Les salaires des Lorrains en 2004

De
Publié par

En 2004, près de 564 600 salariés du secteur privé et semi-public travaillent à temps complet en Lorraine. Ils gagnent un salaire horaire brut moyen de 14,20 euros. Cela place la Lorraine au septième rang des régions de province. Ce salaire horaire est d'abord dépendant de la catégorie socioprofessionnelle, puis du sexe, de l'âge, de la taille de l'entreprise, du secteur d'activité et de la zone d'emploi. Quant au revenu salarial annuel de ces salariés, qu'ils aient travaillé toute l'année ou une partie de l'année seulement, il s'établit à 16 000 euros nets, soit légèrement plus qu'en France de province. Un grand nombre de salariés sont rémunérés à proximité du SMIC : si 8% gagnent moins de 1,1 SMIC, ils sont près de 30% à gagner moins de 1,3 SMIC.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 29
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/lorraine
°
67N Les salaires des Lorrains
En 2004, près de 564 600 salariés du secteur privé et semi-public travaillent
à temps complet en Lorraine. Ils gagnent un salaire horaire brut moyen
de 14,20 euros. Cela place la Lorraine au septième rang des régions
de province. Ce salaire horaire est d’abord dépendant de la catégorie
socioprofessionnelle, puis du sexe, de l’âge, de la taille de l’entreprise,
du secteur d’activité et de la zone d’emploi. Quant au revenu salarial annuel
de ces salariés, qu'ils aient travaillé toute l’année ou une partie de l’année
seulement, il s’établit à 16 000 euros nets, soit légèrement plus qu’en France
de province. Un grand nombre de salariés sont rémunérés à proximité
du SMIC : si 8% gagnent moins de 1,1 SMIC, ils sont près de 30% à gagner
moins de 1,3 SMIC.
En 2004, les salariés lorrains du sec- Parmi les caractéristiques étudiées, la pro-
teur privé et semi-public (1) travaillant à temps fession explique les quatre cinquièmes des
complet gagnent en moyenne 14,20 euros différences de salaire observées en Lor-
bruts de l’heure, soit presque deux fois le SMIC raine. Viennent ensuite le sexe, l’âge, la
(2). En termes de salaire horaire, la Lorraine taille de l’entreprise, son secteur d’activité et
se place ainsi au septième rang des régions enfin la zone d’emploi.
françaises (hors Ile-de-France).
Catégorie socioprofessionnelle :
Aux deux extrémités de l’échelle des salai- déterminant principal du niveau
res, alors que les 10% des salariés les
de rémunération
mieux rémunérés reçoivent un salaire ho-
La profession explique la majeure partie desraire brut supérieur à 21,60 euros, les
variations de salaire horaire brut parmi les sa-10% les plus faiblement rémunérés gagnent
lariés à temps complet. Ainsi, tandis que lesau plus 8,70 euros bruts de l’heure.
cadres sont rémunérés à hauteur de 27,30
En un mois, les Lorrains gagnent en moyenne euros bruts en moyenne, ce montant n’est
2 161 euros bruts, soit 1 654 euros nets. plus que de 10,30 euros, soit 2,7 fois moins,
pour un ouvrier non qualifié. Toutefois la pro-
Sur l’année 2004, le revenu salarial net fession n’explique pas tout. Des disparités sa-
moyen des Lorrains, qu’ils aient travaillé lariales s’observent au sein de chaque
toute l’année ou une partie de l’année seule- catégorie. Elles sont les plus fortes parmi les
ment, s’élève à environ 16 000 euros. Il at-
(1) Le secteur semi-public comprend notammentteint 15 600 euros nets en province. Quant
lesétablissementspublics industrielset commer-au salaire annuel net moyen, qui suppose
ciaux (EDF, La Poste ...) et les établissements pu-
que le salarié travaille tout au long de
blics administratifs (chambres consulaires).
erl’année, il s’établit en Lorraine à près de (2) ValeurduSMICau1 juillet 2004 :
19 900 euros. 7,61 euros bruts de l’heure.
