Légère accalmie du chômage au deuxième trimestre 2005

De
Publié par

Au deuxième trimestre 2005, le taux de chômage s'est orienté à la baisse aussi bien dans les Pays de la Loire qu'au plan national. Dans la région, le chômage des jeunes et le chômage de courte durée bénéficient de cette éclaircie sur le marché du travail.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 29
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 181. Septembre 2005
Légère accalmie du chômage
au deuxième trimestre 2005
Au deuxième trimestre ANS LES PAYS DE LA LOIRE, le taux de chômage région compte 102 300 demandeurs d’emploi de
2005, le taux de tend à s’infléchir légèrement au second catégorie 1* (en données brutes), soit 300 de moinsDchômage s’est orienté trimestre 2005 après un premier trimestre qu’en juin 2004. Cette légère tendance à la baisse
à la baisse aussi bien orienté plutôt à la hausse. Par rapport au premier profite essentiellement aux hommes (- 0,8 %). Le
dans les Pays de la trimestre 2005, le taux de chômage a baissé de chômage féminin continue, quant à lui, de progresser
Loire qu’au plan 0,1 point dans la région comme au niveau national. (+ 0,2 %). Le nombre de demandeurs d’emploi de
national. Dans la Fin juin 2005, 8,4 % de la population active des moins de 25 ans recule modérément (- 0,8 % entre
région, le chômage Pays de la Loire est à la recherche d’un emploi contre juin 2004 et juin 2005), celui des plus de 50 ans
des jeunes et le 10,1 % en France. Dans un contexte de croissance diminue plus sensiblement (- 2 %). En revanche, le
chômage de courte déprimée, l’emploi évolue peu, ce qui ne permet nombre de personnes de 25 à 49 ans à la recherche
Aniledurée bénéficient de pas une diminution significative du taux de chômage. d’un emploi s’accroît de 0,2 % en un an.
cette éclaircie sur leCÉMLOT
Sur un an, de juin 2004 à juin 2005, le taux de La situation est relativement plus favorable pourmarché du travail.
chômage régional est resté stable. Sur la même les demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE depuis
période, le taux de chômage a augmenté dans les moins d’un an. Depuis le début de l’année 2005,
Aline CLÉMOT
départements ligériens, sauf en Loire-Atlantique où le chômage de courte durée accentue son repli
il a enregistré une légère baisse. Parallèlement, le (en évolution annuelle), alors que le chômage deSource : INSEE - taux de chômage au
sens du Bureau International du Travail. nombre de demandeurs d’emplois inscrits à l’ANPE longue durée continue sa progression, à un rythme
Direction Régionale du Travail, de l’Emploi
est demeuré quasiment stable. Fin juin 2005, la toutefois plus modéré qu’au premier trimestre.■et de la Formation Professionnelle.
Définition : demandeurs d’emploi
de catégorie 1 : personnes sans emploi, eTaux de chômage en données corrigées Au 2 trimestre 2005,
immédiatement disponibles, à la recherche
des variations saisonnières (en % des actifs) le taux de chômage est orienté à la baissed’un emploi à durée indéterminée
et à temps plein.
Fin Fin Fin Fin Fin
juin septembre décembre mars juin
2004 2004 2004 2005 2005 12INSEE Pays de la Loire
Loire-Atlantique 9,4 9,4 9,2 9,4 9,3105 rue des Français Libres
11BP 67401
Maine-et-Loire 8,6 8,6 8,5 8,6 8,744274 Nantes cedex 2 France
Tél . : 02 40 41 75 75 10
Fax. : 02 40 41 79 39 Mayenne 6,1 6,2 6,4 6,5 6,3
www.insee.fr 9 Pays de la Loire
Sarthe 8,2 8,3 8,3 8,3 8,4
Directeur de la publication : Pierre MULLER
8
Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET Vendée 7,3 7,4 7,4 7,5 7,6
Contact presse : Andrée RICOLLEAU
7Tél. : 02 40 41 77 83 Taux de chômage corrigé des variations saisonnières
Pays de la Loire 8,4 8,4 8,4 8,5 8,4
Mise en page : Annick HARNOIS en fin de chaque trimestre (en % des actifs)
6
France métropolitaine 10,0 10,0 10,0 10,2 10,1 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005© INSEE-2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.