Légère hausse de l'emploi salarié au quatrième trimestre

De
Publié par

Au quatrième trimestre 2002, l'emploi salarié a enregistré une hausse dans les activités marchandes non agricoles de la région mais l'industrie ligérienne a continué de perdre des emplois.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 33
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 61. Avril 2003
Légère hausse de l’emploi salarié
au quatrième trimestre
VEC UNE AUGMENTATION de 0,4 % au quatrième nettement ralenti en fin d’année par rapport au troi-Au quatrième
trimestre, l’emploi salarié dans le domaine sième trimestre. À l’inverse, dans les services, lestrimestre 2002, A conditions pour embaucher ont été plus favorablesmarchand non agricole aura finalementl’emploi salarié
et l’emploi a progressé au quatrième trimestre troisprogressé de 1,2 % au cours de l’année 2002 ena enregistré
fois plus rapidement qu’au troisième. Ce secteur ainsidonnées corrigées des variations saisonnières.une hausse
que celui du commerce ont favorisé la dynamique
dans les activités Ces résultats de la fin d’année sont les meilleurs
de l’emploi dans la région en fin d’année.
obtenus au cours des quatre derniers trimestres.marchandes non
eÉvolution de l’emploi salarié depuis le 4 trimestre 1997Néanmoins, de fortes disparités apparaissent entreagricoles de la région e(base 100 au 4 trimestre 1997) en données corrigées
les secteurs d’activité. Ainsi, l’emploi salarié indus-mais l’industrie des variations saisonnières (CVS)
triel, qui a diminué régulièrement sur les troisligérienne a continué 125
epremiers trimestres de l’année 2002, a connu une Indice d'évolution de l'emploi salarié depuis le 4 trimestre 1997 Vendéede perdre e(base 100 = 4 trimestre 1997) données CVS120nouvelle aggravation de sa situation en fin d’année Loire-Atlantiquedes emplois.
115avec une chute de 0,6 % au quatrième trimestre. Mayenne
SartheHormis dans l’agroalimentaire, les effectifs reculentSylvie BÉCAUD 110 Maine-et-Loire
ou, au mieux, sont stables dans tous les secteurs.
105
Source : bordereaux de recouvrement Dans une moindre mesure, la situation de l’em- 100
des cotisations (BRC) adressés par ploi s’est aussi dégradée dans le secteur de la
les employeurs aux unions 95
1998 1999 2000 2001 2002de recouvrement de la sécurité sociale construction puisque le rythme de croissance s’est
et des allocations familiales (URSSAF)
et transmis trimestriellement à l'INSEE.
eÉvolution de l'emploi salarié par département au 4 trimestre 2002
een données corrigées des variations saisonnières (CVS) Indice base 100=4 trimestre 1997
Variation en %
INSEE Pays de la Loire
e er e e e4 trimestre 1 trimestre 2 trimestre 3 trimestre 4 trimestreDonnées CVS105 rue des Français Libres sur 1 anesur 4 trimestre
e2001 2002 2002 2002 2002BP 67401 (4 trimestre 2001
200244274 Nantes cedex 2 ea4u trimestre 2002)
Tél . : 02 40 41 75 75
Fax. : 02 40 41 79 39
Pays de la Loire 114,6 115,0 115,2 115,5 116,0 + 0,4 + 1,2
www.insee.fr
Loire-Atlantique 117,1 117,7 118,1 118,4 118,6 + 0,2 + 1,3Directeur de la publication : Bruno TRÉGOUËT
Rédacteur en chef : Alain MALMARTEL Maine-et-Loire 109,4 109,9 109,7 110,2 110,0 - 0,2 + 0,5
Contact presse : Andrée RICOLLEAU
Tél. : 02 40 41 77 83 Mayenne 112,4 113,2 112,9 113,0 113,7 + 0,6 + 1,2
Mise en page : Marie-Annick BRICARD
Sarthe 112,1 111,6 111,9 111,9 112,3 + 0,4 + 0,3
© INSEE-2003
Vendée 119,3 120,3 120,7 121,0 122,4 + 1,2 + 2,6Dans ce contexte, la situation économique de ment expliquent la chute de l’emploi de 0,2 %.
la fin 2002 a été variable selon les départements.
