Lemploi salarié marchand au 1er trimestre 2012

De
Publié par

Informations Rapides Réunion N° 233 - AOÛT 2012 Emploi erL’emploi salarié marchand au 1 trimestre 2012 L’emploi en léger repli Au premier trimestre 2012, l’emploi mar- de la campagne sucrière. Toutefois, Dans le secteur de l’hébergement et la chand à La Réunion recule de 0,4 % par l’emploi a augmenté de 2,9 % sur les restauration, les créations d’emploi sont rapport au trimestre précédent. Tradi- douze derniers mois. essentiellement portées par les petites tionnellement atone en début d’année, structures de la restauration créées du- Le commerce enregistre la traditionnelle l’évolution de l’emploi en 2012 est plus rant le premier trimestre. Dans baisse saisonnière de début d’année défavorable que celle enregistrée l’année l’enseignement, santé humaine et action (- 2,6 %) qui survient à la suite d’un sur-dernière. Toutefois, l’emploi reste très sociale (+ 1,3 %), les embauches sont croît d’activité de fin d’année. Sur les bien orienté sur les douze derniers mois : importantes dans l’action sociale et la douze derniers mois, le commerce est le il augmente de 3,4 % sur un an. santé humaine. Dans les autres activités secteur le moins dynamique (+ 0,2 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Informations Rapides Réunion

N° 233 - AOÛT 2012
Emploi


erL’emploi salarié marchand au 1 trimestre 2012
L’emploi en léger repli

Au premier trimestre 2012, l’emploi mar- de la campagne sucrière. Toutefois, Dans le secteur de l’hébergement et la
chand à La Réunion recule de 0,4 % par l’emploi a augmenté de 2,9 % sur les restauration, les créations d’emploi sont
rapport au trimestre précédent. Tradi- douze derniers mois. essentiellement portées par les petites
tionnellement atone en début d’année, structures de la restauration créées du-
Le commerce enregistre la traditionnelle l’évolution de l’emploi en 2012 est plus rant le premier trimestre. Dans
baisse saisonnière de début d’année défavorable que celle enregistrée l’année l’enseignement, santé humaine et action
(- 2,6 %) qui survient à la suite d’un sur-dernière. Toutefois, l’emploi reste très sociale (+ 1,3 %), les embauches sont
croît d’activité de fin d’année. Sur les bien orienté sur les douze derniers mois : importantes dans l’action sociale et la
douze derniers mois, le commerce est le il augmente de 3,4 % sur un an. santé humaine. Dans les autres activités
secteur le moins dynamique (+ 0,2 %). de services, c’est à dire principalement le
L’emploi dans la construction progresse secteur associatif, le recours aux emplois
L’emploi dans les services marchands de 3,6 % ce trimestre, conséquence des aidés a été moins important que l’année
est en légère baisse ce trimestre embauches importantes dans les établis- dernière à la même période (+ 0,9 %
(- 0,3 %). Ce repli s’explique principale-sements de plus de 10 salariés. Elles contre + 9,8 %).
ment par les pertes d’emplois enregis-font suite à une forte baisse de l’emploi
trées dans les activités de services ad-au trimestre précédent (- 4,2 %) durant la
ministratifs et de soutien (- 5 %) en rai-période traditionnelle de congés du sec- Sur un an, l’emploi dans les services
son de la baisse de l’intérim. teur. Ce rebond est plus marqué qu’il y a marchands progresse de 4,4 % et contri-
La plupart des autres secteurs sont éga-un an à la même période et, sur les bue fortement à l’évolution positive du
lement en léger recul : les transports et douze derniers mois, les emplois dans le marché du travail. En effet, il représente
entreposage (- 0,4 %), l’information et la secteur sont en nette progression plus de la moitié des effectifs salariés du
communication (- 0,3 %), les activités (+ 4,2 %). secteur marchand.
financière et d’assurance (- 0,2 %). La
L’emploi dans l’industrie est en légère baisse de l’emploi dans les activités im-
baisse ce trimestre (- 0,4 %). Ce recul mobilières (- 0,9 %) reste limitée et fait
s’explique principalement par les pertes suite à trois trimestres consécutifs de
d’emplois enregistrées dans l’industrie hausse.
agroalimentaire (- 1,3 %) du fait de la fin
e Évolution de l’emploi salarié marchandIndice base 100 4 trim
2003
160 Ensemble
Industrie
Construction
Commerce
140 Services
120
100
T1.07 T3.07 T1.08 T3.08 T1.09 T3.09 T1.10 T3.10 T1.11 T3.11 T1.12

