Le recul du chômage s'accentue au 3e trimestre 2006

De
Publié par

Insee Poitou-Charentes N° 272 - Avril 2007 CONJONCTURE Le recul du chômage s’accentue eau 3 trimestre 2006 e Depuis le début de l’année, le profil régional En données cumulées depuis le débutu 3 trimestre de l’évolution de l’emploi est proche du de l’année, les ouvertures de chantiers2006, l’emploi eprofil national. Néanmoins, au 3 trimestre en région sont stables par rapport à la salarié duA 2006, l’emploi salarié marchand non agri- même période en 2005. On compte 3 880 ecole progresse plus en Poitou-Charentes logements commencés au cours du 3 tri-secteur concurrentiel (+ 0,3 % soit + 1 300 emplois) que sur mestre 2006, ce nombre est très proche deen Poitou-Charentes el’ensemble de la France (+ 0,2%) celui enregistré au 3 trimestre 2005. continue d’augmenter (illustration 1). Dans la région, la croissance L’orientation est à la hausse pour les de l’emploi est surtout soutenue par le départements de Charente (+ 11 %) etvivement malgré la secteur de la construction puis par celui des Deux-Sèvres (+ 9 %), surtout grâcecroissance atténuée des services. La situation de l’emploi dans aux mises en chantiers de logements au niveau national. le commerce est stable et dans l’industrie collectifs. En Charente-Maritime, c’est le Les secteurs de la la baisse se poursuit (illustration 2). logement individuel qui progresse de 7 % alors que le logement collectif fléchit.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 39
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Insee Poitou-Charentes
N° 272 - Avril 2007
CONJONCTURE
Le recul du chômage s’accentue
eau 3 trimestre 2006
e Depuis le début de l’année, le profil régional En données cumulées depuis le débutu 3 trimestre
de l’évolution de l’emploi est proche du de l’année, les ouvertures de chantiers2006, l’emploi eprofil national. Néanmoins, au 3 trimestre en région sont stables par rapport à la
salarié duA 2006, l’emploi salarié marchand non agri- même période en 2005. On compte 3 880
ecole progresse plus en Poitou-Charentes logements commencés au cours du 3 tri-secteur concurrentiel
(+ 0,3 % soit + 1 300 emplois) que sur mestre 2006, ce nombre est très proche deen Poitou-Charentes
el’ensemble de la France (+ 0,2%) celui enregistré au 3 trimestre 2005.
continue d’augmenter (illustration 1). Dans la région, la croissance L’orientation est à la hausse pour les
de l’emploi est surtout soutenue par le départements de Charente (+ 11 %) etvivement malgré la
secteur de la construction puis par celui des Deux-Sèvres (+ 9 %), surtout grâcecroissance atténuée
des services. La situation de l’emploi dans aux mises en chantiers de logements
au niveau national. le commerce est stable et dans l’industrie collectifs. En Charente-Maritime, c’est le
Les secteurs de la la baisse se poursuit (illustration 2). logement individuel qui progresse de 7 %
alors que le logement collectif fléchit. Leconstruction et des
nombre d’ouvertures de chantiers marqueLa construction tire l’emploiservices créent des
le pas dans la Vienne tant pour le collectif
emplois et effacent le L’emploi dans la construction a progressé que pour l’individuel, soit une baisse de
ede 1 % au 3 trimestre 2006. Ce secteur a 11 % par rapport à 2005.recul de l’emploi indus-
gagné plus de 1 000 emplois en untriel. La fréquentation
an, dont la moitié est enregistrée Croissance de l’emploi salarié (illustration 1)touristique dans l’hôtel- dans les entreprises de Charente-
lerie a été légèrement Maritime grâce au dynamisme de
la construction de logements. Aumoins importante
e3 trimestre 2006, 5 200 logements
que l’année précédente. ont déjà été autorisés contre 4 800
En revanche, sur la même période en 2005. Après
deux années de plein essor enl’hôtellerie de plein air
2003 et 2004, l’activité du bâtimentenregistre une hausse
se maintient à un bon niveau.
