Lemploi salarié marchand au 4e trimestre 2011, à La Réunion

De
Publié par

Informations Rapides Réunion N° 225 - MAI 2012 Emploi eL’emploi salarié marchand au 4 trimestre 2011 L’emploi augmente de 3,8 % en un an Au quatrième trimestre 2011, l’emploi L’emploi salarié dans le commerce pro- d'aménagement de quartiers. L’emploi marchand à La Réunion augmente de gresse (+ 1,6 %), comme tous les ans augmente aussi dans l’hébergement et e 0,6 % par rapport au 3 trimestre Il est lors des fêtes de fin d’année. Sur l’année la restauration (+ 1,9 %), avec une porté par le commerce et les services. 2011, l’effectif salarié dans ce secteur hausse plus marquée dans les restau- Sur un an, l’emploi augmente de 3,8 %, augmente peu (+ 0,6 %). Le second se- rants que dans les hôtels. L’emploi est plus fortement qu’en 2010 (+ 1,4 %). mestre a rééquilibré les pertes d’emploi également en hausse de 1,8 % dans le des six premiers mois. secteur de l’enseignement, la santé hu- L’emploi dans la construction diminue maine et l’action sociale (hors titulaires). e Les services marchands, qui regrou-de 4,2 % au 4 trimestre 2011, consé- L’emploi est stable dans les autres sec- quence du ralentissement lié aux congés pent plus de la moitié des emplois mar- teurs des services. epayés du secteur. Néanmoins en 2011, chands, sont en hausse au 4 trimestre l’emploi reprend (+ 2,3 %) après une an- (+ 1,6 %) et augmentent fortement sur Sur l’année, l’emploi progresse dans tous née 2010 difficile (- 2,8 %). l’ensemble de l’année 2011 (+ 5,7 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Informations Rapides Réunion

N° 225 - MAI 2012
Emploi


eL’emploi salarié marchand au 4 trimestre 2011
L’emploi augmente de 3,8 % en un an

Au quatrième trimestre 2011, l’emploi L’emploi salarié dans le commerce pro- d'aménagement de quartiers. L’emploi
marchand à La Réunion augmente de gresse (+ 1,6 %), comme tous les ans augmente aussi dans l’hébergement et
e
0,6 % par rapport au 3 trimestre Il est lors des fêtes de fin d’année. Sur l’année la restauration (+ 1,9 %), avec une
porté par le commerce et les services. 2011, l’effectif salarié dans ce secteur hausse plus marquée dans les restau-
Sur un an, l’emploi augmente de 3,8 %, augmente peu (+ 0,6 %). Le second se- rants que dans les hôtels. L’emploi est
plus fortement qu’en 2010 (+ 1,4 %). mestre a rééquilibré les pertes d’emploi également en hausse de 1,8 % dans le
des six premiers mois. secteur de l’enseignement, la santé hu-
L’emploi dans la construction diminue maine et l’action sociale (hors titulaires).
e Les services marchands, qui regrou-de 4,2 % au 4 trimestre 2011, consé- L’emploi est stable dans les autres sec-
quence du ralentissement lié aux congés pent plus de la moitié des emplois mar- teurs des services.
epayés du secteur. Néanmoins en 2011, chands, sont en hausse au 4 trimestre
l’emploi reprend (+ 2,3 %) après une an- (+ 1,6 %) et augmentent fortement sur Sur l’année, l’emploi progresse dans tous
née 2010 difficile (- 2,8 %). l’ensemble de l’année 2011 (+ 5,7 %). les grands secteurs. Les plus dynami-
Au quatrième trimestre, l’emploi dans les ques sont les services marchands
Dans l’industrie également, l’emploi di- services marchands est porté par les ac- (+ 5,7 %), portés par l’hébergement et la
minue ce trimestre (- 0,9 %). Ce recul tivités de services administratifs et de restauration (+ 6,7 %), et les activités
s’explique en partie par la fin de la cam- soutien (+ 3,4 %) et le secteur associatif, scientifiques et techniques, services ad-
pagne sucrière qui entraine à la baisse compris dans les autres activités de ser- ministratifs et de soutien qui incluent
l’industrie agroalimentaire (- 0,9 %). Tou- vices (+ 3,3 %). Les associations ont eu l’intérim (+ 4,3 %).
tefois, sur l’ensemble de l’année 2011, recours à de nombreux emplois aidés, en Le développement des emplois aidés a
l’emploi dans l’industrie s’accroît de particulier dans le cadre d’un plan soutenu l’emploi dans le secteur associa-
3,2 %, alors qu’il avait reculé de 1,4 % en d’actions de nettoyage et d’entretien des tif (+ 12,5 %) et dans l’enseignement,
2010. ravines, de chantiers d'insertion et santé humaine et action sociale
(+ 6,1 %).
e Évolution de l’emploi salarié marchand
Indice base 100 4 trim 2003
160
Services Ensemble Construction
Industrie Commerce
140
120
100
T1.07 T3.07 T1.08 T3.08 T1.09 T3.09 T1.10 T3.10 T1.11 T3.11
Source : Bordereaux Urssaf-Traitement Insee Epure
Institut national de la statistique et des études économiques - Direction régionale de La Réunion-Mayotte 1
Parc technologique de Saint Denis - 10, rue Demarne - BP 13 - 97408 - SAINT-DENIS Cédex 9
Directrice de la publication : Valérie ROUX - ISSN : 1766-5590
www.insee.fr/reunion - tél : 02 62 48 89 00 - fax : 02 62 48 89 89


