Niveau de diplôme et qualification de l'emploi : La déqualification varie selon les domaines professionnels

De
Publié par

Les jeunes générations sont beaucoup plus diplômées que les précédentes. Parallèlement, le niveau de qualification des emplois a sensiblement évolué et les références que l'on peut avoir en termes de liaison entre le niveau de formation et le métier exercé sont parfois dépassées. Ainsi, les jeunes secrétaires ont le Bac ou même un BTS et les employés de comptabilité ne sont plus très nombreux à ne posséder qu'un BEP. Cette nouvelle donne pose la question de la bonne adaptation des formations initiales aux besoins des employeurs et de la reconnaissance des formations dispensées. Cette dernière étant très variable suivant les secteurs.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 44
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

NIVEAU DE DIPLÔME ET QUALIFICATION DE L’EMPLOI
La déqualification varie
selon les domaines professionnels
François GITTON
Les jeunes générations sont jeunes générations ont tendance à occu- jeunes générations dans certains sec-
per des emplois sensiblement plus quali- teurs d’activité et dans certains métiers.beaucoup plus diplômées que
fiés que leur aînés. Mais il existe
les précédentes. Parallèlement,
néanmoins un réel décalage entre
le niveau de qualification des niveau de formation de la population et LA MISE À L’ÉPREUVE
niveau de qualification des emplois pro- PROFESSIONNELLE PRIME PARFOISemplois a sensiblement évolué
posés. Ceci a pour conséquence une SUR LA RECONNAISSANCE
et les références que l’on peut
autre forme de sous utilisation de la DU DIPLÔME
avoir en termes de liaison entre main-d’œuvre que le chômage : le dé-
Il ne s’agit pas là d’une spécificitéclassement ou la déqualification à l’em-le niveau de formation et le
haut-normande mais de tendances na-bauche ou le problème de sur-diplôme.métier exercé sont parfois
tionales. L’enquête «emploi» menée parOn considère comme «déclassé»
dépassées. Ainsi, les jeunes l’INSEE permet de suivre ces questionstout individu dont le niveau de formation
(1)à l’échelon national . Cependant, cesinitiale dépasse celui normalement re-secrétaires ont le Bac ou même
tendances ont des implications localesquis pour l’emploi occupé. Cette défini-un BTS et les employés de
sur l’appareil de formation. En effet, sa-tion, bien qu’assez intelligible, ne per-
comptabilité ne sont plus très voir que 85% des employés de comptabi-met pas en tant que telle de quantifier
lité de moins de 30 ans ont au moins lele déclassement. Elle suppose en effetnombreux à ne posséder qu’un
Bac et 50%, un niveau de formationqu’un lien entre emploi et formation soitBEP. Cette nouvelle donne pose
Bac+2 peut constituer un élément de ré-établi, lien que l’on sait difficile à appré-
la question de la bonne flexion quant à la bonne reconnaissancehender. Toutefois, sans faire référence
des BEP de la filière comptable en place.adaptation des formations à une table de correspondance très
Il peut également être utile de savoir siprécise, on peut relever quelquesinitiales aux besoins des
les CAP en place sont bien reconnus ouexemples significatifs de ce desserre-
employeurs et de la si, comme dans la filière comptable, lesment entre diplôme et emploi : dans les
postes auxquels se destinent théorique-reconnaissance des formations banques et assurances, parmi les
ment les titulaires de CAP sont occupésmoins de 30 ans, deux tiers des em-dispensées. Cette dernière étant
par des personnes plus diplômées.ployés ont un niveau de formation supé-
très variable suivant les Le phénomène peut être observérieur ou égal à Bac+2 (22% ont un ni-
secteurs. sous deux angles distincts : le point deveau de formation supérieur à Bac+3).
