Poursuite de la dégradation de la situation du marché du travail en 2011

De
Publié par

En 2011, la hausse de la demande d’emploi se poursuit : + 6,7 % sur un an pour les catégories ABC contre + 5,3 % en France métropolitaine. Cette tendance haussière concerne toutes les catégories de demandeurs d’emploi mais avec une intensité variable. Les seniors et, dans une moindre mesure, les femmes sont plus fortement touchés par la dégradation du marché du travail. L’augmentation du nombre de demandeurs de longue durée se limite en 2011 à 1,4 % contre 22,4 % en 2010. Augmentation de la demande d’emploi moins forte dans les Pyrénées-Atlantiques Signes d’amélioration pour le chômage de longue durée Demande d’emploi des jeunes à nouveau en progression Aggravation du chômage des seniors
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

MARCHÉ DU TRAVAIL
Poursuite de la dégradation de la situation du marché du travail en 2011
En 2011, la hausse de la demande d’emploi se poursuit : + 6,7 % sur un an pour les catégories ABC contre + 5,3 % en
France métropolitaine. Cette tendance haussière concerne toutes les catégories de demandeurs d’emploi mais avec
une intensité variable. Les seniors et, dans une moindre mesure, les femmes sont plus fortement touchés par la dégra-
dation du marché du travail. L’augmentation du nombre de demandeurs de longue durée se limite en 2011 à 1,4 %
contre 22,4 % en 2010.
En 2011, le niveau de création d’emploi reste insuffisant pour ab- Moindre augmentation de la demande d’emploi
pour les inscrits depuis un an ou plussorber la demande d’emploi supplémentaire et inverser la tendance
sur le marché du travail. Fin décembre 2011, 228 457 personnes Décembre Évolution (%) Part (%)
2011 2010/2011
disponibles pour un emploi sont inscrites à Pôle emploi (catégories
DEFM cat. ABC. . . . . . . . . . . . . . . . . . 228 457 6,7 100,0
ABC), soit + 6,7 % sur un an. Cela représente 15 000 inscrits à Pôle
Hommes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105 715 5,7 46,3
emploi de plus qu’un an auparavant et 65 000 de plus qu’en dé-
Femmes 122 742 7,6 53,7
cembre 2007, avant la crise. Parmi ces personnes, les deux tiers
Moins de 25 ans . . . . . . . . . . . . . . . . . 37 612 3,1 16,5
n’occupent aucune activité, soit 151 475 personnes inscrites en ca-
25 à 49 ans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 146 962 5,1 64,3
tégorie A (+ 9,1 % sur un an). Les entrées pour motifs de fin de CDD 50 ans ou plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 883 16,4 19,2
(+ 11,4 %) et de missions d’intérim (+ 6,0 %) continuent de progres- Inscriptions depuis 1 an ou plus . . . . . 79 369 1,4 34,7
ser et contribuent à l’augmentation globale de 5,6 % sur un an des Inscriptions depuis 2 ans ou plus. . . . . 37 973 11,8 16,6
Caractéristiques de la DEFM cat. ABC fin 2011inscriptions à Pôle emploi. Parallèlement les sorties diminuent de
Source : STMT - Pôle emploi - Dares3 % au cours de la même période.
Poursuite de la hausse de la demande
Indice (base 100 en décembre 2008) Demande d’emploi des jeunes à nouveau■
135
en progression
130
125
France métropolitaine Pour les moins de 25 ans, après la diminution enregistrée au cours
120
du second semestre 2010 et du premier trimestre 2011, la de-115
Aquitaine
110 mande d’emploi repart à la hausse. Sur un an, elle augmente de
105 3,1 % pour les catégories ABC et de 6,3 % pour la seule catégorie
100
D JFM AMJ J ASO N D JFM AMJ J ASO N D JFM AMJ J ASO N D A. Le Lot-et-Garonne est le seul département aquitain où le
2009 2010 2011
nombre de jeunes demandeurs d’emploi des catégories ABC se ré-
Évolution de la DEFM cat. ABC (données CVS)
Source : STMT - Pôle emploi - Dares duit en 2011 (- 1,5 %). Les métiers du “commerce, vente et grande
Calcul des CVS : Direccte Aquitaine - Service ESE
distribution” concentrent un quart de la demande d’emploi des
jeunes. Parmi les autres groupes de métiers les plus demandés,Augmentation de la demande d’emploi moins forte■
suivent “hôtellerie, restauration, tourisme, loisir”, “construction etdans les Pyrénées-Atlantiques
travaux publics” et “services à la personne et à la collectivité”.
eL’Aquitaine se situe au 5 rang des régions ayant la plus forte augmen-
tation de la demande d’emploi de catégories A, B et C en 2011, et au Aggravation du chômage des seniors■
e10 rang des régions affichant le plus fort taux de chômage. En Dor-
Le nombre de demandeurs d’emploi âgés de 50 ans ou plus estdogne (+ 8,2 %), dans les Landes (+ 7,5 %) et en Gironde (+ 7,0 %),
toujours en forte augmentation : + 16,4 % en 2011. Avec prèsle nombre de demandeurs d’emploi progresse plus fortement qu’en
de 44 000 inscrits à Pôle emploi, la part des seniors dans la de-Lot-et-Garonne (+ 5,7 %) et dans les Pyrénées-Atlantiques (+ 5,1 %).
mande d’emploi total atteint 19 %, soit un point et demi de plusDans les zones d’emploi de Sarlat-la-Canéda, Mont-de-Marsan et
qu’en décembre 2010. Cette population est particulièrementBergerac, cette hausse est particulièrement importante.
touchée par le chômage de longue durée. La durée moyenne
d’inscription de cette catégorie de demandeurs s’allongeSignes d’amélioration pour le chômage■
d’année en année. Fin décembre 2011, elle est proche de
de longue durée
21 mois, soit 10 mois de plus en moyenne que pour les autres
catégories d’âge. Plus du quart des demandes s’orientent versPour la demande d’emploi de longue durée, quelques signes
les métiers des “services à la personne et à la collectivité”. ❒d’amélioration apparaissent. Le nombre de demandeurs d’em-
ploi inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an augmente de
Karim MOUHALI
1,4 % sur un an, à un rythme bien moins soutenu qu’en 2010
Direccte Aquitaine
(+ 22 %). De fait, leur part atteint 35 % en décembre 2011, soit
deux points de moins qu’un an auparavant. Dans les Pyré- POUR EN SAVOIR PLUS...
nées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne et les Landes, la demande Site Direccte Aquitaine :
d’emploi de longue durée diminue même (respectivement www.aquitaine.travail.gouv.fr --> Publications et statistiques
- 2,9 %, - 2,5 % et - 2,2 %). En Gironde (+ 3,7 %) et Dordogne
Site Dares :
(+ 5,8 %), sa progression est quatre à cinq fois moins importante
www.travail-emploi-sante.gouv.fr
qu’en 2010.
INSEE AQUITAINE 22 L’ANNÉE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 2011 EN AQUITAINE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.