Les salaires en 2000 : les qualifications et la champagnisation priment

De
Publié par

En 2000, le salaire horaire moyen des Champardennais des secteurs privés et semi-publics a été de 9,3€ net. Les moins bien rémunérés n'ont perçu que 5,6€ de l'heure, tandis que les 10% les mieux payés ont perçu un salaire horaire net de 13,8€. Des disparités de salaires résultent d'effets liés notamment à l'âge, au sexe, à la catégorie socio-professionnelle, à la taille de l'entreprise, ou encore au secteur d'activité. Les salariés qualifiés du secteur de la champagnisation restent les mieux rémunérés en Champagne-Ardenne.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 36
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Nº 35 - Mars 2003 - Prix : 2,20d
Les salaires en 2000
Les qualifications et la champagnisation priment
Pendant l’année 2000, les salariés champardennais des en province touchent sensiblement le même salaire que leurs
secteurs privés et semi-publics (personnes exerçant une acti- homologues champardennais (9,5e net de l’heure). Si l’on
vité à temps complet hors apprentis-stagiaires, à l’exclusion exclut l’Île-de-France, on constate néanmoins que les sala-
des collectivités territoriales) ont gagné, en moyenne, riés rhône-alpins reçoivent un salaire supérieur de 9% à la
9,3e net de l’heure. Les 10% les moins biens rémunérés moyenne champardennaise tandis qu’en Basse-Normandie
et dans le Limousin l’écart est de l’ordre de 3% à 4% en fa-n’ont touché que 5,6e de l’heure tandis que les 10% les
veur de la Champagne-Ardenne.mieux payés ont perçu un salaire horaire net de 13,8e , soit
2,5 fois plus que les précédents. Comparée à l’ensemble des Si l’amplitude des salaires est moins étendue dans la région
qu’ailleurs, les salariés n’y sont cependant pas tous égaux enautres régions, cette dispersion des salaires est l’une des plus
matière de rémunération. En Champagne-Ardenne, commefaibles de France, notamment en raison du niveau relative-
ment modéré des hauts salaires (16,6e en moyenne au ni-
veau national).
Salaires horaires moyens en France en 2000
En France, le salaire horaire net moyen s’est établi à 10,4e
en 2000, soit environ 12% de plus que dans la région. La
e
Champagne-Ardenne se classe au 12 rang parmi les
vingt-deux régions métropolitaines, juste derrière la Pi-
cardie, la Lorraine, le Centre et l’Aquitaine et devant la
Franche-Comté et les Pays-de-la-Loire. Avec 12,9e de
l’heure, la rémunération nette moyenne d’un salarié franci-
lien se distingue très nettement de celle des autres régions, ti-
rant ainsi la moyenne vers le haut. Les autres salariés résidant Euros
13,2
11
9,8Salaires horaires moyens en 2000 :
9,4
quelques données de cadrage
9,2
8,9
France France de Champagne
entière province Ardenne
Industrie 10,60 9,92 9,63
Construction 9,18 8,65 7,98
Commerce 9,51 8,66 8,80
Services 10,82 9,63 9,46 France entière : 10,4e
Ensemble 10,43 9,48 9,31 Champagne-Ardenne : 9,3e
Source : INSEE - DADS 2000Source : INSEE - DADS 2000
© IGN-INSEE 2000
INSEE Flash Champagne-Ardenneau niveau national, les plus qualifiés, comme les plus expéri-
Mesure des effets propres de certains facteurs mentés, perçoivent des salaires plus élevés et les femmes
sur le salaire horaire moyen des champardennais sont généralement moins bien payées que les hommes. De
même, les rémunérations dans les grands établissements sont
Ecart par Intensité de
supérieures à celles des plus petits et certains secteurs d’acti-rapport au l'effet du fac-
salaire de teur sur vités sont plus porteurs que d’autres. Tous ces facteurs jouent
référence l'écart de
un rôle sur la détermination du salaire horaire. Ainsi, les fem-(en %) salaire*
mes sont souvent moins bien payées que les hommes parceSexe
qu’elles sont plus souvent employées que cadres. Pour
Homme référence référence mieux analyser l’effet propre de chaque critère sur les salai-
Femme -10 --- res, il convient d’effectuer une analyse dite « toutes choses
égales par ailleurs » qui permet d’évaluer l’impact d’un cer-Age
tain nombre de caractéristiques sociodémographiques sur la
Entre 31 et 40 ans référence référence
détermination du salaire horaire.