vue des formateurs et le point de vue desPlus de quatre personnes sur dix, qui
recruteurs. Pour le formateur, il est en ef-ont un diplôme supérieur leur permet-u cours des dernières décen-
fet important de savoir à quel métier des-tant théoriquement de postuler sur unA nies, le niveau de formation de
tine la préparation dispensée aux élèvesemploi de cadre, sont des employés,la population a très sensiblement aug-
et quelle est la reconnaissance du di-c’est-à-dire non reconnu comme pro-menté. Les jeunes générations sortent
plôme par les employeurs théoriquementfession intermédiaire. Le phénomènedu système éducatif beaucoup plus di-
de déclassement, ou plutôt de nouvelleplômées que leurs aînées. Par (1) Pour en savoir plus, lire l’article “diplôme et
correspondance entre niveau de di- insertion sur le marché du travail : approchesexemple, parmi les Haut-Normands qui
socioprofessionnelles et salariales du déclassement”
plôme et emploi occupé, est donc bienont un emploi, 33% des 25-29 ans ont d’Emmanuelle Nauze-Fichet et Magda Tomasini dans
réel et peut être très important chez les Économie et Statistique n° 354, (www.insee.fr).un diplôme supérieur ou égal à Bac+2
et 17% un diplôme inférieur ou égal au
BEPC. Pour les personnes ayant entre
NIVEAU DE DIPLÔME DES PERSONNES AYANT UN EMPLOI EN HAUTE-NORMANDIE
50 et 55 ans, ces proportions sont res-
Aucun Diplôme
pectivement de 14% et de 46% diplôme CEP, BEPC CAP, BEP BAC, BP BAC+2 supérieur Total
25-29 ans 11 6 29 20 18 15 100(c’est-à-dire 2,5 fois moins de «diplô-
30-39 ans 16 9 39 13 12 11 100més à Bac +2 au moins» et 2,5 fois plus
40-49 ans 16 23 34 11 8 8 100de «peu ou pas diplômés»). Parallèle-
50-55 ans 17 29 30 10 6 8 100ment, le niveau de qualification des em-
Source : INSEE - Recensement de la population 1999 Unité : %plois est de plus en plus élevé et les
4 AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 22 - Février 2003
EMPLOIEMPLOIS EN HAUTE-NORMANDIE OCCUPÉS PAR DES PERSONNES AYANT MOINS DE TRENTE ANS
POINT DE VUE DU FORMATEUR... POINT DE VUE DU RECRUTEUR...
Inférieur Inférieur
au bac Bac Bac + 2 Supérieur Total au bac Bac Bac + 2 Supérieur Total
COMPTABILITÉ COMPTABILITÉ
Experts comptables, comptables agréés, Experts comptables, comptables agréés,
libéraux 0 0 0 1 0 libéraux 0 0 0 100 100
Cadres de gestion courante des services Cadres de gestion courante des services
financiers 0 0 1 2 financiers 0 0 50 501 100
Maîtrise et techniciens des services Maîtrise et techniciens des services
comptables et financiers 4 3 17 48 15 comptables et financiers 4 6 47 42 100
Employés des services comptables ou Employés des services comptables ou
financiers 96 97 82 48 84 financiers 16 36 41 8 100
Total 100 100 100 100 100 Total 14 31 42 13 100
Inférieur Inférieur
au BEP, BEP Bac au BEP, BEP Bac
CAP CAP BP Bac + 2 Supérieur Total CAP CAP BP Bac + 2 Supérieur Total
CHIMIE CHIMIE
Cadres 0 0 0 0 31 3 Cadres 0 0 0 4 96 100
Professions intermédiaires 6 9 24 83 68 33 Professions intermédiaires 3 8 19 52 18 100
Ouvriers qualifiés 29 36 44 12 1 Ouvriers qualifiés 16 36 39 9 029 100
Ouvriers non qualifiés 65 55 32 5 0 Ouvriers non qualifiés 29 45 23 3 035 100
Total 100 100 100 100 100 100 Total 16 28 26 21 9 100
SECRÉTARIAT SECRÉTARIAT
Secrétaires 96 97 94 87 74 Secrétaires 6 17 43 31 392 100
Secrétaires de direction 4 3 6 13 26 8 Secrétaires de direction 3 6 28 52 11 100
Total 100 100 100 100 100 100 Total 6164233 3 100
ASSURANCES ASSURANCES
Cadres 0 0 4 3 23 Cadres 0 0 10 14 7610 100