des nuitées. La création Toutefois, sur neuf mois de l’année,
les autorisations de construired’entreprise marque
e progressent moins (+7%) enle pas au 3 trimestre
Poitou-Charentes que sur l’en-
2006. Le chômage semble de la France où elles
Source : Insee (exploitation des fichiers Urssaf)continue de reculer. augmentent de 10 % (illustration 3).CONJONCTURE e Le recul du chômage s’accentue au 3 trimestre 2006
Les services enregistrent globale- bricolage comme celle de Leroy Merlin La construction tire l’emploi (illustration 2)
ment une croissance des effectifs à Soyaux (Charente) et de jardinerie
Évolution trimestrielle de l’emploi salarié
eavec +0,5% au 3 trimestre. Cette comme Jardiland à Châtelleraultmarchand non agricole par secteur
(données CVS) croissance est due aux services aux (Vienne) et à Angoulins (Charente-
particuliers (+0,9%) et aux activités Maritime), devrait créer des emplois.
financières (+ 0,8 %). Le centre d’appel
Sitel France SA près de La Rochelle Recul de l’emploi dans
a grossi ses effectifs grâce à la signa-
l’industrieture d’un contrat avec Pages Jaunes.
Celui de Carglass, qui s’est implanté
en avril 2006 sur le site du futuroscope, Pour l’industrie régionale, la situation
est plus critique. Le recul de l’emploidevrait créer 200 postes. Les effectifs
des services aux entreprises se tassent industriel se poursuit en région (- 0,1 %)
e tout en résistant mieux que surau 3 trimestre, après de fortes pro-
gressions enregistrées depuis le l’ensemble de la France (- 0,5 %). Seuls
début d’année. Les effectifs des acti- les emplois des biens d’équipements
progressent (+0,7 %). L’industrievités immobilières, qui ont chuté au
e2 trimestre 2006, repartent à la hausse. automobile continue à perdre des
effectifs. C’est le secteur qui a subi la
Dans le commerce, l’emploi se plus forte baisse d’emploi, - 6 % en un
emaintient (+0,1%) au 3 trimestre. an. La chute des effectifs de l’industrie
touche les départements des Deux-Selon les enquêtes de la Banque de
France, l’activité commerciale a pro- Sèvres mais aussi ceux de la Vienne et
de la Charente. En Deux-Sèvres, lagressé au cours des mois de mai et
de juin après deux mois de stagnation. baisse d’activité dans l’industrie
Ce regain d’activité avait entraîné une automobile a entraîné de nombreuses
fins de contrat chez Heuliez. Dans lahausse de l’emploi de 0,2% au
e2 trimestre. Perspective favorable, Vienne, c’est l’industrie des biens
intermédiaires qui perd des effectifs enl’implantation de grandes surfaces de
Dynamisme de la construction neuve (illustration 3)
Source : Insee - DRE
Niveau élevé des créations d’entreprise (illustration 4)
Source : Insee (exploitation des fichiers Urssaf) Source : Insee
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 272 - 2007 2e CONJONCTURELe recul du chômage s’accentue au 3 trimestre 2006
particulier le secteur du caoutchouc L’hôtellerie de plein air affiche un bilan La hausse des créations d’entreprise
avec la fermeture du site Michelin de positif. Les nuitées comptabilisées a été particulièrement forte dans deux
Poitiers. dans les campings entre avril et sep- départements : en Charente (+ 18 %),
tembre 2006 ont progressé de 2,8 % et dans la Vienne (+19%). La
L’industrie du bois subit aussi une par rapport à la même période 2005. Charente-Maritime enregistre moins
conjoncture défavorable, l’entreprise Cette croissance s’explique surtout de créations (- 10 %) et ce après avoir
de meubles Domoform a dû licencier par la hausse des nuitées en Charente- atteint des niveaux records sur trois
et mettre en vente ses sites de Maritime. En effet, neuf nuitées sur dix années consécutives. La tendance est
Montmorillon dans la Vienne et de s’effectuent dans les campings situés à la stabilité en Deux-Sèvres.
