Le plan "Mesures jeunes actifs" à mi-parcours

De
Publié par

Pour contrer la montée particulièrement rapide du chômage chez les jeunes de 16 à 25 ans, les pouvoirs publics ont mis en place le plan d'action "Mesures jeunes actifs" dès le mois demai 2009. Ce plan comporte deux axes structurants : favoriser la formation des jeunes notamment via l'alternance d'une part, favoriser leur insertion durable dans la vie active d'autre part.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

EMPLOI - TRAVAIL
Le plan "Mesures jeunes actifs"
à mi-parcours
rapport à l'ensemble de la demandePour contrer la montée Favoriser la formation
d'emploi s'est amplifiée durant l'annéeparticulièrement rapide du via l'alternance
2008 passant de 17,4 % en décembre
chômage chez les jeunes
2007 à 18,9 % en décembre 2008, puis Deux mesures du plan ont visé à
de16à25ans, elle s'est tassée pour atteindre 18,7 % renforcer l'embauche de jeunes
les pouvoirs publics en décembre 2009. sous contrat d'apprentissage. Ainsi,
les exonérations de charges ini-ont mis en place
Pour juguler cette forte progres- tiées par le plan de relance aux en-le plan d'action
sion, un plan de soutien pour l'em- treprises de moins de 10 salariés
"Mesures jeunes actifs"
ploi des jeunes a été annoncé le 24 ont été étendues aux entreprises
dès le mois de mai 2009. avril 2009 par le Président de la Ré- de 11 salariés et plus pour toute
Ce plan comporte publique. Les mesures présentées embauche d'apprentis. En Alsace,
visent à accompagner, à la fois, les fin 2009, 239 jeunes ont bénéficiédeux axes structurants :
jeunes arrivants sur le marché du de ce dispositif.favoriserlaformationdesjeunes
travail à l'issue de leur formation ini- De plus, pour les entreprises denotamment via l'alternance
tiale, mais aussi, les personnes moins de 50 salariés, toute em-
d'une part, concernées par les premières va- bauche supplémentaire d'apprentis
favoriser leur insertion durable gues de licenciements, et notam- a donné droit à une prime de 1 800
ment les moins qualifiées. euros. Ainsi, le nombre de demandesdans la vie active d'autre part.
initiales acceptées par Pôle emploi
Le plan "Mesures jeunes actifs" s'est élevé à 1 243 pour des embau-
1
s'est déployé selon deux axes : le ches réalisées jusqu'à la fin 2009 .
a crise économique amorcée développement de la formation no- Au total, de juin à décembre 2009,L à la mi-2008 a eu pour effet tamment par l'alternance pour le ce sont 5 070 contrats d'apprentis-
immédiat une forte accélération du premier volet, et l'aide à l'insertion sage du secteur marchand qui ont
chômage. Ainsi, le taux de chômage durable des jeunes dans la vie été conclus en Alsace.Ce niveau est
a progressé de 2,4 points entre le certes inférieur à celui de l'annéeactive pour le second.
e
premier trimestre 2008 et le 4 tri-
mestre 2009 tant en France métro-
Une forte augmentation dès le quatrième trimestre 2008politaine que pour la région Alsace,
Évolution du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A
atteignant respectivement 9,6 % et
inscrits à Pôle emploi, selon la tranche d'âge (données cvs)
8,8 %. En Alsace, le nombre de de- 140
Indice (base 100 en janvier 2007)
mandeurs d'emploi inscrits en caté-
130gorie A à Pôle emploi a progressé
de 9,3 % en 2008 et de 23,6 % en
120
2009 (en données cvs) contre une
hausse respectivement de 19 % et 110
de 21,9 % pour les demandeurs
100d'emploi de moins de 25 ans. La part
des jeunes demandeurs d'emploi par
90
80
2008 2009
50 ans et plusMoinsde25ans 25 à 49 ans Ensemble 36
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 17 · L'année économique et sociale 2009 · juin 2010
JANV.
FÉV.
MARS
AVR.
MAI
JUIN
JUIL.
AOÛT
SEPT.
OCT.
NOV.
DÉC.
JANV.
FÉV.
MARS
AVR.
MAI
JUIN
JUIL.
AOÛT
SEPT.
OCT.
NOV.
DÉC.
Sources : Pôle emploi ; Direccte AlsaceEMPLOI - TRAVAIL
Les écoles de la deuxième chance (E2C)
Les écoles de la deuxième chance ont été créées à l'initiative des collecti-
vités territoriales et des acteurs de l'insertion professionnelle.
Les premières écoles "pilote" ont vu le jour en 1996. Elles font appel à une
2008 sur la même période (7 020), conception de la formation qui trouve son origine dans le livre blanc de la
mais les données de janvier 2010 Commission européenne sur l'éducation et la formation intitulé "Ensei-
gner et apprendre : vers une société cognitive" (1995).font état d'une hausse importante
