Les écarts de salaires entre régions s'expliquent surtout par la structure des emplois

De
Publié par

En 1998, le salaire horaire net des prélèvements à la source est de 63F pour un salarié du secteur privé ou semi-public. L'écart de salaire moyen entre hommes et femmes est d'environ 20%. Un cadre est payé 2,5 fois plus qu'un ouvrier. Dans certains secteurs, les salaires sont très supérieurs à la moyenne : recherche-développement, production de combustibles et de carburants, conseil-assistance. Les salaires sont par contre les plus bas dans les services personnels, l'hôtellerie-restauration et le commerce de détail. Toutes choses égales par ailleurs, l'écart résiduel de salaire entre hommes et femmes est réduit à 12%, l'effet « cadre » n'apporte plus que 75% de bonus par rapport au salaire d'un ouvrier, le salaire horaire du temps partiel est équivalent à celui du temps complet et les écarts de salaire entre régions sont faibles. Seule l'Île-de-France se distingue par un effet propre dépassant 10%.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 38
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 738 - SEPTEMBRE 2000
Prix : 15F (2,29€)
Les écarts de salaires entre régions
s’expliquent surtout
par la structure des emplois
Jeannot Rasolofoarison, Division Exploitation des fichiers
administratifs sur l’emploi et les revenus, Insee
n 1998, le salaire horaire net des qu’un ouvrier. Les heures supplémentaires non
rémunérées, effectuées notamment par lesprélèvements à la source est de
cadres et chefs d’entreprise, ne sont pas prisesE63 F pour un salarié du secteur pri- en compte dans cette comparaison.
vé ou semi-public. Le clivage homme-femme est très marqué. En
effet, le salaire horaire des femmes est infé-L’écart de salaire moyen entre hommes et
rieur de près de 20% à celui des hommes (res-
femmes est d’environ 20%. Un cadre est pectivement 55F contre 68F). Une partie de cet
payé 2,5 fois plus qu’un ouvrier. Dans cer- écart peut s’expliquer par les caractéristiques
des emplois occupés par les femmes. D’unetains secteurs, les salaires sont très su-
part, la proportion de femmes qui occupent un
périeurs à la moyenne : recherche-dévelop- emploi de cadre ou chef d’entreprise est seule-
pement, production de combustibles et de ment de 9%, contre 17% pour les hommes.
D’autre part, les femmes sont fortement repré-carburants, conseil-assistance. Les salai-
sentées dans les secteurs d’activité à faible
res sont par contre les plus bas dans les rémunération comme les services personnels
services personnels, l’hôtellerie-restaura- et domestiques (74% du nombre total d’heures
salariées), l’ industrie de l’habillement et du cuirtion, et le commerce de détail.
(73%) et le commerce de détail (58%).
Toutes choses égales par ailleurs, l’écart Le taux de salaire horaire évolue également
résiduel de salaire entre hommes et fem- avec l’âge. Les jeunes de moins de 20 ans ont
en moyenne un salaire horaire de 37F ; celui-cimes est réduit à 12%, l’effet « cadre »
est de 62F entre 31-40 ans et atteint 79F
n’apporte plus que 75% de bonus par rap- au-delà de 50 ans.
