Légère embellie de l'emploi salarié au 1er trimestre 2010

De
Publié par

N° 235 - juillet 2010 Légère embellie de l’emploi salarié erau 1 trimestre 2010 Catherine Drigny-Mériel Service statistique er Les chiffres clésAu cours du 1 trimestre 2010, l’emploi salarié Données CVS en fin de trimestredans les secteurs marchands hors agriculture a L'emploi salarié dans les progressé de 0,2 % en Ile-de-France par variation sur variation sur e secteurs principalement rapport au 4 trimestre 2009 (9 500 emplois en 3 mois (%) un an (%) marchands au T1 2010plus). Cette croissance intervient après 5 trimestres successifs de baisse. Elle est Ile-de-France 0,2 -1,1 comparable à la hausse moyenne en France Province 0,1 -0,9métropolitaine. Toutefois, hors intérim, l’emploi francilien augmente en Ile-de-France tandis France métropolitaine 0,2 -1,0 que pour la France métropolitaine, il est en Champ : ensemble des secteurs hors agriculture, administration,légère baisse. éducation, santé et action sociale Source : Insee, estimations d'emploi La situation de l’emploi francilien s’améliore dans tous les secteurs à l’exception de l’industrie. Dans ce secteur, la contraction des L'emploi salarié depuis 2002 er base 100 au 1er trimestre 2002effectifs s’est atténuée (- 0,8 % au 1 trimestre e2010 après - 1,1 % au 4 trimestre 2009).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
 N°235 uillet 2010Légère embellie de l’emploi salarié er au 1trimestre 2010
e Au cours du 1trimestre 2010, l’emploi salarié dans les secteurs marchands hors agriculture a progressé de 0,2% en IledeFrance pa e rapport au 4trimestre 2009 (9 500 emplois en plus). Cette croissance intervient après 5 trimestres successifs de baisse. Elle es comparable à la hausse moyenne en France métropolitaine. Toutefois, hors intérim, l’emploi francilien augmente en IledeFrance tandis que pour la France métropolitaine, il est en légère baisse. La situation de l’emploi francilien s’améliore dans tous les secteurs à l’exception de l’industrie. Dans ce secteur, la contraction des er effectifs s’est atténuée ( 0,8 % au 1trimestre e 2010 après  1,1% au 4trimestre 2009). Le secteur de la construction enregistre la plus forte progression de l’emploi (+ 1,4%). Avec une hausse de 0,5 %, le secteur du commerce augmente de 3 300 emplois. Dans les services principalement marchands (hors intérim), l’emploi progresse légèrement de 0,2 %. Dans les services, le nombre d’emplois supplémentaires est comparable à celui des secteurs de la contruction et du commerce réunis. Par ailleurs, avec 2 100 emplois en plus, l’emploi intérimaire continue de progresser au premier trimestre (+ 2,4 %) mais à un rythme moins soutenu qu’au trimestre précédent. Sur un an, l’emploi salarié francilien a fléchi de 1,1 %contre 1% pour la France métropolitaine. Tous les secteurs son concernés, sauf l’intérim dont les effectifs augmentent de 12,6 %. Rédaction achevée le 2 juillet 2010
 CatherineDrignyMériel Service statistique
Les chiffres clés Données CVS en fin de trimestre L'emploi salarié dans les variation survariation sur secteurs principalement 3 mois (%)un an (%) marchands au T1 2010 IledeFrance 0,21,1 Province 0,10,9 France métropolitaine0,2 1,0 Champ : ensemble des secteurs hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale Source : Insee, estimations d'emploi
L'emploi salarié depuis 2002 base 100 au 1ertrimestre 2002
106 104 102 100 98 96 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 2 0022 0032 0042 0052 0062 0072 0082 0092 010 IledeFrance Francemétro Province
Champ :ensemble des secteurs hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale Source: Insee, estimations d'emploi
Emploi salarié par secteur d'activité Données CVS en fin de trimestre Variations en niveauVariations en % Niveau sur 3 moissur un ansur 3 moissur un an er erer erer 1 trimestre4e trimestre1 trimestre1 trimestre4e trimestre1 trimestre1 trimestre 2 0102 0092 0102 0102 0092 0102 010 Industrie 48030 5300 3800 2070 1,10,8 4,1 Construction 26190 1200 3600 130 0,51,4 0, Commerce 67360 1300 3300 540 0,20, 0, Services principalement 2 666 809 9006 50019 100,4 0,20, marchands dont intéri89 2003 6002 10010 0004,3 2,412,6 IledeFrance 4082 6017 7009 60046 500,4 0,21,1 Province 11792 3010 30014 400108 200,1 0,10, France métropolitaine15 874 907 30023 900154 600,0 0,21, Champ : ensemble des secteurs hors agriculture, administration, éducation, santé et action sociale Note: du fait des arrondis un total peut différer de la somme de ses composantes Source : insee, estimations d'emploi Emploi salarié dans les principaux secteurs d'activitéVariation de l'intérim depuis 2002 en IledeFrance depuis 2002 en IledeFrance Base 100 au 1er trimestre 2002Données cvs Base 100 au 1er trimestre 2002 Données cvs
115 110 105 100 95 90 85 Commerce 80 Construction Industrie 75 Services marchands (hors intérim) 70 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 2 0022 0032 0042 0052 0062 0072 0082 0092 010
115 110 105 100 95 90 85 80 75 70 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 2 0022 0032 0042 0052 0062 0072 0082 0092 010
Source : Insee, estimations d'emploi Source : Insee, estimations d'emploi M:éthodolo ie Les estimations trimestrielles sont fondées sur les évolutions d’emue établiede la statistirinci alementloi issuesar les Urssaf àartir des déclarations des établissements versant des cotisations sociales. Tous les établissements,compris ceux qui se créent au cours du trimestre, sont risen comte, sans distinction de taille. L’Insee interroe éalement directement certainesrandes entrerises nationales sur l’évolution de leurs effectifs. En ce qui concerne l’emploi intérimaire, l’indicateur est élaboré par la DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiues àartir des déclarations mensuelles des entrerises de travail temoraire adressées à Pôle Emloi. En outre, les séries trimestrielles sont calées sur les estimations annuellesui sontroduites àartir du disositif ESTELEstimations d’emloi localisé) mis en place par l’Insee depuis septembre 2009. Ces estimations sont corrigées de la multiactivité et correspondent à un concept d’em loiré ertoriéau sens du Bureau international du travailBIT . Ainsi, touteersonne aant effectué un travail déclaré au cours de la dernière semaine de l’année est comptabilisée. Les estimations trimestrielles d’emploi salarié dans les secteurs marchands non a ricoles en France métropolitaine sont réalisées selon la nomenclature d’activité franaise « NAF rev 2 ». Le chamest celui des secteurs dits « essentiellement marchands »ui couvre 15 des 17ostes du niveau agrégé de cette nomenclature et regroupe les activités les plus sensibles en conjoncture.
Directeur de publication : Sylvie MARCHAND Rédaction et conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale ISSN 16359984  Code SAGE AFCH1052  Dépôt légal : Second semestre 2010 © INSEE 2010 Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.