Globalement, l’année 2002 se termine certes sur
Plus favorable en Vendée, elle a permis à l’emploi une hausse de l’emploi salarié dans les secteurs
d’y progresser de plus de 1 % au quatrième trimes- marchands non agricoles mais inférieure de plus de
tre. Elle l’a été un peu moins en Mayenne, en Sarthe moitié à la hausse de 2001 (+ 2,6 %), elle-même
et en Loire-Atlantique où le taux de croissance de très en deçà de celle de l’an 2000 (+ 4,4 %). La
l’emploi salarié au cours de ce même trimestre a hausse globale sur 2002 est perceptible en Loire-
été respectivement de + 0,6 % + 0,4 % et Atlantique, en Mayenne et en Vendée. En Maine-et-
+ 0,2 %. Enfin, en Maine-et-Loire, les nombreux Loire et en Sarthe, c’est plus d’une stagnation du
licenciements dans les industries des biens d’équipe- niveau de l’emploi salarié dont il s’agit.
Évolution de l’emploi salarié par département Évolution de l’emploi salarié par secteur
en Pays de la Loire en données corrigéesen données corrigées des variations saisonnières (CVS)
des variations saisonnières (CVS)
3 3
2
2
1
1
0
Évolution de l'emploi salarié par secteur
0 en Pays de la Loire (en %) données CVS
- 1
sur un an entre
Évolution de l'emploi salarié (en %) en données CVS eles 4 trimestres 2001 et 2002esur 1 an entre les 4 trimestres 2001 et 2002
ee au 4e 2002au 4 trimestre 2002
-1 - 2
Loire-Atlantique Mayenne Vendée
Industrie Construction Commerce ServicesPays de la Loire Maine-et-Loire Sarthe
eÉvolution de l’emploi salarié en Pays de la Loire par secteur au 4 trimestre 2002
en données corrigées des variations saisonnières (CVS)
dont établissements Ensemble
Activités économiques en NES16 et regroupement en NAFG5 Ensemble 0 à 9 10 salariés
trimestre
salariés ou plus
précédent
NES 16
ENSEMBLE (EB à EF et EH à EQ) + 0,4 + 1,5 + 0,2 + 0,3
INDUSTRIE (EB à EF) - 0,6 + 1,2 - 0,7 - 0,3
EB Industries agricoles et alimentaires + 0,4 + 0,3 + 0,2 - 0,2
EC Industries de biens de consommation - 1,2 + 1,5 - 1,5 - 1,2
ED Industrie automobile - 1,5 + 0,9 - 1,5 + 0,4
EE Industries de biens d'équipement - 1,4 + 1,6 - 1,5 0,0
EF Industries des biens intermédiaires 0,0 + 1,8 - 0,1 0,0
EH CONSTRUCTION (EH) + 0,5 + 1,5 0,0 + 0,9
EJ COMMERCE (EJ) + 0,6 + 1,1 + 0,6 + 0,6
SERVICES (EK à EQ) + 1,0 + 2,0 + 1,0 + 0,4
EK Transports (1) + 0,8 + 2,2 + 0,8 - 0,5
EL Activités financières (2) + 0,5 - 2,0 + 1,2 - 0,7
(1) noncompris SNCF, Air France,
EM Activités immobilières + 2,7 + 1,2 + 11,7 + 0,2(2) non compris Banque de France,
(3) non compris la Poste EN Services aux entreprises (3) + 0,8 + 2,3 + 0,3 + 0,5
et les télécommunications, et l’intérim,
EP Services aux particuliers + 1,5 + 2,6 - 0,4 + 0,8
(4) non compris Éducation et autres formes
EQ Éducation, santé, action sociale (4) + 1,3 + 1,1 + 1,3 + 0,3d’action sociale.
Champ
Salariés soumis à la contribution sociale généralisée (CSG). Sont exclus les secteurs relevant de la mutualité sociale agricole (MSA), l'administration, l'éducation, les postes
et télécommunications, la Banque de France, les transports ferroviaires, les industries energétiques, l'intérim, les stagiaires AFPA, les caisses de congés payés, la vente à domicile,
l'administration d'immeubles, les autres formes d'action sociale.
erLe champ représente plus des trois quarts des salariés cotisant à l'URSSAF (751 000 emplois au 1 janvier 2000), 70 % de l'ensemble des salariés des Pays de la Loire
et 61 % de l'emploi total ligérien
Il s’agit là de données provisoires, les données semi-définitives seront disponibles à compter du 15/05/2003 sur l’internet de l’INSEE Pays de la Loire :
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/pays-de-la-loire/home/home_page.asp rubrique travail emploi.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.