Les emplois jeunes dans les Hautes-Pyrénées

De
Publié par

La situation du chômage fin septembre 2000 et de l'emploi salarié au 2ème trimestre 2000 ainsi que l'évolution du PIB et de la valeur ajoutée en 1998 sont présentées au recto. Le verso de ce numéro est consacré à une étude réalisée en partenariat avec la Direction Régionale du Travail de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTEFP) sur les emplois jeunes, trois ans après la mise en place du dispositif : les personnes concernées (en particulier leur niveau de formation), les secteurs d'activités qui ont eu recours à ce type d'emploi.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 40
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 4-65 : janvier 2001
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
Forte baisse du chômage depuis 3 ans Malgré le nombre de nuitées en
baisse par rapport à l’été 1999, le
Dans les Hautes-Pyrénées, l’emploi bilan de la saison touristique estivaleEvolution du taux de chômage
salarié (hors agriculture, adminis- et de l'emploi 2000 s’annonce plutôt positif. L’ouver-
Emploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%)tration, santé et action sociale) a repris ture au public du Pic du Midi et la
12,5108
sa progression au deuxième trimestre célébration de l’année jubilaire àEmploi 12,0
106 Lourdes semblent avoir été à l’origine2000 (+1,6 %) après avoir stagné au 11,5
d’une forte fréquentation de l’ensem-104premier trimestre. En glissement 11,0
ble des équipements culturels du10,5annuel, la croissance de l’emploi atteint 102
département.10,0un rythme de 4,1 % fin juin 2000
100 Chômage
9,5(2% fin 1999). Elle se situe au même Projet d’investissement de 15 MF
9,098niveau que celle de Midi-Pyrénées 4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 3T2000 pour la société DIATOMIC (composants2T95 2T96 2T97 2T98 2T99 2T2000
(4,4 %) et est supérieure à celle de la en céramique de très haute précision)Taux de chômage Emploi salarié
e e3 trimestre 2000 2 trimestre 2000 dans l’optique de déménager et de seFrance (3,2 %).
(%) (en milliers)
développer. 25 à 30 emplois serontAu troisième trimestre 2000, cette Hautes-Pyrénées 9,1 46,6
Midi-Pyrénées 10,4 561,9 créés d’ici 2003.croissance pourrait se stabiliser.
France 9,5 14 481,8
L’activité industrielle reste dynamique Source : INSEE, estimations trimestrielles cvs La SOCATA (construction aéronautique)
dans le secteur des biens intermédiaires prévoit d’embaucher 130 personnes
mais continue d’éprouver des difficul- une pause. Le secteur des services aux sur son site tarbais pour honorer des
tés dans celui des biens d’équipements. ménages paraît plus dynamique, en commandes en hausse.
Par ailleurs, l’activité dans l’industrie particulier dans les services liés à
Au cours des neuf premiers mois deagroalimentaire se stabilise au cours l’activité touristique du département.
l’année 2000, très forte croissance des
de l’été. En revanche, le secteur de la Fin septembre 2000, le taux de
mises en chantiers de logements neufs
construction enregistre une forte chômage du département s’établit à (40 %) par rapport à 1999. Une impor-
croissance du nombre de mises en 9,1 %. Il a diminué de 1,8 point en tante reprise de l’activité des logements
chantiers de logements neufs au cours un an et de 3,5 points depuis la collectifs en est la principale cause.
des trois premiers trimestres de l’année. mi-1997, date de son plus haut
L’activité dans le commerce et dans niveau décennal. Il est inférieur aux
les services aux entreprises (notam- taux régional (10,4 %) et national
ment dans l’intérim) semble marquer (9,5 %).
DONNEES DE CADRAGE
Structure et évolution de l'économie du département
Haute-Pyrénées Midi-Pyrénées France
1990 1998 1990 1998 1990 1998
Produit Intérieur Brut (en milliards de francs) 20,3 26,1 246,0 321,9 6 620,9 8 536,3
Répartition de la valeur ajoutée (%) :
- agriculture 3,5 3,5 4,9 4,6 3,7 3,2
- industrie 17,8 15,9 20,0 17,7 22,6 20,2
5,9 4,4 6,1 4,6 5,7 4,3 - construction
- services principalement marchands * 48,6 49,6 47,6 49,7 49,6 51,6
24,2 26,6 21,4 23,4 18,4 20,7 - services administrés **
Produit Intérieur Brut par habitant (en milliers de francs) 91 117 101 127 114 142
240 302 263 330 294 373érieur Brut par emploi
* commerce, transports, services financiers et immobiliers, services aux entreprises et aux particuliers ** éducation, santé, action sociale et administration
Sources : Insee (données nationales et régionales), Insee Midi-Pyrénées (estimations départementales)
