Le salaire annuel net perçu par les habitants du Lot : Regards n°3

De
Publié par

La situation du chômage fin juin et de l'emploi salarié au 1er trimestre 2000, ainsi que la répartition des établissements par secteur d'activité sont présentés au recto. Au verso, le salaire annuel net moyen perçu par les habitants du département fait l'objet d'une analyse par secteur d'activité, profession, sexe et cantons.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 40
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 3-46 : septembre 2000
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
Forte croissance des offres d'emplois
En dépit d’une météo peu favorable,
on enregistre une progression de laFin juin 2000, le taux de chômage
Evolution du taux de chômage fréquentation hôtelière et des réserva-lotois s’établit à 8,1 %, soit nettement et de l'emploi salarié
Base 100 au 4T94 % tions en locatif au mois de juillet. Lesen-deçà des taux régionaux (10,3 %)
116 11,0
Chômage (échelle campings et les activités de plein-airou nationaux (9,6 %). En un an, ce 114 de droite) 10,5 ont bénéficié du retour du soleil au mois112taux a baissé de 1,3 point dans le Lot,
110 10,0 d’août pour corriger les résultats
tout comme le taux régional mais un 108 décevants du début de saison.9,5
106peu moins que le niveau national
104 9,0
Projet de nouveaux locaux pour le(1,7 point). Ce recul du chômage 102
8,5Emploi laboratoire LMK (parapharmacie) à100lotois concerne plus particulièrement (échelle de gauche)
8,098 Crayssac pour la mi-2001 avec à termela population des jeunes chômeurs 4T94 2T95 4T95 2T96 4T96 2T97 4T97 2T98 4T98 2T99 4T99 2T00
une prévision d’embauche de dix(moins de 25 ans). Par ailleurs, le
Emploi salarié Taux de chômage employés supplémentaires.
er e1 trimestre 2000 2 trimestre 2000nombre de chômeurs inscrits depuis
(en milliers) (%)
plus d’un an diminue fortement dans Lot 29,8 8,1 Plus de 80 millions de francs d’inves-
Midi-Pyrénées 557,2 10,3le Lot. Celui des inscrits depuis trois tissements et une centaine d’embau-
France 14 374,0 9,6
ches prévues sur le site lotois de laans et plus recule moins nettement Source : Insee, estimations trimestrielles cvs
SOLEV (emballage cosmétique) afinqu’au niveau régional. Au total, fin
d’accroître ses capacités de produc-juin 2000, plus de 4 550 personnes Le recul du chômage dans le Lot
tion d’ici deux à trois ans.sont à la recherche d’un emploi à corrobore l’amélioration de l’emploi
temps plein et à durée indéterminée perceptible depuis la mi-1997. Après Forte croissance de l’activité de
dans le Lot, soit près de 15 % de une pause au dernier trimestre 1999, Figeac-Aéro (sous-traitance aéronau-
moins que l’année passée. Au cours tique) qui investit 40 millions dans sonl’emploi salarié (hors agriculture, édu-
unité lotoise d’usinage et prévoit dede la même période, les offres d’em- cation, administration, santé et action
nouvelles embauches.plois durables (contrats à durée indé- sociale) progresse à nouveau de 1,2 %
terminée ou à durée déterminée mais au cours du premier trimestre 2000.
Nouvelle hausse (près de 14 %) des
supérieure à 6 mois) enregistrées à Cette évolution concerne en premier mises en chantier de logements neufs
l’ANPE ont augmenté de 46 %, soit lieu la construction grâce aux nom- au premier semestre 2000 par rapport
nettement plus que dans l’ensemble breuses mises en chantier de loge- au premier semestre 1999.
de la région (15 %). ments neufs.
DONNEES DE CADRAGE
Répartition des établissements par secteur d'activité
Lot FranceMidi-Pyrénées
Etablissements Répartition Etablissements Répartition Etablissements Répartition
(nombre) (%) (nombre) (%) (nombre) (%)
Industrie 1 133 12,9 14 993 11,8 305 012 11,0
dont : Industries agricoles et alimentaires 406 4,6 4 305 3,4 78 506 2,8
Industrie manufacturière 678 7,7 9 910 7,8 217 459 7,9
Construction 1 628 18,5 18 241 14,3 327 408 11,8
Commerce 2 446 27,8 35 399 27,9 772 932 28,0
Services 3 593 40,8 58 396 46,0 1 361 859 49,2
dont : Transports 221 2,5 4 241 3,3 114 448 4,1
Services aux entreprises 858 9,8 16 108 12,7 429 074 15,5
Services aux particuliers 1 462 16,6 18 266 14,4 420 104 15,2
Total 8 800 100,0 127 029 100,0 2 767 211 100,0
erSource : Insee, SIRENE au 1 janvier 2000 (hors agriculture, activités financières et administration)
