Les mesures de politiques d'emploi en 2007

De
Publié par

En 2007, la politique de l'emploi a permis 38 300 entrées dans les diverses mesures, niveau légèrement supérieur à celui de 2006 (+2,6 %). Les mesures d'aide à l'emploi financées par l'État dans les secteurs marchand et non marchand constituent la grande majorité des entrées. En 2007, elles concernent 33 640 personnes. À cet effectif, il convient d'ajouter 1 150 personnes supplémentaires embauchées sous contrat d'insertion revenu minimum d'activité (CI-RMA) au titre du RMI grâce au financement par les Conseils généraux des deux départements.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 41
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

EMPLOI - TRAVAIL
Les mesures
de politiques d'emploi en 2007
à durée déterminée dans les entre-En 2007, la politique de l’emploi Le contrat
prises d’insertion de la région recu-a permis 38 300 entrées de professionnalisation
lent de 7,9 % et concernent
poursuit sa progressiondans les diverses mesures,
2 330 personnes en 2007.
niveau légèrement supérieur Près de 9 900 contrats d’appren-
à celui de 2006 (+2,6 %). tissage ont été signés en 2007, soit Le contrat d’insertion revenu mini-
4,6 % de moins qu’en 2006, année mum d’activité (CI-RMA) progresseLes mesures d’aide à l’emploi
marquée par un rattrapage "tech- notablement, aussi bien pour lesfinancées par l’État
nique" et anormalement majorée. contrats financés par l’État (480 en
dans les secteurs marchand
Dans le même temps, avec près de 2007), soit une augmentation de
et non marchand 5 400 contrats signés en 2007, le +51,7 %, que pour ceux financés
constituent la grande majorité nombre de contrats de profession- par les deux départements alsaciens
nalisation progresse de plus de (+7,2 %). Au total, 1 630 contratsdes entrées.
30 % par rapport à l’année précé- ont été signés en 2007, soit uneEn 2007, elles concernent
dente.Au total, le nombre de contrats progression de 17,3 % d’une année33640personnes.Àceteffectif,
sur l’autre.en alternance connaît une augmen-
ilconvientd’ajouter tation de 5,4 % sur un an et retrouve
1150personnessupplémentaires un niveau proche de celui de 2001. L’aide à la création d’entreprise :
embauchées sous contrat progression soutenue
Stabilité du contrat jeuned’insertion revenuminimum
L’aide aux chômeurs créateurs ouen entreprised’activité(CI-RMA)autitre
repreneurs d’entreprise (ACCRE)duRMIgrâceaufinancement
Avec 2 830 nouveaux contrats concerne près de 3 300 personnes
parlesConseilsgénéraux
enregistrés en 2007, le dispositif en 2007, nombre en augmentation
desdeuxdépartements. progresse de 6,1 % sur un an. Cette de 50 % par rapport à l’année pré-
évolution est fortement contrastée cédente avec des évolutions simi-
entre les deux départements, avec laires dans les deux départements.
u cours de l’année 2007, le un bond de 17,1 % dans le Elle a permis le soutien à la créationA nombre de contrats aidés a Bas-Rhin et un repli de 8,8 % dans ou à la reprise de 3 100 entreprises
augmenté de 3,3 % en moyenne. le Haut-Rhin. Cependant cette dans la région.
Cette progression, identique pour les mesure ne sera pas pérennisée en
secteurs marchand et non marchand 2008. Secteur non marchand :
recouvre toutefois une forte disparité montée sensible
entre les deux départements. Elle Quant au contrat initiative emploi, des nouveaux contrats
résulte d’une forte augmentation 776 contrats ont été signés en
(+8,2 %) des entrées dans le dispositif 2007, soit deux fois moins qu’en Dans le secteur non marchand, col-
(ensemble des secteurs marchand et 2006, du fait de la réduction des lectivités locales et associations, le
non marchand) dans le Haut-Rhin moyens financiers pour cette mesure. nombre de contrats d’avenir (CAV)
alors que dans le Bas-Rhin l’évolution Après deux années de très forte pro- enregistre une forte progression