port au salaire d’un ouvrier, le salaire ho-
raire du temps partiel est équivalent à
Au premier rang, le secteur de la
celui du temps complet et les écarts de recherche et du développement
salaire entre régions sont faibles. Seule
Avec un taux de salaire horaire de 92F, le sec-l’Île-de-France se distingue par un effet
teur de la recherche et du développement
propre dépassant 10%. arrive en tête suivi par la production de com-
bustibles et de carburants (87F) et le
conseil-assistance (85F) (graphique 1). La pro-
En 1998, le salaire horaire moyen dans les sec- duction de combustibles et de carburants mise
teurs privé et semi-public est de 63F (tableau 1). à part, ces secteurs sont caractérisés par une
Le taux de salaire horaire d’un ouvrier (47F) est forte proportion d’emplois très qualifiés. Les
légèrement inférieur à celui d’un employé cadres y représentent en effet respective-
(48F). L’écart est par contre beaucoup plus ment 56% et 39% du volume total de travail,
sensible par rapport au salaire horaire d’un exprimé en nombre d’heures salariées, contre
technicien ou agent de maîtrise qui gagne en seulement 14% pour l’ensemble de l’éco-
moyenne 69F de l’heure, soit 47% de plus nomie. La proportion des ouvriers et employés
qu’un ouvrier. Le salaire évolue avec la qualifi- atteint à peine 14% dans le secteur de la
cation dont la catégorie socioprofessionnelle recherche-développement, et 29% dans les
est le reflet. Ainsi pour une heure de travail services de conseil-assistance. Ces catégories
rémunérée, un cadre est payé 2,5 fois plus de personnel faiblement rémunérées, sont lar-
INSEE
PREMIERE1 En province, les écarts entre Salaire horaire moyen par secteur
les régions sont faibles
Services personnels
Hôtels, Restaurants
En province, le taux de salaire horaire
Commerce de détail
varie de 55F à 61F selon la région
Habillement, cuir
(tableau 2). La moyenne nationale (63F)
Services opérationnels
qui se situe nettement au-dessus des
Industrie textile
salaires régionaux est surtout tirée par
Commerce répar. Automobile
les résultats en Île-de-France (79F). Le
Constr. Navale, aéron., ferrov. profil de la région francilienne n’a rien de
Pharmacie, parfumerie commun avec celui des autres régions :
Eau, gaz, électricité forte concentration des cadres (24%,
Activités financières presque le double du niveau national), et
Conseils-Assistance un tissu économique faisant une large
Prod. combust., carburants place aux secteurs les mieux rémuné-
Recherche-Développement rés. En effet, 22% des emplois contre
11% en province sont situés dans les six30 40 50 60 70 80 90 100
Moyenne Francs secteurs d’activité qui offrent les salaires
1.Seuls les secteurs ayant un impact positif ou négatif important figurent sur ce graphique. les plus élevés.
Champ : secteurs privé et semi-public (hors DOM, hors apprentis-stagiaires) n. c. les collectivités territoriales. Les régions où les salaires horaires
Source : DADS validité 1998, Insee
moyens sont les plus faibles sont aussi
celles où le taux d’encadrement est le
gement majoritaires dans les autres sec- À l’autre extrémité, les services person- plus bas : en Basse-Normandie, Poi-
teurs (62 % en moyenne tous secteurs nels (coiffure, blanchisserie...), l’hôtel- tou-Charentes, Auvergne et Limousin, la
confondus). lerie-restauration, l’industrie de l’habille- part des cadres ne dépasse pas 10%
En comparant le taux de salaire horaire ment et du cuir ainsi que le commerce de (contre 14% au niveau national). La
pour une même catégorie d’emploi, l’acti- détail et la réparation sont des secteurs à Corse, avec un salaire moyen de 56F
vité de production de combustibles et faible rémunération (inférieure à 50F par par heure, se caractérise par une faible
de carburants se distingue du reste de heure). Plus des trois quarts de leurs sala- proportion des professions intermédiai-
l’économie : à tous les niveaux, de l’ouvrier riés sont soit des ouvriers, soit des res (20% contre 23% en moyenne), et
au cadre , le salaire y est plus élevé que employés. À niveau de qualification com- une forte proportion d’employés (39%
dans les autres secteurs. Cependant, en parable, un emploi dans ces secteurs est du volume de travail contre 27% au
termes de salaire moyen calculé sur généralement moins bien payé qu’ail- niveau national).
