Les emplois stratégiques en Picardie : Une forte évolution dans les services aux entreprises et dans la recherche

De
Publié par

Les emplois stratégiques caractérisent le dynamisme des grandes villes. La proximité aves l'Ile-de-France et la forte ruralité du territoire font que la Picardie accuse, depuis 10 ans, un retard important en matière d'emplois supérieurs. Les fonctions métropolitaines les plus présentes sont les services aux entreprises et la recherche, avec une place grandissante pour celle-ci. Malgré un léger rajeunissement et une féminisation, les fonctions stratégiques picardes restent principalement occupées par des hommes ayant la cinquantaine. Le desserrement francilien et l'attractivité de l'Ile-de-France font que les cadres exerçant ces fonctions se concentrent principalement dans le sud de la Picardie, tant pour y travailler que pour y vivre. En effet, un tiers des cadres vivant en Picardie travaillent en région parisienne. Les aires urbaines picardes ne sont pas égalitaires devant ce phénomène et l'attractivité de la métropole amiénoise reste limitée.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N°140 - 2004
Les emplois stratégiques en Picardie :
Une forte évolution dans les services
aux entreprises et dans la recherche
Les emplois stratégiques caractérisent le dynamisme des grandes villes. La proximité
avec l’Île-de-France et la forte ruralité du territoire font que la Picardie accuse,
depuis 10 ans, un retard important en matière d’emplois supérieurs.
Les fonctions métropolitaines les plus présentes sont les services aux entreprises
et la recherche, avec une place grandissante pour celle-ci.
Malgré un léger rajeunissement et une féminisation, les fonctions stratégiques picardes
restent principalement occupées par des hommes ayant la cinquantaine.
Le desserrement francilien et l’attractivité de l’Île-de-France font que les cadres
exerçant ces fonctions se concentrent principalement dans le sud de la Picardie,
tant pour y travailler que pour y vivre. En effet, un tiers des cadres vivant en Picardie
travaillent en région parisienne.
Les aires urbaines picardes ne sont pas égalitaires devant ce phénomène
et l’attractivité de la métropole amiénoise reste limitée.
n 1999, la Picardie comptait


28 337 fonctions métropolitaines










Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.