Le travail temporaire en 1998 - Une progression spectaculaire

De
Publié par

La Haute-Normandie reste, proportionnellement, l'une des régions les plus utilisatrices du travail temporaire. En 1998, l'intérim a encore progressé de façon spectaculaire dans la région. Le principal secteur d'activité concerné est le automobile, la chimie, les équipements mécaniques et la métallurgie. Ces quatre secteurs industriels représentent 33% du volume de travail intérimaire de la région.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 30
Tags :
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

EMPLOI CHÔMAGE
Le travail temporaire en 1998
Une progression
14
spectaculaire
n 1998, l’Alsace et la gressions, plus faibles, de l’Île de-La Haute Normandie reste,
Haute Normandie sont France (+23%), de la Picardieproportionnellement, l’une Etoujours les deux régions (+21%) et du Nord Pas de Calaisdes régions les plus
les plus utilisatrices de l’emploi (+23%), représentent néanmoinsutilisatrices du travail
temporaire (appellé aussi intérim) l’équivalent de 23 000 emplois sup temporaire. En 1998,
en fonction de leurs effectifs totaux. plémentaires.
l’intérim a encore progressé
L’emploi généré par l’intérim,
de façon spectaculaire
comptabilisé en équivalents temps
dans la région. Le principal
plein (1) sur l’année, a été pour cesL’intérim répond
secteur d’activité concerné deux régions de l’ordre de 20 900 à des besoins saisonniers
est le secteur de la emplois.
construction. Viennent Les entreprises, en 1998, ont eu Le travail temporaire est carac-
ensuite la construction recours à l’intérim de façon encore térisé par une saisonnalité très mar
automobile, la chimie, les plus intense qu’en 1997. Le volume quée qui peut dépendre fortement
équipements mécaniques d’emplois temporaires, transformé des caractéristiques des entreprises
en équivalent temps plein, a bénéfi utilisatrices et des spécificités secto et la métallurgie. Ces
cié d’un accroissement de plus de rielles des régions. Globalement, lequatre secteurs industriels
20% dans toutes les régions, avec secteur connaît une période bassereprésentent 33% du
une moyenne de +27% pour la en janvier février, deux périodesvolume de travail
France métropolitaine, soit plus de moyennes, de mars à mai et de sep intérimaire de la région.
95 000 emplois. tembre à décembre et une période
L’intérim a progressé de façon haute de juin à août. La période
spectaculaire en Haute Normandie haute a été plus intense en Alsace
(+38%), en Limousin (+40%), en mais plus étendue en Lorraine, en
Auvergne (+43%) et surtout en Provence Alpes Côte d’Azur, dans
Basse Normandie (+46%). Les pro le Centre, en Languedoc Rous-
sillon, en Basse Normandie ainsi
qu’en Haute Normandie.(1) Les équivalents temps plein, calculés par la
DARES mensuellement, correspondent au Un volume important de travail
nombre de personnes à plein temps pendant
une année. La totalisation des 12 mois de l’année intérimaire s’effectue dans la cons-
est divisée par 12 pour évaluer un nombre moyen
truction (ce qui explique la périodede salariés sur l’année.
AVAL 85 2e TRIMESTRE 1999EMPLOI CHÔMAGE
L’INTÉRIM, UN SECTEUR EN PLEINE EXPANSION
Depuis dix ans le secteur du travail missions proposées aux Français se saisonnier observé en juillet de
intérimaire a pris une place de plus répartissent sur tous les secteurs de chaque année.
en plus importante au sein de l’économie. A travers cette forte croissance de la
l’économie française et régionale. durée des missions en semaines
Devenant même à son insu partie achevées, on retrouve aussi la
LES CONTRATS D’UN JOUR
prenante au sein du marché du préoccupation des chefs d’entreprise
DEMEURENT LES PLUS FRÉQUENTS
travail et modifiant de ce fait le qui confient des missions de plus en
L’intérim a fortement progressé decomportement des chefs plus qualifiées aux intérimaires de
1995 à 1997 où le nombre ded’entreprise. Ceux ci, de plus en plus haut niveau. De telles missions ne
15
missions conclues a largementsoumis aux aléas de la conjoncture peuvent s’inscrire que dans la durée
dépassé les deux millions de contratséconomique, ont totalement intégré et s’intègrent parfaitement dans les
en France. Cette progression s’estau sein de la gestion de leur nouveaux processus de gestion mis en
accentuée au cours du premierpersonnel le recours au travail place par les entreprises qui ont
semestre 1998.intérimaire. La précarisation du recours au travail temporaire.
La Haute Normandie n’est pas enmarché du travail n’a fait
reste, anticipant même la tendancequ’accentuer l’emprise de ce
L’INDUSTRIE DES BIENS INTERMÉDIAIRES :
observée en France. Dans la région,secteur qui présente, de par son UN LEADER EN LA MATIÈRE
cette progression a débuté dès le 4efonctionnement, toute la "souplesse"
trimestre 1996 passant de 80 000 A un niveau d’activité détaillé, laque recherchent les chefs
missions conclues à plus de 130 000 construction, la chimie, l’équipementd’entreprise à l’heure actuelle.
au 2e trimestre 1998. mécanique, la constructionLe secteur intérimaire recrute
De 1995 à 1998, la durée des missionsautomobile ainsi que la métallurgie etessentiellement des hommes (plus de