Entre 51 et 60 ans +10 +++
Entre 41 et 50 ans +7 ++
Des salaires nettement hiérarchisés
Plus de 60 ans +7 ++
selon la professionEntre 21 et 30 ans -10 ---
Entre 18 et 20 ans -23 ---
En Champagne-Ardenne, comme en France, les écarts de sa-Catégorie socioprofessionnelle
laires s’expliquent d’abord par la qualification dont l’appar-
Ouvrier qualifié référence référence
tenance à une catégorie socioprofessionnelle est le reflet.
Cadre +104 +++ Ensuite vient le secteur d’activité, suivi par la taille de l’éta-
blissement, l’âge et enfin le sexe. En revanche, le lieu de tra-Chef d'entreprise +86 +++
vail et les conditions d’emplois (temps plein, temps partiel)Profession intermédiaire +34 +++
ne jouent qu’un rôle mineur dans la détermination des écarts
Employé +5 ++
de salaires horaires.
Ouvrier non qualifié -9 --- En 2000, le taux de salaire horaire d’un ouvrier (7,67e) est
pratiquement le même que celui d’un employé (7,70e).Apprenti -43 ---
L’écart est plus sensible par rapport à celui d’un technicienTaille de l'établissement
ou de tout autre personne exerçant une profession intermé-
Entre 50 et 99 salariés référence référence
diaire qui gagne environ 10,80e de l’heure, soit 41% de plus
500 salariés et plus +12 +++ qu’un ouvrier. Ces quelques résultats font apparaître une hié-
Entre 100 et 499 salariés +3 ++ rarchie très nette entre les différentes catégories d’emploi, la
croissance du salaire horaire allant souvent de paire avecEntre 20 et 49 salariés -1 -
celle du niveau de qualification.
Moins de 20 salariés -8 ---
Secteur d'activité
Lecture des graphiquesIndustries des équipements référence référence
mécaniques Pour chaque graphique, le salaire horaire moyen régional a été pris
comme référence (indice = 100). A chaque fois, les salaires de chaqueChampagnisation +45 +++
catégorie sont calculés par rapport à cette base : en bleu lorsqu'ils sont
Pharmacie, parfumerie et entretien +32 ++
inférieurs à la moyenne ; en orange,lorsqu’ils sont supérieurs.
Edition, imprimerie, reproduction +16 ++
Eau, gaz, électricité +10 ++
Activités financières +10 ++ Les effets de la profession sur les salaires
Habillement, cuir -8 --
Commerce et réparation -8 --
Ouvriersautomobile
non qualifiés
Postes et télécommunications -9 --
Employés
Commerce de détail, réparations -10 --
Santé, action sociale -10 --
Ouvriers qualifiés
Hôtels et restaurants -13 --
Professions
intermédiaires
Source : INSEE, DADS 2000
Champ: Secteurs privé et semi-public (personne exerçant une Chefs d'entreprise
activité à temps complet hors apprenti-stagiaire) non compris
les collectivités territoriales.
Cadres et professionsLecture : un salarié ayant les caractéristiques de référence intellectuelles supérieures(c’est-à-dire homme, ouvrier qualifié, etc.) est rémunéré 8 euros
par heure en moyenne. Une femme ayant les mêmes caractéris-
tiques sera payée 10% de moins qu'un homme. Seuls les sec- Indice 50 75 100 125 150 175 200
teurs ayant un impact positif ou négatif important figurent dans
ce tableau. Source : INSEE, DADS 2000
INSEE Flash Champagne-ArdenneLes effets de l'âge sur les salaires 14,24e, suivi de la parfumerie-pharmacie (13,73e), de l’im-
primerie- édition (12,93e) et des activités financières
Plus de 65 ans (11,92e). Ces quatre secteurs sont caractérisés par des salai-
de 61 à 65 ans res environ deux fois plus élevés que ceux perçus dans l’hô-
de 56 à 60 ans tellerie- restauration et les services domestiques, secteurs les
de 51 à 55 ans moins rémunérateurs de la région.
de 46 à 50 ans À l’exception de la champagnisation, ces activités font égale-
de 41 à 45 ans ment partie des dix secteurs les plus rémunérateurs de
de 36 à 40 ans France. Cependant, la faiblesse régionale en terme d’acti-
de 31 à 35 ans vités de services aux entreprises se répercute sur les salai-
de 26 à 30 ans res : en France, les salaires horaires du secteur de la
de 21 à 25 ans recherche et du développement arrive en tête, tandis qu’ils
de 18 à 20 ans e
sont 7 en Champagne-Ardenne. De même, avec un salaire
Indice 50 75 100 125 150 175 200
horaire net moyen de 14,50e, le conseil-assistance arrive
en deuxième position au niveau national et en cinquièmeSource : INSEE, DADS 2000
Voir encadré “lecture des graphiques” seulement dans la région (avec 12,14e de l’heure).