Vcadres avec un rapport interdécile Quelle que soit la catégorie so- Politiques salariales plus
de 2,7, et les plus faibles chez les cio- professionnelle, la rémuné- favorables dans les
ouvriers non qualifiés (1,7). ration augmente avec l’âge. En
grandes entreprises
effet, l’âge est corrélé à l’expé-En effet, les autres déterminants
En plus des caractéristiques indivi-rience professionnelle, à l’acqui-du salaire jouent systématique-
duelles des salariés, la taille et lesition de compétences et à lament avec plus d’acuité chez les
secteur d’activité de l’entreprisecapacité croissante de négociercadres que parmi les autres caté-
ont une incidence sur les niveauxson salaire. Ces phénomènesgories. Il en va ainsi du sexe
de rémunération. Ainsi, un salariésont particulièrement à l’œuvrecomme de l’âge du salarié.
travaillant dans une TPE de moinschez les cadres, ce qui s’ex-
de 10 salariés gagne en moyenneplique par des carrières mieux
Les Lorrains 12,70 euros bruts de l’heure,valorisées par rapport aux au-
mieux rémunérés contre 15,70 euros pour celui quitres catégories socioprofession-
que les Lorraines travaille dans une grande entre-nelles. Dans cette catégorie,
prisedeplusde250 salariés.l’écart entre les 18-25 ans etEn Lorraine, le salaire des femmes
les 56-65 ans est le plus élevé.est inférieur de 15% à celui des Quant aux salariés des activités
Le salaire horaire brut passe dehommes. En France métropolitaine, de services aux particuliers tels
15,90 euros à 34,10 euros,les différences sont encore plus que les services personnels et do-
soit une différence de 53,3%.marquées, car l’écart de salaire mestiques, l’hôtellerie et la res-
entre hommes et femmes est de tauration, ils gagnent en moyenne
20%. Les Lorraines gagnent 12,70 43% de moins que ceux des sec-
euros bruts de l’heure, contre 15 teurs de l’énergie ou des activités
eurospour leshommes.
Hors effets de structure dus à l’iné- De plus forts écarts de salaire chez les cadres
gale répartition des hommes et des
Les écarts de salaires selon les catégories socioprofessionnelles
femmes dans les catégories socio-
professionnelles, les écarts de sa-
laire sont observables dans chacune
45
d’entre elles. Pourtant être une
9ème décile
40femme apparaît davantage pénali- Salaire médian
35sant chez lescadresavecunécart 1er décile
de 20,5%. A ce niveau profession- 30
nel, la nécessaire conciliation entre
25
vie familiale et vie professionnelle,
20
largement assumée par les fem-
15mes, pèse dans l’accès aux forma-
tions et aux promotions. 10
5
Un salaire qui augmente
0
Cadres Professions Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers nonavec l’âge
intermédiaires qualifiés
Catégorie socioprofessionnelleLa rémunération d’un salarié lor-
rain âgéde18à25ans esten
Grille de lecture :moyenne de 10,40 euros bruts
- La moitié des cadres gagnent plus que le salaire horaire brut médian qui s'élève à 24,60 euros ;
- 10% des cadres gagnent moins que le premier décile (D1) qui est de 15,60 euros bruts de l'heure ;de l’heure. Celle de son aîné, de
- 10% des cadres gagnent plus que le neuvième décile (D9) qui s'élève à 42,30 euros bruts de l'heure.
56 ans et plus, est 1,8 fois plus - Le rapport interdécile (D9/D1), mesure de la dispersion des salaires, s'établit à 2,7 chez les cadres.
élevée. Elle atteint 18,50 euros
bruts de l’heure.
