Le chômage en Haute-Normandie en 2008 : Détérioration du marché du travail

De
Publié par

Plus marquée en Haute-Normandie qu'en France métropolitaine, la dégradation du marché du travail touche particulièrement les hommes et les moins de 25 ans. Les inscriptions à l'ANPE pour fin de mission d'intérim progressent fortement. Les reprises d'emploi ou d'entrée en stage sont en forte diminution.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LE CHÔMAGE EN HAUTE-NORMANDIE EN 2008
Détérioration du marché du travail
Jean-Philippe CARITG
Les demandeurs d'emploi* inscrits à l'ANPE au 31 décembre 2008Plus marquée en
Effectifs Evolution sur un anHaute-Normandie qu’en France
France France
métropolitaine, la dégradation Haute-Normandie métropolitaine Haute-Normandie métropolitaine
du marché du travail touche Ensemble 71 046 2 257 790 14,9 9,9
Hommes 37 080 1 170 227 19,9 15,7particulièrement les hommes et
Femmes 33 966 1 087 563 9,9 4,4les moins de 25 ans. Les
Moins de 25 ans 17 534 443 851 23,1 21,0
inscriptions à l’ANPE pour fin de
Inscrits depuis plus d'un an 18 483 544 570 8,4 1,1
mission d’intérim progressent
Sources : STMT, Pôle emploi, Dares Unités : nombre, %
fortement. Les reprises d’emploi * Il s'agit des demandeurs d'emploi de catégories 1, 2 et 3 dont on retire les personnes ayant eu une activité réduite de moins de 78
heures. Cette diminution est la plus proche du concept du chômage au sens du BIT.
ou d’entrée en stage sont en
forte diminution.
Sur un an, l’écart avec la France Sur l’année, le nombre d’inscrip-
métropolitaine se creuse (+ 0,6 point tions à l’ANPE croît de 1,7 %. Les inté-
u 4e trimestre 2008, le taux de chô- contre + 0,3). La Haute-Normandie de- rimaires en fin de mission contribuent
Amage en Haute-Normandie atteint vient la 5e région la plus affectée. La le plus à ces nouvelles immatricula-
8,6 % de la population active. Après huit poussée du chômage, très importante tions. Le nombre de sorties des de-
trimestres de baisse ininterrompue, le en Seine-Maritime (+ 0,8 point), est mandes d’emplois diminue de 6 % en
chômage en Haute-Normandie repart à toutefois moins vive dans l’Eure Haute-Normandie. Stables au niveau
la hausse au deuxième trimestre 2008. (+ 0,3 point). national, les sorties pour motif d’entrée
Ce retournement de tendance s’ac- Au 31 décembre 2008, la en stage chutent de 10 % dans la
centue avec l’aggravation de la crise Haute-Normandie compte 71 000 de- région
économique au quatrième trimestre de mandeurs d’emploi au sens du Bureau
l’année. Peu de régions échappent à ce international du travail, soit une hausse
scénario haussier. de 15 % par rapport à 2007. Deux fois
DÉFINITIONSplus rapide chez les hommes
(+ 20 %) que chez les femmes, Selon le BIT (Bureau international du tra-
Taux de chômage localisé par région vail), un chômeur est une personne en âgecette augmentation témoigne
(en moyenne au 4e trimestre 2008) de travailler (15 ans ou plus) qui répond si-
des difficultés économiques ré-
multanément à trois conditions :
gionales rencontrées dans l’in-
Être sans emploi : c’est-à-dire de ne pasNord-Pas-de-Calais
dustrie : dans ce secteur, la avoir travaillé, ne serait-ce qu’une heure,
Haute-
Picardie durant une semaine de référence ;main-d’œuvre masculine estNormandie
Champagne-
Basse- Ardenne Être disponible pour prendre un emploiÎle-de- largement majoritaire surtoutNormandie
France Lorraine
Alsace dans les 15 jours ;Bretagne dans la construction automo-
Pays Centre Chercher activement un emploi ou enbile (moins de 10 % dede la Loire Bourgogne Franche- avoir trouvé un qui commence dans
Comté femmes). moins de trois mois.
Poitou- Chez les moins de 25 ans,Charentes
Limousin
Rhône-Alpes
la progression atteint + 23 %.Auvergne
Pour les demandeurs d’emploiAquitaine
Midi- Provence-Alpes- depuis plus d’un an, l’accrois- POUR EN SAVOIR PLUS
Pyrénées Côte d'AzurEn %
Aux frontières de l’emploi, du chômage et de l’i-sement est moins vif (+ 8 %)Languedoc-
Roussillon nactivité / Insee - Insee Première - N° 1207 (août
10,0 mais comparativement auCorse 2008).
8,5
niveau national 8 fois plus Une photographie du marché du travail en 2007 /7,0
Insee - Insee Première - N° 1206 (août 2008).France métropolitaine : 7,8 % Source : Insee soutenu.
10 CAHIER D’AVAL n° 81 - Mai 2009
EMPLOI
CHÔMAGE
© IGN - Insee 2009

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.