en semaines achevées a plus que la transformation des métaux sont les50% des missions). Dans la région,
doublé en France passant de secteurs où le recours à l’intérim restecela s’explique par la prédominance
1 300 000 à plus de500 000 2 le plus fréquent. Il semble que l’intérimde secteurs tels que l’industrie ou la
semaines achevées. s’adapte particulièrement à l’industrie.construction où les emplois
Au cours des dernières années, les Toutefois, le secteur de la constructionmasculins sont fortement représentés.
contrats proposés les plus fréquents reste prépondérant car c’est lui qui faitToutefois, en Haute Normandie et en
sont des contrats d’un jour. Viennent le plus souvent appel à l’intérim. Departiculier dans l’Eure, les missions se
ensuite les contrats d’une semaine, plus, ce secteur subit desrépartissent à peu près à parts égales
mettant en évidence le caractère phénomènes saisonniers, tels que lesentre les hommes et les femmes,
précaire de l’intérim. Toutefois, les conditions climatiques.alors qu’en Seine Maritime, la part
utilisateurs proposent aussi des Par contre, à un niveau plus agrégédes missions confiées aux hommes
périodes plus longues. A l’opposé, les de nomenclature d’activités,représente plus de 80% des missions
contrats de 15 semaines et plus restentl’industrie des biens intermédiaires dansenregistrées.
exceptionnels et ne concernent que son ensemble est leader en la matière,80% des recrutements du secteur
des missions à caractère très suivie de près par le secteur de laconcernent des personnes de
particulier. construction et celui des transports.nationalité française. Viennent
L’année 1998 se caractérise par le Ainsi, l’intérim est un secteur enensuite les Algériens, qui ont toutefois
développement des contrats de pleine expansion. Il fait appel, pourvu leur part diminuer au cours des
quatre jours. L’effet "coupe du monde" l’essentiel de ses recrutements, à unetrois dernières années. Ces derniers
se retrouve à travers l’analyse de la population plutôt jeune (de 20 à 34sont recrutés essentiellement dans
durée des missions en semaines ans). Le dynamisme de ce secteurdes secteurs tels que l’industrie des
achevées. En effet, les contrats s’expliquerait il par la jeunesse de sabiens intermédiaires, l’automobile et
augmentent de façon significative au population et son adaptabilité aula construction. Ce dernier se
cours du mois de juin 1998, marché du travail ? La question restecaractérise par un fort recrutement
accentuant de ce fait le phénomène posée.de Marocains et de Portugais. Les
LE TRAVAIL TEMPORAIRE
Haute Normandie France métropolitaine
1995 1996 1997 1998 1995 1996 1997 1998
Nombre d’agences en fin d’année (1) 166 172 198 177 3 677 3 665 4 236 3 671
Nombre de contrats conclus 318 662 330 675 379 478 509 917 6 245 661 6 687 058 8 305 665 10 315 823
Nombontrats en cours en fin de mois (2) 12 630 12 850 15 597 21 401 278 411 283 682 360 805 456 442
Nombre d’équivalents temps plein (2) 13 506 13 202 15 182 20 929 290 018 288 996 356 686 451 677
Source : Bulletin mensuel de statistique du travail DARES
(1) Agences déclarantes
(2) Moyennes mensuelles
AVAL 85 2e TRIMESTRE 1999EMPLOI CHÔMAGE
LE TRAVAIL TEMPORAIRE DANS L’EMPLOI SALARIÉ EN 1997 PAR RÉGION
Alsace
Haute Normandie
Centre
Pays de la Loire
Picardie
Franche Comté
Nord Pas de Calais
Bourgogne
Champagne Ardenne
Rhône Alpes
Lorraine
Bretagne16
France métropolitaine
Basse Normandie
Poitou Charentes
Auvergne
Limousin
Aquitaine
Midi Pyrénées
Ile de France
Provence Alpes Côte d’Azur
Languedoc Roussillon
0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0
Unité : % Source : INSEE DARES
basse). Dans la construction, l’inté Le transport est également très
rim correspond, en équivalent utilisateur de ce type de main
temps plein, à 73 500 emplois en d’oeuvre (plus de 5% dans la ré-
France pour l’année, soit 16,3% du gion comme en France)
volume de travail intérimaire de
1998. En Haute Normandie, 15,1% Anne Marie DAVID
Marie Édith THÉBYNEdu travail intérimaire a été em-
ployé dans la construction, soit un
équivalent de plus de 3 100 salariés
annuels à temps complet.
POUR EN SAVOIR PLUSLes principales activités utilisatri
ces de main d’oeuvre temporaire cor • Le travail temporaire. Dans : les
statistiques de l’UNEDIC. N° 143respondent, en Haute-Normandie,
(1995, déc.)aux activités spécifiques de la ré-
• Le travail
gion et tout particulièrement les ac
statistiques de l’UNEDIC. N° 147
tivités participant directement (ou (1996, déc.)
• Le travail temporaire. Dans : lespar sous traitance) à la construction
statistiques de l’UNEDIC. automobile, à la chimie, caout-
N° 149 1997, déc.)(
chouc et plastiques, aux équipe- • La reprise de l’intérim / DARES -
ments mécaniques, à la métallurgie Dans : Premières synthèses. -
N° 98.01 02.2et la transformation des métaux.
• Bulletin mensuel des statistiques
Au total, 33% du volume de travail
du travail / DARES
intérimaire est employé dans ces • L’intérim en Haute Normandie /
INSEE DR Haute Normandie. -quatre activités industrielles contre
Dans : Aval. N° 83 (1998,4e trim.).25% pour la France métropolitaine.
AVAL 85 2e TRIMESTRE 1999

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.