Lemploi salarié marchand au 2nd trimestre 2012

De
Publié par

Informations Rapides Réunion N° 243 - Novembre 2012 Emploi eL’emploi salarié marchand au 2 trimestre 2012 L’emploi progresse grâce à l’intérim Au deuxième trimestre 2012, l’emploi dans la restauration compensant les concentrées dans le commerce de gros marchand à La Réunion progresse de pertes dans l’hébergement. (hors automobiles et motocycles). 0,8 % par rapport au trimestre précédent. Sur un an, l’emploi augmente de 5,9 % Sur un an, l’emploi augmente de 0,6 % Cette augmentation est portée par le dans le secteur des services. dans le commerce. secteur des services, et tout particulière- 1ment par l’intérim . En glissement sur un L’emploi dans l’industrie progresse légè- Contrairement aux autres secteurs, la ean, l’emploi est bien orienté (+ 3,8 %), rement au 2 trimestre (+ 0,5 %), après construction perd des emplois (- 1,6 %), porté par les services et l’industrie. deux trimestres de baisse. Ce rebond est principalement dans les travaux de porté par les petites structures. Les créa- spécialisés. Ce recul fait tions nettes d’emploi dans l’industrie suite à une forte hausse de l’emploi au L’emploi dans les services est dyna- ee agroalimentaire sont légèrement posi- premier trimestre. Au 2 trimestre 2011, mique au 2 trimestre (+ 1,6 %), après un er tives (+ 0,2 %). l’emploi avait progressé de 1,8 %.léger repli au 1 trimestre 2012.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Informations Rapides Réunion

N° 243 - Novembre 2012
Emploi
eL’emploi salarié marchand au 2 trimestre 2012
L’emploi progresse grâce à l’intérim
Au deuxième trimestre 2012, l’emploi dans la restauration compensant les concentrées dans le commerce de gros
marchand à La Réunion progresse de pertes dans l’hébergement. (hors automobiles et motocycles).
0,8 % par rapport au trimestre précédent. Sur un an, l’emploi augmente de 5,9 % Sur un an, l’emploi augmente de 0,6 %
Cette augmentation est portée par le dans le secteur des services. dans le commerce.
secteur des services, et tout particulière-
1ment par l’intérim . En glissement sur un L’emploi dans l’industrie progresse légè- Contrairement aux autres secteurs, la
ean, l’emploi est bien orienté (+ 3,8 %), rement au 2 trimestre (+ 0,5 %), après construction perd des emplois (- 1,6 %),
porté par les services et l’industrie. deux trimestres de baisse. Ce rebond est principalement dans les travaux de
porté par les petites structures. Les créa- spécialisés. Ce recul fait
tions nettes d’emploi dans l’industrie suite à une forte hausse de l’emploi au L’emploi dans les services est dyna-
ee agroalimentaire sont légèrement posi- premier trimestre. Au 2 trimestre 2011, mique au 2 trimestre (+ 1,6 %), après un
er tives (+ 0,2 %). l’emploi avait progressé de 1,8 %.léger repli au 1 trimestre 2012. Les em-
Sur les douze derniers mois, l’emploi Sur un an, l’emploi est peu dynamique bauches dans les activités de services
reste très dynamique dans l’industrie dans la construction, mais l’évolution administratifs et de soutien (+ 5,9 %), qui
(+ 4,1 %). reste positive (+ 0,7 %).incluent l’intérim, expliquent cette embel-
lie, ainsi que la bonne tenue du secteur
Dans le commerce, l’emploi repart des transports et entreposage.
1. L’intérim est compris dans les activités de (+ 0,3 %), après un début d’année diffi-L’emploi est stable dans l’hébergement
services administratifs et de soutien.cile. Les embauches sont principalement et la restauration, les créations d’emploi