12345678901234567890123456789123456789012345678901234567823456789012345678901234567819234567890123456789012345678192345678901234567890123456781923456789012345678901234567819234567890123456789012345678234567890123456789012345678919912345678901234567890123456789234567890123456789012345678119123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789923456789012345678901234567811912345678901234567890123456781992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781191234567890123456789012345678234567890123456789012345678199234567890123456789012345678234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891192345678901234567890123456782345678901234567890123456789123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456781123456789012345678901234567899234567890123456789012345678123456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456782345678901234567890123456781123456789012345678901234567899Les emplois jeunes dans les Hautes-Pyrénées
Depuis le lancement du dispositif
75 % des bénéficiaires ont un niveau de formation supérieur ou égal au bac
« Nouveaux Services – Emplois Jeunes »,
Hautes-Pyrénées Midi-Pyrénées
924 personnes l’ont intégré dans les
Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes EnsembleHautes-Pyrénées, compte non tenu de
Troisième cycle universitaire 10 25 35 112 221 333190 jeunes recrutés par l’Education
BAC + 4 44 80 124 365 780 1 145Nationale et la Police.
BAC + 2 78 139 217 726 1 059 1 785Fin octobre 2000, 793 demeurent
BAC ou équivalent 115 101 216 1 126 1 116 2 242
en poste (hors Police et Education
BEP / CAP 107 56 163 942 521 1 463
Nationale), soit un taux d’abandon en
Fin de scolarité 25 13 38 123 50 173
cours de contrat de 16 %, inférieur
TOTAL 379 414 793 3 394 3 747 7 141
au niveau observé pour Midi-Pyrénées Source : DRTEFP - octobre 2000
(19 %).
Hommes et femmes se répartissent ciaires ont un niveau égal ou supérieur (22 % au niveau régional), la culture,
également parmi les bénéficiaires, au baccalauréat (77 % au niveau le tourisme et le sport représentant
alors qu’au niveau régional les régional). chacun 11 % des contrats. Le sud du
femmes sont un peu plus présentes. Près de 49 % des jeunes sont em- département a un taux d’emplois
Les jeunes de moins de 25 ans consti- ployés par des associations ou des jeunes particulièrement élevé, lié à sa
tuent 78 % de ce public comme en fondations. Les collectivités locales vocation touristique et thermale.
Midi-Pyrénées. emploient 29 % des emplois jeunes Un jeune sur trois exerce une fonc-
Avant leur intégration dans le du département tion d’animateur, plutôt socio-culturel
dispositif, 70 % des jeunes étaient en Les rémunérations sont, comme au pour les femmes et sportif pour les
situation de recherche d’emploi niveau régional, assez voisines du hommes.
En partenariat(75 % au niveau régional). Pour près SMIC (dans 93 % des cas). Les salai-
de 88 % d’entre eux, ils étaient res supérieurs à 1,2 fois le SMIC sont
inscrits à l’ANPE (dont 26 % depuis principalement le fait des structures
plus d’un an). associatives.
Comme pour l’ensemble de la Les domaines d’activité relèvent
région, les niveaux de formation sont dans 18 % des cas de l’environnement,
en général élevés : 75 % des bénéfi- dans 14 % de la « famille-santé »
DéfinitionDe nombreux emplois jeunes
p amme ??N eaux S vices-E mplois J eunes?? prévu par la loi du
dans le sud du département
16 octobre 1997 vise à répondre à des besoins non satisfaits ou émergents en
développant des activités nouvelles et à insérer des jeunes dans l’emploi. Au-delà
de ces objectifs, la professionnalisation des emplois constitue la garantie d’une
pérennisation de ces postes.
Maubourguet Les b?n?ficiair sont des jeunes de moins de 26 ans principalement, l’accès étant
Nombre d'emplois jeunes ouvert jusqu’à 30 ans pour ceux n’ayant pratiquement pas travaillé depuis la fin
pour 1 000 habitants © Insee 2000 - IGN 1999 de scolarité.
5 et plus
Le champ d?application est constitué par les associations, les collectivités locales,de 3 à 5 Trie-sur-
Castelnau-Baïsede 1 à 3 les établissements publics (hôpitaux, La Poste, ...) ainsi que par la Police et
MagnoacTarbesmoins de 1 l’Education Nationale, ces deux derniers acteurs faisant l’objet d’une convention
nationale
La dur?e du contr à temps plein est de 60 mois, sous forme de CDI ou CDD.
Bagnères- L’Etat verse mensuellement à l’employeur une aide qui s’élève à 98 043,12 Fde-Bigorre
par an pour un temps plein.
Argelès-
Gazost
Pour en savoir plusArreau
Luz-Saint- - Bilan d’étape au 30 juin 1999 -
Bordères-Sauveur Sabine DUBOSC (DRTEFP – CNASEA).Louron
- CARIF-OREF.
.
Source : DRTEFP - octobre 2000
Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 10 F - 1,52 €
Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement : 3 numéros par an36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4
Rédacteur en chef : Bruno Mura ISSN : 1298-9533Téléphone : 05 61 36 61 13 pour les 8 départements de la région
© Insee 2001 SAGE : R65040176 France : 100 F - 15,24 €Télécopie : 05 61 36 62 00
Europe : 125 F - 19,06 €Dépôt légal : janvier 2001
Reste du monde : 135 F - 20,58 €
vsgvIuroo?raL?osureeyr?n?e.et
ZOOM

yr?n?es - R egar ds sur nsee M idi-P
idi-P ??A ccor ds cadr es nationaux en M
??E mplois J eunes et politique de la ville??
? N eaux Ser vices - E mplois J eunes ?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.