Professions intermédiaires 25 12 20 33 36 30 Professions intermédiaires 1 1 15 45 38 100
Employés 75 88 76 64 41 60 Employés 2 5 29 42 22 100
Total 100 100 100 100 100 100 Total 2 3 23 40 32 100
MÉCANIQUE MÉCANIQUE
Cadres 0 0 0 0 37 1 Cadres 0 11 0 6 83 100
Professions intermédiaires 1 2 15 68 53 Professions intermédiaires 3 11 26 52 810 100
Ouvriers qualifiés 32 55 57 22 5 Ouvriers qualifiés 16 57 23 4 047 100
Ouvriers non qualifiés 67 43 28 10 5 42 Ouvriers non qualifiés 37 48 13 2 0 100
Total 100 100 100 100 100 100 Total 24 48 19 8 1 100
MAINTENANCE MAINTENANCE
Cadres 0 0 0 1 46 2 Cadres 0 0 7 14 79 100
Professions intermédiaires 28 15 40 81 46 42 Professions intermédiaires 5 10 33 49 3 100
Ouvriers qualifiés 72 85 60 18 8 Ouvriers qualifiés 10 44 38 8 056 100
Total 100 100 100 100 100 100 Total 8 29 35 25 3 100
Source : INSEE - Recensement de la population 1999 Unité : % Source : INSEE - Recensement de la population 1999 Unité : %
Note de lecture : on peut observer simplement le décalage entre niveau de diplôme et niveau de qualification des emplois de deux manières distinctes.
Le point de vue du formateur répond à la question “où s’insèrent les gens qui ont un d’étude donné ?”. Ainsi, parmi les moins de 30 ans qui ont un niveau Bac+2 et qui
travaillent dans le secrétariat, 87% sont secrétaires et 13% secrétaires de direction.
Le point de vue du recruteur répond à la question “quel est le niveau d’étude des personnes qui exercent telle profession ?” . Par exemple, 31% des secrétaires de moins de
30 ans ont un Bac+2.
visés. Il est ainsi assez intéressant de sa- des secrétaires avec un niveau de for- thèses, complémentaires, expliquant le
voir que les CAP ou les Bacs profes- mation Bac +2 (plus de 30% des secré- déclassement ou la «nouvelle» corres-
sionnels dans la mécanique ou la taires de moins de 30 ans). pondance entre niveau de formation et
maintenance permettent d’occuper niveau de qualification de l’emploi occu-
des postes d’ouvriers qualifiés et que pé. Tout d’abord, le chômage peut être
les BTS de la filière «chimie» sont as- LE DÉCLASSEMENT PEUT N‘ÊTRE avancé comme la première cause de dé-
sez bien reconnus et mènent à un em- QU’APPARENT ET LA QUALIFICATION classement. En effet, depuis de nom-
ploi de technicien. Tout comme il faut RÉELLEMENT RECONNUE breuses années déjà, le niveau de chô-
être conscient que les formations à mage est élevé et ceci est
Le point de vue des formateurs estBac+2 en comptabilité préparent en particulièrement sensible en Haute-Nor-
grande majorité à un poste d’employé. fortement conditionné par le comporte- mandie. La disponibilité sur le marché du
ment des recruteurs, c’est-à-dire au cré-Cette mise à l’épreuve professionnelle travail d’une main-d’oeuvre importante
est également présente pour les secré- dit qu’ils accordent finalement aux diplô- incite les employeurs à proposer leurs
mes, ou plutôt au niveau de diplômetaires. Une formation Bac+2 de secré- emplois à des personnes plus diplômées
taire de direction conduit souvent au qu’ils jugent nécessaire pour occuper ne trouvant pas d’emploi au niveau de
l’emploi qu’ils ont à pourvoir. En simpli-poste de secrétaire. D’ailleurs, les em- qualification souhaité. Il s’agit d’une lo-
ployeurs recrutent désormais en partie fiant un peu, on peut avancer deux hypo- gique de «changement de file d’attente»
AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 22 - Février 2003 5pour le demandeur d’emploi, qui a ten- très diplômés (et donc apparemment victi- employés, sans garantie d’évolution. Le
