Les prestations sociales en Haute-Normandie en 2009 - Du RMI au RSA : vers une simplification des dispositifs des minima sociaux

De
Publié par

LES PRESTATIONS SOCIALES EN 2009 Du RMI au RSA : vers une sim pli fi ca tion des dis po si tifs des minima so ciaux Marie-Claude COLLET L e revenu de so li d a ri té acti ve Répartition des bénéficiaires CAF ayant un droit ni à une rente ac ci dent du trav ail. Le payable au RSA selon la catégorie au 31/12/2009 nombre de bé né fi ciai res de cette pres -(RSA) est une nou velle Haute-Normandie France ta tion est en cons tante pro gres sion enpres ta tion entrée en vi gueur le RSA activité seul 24,0 23,8 Haute-Nor mandie comme dans leRSA socle et activité 10,8 10,41er juin 2009 en France reste de la France : res pec ti ve mentRSA socle seul 65,2 65,8 mé tro po l i taine . Il rem pl ace le Total 100,0 100,0 + 13,0 % et + 13,6 % de 2004 à 2009 q Source : CNAF Unité : %rev enu mi ni mum d’in ser tion (RMI), créé en 1988, l’al lo ca tion (CAF) mais aussi par la mu tua li té so -de parent isolé (API) et les ciale agri cole (MSA). Fin dé cembre DÉFINITIONSdis po si ti fs as so ciés de sou tien à 2009, les cais ses d’al lo ca tions f a mi lia - Les dis po si tifs d’in ser tion étaient de ve nu s dela re prise d’un emploi plus en plus com plexes.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LES PRESTATIONS SOCIALES EN 2009
Du RMI au RSA : vers une sim pli fi ca tion
des dis po si tifs des minima so ciaux
Marie-Claude COLLET
L e revenu de so li d a ri té acti ve Répartition des bénéficiaires CAF ayant un droit ni à une rente ac ci dent du tra vail. Le
payable au RSA selon la catégorie au 31/12/2009 nombre de bé né fi ciai res de cette pres -(RSA) est une nou velle
Haute-Normandie France
ta tion est en cons tante pro gres sion enpres ta tion entrée en vi gueur le RSA activité seul 24,0 23,8
Haute-Nor mandie comme dans leRSA socle et activité 10,8 10,41er juin 2009 en France
reste de la France : res pec ti ve mentRSA socle seul 65,2 65,8
mé tro po l i taine . Il rem pl ace le
Total 100,0 100,0 + 13,0 % et + 13,6 % de 2004 à 2009 q
Source : CNAF Unité : %rev enu mi ni mum d’in ser tion
(RMI), créé en 1988, l’al lo ca tion
(CAF) mais aussi par la mu tua li té so -de parent isolé (API) et les
ciale agri cole (MSA). Fin dé cembre DÉFINITIONSdis po si ti fs as so ciés de sou tien à
2009, les cais ses d’al lo ca tions f a mi lia -
Les dis po si tifs d’in ser tion étaient de ve nu s dela re prise d’un emploi
plus en plus com plexes. Le « Gre nelle deles (CAF) re cen sent 52 925 bé né fi ciai -
l’Insertion » qui a déb uté en novembre 2007, a(in té r es se me nt pro por ti on nel, res du RSA en Haute-Nor mandie, dont été l’oc ca sion de re pen ser les po li ti ques glo -
ba les d’in ser tion et, entre autre, de fu sion nerprimes for fa i tai res men s uel les, 34 491 bé né fi ciai res du « RSA socle
plu sieurs types de con trats en un con trat
seul », c’est à dire sans revenu d’ac ti vi -prime de retour à l’em ploi). Il a unique. Le RSA (revenu de so li da ri té active) a
ainsi été créé pour lutter contre l’ex clu sion,té. Près des deux tiers des bé né fi ciai -aussi ouvert des droits aux ga ra n tir un revenu mi ni mum et en cou r a ger
res du RSA se trou vent dans cette ca - l’ac ti vi té pr o fes sion nelle et enfin, sim pli fi erper son ne s qui tra vai l lent mais les minima so ciaux.té gorie et re çoi vent une aide fi nan cière
Les termes du RSAper ço i vent de fai b les re ve nus qui com plète les rev e nus du foyer afin
