Lenquête emploi en Martinique en 2005 : Stabilité du chômage en 2005

De
Publié par

En juin 2005, le nombre de personnes au chômage, au sens du Bureau international du travail (BIT), est d’environ 35 000 en Martinique. Le taux de chômage est de 22 %, stable par rapport à 2004.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 54
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 40
Janvier 2006EE
ANTILLES-GUYANE
L’enquête emploi en Martinique en 2005
Stabilité du chômage en 2005
En juin 2005, le nombre de personnes au chômage, au sens Les jeunes diplômés s’en sortent mieux
du Bureau international du travail (BIT), est d’environ
35 000 en Martinique. Le taux de chômage est de 22 %,
stable par rapport à 2004. Près de la moitié des jeunes sans diplôme sont au chômage
mais cette proportion tombe à 4 % lorsqu’il s’agit de jeunes
La durée moyenne d’ancienneté dans le chômage est de 39 sortis de l’enseignement supérieur.
mois. 43 % des chômeurs sont dans cette situation depuis Le taux d’activité en Martinique est de 51 %, en baisse par
3 ans et plus. rapport à 2004. Le taux d’activité des hommes reste
supérieur à celui des femmes 56 % contre 47 %. Les actifs
Le chômage des femmes reste supérieur à celui des occupés sont 125 000, ce qui représente un taux d’emploi
hommes (23 % contre 20 %), toutefois l’écart entre les de 40 %.
sexes se resserre.
Taux d’activité par sexe et âge Taux de chômage par sexe et âge
100 45
90 40
80 35
70 30
60
25
50
20
40
1530
1020
510
0 0
50 ans et plus 50 ans et plusMoins de 30 ans 30à49ans Moins de 30 ans 30à49ans
Hommes FemmesLa situation reste difficile Le temps de travail
pour les femmes et les jeunes
Temps complet Temps partiel
(%) (%)
Les jeunes actifs de moins de 30 ans sont toujours les plus 75 25Jeunes (- 30 ans)
touchés par le chômage (40 %), ce taux reste stable par 93 7Hommes
rapport à l’année précédente. Les jeunes femmes restent 80 20Femmes
plus touchées que les jeunes hommes (42 % contre 38 %) et
l’écart entre les deux sexes tend à se creuser (4 points
d’écart contre 3 points en 2004).
Parmi les actifs ayant un emploi, la part des non-salariés et
des salariés reste identique à 2004, respectivement 16 % et
Le travail à temps partiel passe de 12 % à 13 %. Il se
84 %. Chez les hommes, la part de non salariés est
rencontre plus fréquemment chez les femmes et les jeunes
beaucoup plus importante que chez les femmes et les
de moins de 30 ans, respectivement 20 % et 25 % contre
jeunes. Par contre, les contrats à durée limitée (CDD,
seulement 7 % pour les hommes. Le temps partiel est plus
intérim, contrat d’apprentissage, stage rémunéré)
souvent subi que choisi, puisqu’en moyenne 58 % de la
concernent 14 % des hommes et 45 % de l’ensemble des
population de 15 ans ou plus aurait préféré travailler à
jeunes.
temps complet.
Le temps partiel voulu et subi
14000
Évolution des taux d’activité et de chômage
12000
10000
Évolution
Juin 2004 Juin 2005
2005/2004 8000
Taux d’activité
6000
Hommes 56,3 55,8
4000Femmes 48,9 47,4
Ensemble 52,3 51,2 2000
Taux de chômage 0
Hommes 19,9 20,2 Jeunes FemmesHommes
(moins de 30 ans)Femmes 24,7 23,4
Ensemble 22,4 21,8
Temps partiel subiTemps partiel voulu
Quelques définitions
La population active regroupe les chômeurs et la population active occupée, composée des salariés
(y compris les militaires du contingent) et des non salariés. La notion d’activité concerne les personnes de
15 ans et plus. La définition de la population active dans l’enquête emploi correspond à celle du Bureau
International du Travail (BIT).
Le taux d’activité est le rapport de la population active à la population totale. On peut calculer des taux
d’activité par âge. Dans ce cas, on rapportera le nombre d’actifs d’une classe d’âge à la population totale
de la classe d’âge considérée.
Le taux d’emploi est le rapport de la population active occupée à la population de 15 ans et plus.
