Le taux de chômage auvergnat en hausse au 3e trimestre 2011

De
Publié par

Évolution des taux de chômage localisés Dégradation trimestrielle en Auvergne en moyenne trimestrielle comme au niveau national Données CVS eEn Auvergne, le 3 trimestre2011 s’achève sur une augmenta-% 10,0 tion du chômage. Celui-ci touche désormais 8,5 % de la 9,5 population active (en données corrigées des variations saison-9,0 France métropolitaine nières) contre 8,3 % au trimestre précédent.8,5 8,0 À l’échelon métropolitain, le taux reste plus élevé (9,3%). Mais 7,5 Auvergne il enregistre une hausse trimestrielle de même ampleur que7,0 6,5 celle relevée dans la région, soit + 0,2 point. 6,0 Sur un an, le taux de chômage reste stable en Auvergne alors 5,5 qu’il se réduit de 0,1 point au niveau national. 5,0 4,5 2006 2007 2008 2009 2010 2011 * Stabilité trimestrielle dans l’Allier, * T3 Provisoire assortie d’un léger recul sur un an Source : Insee,Taux de chômage localisés eAu 3 trimestre 2011, le taux de chômage de l’Allier reste le Évolution des taux de chômage localisés plus élevé de la région Auvergne (9,7 % de la population ac- en moyenne trimestrielle tive) et sans changement par rapport à celui du trimestre Données CVS précédent. Néanmoins, il s’est réduit de 0,2 point sur un an. % 10,0 Dans le Cantal, le taux de chômage atteint6,3%, en hausse de 9,5 eAllier 0,3 point par rapport à celui du 2 trimestre. Par rapport auPuy-de-Dôme9,0 e3 trimestre 2010, il progresse de 0,4point.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Évolution des taux de chômage localisés Dégradation trimestrielle en Auvergne
en moyenne trimestrielle comme au niveau national
Données CVS
eEn Auvergne, le 3 trimestre2011 s’achève sur une augmenta-%
10,0 tion du chômage. Celui-ci touche désormais 8,5 % de la
9,5
population active (en données corrigées des variations saison-9,0
France métropolitaine nières) contre 8,3 % au trimestre précédent.8,5
8,0 À l’échelon métropolitain, le taux reste plus élevé (9,3%). Mais
7,5
Auvergne il enregistre une hausse trimestrielle de même ampleur que7,0
6,5 celle relevée dans la région, soit + 0,2 point.
6,0
Sur un an, le taux de chômage reste stable en Auvergne alors
5,5
qu’il se réduit de 0,1 point au niveau national. 5,0
4,5
2006 2007 2008 2009 2010 2011 * Stabilité trimestrielle dans l’Allier,
* T3 Provisoire assortie d’un léger recul sur un an
Source : Insee,Taux de chômage localisés
eAu 3 trimestre 2011, le taux de chômage de l’Allier reste le
Évolution des taux de chômage localisés plus élevé de la région Auvergne (9,7 % de la population ac-
en moyenne trimestrielle tive) et sans changement par rapport à celui du trimestre
Données CVS précédent. Néanmoins, il s’est réduit de 0,2 point sur un an.
%
10,0 Dans le Cantal, le taux de chômage atteint6,3%, en hausse de
9,5 eAllier 0,3 point par rapport à celui du 2 trimestre. Par rapport auPuy-de-Dôme9,0
e3 trimestre 2010, il progresse de 0,4point.8,5
8,0 Auvergne En Haute-Loire, le taux de chômage augmente également de
7,5
e
7,0 0,3 point au cours du 3 trimestre 2011. Fin septembre, il seHaute-Loire
6,5 situe à 7,6 %, soit 0,2 point de plus qu’en septembre 2010.
6,0
Cantal
5,5 Le taux de chômage du Puy-de-Dôme (8,6 %) est le plus
5,0 proche de la moyenne régionale. Il s’oriente à la hausse par
4,5
rapport à celui du trimestre précédent (+ 0,2 point). En re-4,0
vanche, il s’améliore de 0,2 point en évolution annuelle. 2006 2007 2008 2009 2010 2011 *
*T3 Provisoire
Source : Insee,Taux de chômage localisés Alain BATIFOULIER, Insee
➤ Méthodologie
La méthode d'estimationdes taux de chômage localisésrepose sur l'estimation d'une part du chômage départemental et,d'autre part,de la
population activeoccupée.
Le chômage départemental est obtenu par ventilation du chômage (France métropolitaine)àl'aide de la structure géographiqueobservée
dans les DEFM à chaque trimestre. Chaquesérie départementale ainsi obtenueest ensuite désaisonnalisée (corrigée des variationssaison-
nières). La population activeoccupée départementales'appuie quant à ellesur les estimations d'emploi au lieuderésidence par départe-
ment au 31 décembre de chaque année.Ces dernières sont trimestrialiséesàl'aide des évolutions trimestrielles de l'emploi observéesàpar-
tir des déclarations aux URSSAF.
Le taux de chômage localisé estfinalement calculé en rapportant le nombre de chômeursàlapopulation active (somme du nombre de chô-
meurs etdes actifsoccupés)ainsi estimés.Taux de chômage trimestriels localisés (moyenne corrigée des variations saisonnières)
2010 2011
e e er e e *3 trimestre 4 trimestre 1 trimestre 2 trimestre 3 trimestre
Allier 9,9 % 9,6 % 9,7%9,7%9,7 %
Cantal 5,9 % 5,8 % 6,0 % 6,0 % 6,3 %
Haute-Loire 7,4 % 7,3 % 7,3 % 7,3 % 7,6 %
Puy-de-Dôme 8,8 % 8,5 % 8,4%8,4 % 8,6 %
Auvergne 8,5 % 8,3%8,3,3 % 8,5 %
France métropolitaine 9,4 % 9,2 % 9,2 % 9,1%9,3 %
* Données provisoires
Source : Insee, Taux de chômage localisés
Taux de chômage régionaux Variation des taux de chômage régionaux
e eau 3 trimestre 2011 entre le 2 trimestre 2011
eet le 3 trimestre 2011
Taux deFrance métropolitaine=9,3% Variationdutaux
deFrance métropolitaine=+0,2 point
12,6 %
10,7 %
10,4 %
8,9 %
9,5 %
8,3 % 9,6 %
8,4 %
8,0 %
7,9 %
8,6 % 8,5 %
8,5 %
8,9 %
8,4 %
8,5 % 8,3 %
9,2 %
Taux de chômage Variation du taux
11,0 % de chômage
10,3 % ou plus 9,3 % 12,9 % Hausse de 0,2 point
De 9,3 % à 10,3 % Hausse de 0,1 point ©Insee - IGN 2012
©Insee - IGN 2012 9,4 %
StabilitéDe 8,3 % à 9,3 %
Baisse de 0,1 pointMoins de 8,3 %
Source : Insee,Taux de chômage localisés Source : Insee,Taux de chômage localisés
Pour en savoir plus,consulter larubrique Conjoncture sur : www.insee.fr/auvergne
3,place Charles de Gaulle Composition et mise en page : InseeDirecteur de lapublication :Arnaud STÉPHANY
BP 120
Directeurrégional de l'Insee www.insee.fr/auvergne : Toutes les publications accessibles en ligne
63403 Chamalières Cedex
Rédaction en chef: Anna MESPOULHÈS - Daniel GRAS Création maquette : Free MouseTél.:047319 78 00
Fax : 04 73 19 78 09 ISSN : 1775-3570 - © INSEE 2012

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.