Source : Bordereaux Urssaf-Traitement Insee Epure

Institut national de la statistique et des études économiques - Direction régionale de La Réunion 1
Parc technologique de Saint Denis - 10, rue Demarne - BP 13 - 97408 - SAINT-DENIS Cédex 9
Directrice de la publication : Valérie ROUX - ISSN : 1766-5590
www.insee.fr/reunion - tél : 02 62 48 89 00 - fax : 02 62 48 89 89
Évolution de l’emploi salarié marchand
En %

Poids en termes Glissement annuel
e er e e e er er
4 trim. 1 trim. 2 trim. 3 trim. 4 trim. 1 trim. 1 trim. 2012 / d’emplois au
er er 2010 2011 2011 2011 2011 2012 1 trim. 2011 1 trim. 2012
Industrie -1,5 -0,1 -0,6 4,8 -0,9 -0,4 2,9 11,9
dont agroalimentaire -1,3 -3,3 0,1 7,4 - 0,9 -1,3 5,1 4,4
4,2 12,7 Construction -4,3 1,7 1,8 3,1 -4,2 3,6
Commerce 1,8 -2,2 -0,1 1,3 1,6 -2,6 0,2 22,3

Services marchands 1,9 0,9 0,2 2,9 1,6 -0,3 4,4 53,1
dont :
3,2 6,5 Transports et entreposage 0,1 -0,7 1,1 2,6 -0,1 -0,4
Hébergement et restauration 5,7 1,2 0,4 3,1 1,9 1,0 6,6 5,0
Information et communication -1,6 2,9 -0,7 0,5 -0,2 -0,3 -0,7 2,1
4,3 3,4 Activités financières et d'assurance 0 -0,6 1,2 3,1 0,2 -0,2
1,5 Activités immobilières 0,4 -2,9 1,6 1,1 0,1 -0,9 1,9
Activités scientifiques et techniques ; servi-
ces administratifs et de soutien (*) 3,6 -2,9 2,2 3,1 1,9 -2,8 4,4 13,7
dont activités de services
administratifs et de soutien (*) 4,6 -4,2 2,8 2,4 3,4 -5,0 3,4 9,4
Enseignement, santé humaine et action
sociale 2,5 0,7 0,1 3,4 1,8 1,3 6,7 11,7
Autres activités de services -0,4 9,8 -3,7 3,0 3,3 0,9 3,4 9,0
ENSEMBLE 0,7 0,1 0,3 2,8 0,6 -0,4 3,4 100,0
Source : Bordereaux Urssaf-Traitement Insee Epure
(*) Les activités scientifiques et techniques regroupent les activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénie-
rie, de contrôle et d'analyses techniques.
Les activités de services, administratifs et de soutien regroupent les activités liées à l’emploi (Intérim), aux agences de voyage,
aux activités de location, et à la sécurité.

Méthodologie : mesurer les évolutions trimestrielles de l’emploi salarié marchand

Les emplois salariés font l’objet de déclarations sous forme de Bordereaux de Recouvrement des Cotisations (BRC). Ces Bordereaux sont
adressés par les employeurs aux Unions de Recouvrement de Sécurité Sociale et des Allocations Familiales (Urssaf), puis transmis trimestriel-
lement à l’Insee.
Ils concernent les salariés soumis au régime général de sécurité sociale, à l’exception :
des apprentis dont les cotisations sont prises en charge par l’État ;
des emplois domestiques ;
des fonctionnaires de l’État.

Sur les données issues des BRC, une chaîne de traitement dite Epure (Extension du Projet Urssaf sur les Revenus et l’Emploi) est utilisée à La
Réunion depuis 2000. Le champ est restreint aux activités les mieux représentées. Sont exclus du champ Epure :
les établissements non marchands ;
l’agriculture ;
les caisses de congés payés ;
les établissements de vente à domicile ;
les administrateurs d’immeubles ;
l’AFPA.

Finalement, le champ étudié “les établissements marchands de l’industrie, de la construction, du commerce et des services” représentait près
de 57 % des 192 000 emplois salariés de La Réunion à la fin 2004 (hors emplois domestiques et personnel militaire dépendant du Ministère de
la Défense).

Les données brutes ne sont pas désaisonnalisées. Les résultats sont ici présentés selon la nouvelle Nomenclature Agrégée (NA) 2008, re-
groupement de la nouvelle Nomenclature d’Activités Française (NAF) destiné à l’analyse économique.

Insee - Informations Rapides Réunion n° 233 - Août 2012 2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.