolutiondel'emploisalariéparzoned'emploietdépartementd’ailleurs stable depuis quatre ans.
er er er
Zones 1 janvier 1 janvier 1 janvier Evolution Evolution
d'emploi 1999 2005 2006 2005- moyenne
et 2006 entre 1999
départements en % et2006en%
Manosque 16 653 19 109 19 536 2,2 2,3
Digne 24 268 27 370 27 258 - 0,4 1,7
Deszonesd’emploitrèsdynamiquesdansle Alpes-de-Haute-
Provence 40 921 46 479 46 794 0,7 1,9
Var depuis sept ans
Briançon 12 060 14 791 14 703 - 0,6 2,9
Gap 29 222 35 159 35 889 2,1 3,0
Hautes-Alpes 41 282 49 950 50 592 1,3 2,9
Canes-Antibes 116 779 137 213 139 233 1,5 2,5En 2005, tous les départements de la région ont bénéficié d’é-
Menton 13 315 16 042 16 186 0,9 2,8volutionspositives.LeVar,lesHautes-AlpesetlesAlpes-Mariti-
Nice 178 945 204 661 206 507 0,9 2,1mes affichent des croissances annuelles supérieures à celle de
Alpes-Maritimes 309 039 357 916 361 926 1,1 2,3
larégion(respectivement + 1,8 % + 1,3 %et + 1,1 %).Enre-
Arles 24 017 26 924 26 851 - 0,3 1,6
vanche le Vaucluse connaît une croissance, certes, mais infé- Aix-en-Provence 93 174 111 419 112 673 1,1 2,8
rieure au rythme régional et au rythme national moyen. Etang-de-Berre 51 024 58 499 58 183 - 0,5 1,9
Châteaurenard 18 199 22 548 22 369 - 0,8 3,0
Toutefois,leszonesd’emploi,àl’intérieurdecesdépartements Fos-sur-Mer 62 085 71 707 72 596 1,2 2,3
Salon-de-ne croissent pas toutes à la même vitesse.
Provence 18 854 22 089 22 233 0,7 2,4
Marseille-
er erSurseptans,entrele1 janvier1999etle1 janvier2006,tous Aubagne 331 219 371 065 372 499 0,4 1,7
les départements et toutes les zones d’emploi ont connu un Bouches-du-
Rhône 598 572 684 251 687 404 0,5 2,0
rythme de croissance moyen supérieur au taux national.
Toulon 155 336 179 439 182 245 1,6 2,3
Fréjus-
Alorsqu’enFrance,letauxdecroissanceannuelmoyenpourla Saint-Raphaël 43 228 52 445 53 746 2,5 3,2
Draguignan 26 846 35 474 36 281 2,3 4,4période ne s’élève qu’à + 1,4 % (contre + 2,2 % au plan ré-
Brignoles 17 824 21 839 22 061 1,0 3,1gional), le plus faible taux annuel moyen de variation est
Var 243 234 289 197 294 333 1,8 2,8
de + 1,6 % pour la zone d’emploi d’Arles.
Orange 32 973 37 242 37 209 - 0,1 1,7
Carpentras 22 443 26 153 26 306 0,6 2,3Les taux les plus élevés se situent dans les zones de Draguignan
Apt 15 891 19 392 19 596 1,1 3,0
(+ 4,4 %), Fréjus-Saint-Raphaël (+ 3,2 %), Brignoles (+ 3,1 %)
Avignon 89 539 103 585 103 889 0,3 2,1
et Apt, Chateaurenard, Gap avec + 3,0 %. Vaucluse 160 846 186 372 187 000 0,3 2,2
Provence-Alpes-
Côted'Azur 1 393 894 1 614 165 1 628 049 0,9 2,2
France 20 599 524 22 531 663 22 664 113 0,6 1,4
(1) Les emplois intérimaires sont comptabilisés dans le secteur des services aux
Source : Insee, estimations d'emploientreprises, plus précisément dans les services opérationnels.