Évolution de l’emploi salarié marchand
en %
Glissement annuel Poids en termes
e e er e e e e
3 trim. 4 trim. 1 trim. 2 trim. 3 trim. 4 trim. 4 trim. 2011 / d’emplois au
e e 2010 2010 2011 2011 2011 2011 4 trim. 2010 4 trim. 2011
Industrie dont : 2,9 -1,5 -0,1 -0,6 4,8 -0,9 3,2 11,8
Agroalimentaire 4,6 -1,3 -3,3 0,1 7,4 -0,9 3,0 4,5
Construction 1,3 -4,3 1,7 1,8 3,1 -4,2 2,3 12,2
Commerce -0,2 1,8 -2,2 -0,1 1,3 1,6 0,6 22,9

Services marchands dont : 0,3 1,9 0,9 0,2 2,9 1,6 5,7 53,1
Transports et entreposage 1 0,1 -0,7 1,1 2,6 -0,1 2,9 6,4
Hébergement et restauration 0,8 5,7 1,2 0,4 3,1 1,9 6,7 5,0
Information et communication 0,9 -1,6 2,9 -0,7 0,5 -0,2 2,5 2,1
Activités financières et d'assurance 0,7 0 -0,6 1,2 3,1 0,2 3,9 3,5
Activités immobilières 0,2 0,4 -2,9 1,6 1,1 0,1 -0,2 1,6
Activités scientifiques et
techniques, services administratifs 0,7 3,6 -2,9 2,2 3,1 1,9 4,3 14,1
et de soutien (*)
dont activités de services,
1,2 4,6 -4,2 2,8 2,4 3,4 4,3 9,8
administratifs et de soutien (*)
Enseignement, santé humaine et
0,8 2,5 0,7 0,1 3,4 1,8 6,1 11,5
action sociale
Autres activités de services -2,4 -0,4 9,8 -3,7 3,0 3,3 12,5 9,0
ENSEMBLE 0,6 0,7 0,1 0,3 2,8 0,6 3,8 100,0
Source : Bordereaux Urssaf-Traitement Insee Epure
(*) Les activités scientifiques et techniques regroupent les activités juridiques, comptables, de gestion, d'architecture, d'ingénierie, de
contrôle et d'analyses techniques.
Les activités de services, administratifs et de soutien regroupent les activités liées à l’emploi (Intérim), aux agences de voyage, aux
activités de location et à la sécurité.

Méthodologie : mesurer les évolutions trimestrielles de l’emploi salarié marchand

Les emplois salariés font l’objet de déclarations sous forme de Bordereaux de Recouvrement des Cotisations (BRC). Ces Bordereaux sont adressés
par les employeurs aux Unions de Recouvrement de Sécurité Sociale et des Allocations Familiales (Urssaf), puis transmis trimestriellement à l’Insee.
Ils concernent les salariés soumis au régime général de sécurité sociale, à l’exception :
des apprentis dont les cotisations sont prises en charge par l’État ;
des emplois domestiques ;
des fonctionnaires de l’État.

Sur les données issues des BRC, une chaîne de traitement dite Epure (Extension du Projet Urssaf sur les Revenus et l’Emploi) est utilisée à La Ré-
union depuis 2000. Le champ est restreint aux activités les mieux représentées. Sont exclus du champ Epure :
les établissements non marchands ;
l’agriculture ;
les caisses de congés payés ;
les établissements de vente à domicile ;
les administrateurs d’immeubles ;
l’AFPA.

Finalement, le champ étudié “les établissements marchands de l’industrie, de la construction, du commerce et des services” représentait près de 57 %
des 192 000 emplois salariés de La Réunion à la fin 2004 (hors emplois domestiques et personnel militaire dépendant du Ministère de la Défense).

Les données brutes ne sont pas désaisonnalisées. Les résultats sont ici présentés selon la nouvelle nomenclature agrégée (NA) 2008, regroupement
de la nouvelle nomenclature d’activités française (NAF) destiné à l’analyse économique.


Insee - Informations Rapides Réunion n° 225 - Mai 2 012 2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.