Les politiques d'emploi en 2008 : moins de nouveaux bénéficiaires mais la formation en alternance résiste davantage.

De
Publié par

Plus de 30 000 personnes ont bénéficié d’une mesure du plan de cohésion sociale en 2008. Ce chiffre est en recul par rapport à l’année 2007. Cette évolution trouve son origine dans la modification des modalités de prise en charge par l’État des principaux contrats aidés du plan de cohésion sociale d’une part et dans la dégradation de la situation économique au cours de l’année 2008 d’autre part. D 1Le Contrat Initiative Emploi (CIE) permet aux employeurs de bénéficier d’une prise en charge partielle de la rémunération pour l’embauche d’un chômeur rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles pour accéder à l’emploi. 2L’exonération est valable du 1er au 50e salarié. tandis que pour le CAV, la baisse est de seulement 7 %. Cet écart s’explique par le fait que le département de l’Aisne a vu le nombre d’entrées en CAV augmenter de 12 % quand il diminuait de 36 % dans l’Oise et de 6 % dans la Somme. La validation des acquis de l’expérience poursuit son ascension Les mesures visant l’amélioration de la qualification des demandeurs d’emploi ont concerné 13 748 nouveaux bénéficiaires en 2008. Cet effectif est en baisse par rapport à l’année dernière mais cette baisse est beaucoup moins forte que celle observée pour les autres contrats (-0,9 %). Cette évolution s’explique par la baisse importante des nouveaux bénéficiaires d’un contrat de professionnalisation dans la Somme (-13,0 %). Les entrées en contrat d’apprentissage sont restées au même niveau qu’en 2007 avec 9 606 personnes concernées. Les effectifs de nouveaux bénéficiaires de mesures d’accès à l’emploi public par l’apprentissage et la formation continue sont passés de 145 personnes à 220.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 51
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