l’ensemble des emplois, celui-ci est placé leurs : dans les services personnels, un Quatre régions se distinguent par un
en deuxième position, car les cadres ne cadre ou chef d’entreprise gagne 70F par taux de salaire horaire élevé, avoisinant
représentent que 12% des salariés. En heure (contre 120F pour l’ensemble des 60F : Rhône-Alpes, Provence-Alpes-
revanche, la part des professions intermé- secteurs) ; un employé, 40F (soit 18% de Côte d’Azur, Haute-Normandie et
diaires (42%) est presque deux fois plus moins que la moyenne tous secteurs Alsace. Les deux premières ont un taux
élevée que la moyenne nationale (23%). confondus). d’encadrement relativement important
Les salaires horaires nets dans les secteurs privé et semi-public
1
Salaire horaire moyen (en francs) Salaire net mensuel (en francs) Nb d’heures salariées (en millions)
Homme Femme Ensemble Homme Femme Ensemble Homme Femme Ensemble
Ensemble 68 55 63 11 400 9 200 10 600 17 073 11 131 28 204
Temps complet 69 56 64 11 600 9 500 10 800 15 779 8 777 24 556
Temps partiel 57 49 52 9 700 8 300 8 800 1 294 2 354 3 648
Cadres et chefs d’entreprise 128 97 120 21 600 16 300 20 200 2 885 986 3 871
Professions intermédiaires 73 65 69 12 300 10 900 11 700 3 755 2 783 6 538
Employés 51 47 48 8 600 7 900 8 100 2 142 5 587 7 729
Ouvriers 49 40 47 8 200 6 800 8 000 8 290 1 776 10 066
Moins de 20 ans 39 34 37 6 500 5 700 6 200 360 209 569
21 - 30 ans 49 45 47 8 200 7 600 8 000 4 029 2 899 6 928
31 - 40 ans 65 56 62 11 100 9 400 10 400 5 226 3 325 8 551
41 - 50 ans 77 60 70 12 900 10 100 11 800 4 756 3 169 7 925
Plus de 50 ans 89 63 79 15 000 10 600 13 400 2 702 1 529 4 231
Industrie 69 53 65 11 700 9 000 11 000 5 334 1 979 7 313
Construction 58 55 57 9 700 9 200 9 700 1 743 138 1 881
Commerce 63 47 57 10 600 8 000 9 500 2 586 1 876 4 462
Services (y. c. transport, finances) 70 57 64 11 900 9 600 10 800 7 391 7 129 14 520
1.En équivalent temps complet sur la base de 169 heures par mois
Champ : secteurs privé et semi-public (hors DOM, hors apprentis-stagiaires) n. c. les collectivités territoriales.
Source : DADS validité 1998, Insee
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIERE Comparaison du salaire horaire moyen Mesure des effets propres
des facteurs par rapport
En francs
au salaire de référence
Professions
Ensemble Cadres Employés Ouvriers Homme réf.intermédiaires
Femme -12%
Moyenne nationale 63 120 69 48 47
Ouvrier réf.
Île-de-France 79 136 79 53 53
Employé +11%
Province 58 109 69 46 46
Profession intermédiaire +33%
dont Maximum 61 116 72 48 50
Cadres et chefs d’entreprise +75%
Minimum 5598674544
31-40 ans réf.
Champ : secteurs privé et semi-public (hors DOM, hors apprentis-stagiaires) n. c. les collectivités territoriales. Autres tranches d’âge voir gr2
Source : DADS validité 1998, Insee
Temps complet réf.
Temps partiel -0,3%
Établissement de 50-99 salariés réf.(13%), tandis que les deux dernières ont Impacts des autres facteurs
Autres tranches de taille voir gr3
la particularité d’avoir des salaires horai- sur le salaire horaire moyen Secteur d’activité (NES36)
res moyens plus avantageux quelle que
Industrie des équipements
soit la catégorie d’emplois. L’effet propre de la condition d’emploi mécaniques réf.
Production de combustiblesLe seul critère de taux d’encadrement ne est pratiquement nul car le taux de
et de carburants +13%suffit cependant pas à expliquer le salaire horaire d’un emploi à temps par-
Industrie pharmaceutique +10%
niveau du salaire moyen par région. En tiel est inférieur de 0,3% par rapport à Édition, imprimerie, reproduction +6%
Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussil- celui d’un emploi à temps complet pré- Production et distribution
d’électricité, gaz, eau +6%lon, la proportion de cadres et chefs sentant les mêmes caractéristiques
Industrie de l’habillement et du cuir -13%
d’entreprise atteint 13%, soit le niveau le (région de travail, sexe, âge, catégorie
Éducation -14%
plus élevé pour la province. Mais les socioprofessionnelle, secteur d’activité, Commerce de détail et réparation -17%
Services personnels -18%salaires moyens des cadres y étant rela- taille de l’établissement employeur)
Hôtels et restaurants -20%tivement faibles (105F et 98F contre une (tableau 3). L’écart n’est plus significatif
Région Centre réf.moyenne de 109F en province), ces lorsqu’on utilise des nomenclatures plus
Autres régions Voir carte
deux régions ne se placent pas en tête détaillées pour le secteur d’activité et la
Lecture : un salarié ayant les caractéristiques de référencedu classement. catégorie socioprofessionnelle. D’autres
(c-à-d homme, ouvrier, etc.) est rémunéré 48F par heuretravaux ont déjà mis en évidence ce
en moyenne. Une femme ayant les mêmes caractéristiques
résultat : l’effet de structure explique sera payée 12% de moins qu’un homme. Seuls les secteurs
ayant un impact positif ou négatif important figurent dans cedonc la quasi-totalité de l’écart de rému-
Effet propre des régions tableau.nérations entre salariés à temps com-
Champ : secteurs privé et semi-public (hors DOM, hors ap-moins marqué plet et salariés à temps partiel. Après prentis-stagiaires) n. c. les collectivités territoriales.