12345678901234567890123456781234567890123456789012345678919923456789012345678901234567823456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911992345678901234567890123456781234567890123456789012345678919923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678234567890123456789012345678119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678123456789012345678901234567891Le salaire annuel net perçu par les habitants
du Lot
En 1998, le salaire annuel net moyen
Le salaire des femmes est inférieur de 20 % à celui des hommesperçu par les personnes résidant dans
Lot Midi-Pyrénéesle Lot s’élève à 97 200 F, soit 9,4 %
Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemblede moins que la moyenne de Midi-
Pyrénées. Dans la région, seul le Gers Cadres 199,7 151,8 187,5 218,6 158,3 203,5
affiche un salaire moyen inférieur. Professions intermédiaires 127,2 113,4 120,7 133,8 112,8 124,6
Employés 91,0 73,1 77,6 93,0 76,5 80,8Le niveau du salaire s’explique par la
Ouvriers 82,5 68,5 79,7 86,1 67,6 82,9
structure de l’emploi liée à l’activité éco-
Ensemble 107,0 85,2 97,2 120,1 90,3 107,3
nomique du département. L’industrie
Source : Insee DADS 1998 Unité : millier de Femploie 24 % des salariés lotois, dont
10 % dans l’industrie des biens inter-
médiaires (transformation des métaux,
Deux axes nord-sud passantaéronautique et composants électri-
par Cahors et Figeac privilégiésques), et 6 % dans l’agroalimentaire,
contre 3 % pour l’ensemble régional.
Ces composantes économiques
Gourdon
induisent une proportion d’ouvriers
Salviacplus importante que la moyenne
régionale, surtout chez les hommes
(52 % contre 45 %) et une propor-
Figeac
tion de cadres plus faible (9 % contre
Salaire annuel net moyen12 %). par canton (en millier de F)
de 102 à 109
Les écarts par rapport à la moyenne de 94 à 102 Cahors
de 88 à 94régionale sont très variables selon la
de 84 à 88
profession. Le salaire moyen des Lalbenque
cadres est inférieur de 8 % à celui de
la région, celui des employés et des
Source : Insee DADS 1998 © Insee 2000 - IGN 1999
ouvriers de 4 %, celui des professions
intermédiaires de 3 %.
Les femmes gagnent moins que les Définition
hommes, l’inégalité étant accentuée : salaire moyen perçu, net de cotisations sociales, de la CSG (Cotisa-
tion Sociale Généralisée) et de la RDS (contribution pour le Remboursement de la Dettechez les cadres (24 % d’écart). Pour
Sociale). Il comprend les primes, avantages en nature et indemnités versés en complément deune bonne part, ces différences sont
rémunération. Le salaire perçu prend en compte toutes les périodes successives de travail dans
imputables au travail à temps partiel
l'année ainsi que les activités complémentaires du salarié relevant de plusieurs employeurs. Il
qui concerne une femme sur trois et représente le pouvoir d'achat moyen réel du salarié. Non pondéré par le temps de travail, il est
seulement un homme sur dix. inférieur au salaire moyen d'un emploi à temps complet. Ce salaire moyen est mesuré au lieu de
résidence du salarié, que l'employeur soit localisé en Midi-Pyrénées ou non.Les salaires les plus élevés sont perçus
: ensemble des salariés résidant dans le Lot à l'exclusion des salariés de l'agricul-par les habitants des cantons proches
ture, des agents de l'Etat, des gens de maison et des apprentis.de Cahors, de Figeac, de Salviac ainsi
que de Saint-Céré où sont installés
trois gros employeurs industriels
Pour en savoir plus(Andros et Boin pour la fabrication
. Insee résultats, emploi-de confitures, Sermati pour le travail
revenu n° 155, juillet 1999.des métaux). Les plus bas salaires se
. Insee Midi-Pyrénées, à paraître en décembre 2 000.
trouvent dans les zones à dominante
? Les bas salair es en M idi-Pyr?n?es ? . 6 PAGES Insee Midi-Pyrénées, à paraître enagricole comme le nord et la frange
novembre 2 000.
sud-ouest du département
Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 10 F - 1,52
Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement : 3 numéros par an36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4
Rédacteur en chef : Bruno Mura ISSN : 1298-9525Téléphone : 05 61 36 61 13 pour les 8 départements de la région
© Insee 2000 SAGE : R46030076 France : 100 F - 15,24Télécopie : 05 61 36 62 00
Europe : 125 F - 19,06Dépôt légal : septembre 2000
Reste du monde : 135 F - 20,58
Ine
ZOOM

nsee M idi-P yr?n?es - R egar ds sur
? TEMP 2000 ?
? Les salair es dans l'industrie, le commerce et les services en 1997 ?
Champ couv rt
Salair e annuel net mo ye

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.