dance à se placer dans la file dans la- mes du déclassement) mais les recru- commerce se distingue par une grande
quelle il est le plus concurrentiel. Un ni- teurs estiment peut-être avoir besoin disparité des niveaux de formation et sû-
veau de formation un peu plus élevé peut d’une main-d’œuvre de niveau de forma- rement même, par une grande disparité
constituer un atout considérable. Puisque tion plus élevé qu’auparavant, lié à l’évo- des formations. Il est donc très difficile de
des personnes plus diplômées sont prê- lution des tâches confiées à ce personnel. parler de table de correspondance. L’in-
tes à accepter l’emploi, le recruteur fera Ainsi, certains employeurs comme les dustrie semble mieux reconnaître des for-
alors appel à celles-ci. Ceci peut avoir des banquiers peuvent recruter leurs em- mations qui sont souvent moins généralis-
conséquences fâcheuses pour les moins ployés à un niveau Bac+2 parce que ce tes, ou plus spécialisées que les
diplômés qui sont en effet les plus tou- niveau de diplôme correspond au niveau formations d’employés administratifs par
chés par le chômage. L’autre explication requis du candidat. exemple. Ainsi, les BTS industriels sont
est plutôt liée à l’évolution des postes qui Sans faire de distinction entre déclas- bien reconnus et, à l’instar de ce qui se
demandent parfois un niveau de qualifica- sement réel et simple changement de cor- passe dans la chimie, mènent souvent les
tion plus élevé qu’avant. Il ne s’agit plus respondance entre niveau de formation et titulaires à un poste de technicien ou à un
alors de déclassement puisque la per- métier (puisqu’il s’agit d’une question poste d’ouvrier avec de plus nombreuses
sonne est recrutée pour son niveau de qualitative), soulignons que le décalage perspectives d’évolution que dans le ter-
qualification mais simplement d’une est très important dans les métiers du tiaire. La plupart des postes d’ouvriers
moins bonne correspondance entre le ni- secteur tertiaire, dans les métiers admi- qualifiés sont occupés par des titulaires
veau de qualification de l’emploi et le ni- nistratifs où les employés sont très sou- de CAP ou de bac professionnel qui sont
veau de formation. Par exemple, les em- vent diplômés et où les diplômés com- donc des diplômes au niveau de qualifica-
ployés administratifs sont en moyenne mencent souvent leur carrière comme tion reconnu par les employeurs
HORIZON
HAUTE-NORMANDIE2030 Perspectives
Démographiques
Quelle population pour votre région
dans 10 ans ?
20 ans ?
dans 30 ans ?
Combien d’actifs
d’élèves ?
d’étudiants ?
de personnes âgées ?
Ces questions sont à l’esprit de nombreux décideurs qui ont la responsabilité
- les équipements
d’adapter
- les services
Sur la base du dernier recensement de la population et à l’aide d’un modèle spécifique, l’INSEE est en mesure de réaliser des
projections de population.
Cette publication vous présente :
des perspectives sur la région, le département mais aussi sur les aires urbaines, les zones d’emploi et les pays.
Des projections adaptées aussi à vos besoins plus ciblés : autres échelons géographiques, autres hypothèses
de fécondité ou de migrations, sous-populations spécifiques.
Pour en savoir plus, contactez l’INSEE Haute-Normandie 8 quai de la Bourse 76 037 Rouen cedex1 Tél 02 35 52 49 94
6 AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 22 - Février 2003

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.