sauf en Île-de-France Source : DADS validité 1998, Inseeavoir éliminé l’effet de structure lié à
la catégorie socioprofessionnelle, au
Pour mieux analyser l’effet propre de secteur d’activité, à la région de travail, ans, l’écart serait de -29% pour les jeu-
chaque région, il est préférable d’élimi- le salaire des femmes est encore infé- nes débutants (moins de 20 ans), et de
ner les effets de structure liés à la répar- rieur de 12% à celui des hommes. La -15 % pour les salariés de 21-30 ans. A
tition de l’emploi par sexe, âge, prise en compte d’autres critères l’inverse, les ayant plusieurs
catégorie socioprofessionnelle, secteur comme l’ancienneté dans l’emploi années d’expérience (âgés de 41 à 50
d’activité, taille de l’établissement aurait peut-être légèrement réduit cet ans) gagnent 7% de plus que ceux de la
employeur et condition d’emploi (temps effet. Cet écart résiduel subsiste dans tranche de référence. Au-delà de 50
complet ou non). tous les pays : aux États-Unis, il est ans, l’effet propre du facteur âge atteint
L’ Île-de-France ressort très nettement : estimé également à 12%. +10%. La taille de l’établissement
le salaire horaire y est supérieur de De même, la catégorie socioprofes- employeur explique également une
10% par rapport au salaire horaire sionnelle est l’un des facteurs déter- partie des écarts entre taux de salaire
moyen de référence qui est celui du minant le taux de salaire. En effet, la horaire moyen (graphique 3). Les salai-
Centre (carte). La concentration des hiérarchie est très nette entre les dif- res d’un établissement employant moins
sièges et donc des fonctions dirigean- férentes catégories d’emploi. Par de 20 salariés sont ainsi inférieurs de
tes n’explique qu’une partie de cet rapport au salaire horaire moyen d’un 6,5 % aux salaires offerts par un établis-
écart. En général, les écarts entre ouvrier, celui d’un employé lui serait sement de 50 à 99 salariés. Plus les éta-
régions de province sont assez fai- supérieur de 11%, + 34% pour un salarié blissements sont grands, plus les
bles, se situant à +/- 3% du salaire de exerçant une profession intermédiaire, salaires sont élevés : l’effet taille est de
référence. Pour la Haute-Normandie, et + 75% pour un cadre. l’ordre de +3% pour les établissements
l’Alsace et Rhône-Alpes, l’effet propre L’effet propre de chaque tranche d’âge de 100 à 499 salariés, et dépasse +10%
est positif. À l’opposé, en Auvergne, reflète l’influence positive de l’expérience au-delà de 500 salariés. Le secteur
Languedoc-Roussillon, Corse et sur le niveau de salaire (graphique 2). En d’activité peut aussi être à l’origine des
Limousin, l’effet propre est négatif, prenant comme salaire horaire de réfé- écarts entre les taux de salaires horaire
faible mais significatif. rence celui des salariés âgés de 31 à 40 moyen. Par rapport au salaire de réfé-
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIEREEffet régional Effet de l’âge Effet de la taille
sur le salaire horaire sur le salaire horaire de l’établissement
sur le salaire horaire
Tranche d'âge Tranche de taille
> 60
500 et +
51 - 60
100-499
41 - 50
50-99
31 - 40
Ile-de-France : +10,3% 20-49
21 - 30Impact positif : [+0,7% à +3,5%]
Non significatif : [-0,3% à +0,7%[
Impact négatif : [-3,5% à -0,3%[
0-19< 21Lecture : Toutes choses égales par ailleurs, par rapport à la
région Centre prise comme référence, la région
-5% 0% 5% 10%-30% -20% -10% 0% 10%île-de-France a un impact sur les salaires de + 10,3% alors
que la région Auvergne a un impact de -3,5%.
Champ : secteurs privé et semi-public (hors DOM, hors apprentis-stagiaires) n. c. les collectivités territoriales.
