Léger regain dans le commerce au deuxième trimestre

De
Publié par

L'évolution de l'emploi salarié marchand au 2e trimestre 2006 L’emploi salarié dans les activités marchandes non agricoles a progressé de 0,6 % dans la région Aquitaine au 2e trimestre. En un an, la croissance de l’emploi s’établit à 1,9 %, niveau non atteint depuis plus de 4 ans. Tous les grands secteurs participent à cette hausse. Le commerce renoue avec la croissance et l’industrie se stabilise. La construction et les services confirment leur vitalité. L’ensemble des départements joue un rôle actif dans la progression de l’emploi régional. Le commerce sort de sa léthargie L'industrie se stabilise Construction et services : même dynamisme Croissance dans les cinq départements aquitains
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 22
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins



Léger regain dans le commerce

n° 11 - novembre 2006au deuxième trimestre 2006
Évolution de l'emploi salarié marchand
Auteur : Corine KAPEL

Résumé
L’emploi salarié dans les activités marchandes non agricoles a progressé de 0,6 % dans la région Aquitaine au
2e trimestre. En un an, la croissance de l’emploi s’établit à 1,9 %, niveau non atteint depuis plus de 4 ans.
Tous les grands secteurs participent à cette hausse. Le commerce renoue avec la croissance et l’industrie se stabilise.
La construction et les services confirment leur vitalité. L’ensemble des départements joue un rôle actif dans la
progression de l’emploi régional.
Sommaire
• Le commerce sort de sa léthargie
• L'industrie se stabilise
• Construction et services : même dynamisme
• Croissance dans les cinq départements aquitains
Publication
L’emploi salarié dans les activités marchandes non agricoles a progressé de 0,6 % dans la région
Aquitaine au 2e trimestre. En un an, la croissance de l’emploi s’établit à 1,9 %, niveau non atteint
depuis plus de 4 ans.
Tous les grands secteurs participent à cette hausse. Le commerce renoue avec la croissance et
l’industrie se stabilise. La construction et les services confirment leur vitalité. L’ensemble des
départements joue un rôle actif dans la progression de l’emploi régional.


Les plus fortes progressions de l‘emploi sont dans la construction et les activités immobilières au 2e trimestre
2006
unités : indice* et %
2005 2006 Variation (%) Poids (%)
dans
l'emploi 2e 3e 4e 1er 2e au sur un
total
trim. trim. trim. trim. trim. 2e trim. an
2006
Industrie 97,8 97,397,596,996,90,0 - 0,915,2
Industries agricoles et alimentaires 102,7 102,3 103,5 102,3 103,2 0,9 0,6 2,9
Industries des biens de 85,3 85,1 84,4 84,1 83,7 - 0,6 - 2,0 2,2
consommation
Industrie des biens d'équipement 111,0 110,4 111,0 110,7 110,5 - 0,2 - 0,5 3,6
Industrie des biens intermédiaires 99,9 99,2 98,8 98,8 98,9 0,2 - 1,0 4,9
Construction 128,4 130,1131,7133,8135,7 1,4 5,76,2
Commerce 117,1 117,3117,4117,6118,20,5 1,014,9
Léger regain dans le commerce au deuxième trimestre 2006 1/5 © INSEE 2006 Services 127,8 128,8129,9130,6131,50,7 2,960,3
Transports 120,4 120,1 119,6 120,0 120,2 0,2 - 0,2 4,3
Activités financières 111,5 111,7 113,0 112,8 113,2 0,4 1,5 2,6
Activités immobilières 121,8 124,4 126,0 129,0 130,7 1,3 7,3 1,0
Services aux entreprises 150,4 152,4 154,8 156,6 158,3 1,1 5,2 12,4
Services aux particuliers 117,2 118,0 118,7 118,8 119,7 0,7 2,2 9,0
Éducation, santé, action sociale 123,8 124,3 124,6 125,3 126,6 1,0 2,3 17,5
Ensemble 117,2 117,7118,3118,7119,40,6 1,9100,0

Dordogne 112,0 111,7112,3112,0112,30,3 0,311,3
Gironde 119,5 120,3120,9121,2122,10,7 2,147,9
Landes 115,2 115,0117,8116,8117,20,4 1,810,9
Lot-et-Garonne 119,2 119,4119,6120,2120,8 0,5 1,49,4
Pyrénées-Atlantiques 115,3 115,6116,2117,2118,2 0,9 2,520,5
Évolution de l'emploi salarié marchand des principaux secteurs d'activité de l'Aquitaine (données CVS)
Source : Insee - Urssaf, Estimations d'emploi au 31/12/2004(provisoires)
* base 100 au 4e trimestre 1996


L’emploi salarié dans les activités marchandes non agricoles a progressé de 0,6 % dans la région Aquitaine au
2e trimestre, contre 0,3 % au premier.






Léger regain dans le commerce au deuxième trimestre 2006 2/5 © INSEE 2006
Le commerce sort de sa léthargie
Après une période d’atonie persistante depuis plusieurs trimestres, le commerce retrouve au 2e trimestre de sa
vitalité avec 0,5 % de croissance par rapport au 1er trimestre. Un an plus tôt, l’emploi dans le secteur était en baisse
de 0,2 %. L’activité commerciale bénéficie d’une hausse des effectifs de 0,9 % dans le commerce de détail qui
représente plus de la moitié de l’emploi du secteur. Mais la reprise du commerce résulte également d’un contexte
nettement plus favorable dans le commerce et réparation automobile. Ce secteur cesse de perdre des emplois et
retrouve une croissance de 0,7 %.