2 La formation est destinée à des jeunes de 18 à 25 ans, sortis sans qualifi-(2 740 contre 890 en janvier 2009) .
cation du système scolaire depuis au moins un an. L'action pédagogique
est centrée sur chaque stagiaire et sur son projet professionnel. Elle peut
Une troisième mesure a consisté être déclinée selon quatre composantes : l'acquisition d'un socle de com-
à soutenir les embauches sous pétences de base telles que s'exprimer en français, lire, compter, raison-
ner et utiliser l'outil informatique ; l'acquisition de compétences socialescontrat de professionnalisation par
liées à l'insertion professionnelle dans de bonnes conditions ; une forma-l'attribution d'une prime de 1 000
tion "pratique" via des stages en entreprise de détermination, de dévelop-euros pour tout nouveau contrat si-
pement et de validation d'un projet professionnel ; l'acquisition de l'apti-
gné, prime qui pourra être doublée tude "d'apprendre à apprendre" permettant une formation tout au long de
lorsque le jeune embauché dispose la vie.
d'un niveau scolaire inférieur au Le financement des écoles est principalement assuré par les collectivités
territoriales, le fonds social européen et l'État. L'engagement de ce der-baccalauréat.
nier se renforce dans le cadre du plan "Mesures jeunes actifs" et sa parti-En Alsace, de juin à décembre
cipation devrait s'élever pour atteindre le tiers du financement total.
2009, 2 765 contrats ont été signés.
En 2008, sur la même période, on en
1
dénombrait 2 800. Fin 2009, 655 début 2010 après la conclusion des le contrat initiative emploi (CIE-Jeu-
marchés publics auprès de presta- nes) a été déployé et 843 embauchescontrats ont bénéficié de cette
mesure. taires de formation qui s'est ont été réalisées de juin à décembre
déroulée de juin à décembre 2009. 2009. Dans le secteur non mar-
Une autre mesure du plan a offert chand, c'est le contrat d'accompa-
la possibilité de proposer aux jeunes La dernière mesure du volet "For- gnement dans l'emploi (CAE) qui a
inscrits à Pôle emploi ou à une mis- mation" a consisté à déployer les été mis à contribution, et 615 em-
sion locale un contrat d'accompa- places proposées dans les écoles bauches de jeunes ont été compta-
gnement formation. Cet outil doit de la deuxième chance (E2C). En bilisées sur la même période. Ce
permettre aux jeunes d'élever leur Alsace, 134 places supplémentai- dernier contrat a été aménagé spé-
niveau de qualification. Selon le res ont été créées, portant le cifiquement en "CAE-Passerelle"
nombre total de places disponibles pour permettre aux jeunes d'acqué-profil du jeune demandeur, diffé-
rents accompagnements pourront dans ces structures à la fin de rir une expérience professionnelle
être proposés : une préparation à la l'année 2009 à 238, dans les villes dans des métiers qui pourront offrir
qualification pour les plus éloignés de Strasbourg et Mulhouse. des débouchés dans le secteur
de la formation ; des formations concurrentiel et notamment ceux
qualifiantes accompagnées par des liés au développement durable et àFaciliter l'insertion
stages en entreprise lors d'une l'économie sociale et solidaire. Tou-professionnelle des jeunes
étape de consolidation pour d'au- jours de juin à décembre 2009, 368
tres, et enfin pour une troisième ca- D'une façon très circonscrite dans jeunes ont bénéficié de ce nouveau
tégorie de demandeurs, des ap- le temps, le plan a prévu l'aide à contrat.
ports complémentaires à une for- l'embauche de stagiaires sous con-
mation initiale pour leur permettre trat à durée indéterminée par l'ap-
de se rapprocher des besoins ex- port d'une prime de 3 000 euros. En Annie ÉBRO
primés par les entreprises. Durant la Alsace, 136 stagiaires ont été em- Direction régionale des entreprises,
période du contrat, les jeunes seront bauchés via ce dispositif. de la concurrence,
sous le statut de stagiaire de la for- Les contrats aidés, qu'ils soient mar- de la consommation,
mation professionnelle. Les premiè- chands ou non marchands ont été du travail et de l'emploi Alsace
res entrées ont été concrétisées mobilisés. Dans le secteur marchand,
1
données provisoires
2
La campagne d'enregistrement des contrats ne suit pas l'année civile mais a lieu de juin à mai de l'année suivante.
37
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 17 · L'année économique et sociale 2009 · juin 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.