Source : DADS validité 1998, Insee
millions de postes rémunérés équivalant àrence qui est celui de l’industrie des équi- tandis que dans la recherche-développe-
15,6 millions années-travail pour 28 200 mil-pements mécaniques (proche de la ment l’effet est négatif (-10%). Les autres
lions d’heures salariées et 1 762 milliards demoyenne sur l’ensemble des secteurs), secteurs dont le taux de salaire horaire est
francs de masse de salaires nets.l’effet propre au secteur de production de moins favorable par rapport à la situation
Définitionscombustibles et de carburants est évalué de référence sont : les hôtels et restau-
Les salaires horaires sont des salaires nets
à +13%. Celui de l’industrie pharmaceu- rants (-20%), les services personnels
de tous prélèvements à la source (cotisa-
tique est estimé à +10%. L’effet positif (-18%), le commerce de détail (-17%),
tions sociales, contribution sociale généra-
n’est plus que de +6% dans l’édition-impri- l’éducation (- 14%) et l’industrie de l’habil-
lisée, contribution pour le remboursement
merie-reproduction et dans la production lement et du cuir (-13%). de la dette sociale). Ils incluent par contre
et distribution d’électricité, de gaz, et les avantages en nature, les primes et les
d’eau. À structure d’emplois comparable, Pour comprendre ces résultats congés payés. Le nombre d’heures sala-
l’effet propre des activités financières riées prend en compte les heures supplé-
mentaires rémunérées et toutes lesreste faible (+3% seulement), celui des
périodes au cours desquelles le salarié de-Sourceservices de conseil-assistance est nul,
meure lié à l’établissement du fait du con-Les données utilisées proviennent des dé-
trat de travail (notamment les congés, lesclarations annuelles des données sociales
Pour en savoir plus périodes de maladie et d’accident de tra-(DADS) que doit remplir tout établissement
vail), à l’exception des périodes de congésemployeur. Ces déclarations sont destinées
Les salaires dans l’industrie, le com- sans solde. Les secteurs d’activité sont re-à différentes administrations gérant des
merce et les services en 1998, groupés selon la nomenclature économiquedroits sociaux des salariés (assurance ma-
Insee-Résultats, série Emploi-Revenus,
de synthèse (NES) en 36 postes. L’analyseladie, accident du travail, retraite) et pour len° 169-170 - août 2000.
par catégorie socioprofessionnelle est faiterecouvrement des cotisations auprès des
Égalité entre femmes et hommes : as-
au niveau très agrégé, après avoir regroupé lesemployeurs. La source DADS couvre l’en-pects économiques, Conseil d’Analyse
Économique, n° 15 - 1999. chefs d’entreprise salariés avec les cadres.semble des salariés à l’exception des sala-
riés de l’agriculture, des services domesti- Mesure des effets propresLes salaires régionaux et départemen-
taux en 1995, Insee-Première,n°556 - ques et de l’État. L’exploitation présentée Les estimations ont été faites à partir du fi-
novembre 1997. e
dans cet article est toutefois limitée à la chier échantillon au 1/25 en supposant
Les salariés à temps partiel : combien France métropolitaine et exclut les salariés que le salaire d’un individu donné peut se
gagnent-ils ? Insee-Première, n° 549 -
des collectivités territoriales ainsi que les ap- décomposer comme le produit des effetsoctobre 1997.
prentis et stagiaires. Elle concerne plus de propres à chacune de ses caractéristiques
1 540 000 établissements, déclarant 20,3 socio-économiques, à une constante près.
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee.fr
Direction Générale :BULLETIN D'ABONNEMENT A INSEE PREMIERE
18, Bd Adolphe-Pinard
75675 Paris cedex 14A RETOURNER A : INSEE-CNGP, B.P. 2718, 80027 AMIENS CEDEX 01
Directeur de la publication :
OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2000
Paul Champsaur
Rédacteur en chef : 1 an, 60 numéros = 530 F (France) 663 F (Europe) 827 F (Reste du monde)
Daniel Temam80,80€ 101,07€ 126,08€
Rédacteurs : J.-W. Angel,
Nom ou raison sociale : _____________________ Activité : ____________________________ C. Dulon, A.-C. Morin,
B.OuvréAdresse : ________________________________________________________________
Maquette : M. Brunet
___________________________________ Tél : _______________________________
Code Sage IP00738
Ci-joint mon règlement en Francs par chèque à l’ordre de l’INSEE : F. ISSN 0997 - 3192
© INSEE 2000Date : _______________________________ Signature
INSEE
PREMIERE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.