À l’autre extrémité, les métiers des services aux ménages,
l’habillement- cuir et les activités de commerce et de répara-Ainsi, le salaire horaire moyen d’un cadre supérieur ou d’un
tion arrivent systématiquement en queue de peloton enchef d’entreprise salarié est environ 2,5 fois plus élevé que
France comme en Champagne-Ardenne. Avec un salaire netcelui d’un ouvrier. Cette disparité provient en partie des dif-
férences de structures entre ces deux populations. Néan- moyen inférieur à 7e de l’heure, les services personnels (coif-
fure, blanchisserie etc.) et l’hôtellerie-restauration sont lesmoins, si elles avaient la même distribution par âge, sexe,
secteur d’activité, taille d’établissement et zone géogra- moins rémunérateurs de la région. Ce phénomène s’explique
par un niveau de qualification moins élevé que la moyenne.phique l’écart de salaire serait encore de deux.
Le salaire croît avec l’expérience professionnelle, donc avec
l’âge. C’est le deuxième déterminant des disparités de salai-
Méthodologie : Champ de l’étude
res en Champagne-Ardenne. Les jeunes débutants (âgés de
Toute entreprise doit remplir chaque année une Déclaration Annuellemoins de 20 ans) perçoivent un salaire inférieur de 22% à ce-
des Données Sociales (DADS). Ces formulaires administratifs permet-
lui des 31-40 ans, pris ici comme référence. Pour les 21-30
tent de connaître les salaires horaires ainsi que les effectifs des entrepri-
ans, cet écart est de - 10,5%. À l’inverse, les salariés bénéfi-
ses.
ciant de plusieurs années d’expérience (âgés de 41 à 50 ans)
Les salaires étudiés sont déterminés à partir des DADS de 2000. Il s’agit
gagnent, en moyenne, un supplément de salaire de 6,5%.
de nets : montant total des rémunérations versées, après déduc-
Au-delà de 50 ans, l’effet de l’expérience est à son maximum
tion des cotisations de sécurité sociale, de Contribution Sociale Géné-
et l’écart de salaire atteint +10%.
ralisée (CSG) et de Contribution au Remboursement de la Dette Sociale
(CRDS), des régimes de retraite et prévoyance complémentaire et des
contributions d’assurance chômage. Les congés payés sont inclus.La champagnisation est l’activité
Les salariés retenus sont ceux dont le lieu de travail est en Cham-
la plus rémunératrice pagne-Ardenne qui travaillent à temps complet, présents ou non toute
l’année, à l’exception de ceux de l’agriculture, des services domesti-
ques, des agents de l’Etat et des collectivités territoriales.Certains secteurs sont plus rémunérateurs que d’autres. En
En 2000, l’étude porte sur 354 080 postes de travail comptant pour
Champagne-Ardenne, celui de la champagnisation arrive
276 871 années travail.nettement en tête avec un taux de salaire horaire moyen de
Analyse des disparités:
Un modèle d’analyse de variance a été utilisé afin de pouvoir raisonner
Les effets du secteurs d'activité sur les salaires*
toutes choses égales par ailleurs. Pour cela, on suppose que le salaire
d’un individu se décompose en produit d’effets propres à chaque carac-
Services personnels
téristique socio-économique.et domestiques
Les caractéristiques retenues sont la qualification, l’âge, le sexe, le sec-
Hôtels et restaurants
teur d’activité ainsi que le département de travail. Pour chacune des
Habillement, cuir variables explicatives du modèle, une modalité de référence a été
Commerce de détail, choisie afin d’estimer les écarts par rapport à cette modalité, toutes les
réparations
autres variables étant fixées.Commerce et
réparations automobiles
Activités financières
Eau, gaz, électricité
Pour en savoir plusEdition, imprimerie,
reproduction
“Les salaires dans les DADS” - Cédérom Insee - janvier 2003.
Pharmacie,
parfumerie et entretien “Les écarts de salaires entre régions s’expliquent surtout par la structure
des emplois” - Insee première - septembre 2002.Champagnisation
“Salaires bourguignons : juste en dessous de la moyenne provinciale” -
Indice 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150
Insee dimensions - décembre 2002.
