Le retour à l'emploi durable : un enjeu individuel et territorial

Publié par

En Limousin, 4,7 % des chômeurs retrouvent, chaque trimestre, un emploi durable (données 2007). Ce chiffre est inférieur d’un point à la moyenne nationale. Être jeune, diplômé ou inscrit au chômage à la fin d’un contrat à durée déterminée sont autant de facteurs favorables à une prise d’emploi qui ne soit pas suivie dans les 6 mois d’une nouvelle inscription à l’ANPE. Le lieu de résidence a aussi son importance : à âge et qualification égale, un demandeur d’emploi a plus de chance de trouver un emploi durable à Tulle qu’à Rochechouart. Inégaux par leur structure démographique, la qualification de leur main-d’œuvre ou les offres d’emploi locales, les territoires limousins n’offrent pas tous la même facilité d’insertion dans l’emploi durable.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 51
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Le retour à l’emploi
durable :
un enjeu individuel
et territorial

En Limousin, 4,7 % Avec 6,0 % de sa population ac- bas, inférieur de 1,3 point à la moyenne
des chômeurs trou- tive à la recherche d’un emploi métropolitaine.
au troisième trimestre 2008, Mais cet indicateur n’offre qu’un aperçu vent un emploi durable, en
le Limousin affche un taux de partiel de la situation du marché du tra-moyenne, chaque trimestre.
chômage régional parmi les plus vail. Un même taux peut recouvrir des Ce chiffre est inférieur d’un
réalités économiques et sociales point à la moyenne natio-
différentes. Entre le chômage Le retour à l'emploi durable est plus élevénale.
dans les bassins de Tulle et de Brive frictionnel où de nombreux ac-
tifs passent brièvement chaque
mois sur le marché du travail, Guéret : 4,4 %
Bellac : 4,7 % et le chômage de longue durée
qui tend à exclure de l’emploi Une population âgée
une partie de la population, et une faible qualif-
Aubusson : 4,0 % toutes les combinaisons sont cation locale des emplois
possibles. La sortie du chômage Limoges : 4,4 %font partie des facteurs qui
vers l’emploi peut, elle-même, défavorisent la région. Rochechouart :
refléter une forte rotation de 4,2 %
la main-d’œuvre ou traduire la Ussel : 4,4%
capacité de l’économie à insérer
les chômeurs dans un emploi Nombre d'actifs
Tulle : 6,8 %par zone d'emploi durable.Avec moins de non-di-
plômés et la présence
125 100
de tensions en matière Des situations locales 41 700 Brive : 5,1 %
de recrutement, les zones
contrastées%d’emploi de Tulle et de
5,5Brive offrent des chances En Limousin, 4,7 % des chô-4,5 Ensemble : 4,7 %
meurs ont trouvé un emploi d’intégrer un emploi du- Taux de retour à l'emploi durable déclaré en 2007
par zone d'emploi durable, chaque trimestre, en rable plus élevées que la
Source : Insee - ANPE, fichier historique statistique 2007. Ce taux est inférieur à moyenne régionale.
IGN 2008 - Insee 2008
©affiche une situation plus fa-
Fortes disparités de retour à l'emploi durable selon les caractéristiques individuelles
vorable que la Haute-Vienne
ou la Creuse.Catégorie 12
Catégorie 3 Catégorie
Une alchimie de demandeurs d'emploi6
Catégorie 7 complexe8
Sur un territoire donné, le re-Fin de contrat
Démission tour à l’emploi durable résulte
Licenciement d’une alchimie complexe entre
Motif d'inscription
Fin de mission d'intérim de nombreux facteurs. Cer-
Reprise d'activité après une interruption > 6 mois tains tiennent aux caractères
Première entrée sur le marché du travail
individuels du demandeur d’em-
Autres cas
ploi ou à l’emploi recherché.
Français ou ressortissant de l'Union Européenne
Nationalité D’autres sont liés au territoire Etranger hors UE
lui-même : structure socio- Non allocataire du RMI
RMI
Allocataire du RMI démographique, effet propre au
Homme marché du travail local, nature
Sexe
Femme du tissu productif, infuence des
Hôtellerie territoires voisins.