POLITIQUE DE L'EMPLOI
Les politiques d’emploi en 2008 :
moins de nouveaux bénéficiaires
mais la formation en alternance
résiste davantage
Plus de 30 000 personnes ont bénéficié d’une mesure
du plan de cohésion sociale en 2008. Ce chiffre est
en recul par rapport à l’année 2007. Cette évolution
trouve son origine dans la modification des modalités
de prise en charge par l’État des principaux contrats aidés
du plan de cohésion sociale d’une part et dans la dégradation
de la situation économique au cours de l’année 2008 d’autre
part.
ans le secteur marchand, le Contrat Ini- tandis que pour le CAV, la baisse est de seule-
1Dtiative Emploi a connu 450 entrées de ment 7 %. Cet écart s’explique par le fait que
moins (-31,0 %) en 2008. Les trois départe- le département de l’Aisne a vu le nombre d’en-
ments ont été touchés : -34 % dans l’Aisne, trées en CAV augmenter de 12 % quand il di-
-12 % dans l’Oise et -47 % dans la Somme. minuait de 36 % dans l’Oise et de 6 % dans la
Les contrats réservés aux bénéficiaires de mi- Somme.
nima sociaux (CI-RMA) ont bénéficié à 709
La validation des acquispersonnes en 2008, la plupart étant em-
de l’expérience poursuitployées dans le département de la Somme,
contre 989 en 2007. Hors du plan de cohé- son ascension
sion sociale, l’État aide également les entre-
Les mesures visant l’amélioration de la
prises établies en zones franches urbaines
qualification des demandeurs d’emploi ont
ou en zones de revitalisation. Elles peuvent
concerné 13 748 nouveaux bénéficiaires en
en effet bénéficier d’une exonération de coti-
2008. Cet effectif est en baisse par rapport à
sations sociales pour l’embauche de leurs
l’année dernière mais cette baisse est beau-2salariés . 782 emplois ont ainsi été créés, soit
coup moins forte que celle observée pour les
16 % de moins qu’en 2007.
autres contrats (-0,9 %). Cette évolution s’ex-
plique par la baisse importante des nouveaux14 858 nouveaux bénéficiaires
bénéficiaires d’un contrat de profession-de CAE et CAV
nalisation dans la Somme (-13,0 %). Les en-
trées en contrat d’apprentissage sont restéesLes entreprises du secteur non-marchand
ont également moins eu recours au contrat au même niveau qu’en 2007 avec 9 606 per-
d’accompagnement à l’emploi (CAE) et au con- sonnes concernées. Les effectifs de nouveaux
bénéficiaires de mesures d’accès à l’emploitrat d’avenir (CAV). Comme le CIE ces deux
dispositifs consistent également à la prise en public par l’apprentissage et la formation con-
charge par l’État d’une partie du salaire des tinue sont passés de 145 personnes à 220.
personnes embauchées, mais le CAV
s’adresse particulièrement aux bénéficiaires de
minima sociaux. Ces deux mesures totalisent
1Le Contrat Initiative Emploi (CIE) permet aux employeurs deenviron la moitié des nouveaux bénéficiaires
bénéficier d’une prise en charge partielle de la rémunération
du plan de cohésion sociale dans notre région pour l’embauche d’un chômeur rencontrant des difficultés
avec 14 858 personnes. Le nombre de nou- sociales ou professionnelles pour accéder à l’emploi.
2 er eveaux contractants en CAE a diminué de 21 % L’exonération est valable du 1 au 50 salarié.
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 77POLITIQUE DE L'EMPLOI
Ils ne représentent cependant que 1,6 % de
Pour en savoir plus
l’ensemble des entrées dans les dispositifs
Retrouvez toutes ces informations
de formation en alternance. Enfin 579 person-sur le site :
nes ont entamé une démarche de validationwww.drtefp-picardie.travail.gouv.fr
des acquis de l’expérience dans des titres
professionnels du ministère chargé de l'em-
ploi, soit 16 % de plus qu’en 2007.
Lionel Durand
DRTEFP
Mesures de politique d'emploi en 2008
Aisne Oise Somme Picardie
Cumul ÉvolutionCumul Évolution Cumul Évolution Cumul Évolution
2008-2007 mise à jour des données 13 mars 2009
2008 % 2008 % 2008 % 2008 %
MESURES PLAN DE COHÉSION SOCIALE 11 074 -11,6 9 753 -21,4 9 507 -20,2 30 334 -17,7
SECTEUR MARCHAND 515 -63,3 593 -70,4 620 -62,7 1 728 -65,9
319 -21,6 CI-RMA - ASS / API / AAH 96 -18,6 75 -43,2 148 -5,7
390 -33,0 CI-RMA - RMI 106 -22,6 67 -54,1 217 -27,4
1 019 -30,6 Contrats initiative emploi - CIE 313 -34,4 451 -12,3 255 -46,5
Secteur non marchand 6 539 -11,6 3 488 -32,1 4 831 -10,0 14 858 -17,0
10 078 -20,9 Contrats d'accompagnement à l'emploi - CAE 4 477 -19,4 2 625 -30,9 2 976 -12,2
1 651 -19,4 dont activités d'utilité sociale (ACI) 1 025 -11,4 340 -31,0 286 -28,1
4 780 -7,4 Contrats d'avenir - CAV 2 062 11,8 863 -35,5 1 855 -6,2
1 568 3,5 dont activités d'utilité sociale (ACI) 226 48,7 482 -12,2 860 5,7
Formation en alternance 4 020 7,8 5 672 7,9 4 056 -17,1 13 748 -0,9
9 606 0,4 Contrats d'apprentissage 3 023 12,0 3 898 11,5 2 685 -20,4
3 922 -5,8 Contrats de professionnalisation (Total) 950 -4,0 1 704 -1,0 1 268 -12,7
19 216,7 Parcours accès carrières Fonction publique-PACTE 4 100,0 6 - 9 125,0
201 44,6 Apprentis du Secteur Public - APSP 43 16,2 64 56,1 94 54,1
Offrir un accompagnement renforcé
7 615 -1,3 Contrats d'insertion à la vie sociale - CIVIS 2 563 -0,2 2 696 -0,2 2 356 -3,7
MESURES HORS PLAN DE COHÉSION SOCIALE
AIDES À LA CRÉATION D'EMPLOI SECTEUR MARCHAND
Exonérations à l'embauche
Exonérations charges sociales ZFU et ZRU
er e 782 -16,0 pour l'embauche du 1 au 50 salarié 306 -35,7 341 -4,5 135 37,8
Insertion par l'activité économique
Associations intermédiaires (a) :
ndPersonnes mises à disposition nd nd nd
Entreprises d'insertion :
931 16,8 Embauches "aides forfaitaires" 82 28,1 169 29,0 680 13,0
Entreprises travail temporaire d'insertion (a) :
274 -2,1 Personnes mises à disposition 112 -12,9 109 28,4 53 -20,0
Services à la personne (a)
8 632 -1,8 Personnes mises à dispo. - Régime mandataire 1 164 -32,6 1 654 -3,2 5 813 8,6
7 765 -3,8 Personnes mises à dispo. - Régime prestataire 2 661 3,6 2 720 -4,0 2 384 -10,8
CERTIFICATION
Validation des acquis de l'expérience - VAE :
579 15,8 Nombre d'entrées 210 25,7 279 29,2 90 -23,1
Données provisoires mises à jour le 13 mars 2009 Source : CNASEA - Dares
(a) : moyenne mensuelle calculée depuis le début de l'année. Les données ne sont pas cumulables.
Insee Picardie - Bilan économique et social 200878

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.