Mon tant for fai t air e du RSA : c’est le mon tantd’ac ti vi té. Depuis la mise en d’at teindre un revenu for fai taire mi ni - mi ni mal des res sour ces ga ran ties au f o yer ,
cal cu lé, comme pour le RMI, en tenantmum. Les bé né fi ciai res du « RSA ac ti -place du dispo si tif, le nombre de
compte de la si tua tion fa mi liale.
vi té seul » re pré sen tent 24 % des al lo -bé né f i ciai res pro g resse RSA socle : com plète les re ve nus du foyer
pour qu’ils at tei gnent le mon tant for fai taireca tai res du RSA et leur nombre aré gu li è re ment. ga ran ti par le RSA.pro gres sé de 46 % depuis le mois de
RSA ac ti vi té : c’est un com plé ment de re ve -
juin 2009. Ce com plé ment à leur nu s pr o fes sion nels. Cette com po san te est la
u 31 dé cembre 2009, le nombre grande nouveau té de la mise en place durevenu d’ac ti vi té, mesure phare du
RSA.Atotal de bé né fi ciai res du revenu RSA, leur permet de per cev oir au
RSA socle seul : les f o yer s bé né fi ciai resde so li da ri té active s’é lève à 53 500 en
moins un revenu équi va lent au smic. n’ont pas de re ve nus d’ac ti vi té, ou bien au
Haute-Normandie , soit une aug men ta - moins un de leur membre est en pé riode de
Enfin, 11 % sont al lo ca tai res du RSA cumul in té gral. Le cumul in té gral consiste à
tion de 15 % depuis le 1er juin 2009
neu tra li ser l’en semble des re ve n us d’ac ti vi -« socle » et « ac ti vi té », c’est-à-dire
(date de mise en place du RSA). On té pour le calcul du RSA, pen dant une péri ode
qu’ils ont à la fois, des res sour ces in fé - de 4 mois, éven tuel le ment frac tionnée, au
cons tate la même évo lu tion au niveau cours des 12 der niers mois.rieu res au revenu mi ni mum et des re-
na tio nal. Alors que le RMI, en vi gueur RSA socle et ac ti vi té : les bé né fi ciai res ont dev e n us d’ac ti vi té in suf fi sants .
fai bles re ve n us d’ac ti vi té et l’en semble dedepuis 1988, concer nait les per son nes
leurs res sources est in fé rieur au mon tant
sans emploi, le RSA peut être versé à Les per son nes af fi liées au régime f or fa i taire.
RSA ac ti vi té seul : les bé né fi ciai res ont de fai -des per son nes qui ont un emploi mais agri cole (MSA), sont éga le ment éli gi -
bles re ve n us d’ac ti vi té et l’en semble de leur
per çoi v ent de f ai b les sa lai res . bles au RSA, qu'il s'a gisse d'ex ploi - res sour ces est su pé rieur au mon tant f or fai -
taire (dans certai nes condi tions comme cer -tants ou d'ou vriers agri co les : en
tains ti tu lai res de contats aidés par exemple). Le RSA est versé prin ci pa le ment
Haute-Normandie , 530 dos siers ont Dans ce cas, l’al lo ca tion perçue vient com -
par la caisse d’al lo ca tions f a mi liale plé ter la source de re ve nus afin que ces der -donné lieu à des ver se ments parmi
niers s’é lè vent au total à au moins la valeur
les 32 993 dos siers pour la France au du SMIC.
Évolution du nombre de bénéficiaires du RSA 31 dé cembre 2009.
au second semestre 2009
30/06/09 31/12/09 Évolution D’au tres minima so ciaux sub sis -
Eure 10 961 13 051 + 19,1 tent. L ’Allo ca ti on aux Adul tes Han di ca -
POUR EN SAVOIR PLUS
Seine-Maritime 35 472 40 404 + 13,9 pés (AAH), versée en cas de han di cap
Le nombre d’al lo ca tai res du re v enu de so li da r i té
Haute-Normandie 46 433 53 455 + 15,1
aux per son nes qui ne peu vent active au 31 dé cembre 2009 / CNAF - Cazain S.,
France 1 503 671 1 730 350 + 15,1 Si gu ret I. - l’essen tiel n°96, (mars 2010), 4p.prétendre ni à un avan tage vieil lesse
Sources : CNAF et MSA Unités : nombre, %
6 CAHIER D’AVAL n° 84 - Mai 2010
POPULATION
SOCIÉTÉ






Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.