est plus limitée (+0,5 %). gression, les embauches sous contrat (+59 %) en un an. Le succès de ce
37
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008EMPLOI - TRAVAIL
dispositif est un peu plus important précédente. L’évolution est contrastée plus limitée : -5,6 % dans le Bas-Rhin
dans le Haut-Rhin avec un volume entre les deux départements : et +7,0 % dans le Haut-Rhin.
de 1 370 contrats signés en 2007, -9,8 % dans le Bas-Rhin et +7,5 %
soit +60,5 % sur un an. Au total le dans le Haut-Rhin. Au total, ce sont 3 500 personnes
CAV a permis l’embauche de 2 550 qui ont bénéficié d’une mesure
Les mesures d’accompagnementpersonnes en 2007, bénéficiaires d’accompagnement des licencie-
des minima sociaux. ments économiques ou d’aide audes restructurations,
En revanche, les contrats d’accom- retrait d’activité, soit 4,2 % de moinsen léger recul
pagnement à l’emploi (CAE) subis- qu’en 2006.
sent un certain tassement, tout en Après avoir connu une forte
ayant concerné 5 150 personnes poussée (+56 %) en 2006, les La validation des acquis de l’expé-
sur l’ensemble de l’année (-10,2 %). adhésions individuelles enregistrées rience, mesure initiée en 2004, voit
La situation comparée des deux dans les cellules de reclassement le nombre de bénéficiaires aug-
départements est inverse par rapport (1 106 personnes pour l’ensemble menter régulièrement d’année en
au CAV : l’attrait de cette mesure de la région, dont 744 dans le année. En 2007, l’ensemble des
reste plus fort dans le Bas-Rhin et Haut-Rhin) baissent d’environ 8 % certificateurs publics ont reçu 2 011
son retrait y est plus limité (-7,9 %). en 2007. Cette évolution régionale dossiers jugés recevables. Ces
recouvre une très forte disparité ont conduit à 1 190 valida-
entre les deux départements. tions présentées contre 970 enL’accompagnement des jeunes
Ainsi dans le Bas-Rhin, le nombre 2006.en léger repli
d’adhésions recule de 54 % alors
Le contrat d’insertion dans la vie qu’il progresse de 78 % dans le
sociale (CIVIS) se maintient à un ni- Haut-Rhin. Gérard ROBERT
veau assez voisin de celui de 2006. Pour leur seconde année pleine de Annie ÉBRO
Mesure d’accompagnement per- mise en œuvre, les conventions de Direction régionale du travail,
sonnalisé pour mener les jeunes de reclassement personnalisé (CRP), de l'emploi
16 à 25 ans sans qualification vers au nombre de 2 114, restent stables et de la formation professionnelle
l’emploi durable, le CIVIS a bénéficié en 2007. Les évolutions départemen-
en 2007 à 3 660 jeunes, soit une tales sont également contrastées
baisse de 3,1 % par rapport à l’année mais dans une fourchette beaucoup
Emplois aidés dans les secteurs marchand et non marchand
2002 2003 2004 2005 2006 2007 (p)
Total secteur marchand aidé 23 566 21 627 23 424 20 192 25 707 26 565
Exonérations de cotisations sociales et primes à l’embauche (jeunes) 1 989 3 282 2 531 2 335 2 668 2 830’embauche (CLD) 1 035 1 395 2 210 2 759 3 040 2 406
Autres exonérations de cotisations sociales et primes à l’embauche 2 320 604 941 786 607 252
Aide à la création d’entreprises 839 1 204 1 935 1 846 2 186 3 277
Contrats en alternance 14 997 13 076 13 522 10 220 14 489 15 271
Accompagnement des restructurations 1 145 923 1 158 391 186 197
Insertion par l’économique 1 241 1 143 1 127 1 855 2 531 2 332
Total secteur non marchand aidé 9 552 8 611 7 262 6 318 7 963 8 227
dont : contrats d'avenir - - - 276 1 604 2 548
contrats d’accompagnement à l’emploi - - - 3 033 5 733 5 147
contrats emploi consolidé 1 931 1 593 1 217 666 163 13
contrats emploi jeune 1 805 1 070 646 426 234 186
apprentis du secteur public 92 133 82 202 227 319
contrats emploi solidarité 5 723 5 815 5 317 1 715 - -
(p) données 2007 provisoires arrêtées au 15 avril 200838
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 14 · L'année économique et sociale 2007 · juin 2008
Sources : Anpe-Dares-Unedic

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.