Évolution de l’emploi salarié marchand depuis 2007
indice base 100 4e trim. 2003
160
Ensem ble
Services150
Construction
Industrie
140
Com m erce
130
120
110
100
T1.07 T3.07 T1.08 T3.08 T1.09 T3.09 T1.10 T3.10 T1.11 T3.11 T1.12
Source : Bordereaux Urssaf-Traitement Insee Epure.
Institut national de la statistique et des études économiques - Direction régionale de La Réunion 1
Parc technologique de Saint Denis - 10, rue Demarne - BP 13 - 97408 - SAINT-DENIS Cédex 9
Directrice de la publication : Valérie ROUX - ISSN : 1766-5590
www.insee.fr /reunion - tél : 02 62 48 89 00 - fax : 02 62 48 89 89Évolution de l’emploi salarié marchand à La Réunion
en %
Glissement annuel Poids dans l’em-er e e e er e1 trim. 2 trim. 3 trim. 4 trim. 1 trim. 2 trim. e2 trim. 2012 / ploi au 2011 2011 2011 2011 2012 2012 e e2 trim. 2011 2 trim. 2012
Industrie dont : - 0,1 - 0,6 4,8 - 0,9 - 0,4 0,5 4,1 11,8
Agroalimentaire - 3,3 0,1 7,4 - 0,9 - 1,3 0,2 5,2 4,4
Construction 1,7 1,8 3,1 - 4,2 3,6 -1,6 0,7 12,4
Commerce - 2,2 -0,1 1,3 1,6 - 2,6 0,3 0,6 22,1
Services marchands dont : 0,9 0,2 2,9 1,6 -0,3 1,6 5,9 53,7
Transports et entreposage - 0,7 1,1 2,6 -0,1 -0,4 1,6 3,7 6,4
Hébergement et restauration 1,2 0,4 3,1 1,9 1,0 0,0 6,1 5,0
Information et communication 2,9 -0,7 0,5 -0,2 - 0,3 2,3 2,3 2,2
Activités financières et d'assurance -0,6 1,2 3,1 0,2 - 0,2 2,0 5,2 3,5
Activités immobilières - 2,9 1,6 1,1 0,1 - 0,9 -0,8 - 0,5 1,5
Activités scientifiques et techniques ;
- 2,9 2,2 3,1 1,9 - 2,8 3,9 6,1 14,11services administratifs et de soutien
dont activités de services
- 4,2 2,8 2,4 3,4 - 5,0 5,9 6,5 9,92administratifs et de soutien
Enseignement, santé humaine et ac-
0,7 0,1 3,4 1,8 1,3 0,7 7,4 11,9
tion sociale
Autres activités de services 9,8 - 3,7 3,0 3,3 0,9 0,3 7,6 9,0
ENSEMBLE 0,1 0,3 2,8 0,6 -0,4 0,8 3,8 100,0
1 - Les activités scientifiques et techniques regroupent les activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénierie, de contrôle et
d'analyses techniques.
2 - Les activités de services, administratifs et de soutien regroupent les activités liées à l’emploi (Intérim), aux agences de voyage, aux activités de lo-
cation, et à la sécurité.
Source : Bordereaux Urssaf-Traitement Insee Epure
Méthodologie : mesurer les évolutions trimestrielles de l’emploi salarié marchand
Les emplois salariés font l’objet de déclarations sous forme de bordereaux de recouvrement des cotisations (BRC). Ces Bordereaux sont adressés par
les employeurs aux unions de recouvrement de sécurité sociale et des allocations familiales (Urssaf), puis transmis trimestriellement à l’Insee.
Ils concernent les salariés soumis au régime général de sécurité sociale, à l’exception :
des apprentis dont les cotisations sont prises en charge par l’État ;
des emplois domestiques ;
des fonctionnaires de l’État.

Sur les données issues des BRC, une chaîne de traitement dite Epure (extension du projet Urssaf sur les revenus et l’emploi) est utilisée à La Réunion
depuis 2000. Le champ est restreint aux activités les mieux représentées. Sont exclus du champ Epure :
les établissements non marchands ;
l’agriculture ;
les caisses de congés payés ;
les établissements de vente à domicile ;
les administrateurs d’immeubles ;
l’Afpa.
Le champ étudié “les établissements marchands de l’industrie, de la construction, du commerce et des services” représentait 58 % des 212 000 emplois
salariés de La Réunion à la fin 2009 (hors emplois domestiques).
Les données brutes ne sont pas désaisonnalisées. Les résultats sont ici présentés selon la nouvelle nomenclature agrégée (NA) 2008, regroupement
de la nouvelle nomenclature d’activités française (NAF) destiné à l’analyse économique.
Institut national de la statistique et des études économiques - Direction régionale de La Réunion 2
Parc technologique de Saint Denis - 10, rue Demarne - BP 13 - 97408 - SAINT-DENIS Cédex 9
Directrice de la publication : Valérie ROUX - ISSN : 1766-5590
www.insee.fr /reunion - tél : 02 62 48 89 00 - fax : 02 62 48 89 89

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.