Agriculture, industrie et transport Facteurs individuels et nature
Domaine professionnelBâtiment, travaux publics
de l’emploi recherché ne sont
Autre tertiaire
pas indépendants les uns des Communication, information, art et spectacle
autres. Pour chaque personne, Bac + 2 et plus
ils peuvent être présents de Bac, BTN, BT ou BP
Niveau de formation
BEP, CAP façon conjointe. Ainsi, un jeune
er èmeBIS, CEP, SES et 1 cycle du 2 degré sera dans une situation plus fa-
Cadres, techniciens, agents de maîtrise vorable car il est généralement
Employés et ouvriers qualifiés diplômé. Recherchant plus sou-QualificationEmployés non qualifiés
vent que la moyenne un emploi
Manœuvres et ouvriers spécialisés
à temps partiel, une femme sera
Moins de 26 ans
défavorisée.26-50 ans Âge
Une analyse par un modèle dit Plus de 50 ans
Tulle « logistique » permet d’isoler
Brive les effets propres à chaque fac-
Bellac teur, « toutes choses égales par
Guéret ailleurs ».
Zones d'emploiAubusson Ainsi, pour un chômeur limou-
Ussel
sin, le fait d’être jeune, diplômé,
Limoges
français ou citoyen de l’Union Rochechouart
européenne, inscrit au chômage -6 -4 -2 0 2 4 6
Ref.
Faibles chances Fortes chances à la fn d’un contrat à durée dé-
7,2%
terminée, de vouloir travailler
Chances de sortie du chômage par rapport au demandeur d'emploi de référence (en points)
dans l’hôtellerie-restauration ou
Lecture : Ce graphe présente l'écart en points entre la probabilité de retour à l'emploi durable pour chacune des situations de résider dans la zone d’emploi individuelles étudiées et la probabilité de la situation de référence (notée ref.), écart évalué "toutes choses égales par ailleurs".
La situation de référence correspond au profil le plus courant : une femme, âgée de 26 à 50 ans, française ou ressortissante de de Tulle, sont autant de facteurs
l'Union Européenne, non allocataire du RMI, inscrite à l'ANPE en catégorie 1 de demandeurs d'emploi, à la suite d'une fin de favorables au retour à l’emploi CDD, employée ou ouvrière qualifiée, ayant un CAP ou un BEP, recherchant un emploi dans l'agriculture, l'industrie ou les
transports, et résidant dans la zone d'emploi de Limoges. durable.
La probabilité de retour à l'emploi durable un trimestre donné pour une personne ayant toutes ces caractéristiques est de 7,2 %.
Par rapport à cette situation de référence, le fait d'avoir un niveau de formation au moins égal à bac + 2 augmente la probabilité
de 4,3 points.
Source : Insee - ANPE, fichier historique statistique Âge et diplôme :
des facteurs
la moyenne nationale (5,8 %). La sortie tée. Grâce aux zones d’em- discriminants
d’un chômeur vers l’emploi est consi- ploi de Tulle et de Brive,
dérée comme durable en l’absence où la probabilité de retrou- La formation est le facteur
de toute nouvelle inscription à l’ANPE ver un emploi durable dé- personnel le plus discrimi-
dans les six mois qui suivent. passe la moyenne régionale nant. Toutes choses égales
Localement, la situation est contras- (6,8 et 5,1 %), la Corrèze par ailleurs, pour un non-di-
INSEE Limousin - mars 2009Le Fichier historique des
demandeurs d’emploi
En Limousin comme en France, près d’un plômé, les chances de retrou- moins de chance de trouver
tiers des inscrits à l’ANPE sortent des listes, ver un emploi durable sont un emploi durable. Il en est de
en moyenne, chaque trimestre (données inférieures de 20 % à celles même de ceux qui ont exercé
2007). Tous ne trouvent pas un emploi : d’un titulaire de CAP-BEP et de une activité réduite de plus de
certains effectuent un stage, cessent leur
50 % à celles d’une personne de 78 heures dans le mois, et sont recherche, sont malades ou absents au
niveau supérieur à « bac + 2 ». donc moins disponibles. contrôle. Seul un sortant sur cinq déclare
Être jeune contribue aussi de Cadres et techniciens ont une prendre un emploi. Afn d’identifer les fac-
façon positive : un chômeur de probabilité d’insertion durable teurs qui favorisent ou handicapent l’inser-
moins de 25 ans a près de deux supérieure de 20 % à celle des tion professionnelle, cette étude distingue,
parmi ces sorties vers l’emploi, celles qui fois plus de chances de trou- employés et ouvriers qualifés,
débouchent sur un emploi durable, excluant ver un emploi durable qu’une et de 80 % à celle des manœu-
les situations instables d’aller-retour entre personne de plus de 50 ans. vres et ouvriers spécialisés.