Source : Insee - DADS 2004 - champ : salariés travaillant à temps complet
Les femmes systématiquement en retrait
Effectifs (en %) Salaire horaire brut moyen (en euros) Écart de salaire
Catégorie
entre hommes et
socioprofessionnelle Hommes Femmes Hommes Femmes Ensemble femmes (en %)
Cadres 10,5 5,6 28,7 22,8 27,3 20,5
Professions 20,0 21,8 16,9 15,0 16,2 11,5
intermédiaires
Employés 11,4 54,2 11,7 11,0 11,2 6,0
Ouvriers non qualifiés 15,7 12,1 10,6 9,5 10,3 9,9
Ouvriers qualifiés 42,4 6,3 12,4 10,9 12,2 12,5
Ensemble 100,0 100,0 15,0 12,7 14,2 15,2
Source : Insee - DADS 2004 - champ : salariés travaillant à temps complet
2
Salaire horaire brut (en euros)Le SMIC concerne 17,1% des salariés lorrains
En 2004, en Lorraine, 17,1% des sala- travaillant à temps complet dans une sonnes de 26 à 35 ans. Cela s’explique en
riés à temps complet ou partiel perçoi- entreprise de 20 à 49 salariés dans le partie par leur peu d’expérience profession-
vent un salaire horaire compris entre 0,8 commerce est de 35,8%. nelle.
SMIC et 1,2 SMIC, soit près de 125 000 Par rapport à cette situation de réfé- Plus l’entreprise est petite, plus les risques
personnes. Ce taux s’établit à 7,7% si l’on rence, le fait d’être un homme diminue la d’être rémunéré au voisinage du SMIC sont
se restreint aux salariés percevant un sa- probabilité d’être rémunéré à ce voisinage élevés. Ce constat provient de politiques de
laire horaire compris entre 0,8 SMIC et du SMIC de 11,6 points. rémunération plus favorables aux salariés
1,1 SMIC. Il atteint 27,4% en élargissant dans les grandes entreprises.
Quant au travail à temps partiel, il accroîtjusqu’à 1,3 SMIC.
Enfin, c’est dans le secteur des services auxce risque de 16,9 points.
Comme on l’a vu précédemment, les dé- particuliers que la probabilité de percevoir un
terminants des niveaux de salaires indivi- Les ouvriers non qualifiés sont plus sou- salaire proche du SMIC est la plus élevée.
duels et professionnels sont liés entre vent rémunérés au SMIC que les em- Dans l’industrie automobile, l’énergie et les ac-
eux. Dans l’évaluation de la probabilité ployés. Sans surprise, les professions tivités financières, la probabilité d’être rému-
d’être rémunéré au voisinage du SMIC, on intermédiaires et les cadres le sont moins néré au SMIC est plus faible que dans le
tient compte de ces liens afin de mesurer souvent. commerce. Le degré de spécialisation des sa-
l’effet spécifique de chaque facteur. lariés, le pouvoir de marché des entreprisesL’âge du salarié influe également sur le
En Lorraine, la probabilité d’être rémuné- et la dynamique des négociations collectivesrisque de percevoir un salaire proche du
ré entre 0,8 SMIC et 1,2 SMIC pour une salariales expliquent en partie ces différencesSMIC. Ce risque est plus élevé chez les
femme, employée, âgée de 26 à 35 ans entre secteurs d’activité.jeunes de 18 à 25 ans que chez les per-
SMIC et temps partiel fréquemment associés
Écarts de probabilité d’être rémunéré au voisinage du SMIC en 2004 (en points)
Salaire compris entre
Caractéristiques individuelles
0,8 SMIC et 1,1 SMIC 0,8 SMIC et 1,2 SMIC 0,8 SMIC et 1,3 SMICet professionnelles du salarié