L'industrie se stabilise
Secteur très chahuté, l’industrie perd régulièrement des effectifs depuis 5 ans. Après une baisse d’emploi de 0,6 %
en début d’année, le secteur se stabilise. L’industrie bénéficie au 2e trimestre d’une reprise dans le secteur des
industries des biens intermédiaires. En déficit depuis 5 ans, ce dernier inverse la tendance ce trimestre et crée
0,2 % d’emplois. La hausse constatée est en grande partie imputable à des activités peu dynamiques les mois
précédents. Il s’agit des industries du bois papier : 0,7 % de hausse d’emploi, et des industries des composants
électriques et électroniques : 0,8 %. Toujours prépondérant dans l’évolution de l’emploi industriel régional, le secteur
des industries agricoles et alimentaires progresse de 0,9 % au 2e trimestre. Sur un an, l’emploi dans l’industrie
reste toutefois déficitaire de - 0,9 %.


Construction et services : même dynamisme
Depuis 4 ans la vitalité de la construction ne se dément pas. Le secteur crée 1,4 % d’emplois supplémentaires au
2e trimestre et 5,7 % sur un an, soit deux fois plus qu’en 2004.
Au 2e trimestre, le secteur des services qui réunit les deux tiers de l’emploi salarié régional conserve sa vitalité. Il
profite d’une hausse d’emploi de 0,7 % et de 2,9 % sur un an. La croissance au sein des services touche tous les
secteurs. Après trois années de morosité, le redressement constaté dans les transports depuis le début de l’année
est confirmé par une hausse d’emploi de 0,2 % au 2e trimestre. Il reste cependant déficitaire de 0,2 % sur un an.
Toutefois cette tendance s’atténue de façon sensible, la baisse d’emploi était de 1 % en juin 2005. Bien qu’elles
restent très dynamiques, les activités immobilières ralentissent considérablement leur rythme de progression. Entre
juin 2004 et juin 2005, elles avaient atteint un pic de croissance de 13,3 %. L’année d’après, la hausse d’emploi n’est
plus que de 7,3 %, soit deux fois moins. Elle est de 1,3 % pour le trimestre. La bonne santé dans les services aux
entreprises et les services aux particuliers contribue largement à la croissance dans les services, respectivement
1,1 % et 0,7 % de hausse d’emploi ce trimestre. Ces deux secteurs représentent quasiment la moitié de l’emploi dans
les services.


Léger regain dans le commerce au deuxième trimestre 2006 3/5 © INSEE 2006

Croissance dans les cinq départements aquitains


Tous les départements aquitains créent des emplois au 2e trimestre.
La Dordogne et les Landes inversent leur tendance : 0,3 % d’emplois créés pour la Dordogne et 0,4 % pour les
Landes. Le trimestre dernier le déficit s’établissait respectivement à - 0,3 % et - 0,9 %. Le département de Gironde
affiche une croissance de 0,7 %, soit deux fois plus qu’au 1er trimestre. Avec les Landes, Lot-et-Garonne et
Pyrénées-Atlantiques sont les départements les plus dynamiques ce trimestre. Tous les grands secteurs participent
à leur croissance. A contrario, en Dordogne et en Gironde, l’industrie perd toujours de l’emploi. Toutefois, dans ces
deux départements, le déficit est moitié moindre qu’au 1er trimestre : respectivement - 0,1 % et - 0,4 %. À l’image
de la région, dans les départements, les secteurs les plus toniques sont la construction et les services. Seul
département atypique, celui des Landes où, pour le trimestre, les secteurs les plus dynamiques sont l’industrie et le
commerce. Les services stagnent et la construction affiche une légère hausse de 0,2 %.





Léger regain dans le commerce au deuxième trimestre 2006 4/5 © INSEE 2006
Informations diverses : source, champ, bibliographie
Source
Les données proviennent des déclarations faites par les employeurs aux Urssaf (Union de Recouvrement de Sécurité
Sociale et des Allocations Familiales) pour le versement des cotisations sociales. Transmises chaque trimestre à
l'Insee, elles font l'objet d'un traitement statistique permettant la mesure de l'évolution conjoncturelle de l'emploi
salarié.
Champ d'étude
Le champ retenu pour ce document comprend le secteur privé marchand, à l'exception des secteurs relevant de la
mutualité sociale agricole (MSA), de l'administration, de l'éducation, des postes et télécommunications, de la Banque
de France, des transports ferroviaires, des industries énergétiques, de l'intérim, des stagiaires AFPA, des caisses de
congés payés, de la vente à domicile, de l'administration d'immeubles. Le champ étudié couvre 60 % de l'emploi
salarié de l'Aquitaine, et 53 % de l'emploi total aquitain. Il couvre le secteur industriel à hauteur de 92 %, le BTP à 99
%, le commerce à 95 % et les services à 43 %.
Bibliographie
Consulter les mois précédents :
http://www.insee.fr/fr/themes/theme.asp?theme=3&sous_theme=0&type=1&nivgeo=4

Léger regain dans le commerce au deuxième trimestre 2006 5/5 © INSEE 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.