emploi et chômage. A contrario, un ressortissant Rechercher un emploi dans l’hô-
Les données sont extraites du Fichier histori-
d’un pays hors Union euro- tellerie-restauration constitue que des demandeurs d’emploi de l’ANPE.
péenne aura presque deux fois un atout. C’est le contraire dans Les trois premières catégories de deman-
plus de diffcultés qu’un autre la communication, l’information deurs d’emploi regroupent les personnes
chômeur à trouver un emploi et le spectacle, où les emplois immédiatement disponibles, à la recherche
durable. En revanche, à autres offerts sont plus souvent in- soit d’un emploi sous contrat à durée indé-
terminée à temps plein (catégorie 1) ou à caractéristiques identiques, être termittents. De façon générale,
temps partiel (cat. 2), soit d’un emploi à homme ou femme ne joue pas pour trouver un emploi durable,
durée limitée (cat. 3). sur l’accès à l’emploi durable. mieux vaut chercher à travailler
Les catégories 6, 7 et 8 comprennent les dans l’industrie et les transports
chômeurs ayant exercé une activité réduite
que dans le tertiaire. ou occasionnelle de 78 heures ou plus dans Des domaines Le motif d’inscription a son le mois précédent, et recherchant les mêmes
d’activité plus ou importance : une fn de contrat types d’emploi respectivement que les caté-
moins favorables à durée déterminée apparaît gories 1, 2 et 3.
plus favorable qu’un licencie-
Parmi les inscrits à l’ANPE, ceux ment, lui-même plus favorable équivalents, l’insertion durable dépend
qui recherchent un emploi à qu’une première entrée sur le aussi du lieu de résidence : plus aisée
temps partiel ou un emploi en marché du travail. Enfn, à profl dans la zone d’emploi de Tulle, elle est
contrat à durée déterminée ont individuel et emploi recherché plus diffcile dans celle de Rochechouart.
Handicaps et atouts des zones d’emploi en matière de retour à l’emploi durable
Zone d’emploi Principaux atouts Principaux handicaps
Faible part des non-diplômés Forte surqualification par rapport aux emplois proposés
Brive
Forte tension en matière de recrutement Faible proportion d’actifs de moins de 25 anss
Tulle
Faible tension en matière de recrutement
Ussel Forte spécialisation de l'appareil productif
Forte proportion d'inscrits pour fin d'études Aubusson
Faible taille moyenne des établissements
Faible proportion d’actifs de moins de 25 ans
Guéret
Faible tension en matière de recrutement
Bellac
Forte proportion d’inscrits pour fin d’études
Faible part des non-diplômés
Limoges Faible spécialisation de l'appareil productif
Taille moyenne élevée des établissements
Faible proportion d’actifs de moins de 25 ans
Rochechouart Forte spécialisation de l'appareil productif Faible proportion d’actifs de moins de 25 ans
Forte surqualification par rapport aux emplois proposés
Lecture : les atouts et handicaps des zones d'emploi citées ci-dessus sont des caractéristiques relatives
par rapport à la moyenne des zones d'emploi régionales.
