Les taux de chômage : une interprétation difficile (Octant n° 75)

De
Publié par

Le calcul des taux de chômage au niveau "zone d'emploi", qu'effectue la direction générale de l'INSEE permet des comparaisons spatiales ou temporelles et des classifications. Ainsi en 1990, parmi les 18 zones d'emploi bretonnes, 13 avaient un taux de chômage inférieur à 10 %. Huit ans plus tard, elles ne sont plus que 6. Le classement des zones d'emploi en fonction du taux de chômage n'a cependant pas connu de grand bouleversement et les disparités géographiques restent très fortes : d'un extrême à l'autre, Vitré demeure la zone qui a le plus faible taux (5,2 %), et Saint-Malo celle qui a le taux le plus élevé (13,8 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

RepŁres
Les taux de ch mage : une interprØtation difficile
Pro po rtio om bre de
meu rs rapp ort au no mb re
d? acti fs tif cc up ?s y.c
taires co nti ngen app renti s)
et meu rs.
ta ux de ch ?m ag
ni veau "zo ne d? emp lo i",L eff ect ue irec ti on g?n ?-
Taux de chômage Bretagne-France (données CVS)
6 OCTANT N° 75
Ch?meurszsonesnd?e.mploitbreuxtonnes,tion13ppuieavlaientrouvunxtetaux?delch?mageectivinf?rrieaur-ce?51a0a%ch?mage.dHeuitmanslplusoupetard,"epopulallesBnedopt?sontrnaplusinsiquef6.rLesemaclasseumentundes?rz?onesod?emploieediagnosticsnEfonctionedudtauxpde:ch?mageun?a-cepeendant?pasEcon-ac-nuedensgderandpopula-bouleavearse?solu-mentoctobreuretulesdudisparnit?sag?aograaphiquesill?,re,stentf?rtrpour?sdansforchertesn:quid?undex1tr?cmeu?.l?autren,-Vleitrtaux?MoniquedeMmeurch?mageslnaczleonerquieacldecpluslfaibledtauxr(5,2d%),eneqtctivSaint-Malorecepopulatlleivequitach?meleutauxBleaplusde?ledonnev?ion(13,8dite%).sensU.nfinitionfaibleunetauxiondeech?mage1982n?estepasIforc?lmentvaunuindiceIde.dyna-emismeid?une-zsonectoutocommeoirunevcrseroissancehedentl?edemploi-n?impliqueepasendrn?ceessairesment-uneivediminutionouduvoirch?mageu.nceCemeecsnindicateurdsusontefor-itetmentuinfluenc?tsfparsl??ovolutionld?-s,mogsraphiquesurdedela.zLoneCAetTalesdemouveemecntsnmigruatoireessdhe-luaa1a8epopu-llationdactivse.aAetitreod?illustration,lle(taux.deich?magielduealtatzonead?em-?ploihdeuCPopulaaarehaixlles??tablitgr?la9,6ion%teoccup?ne1998lsituantslaurszoneaause5?medurIT"angLdesommesceszoneuxstionsblartetonneas.eS"uurdulIT"aSfoid?des?acesur-rctcaaeenneppa?leBtauentemtiona1dnTraiil.daparmisens1990,BeTsAasxdsloodtsc:i?iesalsuc?ee-direpaaiuclassetment,aonlpourrdaiteconsid?ureernquedlassituation(e5sbteplusnfavoraable?qu?eantbeaucoupud?autrnescr?ngions.aLs?appr?-ciationtrsesrait-enlleemploi,last-?m?nemessivontajouteaqueacenetteaitzqu?uneoneureconna?tduraununed?ineclinr?d?mogenceraphique?continur?disponibleLpreetauxndemploich?mageleest1unjoursindica-cherteacturmentsynth?emploitiqueed?appareancetsimple?entcommerobusteult.ieurLnt.aopereatique2montreerqu?il,n?enntvdaspasttouta?ifaitnainsinetxqu?iluconvriented?accompaginercd?analymses-detslcontec
ive.po pu la ti on viei ll is sem ent
?gal emen ai reto l? emp lo
rel at ive m?l io rat io ne do ut
uc un rresp on 99 pa rti
end an ce L?i nvers io na ti on al
au ?rieu t?m at iq uem ent
sys res t? est r?gio na ta ux le ?, men
dep ui pu is qu ori gin al peu
de ha ngem ent 19 92
d?but registr? Bret agn La
des et tem po rell es sp at ia les so ns
om pa rai perm et ?I NSEE
itiontroi simultan?men
r?pond qu plus), ou ans travailler
?ge ersonn un est ch?meur
un Travail, du International Bureau
par 1992 en adopt?e ternationale
in d?finition application En

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.