© Insee 2007SUD INSEE
conjoncture N° 17 - juillet 2007
Les quatre zones d’emploi les plus importantes de la région
(Marseille-Aubagne, Nice, Toulon, Cannes-Antibes) ont une
évolution comprise entre + 1,7 % et + 2,5 %.
Premières tendances pour 2006
D’après les premières statistiques disponibles, l'emploi salarié
du champ Urssaf (cf. encadré "L’emploi salarié privé en 2006")
aurait augmenté en 2006 de 1,6 % après 0,2 % en 2005. Il
sembleraitdoncquelacroissances’accélèreen2006,toujours
dynamiséeparlessecteursdelaconstruction(+4%)etdes
services (+ 2,5 %).
L’industrie ne perdrait quasiment plus d’emplois et le com-
merce demeurerait stable.
MurielDelacour-Tabipian
Les estimations d’emploi
L’Inseeétablitchaqueannéedesestimationsd’emploi.Cesestimationssontcaléessurlesrésultatsdurecensementdelapopulationde1999etpermettent
d’établir le niveau de l’emploi au lieu de travail par secteur économique. Les évolutions annuelles de l’emploi sont appréhendées par des sources
administratives.
Les statistiques annuelles de l’Unedic se substituent à la source Urssaf et constituent maintenant la source principale d’actualisation.
Toutefois, certains secteurs moins bien couverts par cette source nécessitent le recours à des données dites complémentaires.
Cesdonnéescomplémentairessontfournies,soitdirectementparenquêteauprèsdesorganismes(AirFrance,laBanquedeFrance,laSNCF),soitpar
exploitation des fichiers administratifs (MSA, Collectivités territoriales, fichier paye des agents de l’Etat...).
erLesestimationsd’emploiau1 janvier2006sontsemi-définitives.Ellespeuventencoresubircertainescorrectionslorsquedesinformationscomplémen-
taires seront disponibles. Celles-ci n’auront probablement que des effets limités et ne remettront pas en cause la situation de l’emploi présentée ici.
Leseffectifsfigurentdanslestableauxavecuneprécisionàl’unitépourassurerlacohérencecomptable.Lesdeuxdernierschiffresnesontpas
significatifs.
L’emploi salarié privé en 2006
L’évolutiondel’emploisalariéprivéen2006n’estpasmesuréeparlesestimationsd’emploiquiserontconnuesenfind’année2007.Elleestbaséesur
lesstatistiquesprovisoiresdesUrssafsurlechampdessociétésetquasi-sociétésetdesentreprisesindividuelles.Lesévolutionssontétudiéeshors
SNCF,laPoste,FranceTélécom,AirFrance,BanquedeFrance.Ellesnecomprennentpasnonplusl’intérim,leseffectifsdel’Educationnationaleet
l’action sociale. Au total, la source utilisée couvre environ les deux tiers de l’emploi salarié régional et ne prend pas en compte l’emploi non salarié.
Comptetenuducaractèrenonexhaustifdecettesource,lepoidsdel’emploidansl’industrie,laconstructionetlecommerceestsurestiméaudétrimentde
l’emploi dans les services. Cette structure particulière tend à minorer globalement l’évolution de l’emploi salarié et laisse espérer une tendance légère-
ment plus favorable dans les statistiques exhaustives établies par les estimations d’emploi en fin d’année.
Pour en savoir plus
Retrouvez les estimations d'emploi départementales depuis le 31 décembre 1989 au niveau Nes5, Nes16 et Nes36 sur :
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/provence/rfc/docs/estim_emploi.htm
InstitutNationaldelaStatistiqueetdesEtudesEconomiques© Insee 2007
Provence-Alpes-Côted'AzurDépôtlégal:juillet2007 Directeur de la publication : François Clanché
17,rueMenpentiN° CPPAP : 0411B05459 Directeur adjoint : Pascal Oger
13387MarseilleCedex10
N° ISSN : 1287-2946 Rédacteur en chef : Frédéric Caste
Téléphone:0491175757
Code Sage : COJ071732
Fax:0491175960
SUD INSEE conjoncture figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee/fr/paca (rubrique "Publications")
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information électronique : www.insee/fr/paca (rubrique "Lettre d'information électronique")

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.