Les chômeurs au sens BIT doivent satisfaire aux trois conditions suivantes : être disponibles, être sans travail
et être à la recherche d’un travail (inscription à l’ANPE ou acte effectif de recherche le mois précédent
l’enquête).
Le taux de chômage est le rapport du nombre de chômeurs au sens BIT à la population active totale. On
peut calculer destauxdechômage parâge.Danscecas,onrapporteralenombredechômeursd’une
classe d’âge à la population active de la classe d’âge considérée.
58 %53 %
47 %
57 %
43 %
42 %Activité par tranche d’âge quinquennale en 2005
Hommes Femmes
20 00020 000
15 00015 000
10 00010 000
5 0005 000
00
15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70
Actif occupé InactifChômeur
Activité par sexe et âge
TauxTotal dont : Inactifs Actifs Actifs dont :
d’activité
39 368 24 828 14 540 36,9 9 017 5 523 38,0Moins de 30 ans
54 555 6 681 47 874 87,8 38 870 9 004 18,830 ans à 49 ans
Hommes
50 283 32 287 17 996 35,8 16 314 1 682 9,350 ans et plus
144 206 63 796 80 410 55,8 64 201 16 209 20,2Total
39 261 27 139 12 122 30,9 7 039 5 083 41,9Moins de 30 ans
64 550 15 117 49 433 76,6 37 691 11 742 23,830 ans à 49 ans
Femmes
63 922 45 889 18 033 28,2 16 198 1 835 10,250 ans et plus
167 733 88 145 79 588 47,4 60 928 18 660 23,4Total
78 629 51 967 26 662 33,9 16 056 10 606 39,8Moins de 30 ans
119 105 21 798 97 307 81,7 76 561 20 746 21,330 ans à 49 ans
Total
114 205 78 176 36 029 31,5 32 512 3 517 9,850 ans et plus
311 939 151 941 159 998 51,3 125 129 34 869 21,8Total
Part des salariés en contrat à durée indéterminée et limitée (CDI et CDL)
et des non salariés parmi les emplois
Jeunes (moins de 30 ans) Hommes Femmes
7% 11 %
21 %
21%
45%
14%
48 % 65% 68%
Salariés CDI Non salariés Salariés CDLL’enquête emploi
L’ enquête annuelle sur l’emploi est réalisée par l’Insee depuis 1993 dans les départements d’outre-mer
comme en France métropolitaine à la demande de la communauté européenne, tout en tenant compte
des spécificités de l’outre-mer.
L’objectif premier de cette enquête auprès des ménages est d’avoir une mesure du chômage et de
l’emploi selon les normes du bureau international du travail (BIT).
En outre, l’enquête emploi apporte de nombreuses informations sur l’état du marché du travail : nombre
d’actifs et de chômeurs, caractéristiques des personnes présentes sur le marché du travail ... Elle permet
d’analyser son évolution d’une année sur l’autre. Elle traite aussi de sujets plus précis tels que la formation
des jeunes arrivant sur le marché du travail.
Depuis 2001, l’enquête emploi dans les DOM a connu une refonte méthodologique importante.
La principale conséquence est une rupture dans les séries statistiques. Il n’est donc pas possible de
comparer les données de 2000 et suivantes avec celles couvrant la période 1993–2000.
Cette enquête se déroule dans les quatre départements d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane et
Réunion), au même moment et sur une période de 13 semaines, de mars à juin. Dans chaque ménage tiré
au sort, toute personne âgée de 15 ans et plus est interrogée trois années de suite. La première
interrogation est réalisée par visite, les deux suivantes par téléphone.
En Martinique, l’enquête emploi touche près de 5 750 foyers répartis sur l’ensemble de l’île.
*********************************
Site Insee Martinique
http://www.insee.fr/martinique
ISSN Code SAGE Tarif au numéro Tarif abonnement en eurosNombre
de numéros
Au numéro Abonnement Étranger en euros France (y. c. DOM) Étrangerdans l’abonnement
1761-2799 10 PRE0681 ABPR0682 ABPRE682 2,30 20,00 24,00
Directeur de la publication : Daniel HUART - Rédactrice en chef : Elisabeth LAURET - Fabrication : Marie-Hélène ROHMER
© INSEE 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.