horaire horaire horairepar rapport à l’individu de référence
(réf. : 11,9%) (réf. : 35,8%) (réf. : 57,9%)
Ouvrier non qualifié +14,5 +20,4 +18,0
18-25 ans +6,6 +17,9 +17,7
Temps partiel +10,0 +16,9 +13,5
Entreprise de moins de 10 salariés +6,5 +8,6 +8,7
Services aux particuliers +2,6 +7,2 +7,2
36-45 ans -2,6 -6,9 -9,8
Agriculture, sylviculture, pêche -2,4 -8,2 -11,0
46-55 ans -2,6 -8,3 -12,8
Homme -3,9 -11,6 -15,8
56 ans et plus -3,6 -11,6 -16,2
Entreprise de plus de 250 salariés -6,2 -12,5 -17,2
Énergie -8,5 -28,8 -42,9
Industrie automobile -9,3 -30,1 -41,6
Cadre -11,3 -34,1 -54,8
Part des salariés au SMIC dans l’emploi total 7,7% 17,1% 27,4%
Grille de lecture : l'individu de référence est une femme, employée, âgée de 26 à 35 ans travaillant à temps complet dans une entreprise de 20 à 49 sa-
lariés dans le commerce. Cet individu de référence a une probabilité de 35,8% d’être rémunéré entre 80% et 120% du SMIC. Par rapport à ce salarié
de référence, le fait de travailler à temps partiel en Lorraine augmente la probabilité d’être rémunéré entre 80% et 120% du SMIC de 16,9 points. Par
contre, le fait de travailler dans une entreprise de plus de 250 salariés diminue cette probabilité de 12,5 points.
Source : Insee - DADS 2004 - champ : salariés travaillant à temps complet ou partiel
Être rémunéré au voisinage du SMIC
Le Salaire Minimum Interprofessionnel de Dans cette étude, les personnes considé- formation, contrat de professionnalisa-
Croissance (SMIC) est un salaire horaire rées au voisinage du SMIC sont donc celles tion...) qui peuvent être rémunérés à
dont le montant est réévalué par décret au ayant été rémunérées entre 5,92€ et 80% du SMIC
er
1 juillet de chaque année. 8,88€ bruts de l’heure (soit entre 80% et Afin de prendre en compte les primes et
120% de 7,40€) en 2004. les heures supplémentaires, ont étéEn 2004, le SMIC était en moyenne de
er considérés comme au voisinage du SMIC7,40€ bruts de l’heure (7,19€ entre le 1 Le seuil de 80% s’explique par deux fac-
les salaires allant jusqu’à 1,20 SMIC.janvier et le 30 juin 2004 et 7,61€ entre le teurs :
er
1 juillet et le 31 décembre 2004). Les La plupart des déterminants d’une rému-
données dont on dispose, issues des DADS, - un SMIC plus faible en début d’année nération au SMIC obtenus dans cette
ne permettent pas d’identifier les salariés - l’existence de contrats aidés (contrat d’a- étude ne sont pas affectés si l’on retient
rémunérés au SMIC sur une base légale. daptation, contrat de travail aidé avec les deux autres seuils (1,1 et 1,3 SMIC).
3financières. Ces derniers tou- moyens les plus élevés, de 14,70
chent un salaire horaire brut à 15,10 euros bruts de l’heure.
moyen de 19,30 euros. Dans les zones d’emploi de Luné-
ville, Commercy et Remire-
Outre la structure des emplois,
mont-Gérardmer, les salariés ont
ces écarts de rémunération s’ex-
une rémunération moyenne de
pliquent par des négociations sa-
12,80 euros bruts de l’heure, in-Savoir plus : lariales plus nombreuses dans les
férieure de 9,9% au salaire
grandes unités et des attributions
moyen lorrain.