Nersac en Charente. D’autres suppres- dans ce département. La Charente et
sions d’emplois sont prévues en fin la Vienne ont compté moins de nuitées Dans un contexte économique de
d’année dans le secteur du textile et de que l’an passé, avec - 5 % pour chacun croissance au premier semestre 2006,
l’agroalimentaire. L’entreprise Aubade de ces deux départements. La baisse les entreprises sont moins affectées
est sur le point de fermer pour délo- de fréquentation en Deux-Sèvres est par les dépôts de bilan. 507 défaillances
caliser sa production en Tunisie, un peu moins importante (- 1,3 %). d’entreprises dont le jugement a été
entraînant la perte de plus d’une rendu entre janvier et août 2006 sont
centaine d’emplois. L’entreprise de dénombrées en Poitou-Charentes. ParLe rythme des créations
surgelés Marie à Mirebeau (Vienne) a rapport à la période équivalente en
d’entreprise marque le pas
entamé un plan social prévoyant la 2005, on note une baisse de 10%.
suppression de 170 emplois. L’industrie L’évolution est plus intense dans la
1880 entreprises en données corrigéesdu papier sera touchée aussi avec la Vienne (- 33 %) et dans une moindre
des variations saisonnières se sontréorganisation de la Compagnie euro- mesure en Charente et Charente-
ecréées au 3 trimestre 2006, dont prèspéenne des papeteries (CEPAP) près Maritime. En revanche, le nombre de
de la moitié en Charente-Maritime. Lad’Angoulême (Charente). défaillances augmente en Deux-
Charente et la Vienne ont enregistré Sèvres.
respectivement 397 et 402 nouvelles
Bilan en demi-teinte structures, et les Deux-Sèvres 279.
pour l’hôtellerie Le recul du chômage s’accentue
La progression par rapport au trimes-
eSur les neuf premiers mois de l’année tre précédent est modeste pour la Au 3 trimestre 2006 le taux de chômage
en Poitou-Charentes s’établit à 8,3 %2006, la fréquentation hôtelière a région, +2,5% mais la situation est
légèrement baissé en région. Le meilleure qu’au niveau national (- 1,3 %) contre 8,8% pour l’ensemble de la
nombre de nuitées dans les hôtels (illustration 4). France. Il perd 0,3 point en région par
toutes catégories confondues a chuté rapport au trimestre précédent, alors
de 1,2%. Cette baisse s’observe Sur l’ensemble de la région, le rythme que la baisse nationale est de 0,2 point
sur la période observée (Illustration5).surtout sur la période estivale. Durant de croissance des créations d’entre-
les mois de juillet et août, les hôtels prise se poursuit à un niveau élevé
enregistrent un déficit de nuitées dans la construction (+24%) et les Avec une diminution de 0,4point, le
par rapport à l’année précédente. services aux entreprises (+ 18 %). Les département de Charente-Maritime
Cependant, les résultats médiocres de créations de services aux particuliers enregistre la plus forte baisse. Cepen-
er dant, son taux de chômage reste plusl’été sont modérés par une fréquen- après une forte hausse au 1 trimestre
tation hôtelière en hausse par rapport 2006 sont stables par rapport au élevé que la moyenne régionale et la
à 2005, au printemps (avril-mai) et en trimestre précédent. On note une moyenne nationale avec 9,6%. En
septembre. Ce mois marqué par un baisse des créations dans le commerce Deux-Sèvres il atteint un niveau de
climat particulièrement chaud a (- 10 %). La conjoncture dans l’industrie 6,4% qui place le département au
e11 rang des départements ayant leprolongé la saison touristique. est peu propice à la création de
nouvelles structures sauf dans les plus faible taux de chômage. En
Les quatre départements du Poitou- industries agricoles et alimentaires. Charente, le taux repasse sous le seuil
Charentes sont touchés par la baisse
de la fréquentation estivale. Seules Taux de chômage toujours en baisse (illustration 5)
les îles de Ré et d’Oléron échappent à
la morosité, l’hôtellerie y a en effet
accueilli plus de touristes qu’en 2005
sur l’ensemble des quatre mois d’été.
Plus encore que la clientèle française,
la clientèle étrangère est en retrait par
rapport à 2005 sauf en Charente-
Maritime où leur nombre de nuitées est
très proche de celui de 2005. Parmi la
clientèle étrangère de la saison 2006,
on compte une majorité de touristes
provenant du Royaume-Uni, d’Espagne
Source : Inseeet de Belgique.