Source : Insee - ANPE, fichier historique statistique
INSEE Limousin - mars 2009Retour à l’emploi
Modéliser le taux de reprisedurable :
d’emploi durabledes territoires inégaux
Les facteurs économiques, sociaux ou spatiaux qui infuencent le retour
Tous les territoires ne sont pas égaux en à l’emploi peuvent être classés en plusieurs ensembles :
termes de retour à l’emploi durable. Une - Les effets sociodémographiques : part des demandeurs d’emploi
étrangers hors Union européenne, part des non diplômés dans la popu-modélisation sur les 348 zones d’emploi
lation, part des moins de 25 ans parmi les actifs, part d’inscrits à l’ANPE de métropole permet de mesurer l’impact,
à la suite de fn d’études.négatif ou positif, des caractères propres
- Les effets du marché du travail : part d’inscrits suite à une fn de CDD, à un territoire sur le taux de sortie vers
indicateur de tension (rapport offres enregistrées / stock de demandes l’emploi durable, selon trois groupes de
d’emploi), part des offres d’emploi enregistrées durables, indicateur de
facteurs : sociodémographie, particu- sous-qualifcation (part des offres très qualifées - part des
larités du marché du travail, structures demandes en stock très qualifées), indicateur de surqualifcation (part
productives locales. des offres enregistrées non qualifées - part de demandes en stock non
De ce point de vue, les caractéristiques qualifées), solde des navettes domicile-travail.
- Les effets de la structure productive : taille moyenne des établisse-sociodémographiques sont plutôt défa-
ments, part des quatre principaux établissements dans l’emploi, coeffcient vorables aux zones d’emploi du Limousin.
de spécialisation, part du commerce de détail dans l’emploi.En particulier, la proportion de jeunes
- Les effets de voisinage : taux de retour à l’emploi des zones d’emploi actifs de moins de 25 ans, plus faible que
contiguës.la moyenne nationale, constitue un han-
- Un effet résiduel non expliqué par la modélisation économétrique.
dicap important pour la prise d’un emploi
durable, commun à l’ensemble des zones
d’emploi de la région. Elles confirment un clivage Faible tension sur le
ouest-est, l’ouest de la région marché du travail
rassemblant l’essentiel de la en zone rurale
population et des activités.Moins de non-diplômés
Dans les zones d’emploi En revanche, dans les autres en territoire urbain
de Limoges, Brive et Tulle, zones d’emploi, plus rurales,
Les autres caractéristiques structurelles qui englobent des agglo- le nombre d’offres d’emploi
sont plus discriminantes et dessinent mérations urbaines impor- est plus faible par rapport à
une certaine géographie du territoire. tantes, la faible proportion de la demande (faible tension en
non-diplômés influence favo- matière de recrutement). Lo-
rablement le retour à l’emploi calement, la sous-qualifcation
durable. de la main-d’œuvre réduit en
Les zones de Brive et Tulle, outre le nombre de candidats 29 rue Beyrand
mais pas celle de Limoges, potentiels aux emplois offerts. 87031 Limoges cedex
sont caractérisées par une Dans les zones d’Aubusson et Tél 05 55 45 20 07
Fax 05 55 45 20 01 forte tension en matière de de Bellac, la faible taille des éta-
recrutement, également fa- blissements ne favorise pas le
Informations statistiques 08 25 88 94 52
vorable à un retour à l’em- retour à l’emploi durable. Mais
ploi (offre d’emploi relative- la structure des entreprises
ment élevée par rapport à n’explique pas tout. Malgré la
la demande). plus forte spécialisation de leur
Toutefois, dans la zone de appareil productif, favorable à la
Brive, la surqualifcation d’une prise d’un emploi durable, Ussel www.insee.fr
partie de la main-d’œuvre par et Rochechouart demeurent
Directeur de la publication Michel Deroin-Thévenin rapport aux emplois proposés moins performantes en la ma-
Rédacteur en chef Frédéric Châtel
Mise en forme Martine Herny, Chantal Desbordes constitue un handicap. tière que la moyenne régionale.
Impression GDS Imprimeurs
Maquette iti communication
Prix 2,70 euros
Dépôt légal : mars 2009
Code SAGE : FOC095224 Maryse Aguer (Insee),
ISSN : 1765-4475
Copyright - INSEE 2009 Blandine Frouté - Toulemonde (DRTEFP)
« La rediffusion, sous quelque forme que ce soit, des fonds de cartes
issus du fchier GéoFLA® de l’IGN est soumise à l’autorisation préalable
de l’IGN et au paiement auprès de cet organisme des redevances corres-
pondantes ».

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.