de primes plus généreuses dans
Toutefois, l’effet géographique estcertains secteurs économiques.- Les salaires en France, édition
marginal après prise en compte2006 - Insee-Références - Sep- Du côté des salariés en intérim,
tembre 2006 de la catégorie socioprofession-
souvent de jeunes ouvriers non qua-
nelle du salarié et du secteur
- Les disparités sectorielles des sa- lifiés, la rémunération horaire
d’activité de l’entreprise. Ainsi,
laires - Économie Lorraine n°224 - moyenne s’établit à 11,40 euros de
dans les zones d’emploi de Thion-Novembre 2002 - Sylvie Petit. l’heure, soit en dessous du salaire
ville, Nancy et Metz, le poids de
moyen régional. En comparant avec- Les bénéficiaires de la revalorisa- secteurs d’activité à forte valeur
tion du SMIC et des garanties men- des salariés d’entreprises ayant le
er ajoutée, tels que la sphère immo-
suelles au 1 juillet 2005 - même profil, le salaire des intérimai-
bilière et financière et l’industriePremières Synthèses DARES - Mars res est alors relativement élevé
2006 - Sébastien Seguin. automobile, joue un rôle primor-
(+6,4%), puisque leur salaire intégre
dial. De même, l’effet d’agglomé-
- Les salariés au SMIC en 2002 : un une prime de précarité.
ration a pour conséquence de
sur deux travaille dans une petite en-
concentrer de nombreux emploistreprise, un sur quatre gagne plus
Des salaires plus élevésde 1,3 SMIC horaire grâce à des métropolitains supérieurs, mieux
compléments de salaire - Premières rémunérés en moyenne.dans le sillon lorrain
Synthèses DARES - Juillet 2006 -
Les salariés travaillant dans lesSébastien Seguin. Ludovic JOBARD
zones d’emploi de Thionville, Nan-
Laurence LABOSSE
cy et Metz ont les salaires
Site internet : www.insee.fr
Des carrières mieux valorisées chez les cadres
Les salaires horaires bruts moyens suivant l'âge et la profession
40
Ministère de l’Économie,
18-25ans
35des Finances et de l’Industrie
26-35ans
Insee 30 36-45ans
46-55ansInstitut National de la Statistique
25 56-65anset des Études Économiques
Direction Régionale de Lorraine 20
15, rue du Général Hulot
15CS 54229
54042 NANCY CEDEX
10
Tél :03 83 91 85 85
Fax :03 83 40 45 61 5
www.insee.fr/lorraine
0
Cadres Professions Employés Ouvriers non Ouvriers Ensemble
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION intermédiaires qualifiés qualifiés
Jean-Paul FRANÇOIS Catégories socioprofessionnelles
Directeur régional de l’Insee
Source : Insee - DADS 2004 - champ : salariés travaillant à temps complet
COORDINATION RÉDACTIONNELLE
Christian CALZADA La source DADS
Gérard MOREAU
Les données utilisées sont issues des fichiers DADS (Déclarations Annuelles
de Données Sociales). La DADS est un document administratif (commun aux
RESPONSABLE ÉDITORIAL ET
services fiscaux et à certains organismes sociaux) que doit remplir tout em-
RELATIONS MÉDIAS
ployeur ayant rémunéré au moins un salarié au cours de l’année. Pour
Jacqueline FINEL
chaque salarié, elle contient des caractéristiques d’état civil, des données sur
l’emploi et les rémunérations.RÉDACTRICE EN CHEF
Agnès VERDIN Le champ de l’étude
L’étude porte sur l’ensemble des salariés dont le lieu de travail se trouve enSECRÉTARIAT DE FABRICATION
Lorraine, à l’exception des apprentis, des stagiaires et des emplois aidés, desMISE EN PAGE - COMPOSITION
agents des collectivités territoriales ainsi que des dirigeants salariés de leurMarie-Thérèse CAMPISTROUS
entreprise. Le champ de l’exploitation statistique couvre l’ensemble des em-Marie-Odile LAFONTAINE
ployeurs à l’exception de la fonction publique d’État et des particuliers em-
ISSN : 0293-9657 ployeurs. La première partie de l’étude porte uniquement sur les salariés
© INSEE 2006 occupant des postes à temps complet. La partie sur le SMIC prend en
compte les salariés à temps complet et ceux à temps partiel.
4
Salaire horaire brut moyen (en euros)

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.