“L’industrie champardennaise en 15 secteurs” - Insee Fiches sectoriel-
Source : INSEE, DADS 2000
les - édition 2002.*Seuls les secteurs ayant un impact positif ou négatif important
figurent sur le graphique. Voir encadré “lecture des graphiques”
INSEE Flash Champagne-ArdenneLes différences de salaire selon la taille des établissementsMême à profils de salariés et d’établissements semblables,
les disparités de salaires persistent. Ainsi, quel que soit le ni-
veau de qualification ou la taille de l’établissement, une per-
sonne occupant un emploi salarié dans le secteur de la
500 salariés
champagnisation touche, en moyenne, un supplément de sa- ou plus
laire de 45% par rapport au secteur des biens d’équipement,
Entre 100 etsecteur pris comme référence dans cette étude. Dans la phar-
499 salariés
macie-parfumerie, cet écart est de 36% et encore de 16%
Entre 50 etdans l’édition-imprimerie. Travailler dans l’hôtellerie-restau-
99 salariés
ration conduit en revanche à percevoir une rémunération in-
férieure de plus de 12% à celle de référence. Au niveau Entre 20 et
49 salariésnational, cet écart est de 20%. Enfin, deux autres secteurs se
classent parmi les moins lucratifs « toutes choses égales par
Moins deailleurs»:le commerce et les activités de la santé et de l’ac- 20 salariés
tion sociale.
85 105 115Indice 90 95 100 110
Les salaires sont plus élevés Source : INSEE, DADS 2000
dans les grands établissements
personnels et domestiques ou l’habillement-cuir. Toutefois,
ces différences d’ordre structurelles ne suffisent pas à expli-
Le salaire augmente avec la taille de l’établissement : de
quer la totalité de ces écarts. En effet, après avoir éliminé les
8,89e net de l’heure pour ceux de moins de 20 salariés à
effets liés à la catégorie socioprofessionnelle, au secteur
10,87e dans ceux de 500 ou plus. Là encore, un certain
d’activité etc., le salaire des Champardennaises est encore
nombre d’effets de structures entrent en ligne de compte
inférieur de 10% à celui des hommes de la région.
pour expliquer ces écarts. Mais à profils identiques, des diffé-
Le salaire horaire net moyen varie de 8,95e dans l’Aube à
rences persistent. Ainsi, en moyenne, le taux de salaire ho-
9,62e dans la Marne. Entre les deux la Haute-Marne et les
raire net dans un petit établissement (moins de 20 salariés) est
Ardennes affichent un salaire net horaire de respectivement
inférieur de 8% à celui perçu dans une unité de 50 à 99 sala-
9e et 9,24e. L’essentiel de ces disparités résulte des particu-riés. Cet écart est de 20% dans les plus grandes entreprises,
larités de l’emploi salarié de chacun des départements : laen faveur de ces dernières.
forte présence à la fois du secteur de la champagnisation et
Le salaire d’une Champardennaise (8,36e) se situe, en
de la pharmacie dans la Marne explique que les salaires y
moyenne, 15% en déça de celui d’un Champardennais
sont, en moyenne, plus élevés que dans le reste de la région.
(9,81e). En 2000, le clivage homme-femme demeure assez
Inversement, dans l’Aube les activités les moins rémunératri-
marqué. Il s’explique en partie par les caractéristiques des
ces comme l’habillement-cuir sont davantage présentes. À
emplois occupés par les femmes. D’une part la proportion de
profils identiques, les écarts entre départements ne dépasse-
celles qui exercent un emploi de cadre ou de chef de service
raient pas 1%.
est seulement de 6% contre 10% pour les hommes. D’autre
part, les femmes sont fortement représentées dans les sec-
Bruno DELABRUYÈREteurs d’activités les moins rémunérateurs comme les services
Dès sa parution, INSEE FLASH Champagne-Ardenne est disponible
sur le site Internet de l’INSEE : www.insee.fr/champagne-ardenne
INSEE, Direction Régionale de Champagne-Ardenne 10, rue Edouard Mignot 51079 Reims Cédex. Tél : 03.26.48.61.00
Directeur de la publication : Michel GAUDEY, Directeur régional de l’INSEE
Chef du Service Etudes et Diffusion : Marie-Thérèse Tourneux
Rédacteur en chef : Gilbert Cholet - Secrétaire de rédaction : Marie-Paule Le Coadou - Secrétaire de fabrication : Pascale Breton
Communication externe : Gilbert Cholet - Abonnements : Sylviane Mulder
Création de l’image visuelle : Champagne-Création - Imprimeur : Groupe Technologies et Impression, 51100 Reims
Le numéro : 2,20 euros Abonnement : 11 numéros 19 euros (France), 23 euros pour l’étranger, ou 11 numéros + dossier “Bilan écono-
mique” : 24 euros (France), 30 euros pour l’étranger
© INSEE-2003 ISSN 1277-5649 Code SAGE : FLA033560 Dépot légal : Mars 2003
INSEE Flash Champagne-Ardenne

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.