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 272 - 20073CONJONCTURE e Le recul du chômage s’accentue au 3 trimestre 2006
des 9%. La baisse est faible mais Les contrats aidés contribuent à la Près de 15 000 contrats aidés ont été
régulière sur un an dans la Vienne où le diminution du chômage pour les publics mis en œuvre en Poitou-Charentes
taux de chômage s’établit à 7,9 %. les plus fragiles. Ils s’adressent majo- depuis le début de l’année 2006, ce qui
ritairement aux chômeurs de longue représente 4,5% des contrats aidés
La région compte 55 000 demandeurs durée (plus d’un an) et de très longue conclus sur l’ensemble de la France
d’emploi de catégorie 1 en données durée (plus de deux ans d’ancienneté). métropolitaine.
corrigées des variations saisonnières. Nicole Schoen
Leur nombre diminue de 3 % au mois
de septembre 2006. Cette baisse est
la plus forte jamais enregistrée sur un
seul mois sur la période récente. Elle Z oom par département
est plus forte que celle enregistrée au
niveau national (2,6 %) et ce pour les Évolution trimestrielle de l’emploi salarié marchand non agricole
quatre départements de la région. (données CVS)
Sur un an, le nombre de demandeurs
d’emploi de catégorie 1 diminue de
10,4 % soit 6 400 inscrits de moins.
Le rythme de baisse annuel est proche
du niveau national (- 10,7 %). La dimi-
nution en Charente-Maritime affiche
- 12 % et celle de la Charente - 11,1 %.
Elle est un peu moins importante dans
la Vienne et en Deux-Sèvres.
Les jeunes sont les premiers béné-
ficiaires de cette amélioration. Le
nombre de jeunes inscrits diminue de
11,2% sur un an. Les demandeurs
d’emploi âgés de 25 à 49 ans baissent
de 10,4 %. La situation des plus de
50 ans avec - 8,7 % reste un peu moins
favorable.
L’évolution du chômage de longue durée
rejoint progressivement la tendance
générale avec une diminution de 9,4 %.
La baisse est moins marquée chez
les plus de 50 ans, en particulier pour
Source : Insee (exploitation des fichiers Urssaf)
les femmes.
Pour tout renseignement statistiqueUne année record pour
www.insee.fr/poitou-charentesles expéditions de cognac
insee-contact@insee.freEn valeur, les exportations régionales progressent de 3,2 % au 3 trimestre
0 825 889 452 (0,15 €/mn)2006 par rapport à la même période 2005. Les exportations de boissons qui
e du lundi au vendredi de 9 h à 17 hreprésentent plus d’un tiers de ces exportations au 3 trimestre 2006
augmentent de 30 %. Dans le palmarès des produits exportés, le cognac
figure en première position.
Insee Poitou-Charentes
5 rue Sainte-Catherine - BP 557
La demande est restée bien orientée depuis le début de l’année. La campagne 86020 Poitiers Cedex
Tél : 05 49 30 01 01viticole 2005-2006 (août 2005 à juillet 2006) a enregistré des résultats
Fax : 05 49 30 01 03
exceptionnels. Au cours de cette période, le volume des expéditions de sed-poitou-charentes@insee.fr
cognac progresse de 6,6% par rapport à la campagne précédente. Les
Directeur de la publication : Francis VENNATexpéditions vers les marchés étrangers se sont consolidées. Les exportations
Rédactrice en chef : Dorothée AGUER
vers les États-Unis ont franchi le cap des 150 600 Hl d’alcool pur, égalisant
Dépôt légal mars 2007ainsi le volume global du continent européen. Par ailleurs, les échanges avec
N° CPPAP 0908 B 06698 - ISSN 0221-1068
l’Extrême-Orient réalisent une croissance record de plus de 20%. Les Code SAGE DEC27256
Impression MEGATOP, Naintrémarchés vers Singapour (+ 30 %), la Chine (+ 28 %) et Hong-Kong (+ 15 %)
ont connu un essor très rapide en un an. Prix au numéro : 2,30 €
Abonnement annuel : 21 € (10 numéros)
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 272 - 2007 4
?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.