Près d'un salarié du privé sur cinq a plus de 50 ans en 2000

De
Publié par

En 2000, les salariés âgés de 50 ans et plus représentaient 18,4 % de l'ensemble des salariés du secteur privé, alors qu'ils n'étaient que 16 % cinq ans plus tôt.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 910 - JUILLET 2003
PRIX : 2,20€
Près d’un salarié du privé sur cinq
a plus de 50 ans en 2000
Patrick Aubert, division Marchés et stratégies d’entreprise, Insee
n 2000, les salariés âgés de 50 Plus représentés dans l’industrie
ans et plus représentaient 18,4 % que dans les servicesEde l’ensemble des salariés du
Les travailleurs âgés sont surreprésentéssecteur privé, alors qu’ils n’étaient que
dans les secteurs de l’industrie, notamment
16 % cinq ans plus tôt. Plus représentés
l’automobile, les mines ou la construction
dans les secteurs industriels, la fi- navale. Ils le sont aussi dans la construction,
nance, les activités immobilières et la les transports, la santé, la finance, les activi-
tés immobilières et la recherche et développe-santé, ils sont en revanche moins nom-
ment. Dans ces deux derniers secteurs, ilsbreux dans les services. Ils sont plus
représentent 30 % des effectifs. Dans lessouvent employés dans les grands éta-
autres secteurs, principalement de services,
blissements. Les salariés âgés occu-
les salariés de 50 ans et plus sont au contraire
pent aussi en moyenne des postes plus sous-représentés. Ils ne représentent par
qualifiés, surtout les hommes. Toute- exemple que 12 % des effectifs dans les servi-
ces opérationnels, les services personnels, lefois, dans quelques secteurs particu-
commerce de détail et les hôtels et restau-liers, ils sont très nombreux parmi les
rants (graphique 3).non-qualifiés.
Reflétant pour partie les différences de
Effectif de salariés âgésqualification, le coût salarial moyen
des 50 ans et plus est supérieur à celui
3 400 000
des autres salariés. L’écart est particu-
3 200 000
lièrement marqué parmi les très quali-
3 000 000fiés.
2 800 000
En 2000, 3 250 000 personnes de 50 ans et
2 600 000
plus travaillaient dans le secteur privé en
France. Ces salariés représentaient 18,4 % 2 400 000
des effectifs en équivalent année-travail en
2 200 000
2000, contre 16 % en 1995. Entre ces deux
1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000
années, l’effectif de salariés âgés dans le sec-
Source : DADS de 1994 à 2000, Insee
teur privé a augmenté de 23 % (graphique 1).
Cette évolution se vérifie aussi bien pour les hom- La part des salariés âgés s'accroît
mes que pour les femmes : la part des 50 ans et
plus passe entre 1994 et 2000 de 16,7 % à
En %
19 % parmi les hommes salariés du secteur 20
privé, et de 14,5 % à 17,4 % parmi les femmes
19
salariées (graphique 2).
18Cette augmentation n’est pas contradictoire
avec la baisse continue des taux d’activité des
17
50 ans et plus depuis les années soixante. Elle
16provient principalement de l’arrivée à la cin-
quantaine des premières générations du 15
baby-boom. Il s’agit d’un phénomène transi-
14toire : l’arrivée à la retraite de ces générations à
1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000
partir de 2005 conduira à de nouveaux change-
Ensemble Hommes Femmesments du rapport démographique dans les
Source : DADS de 1994 à 2000, Inseeentreprises.
INSEE
PREMIEREprivé, mais cette part vaut 14,9 % pour Secteurs où les salariés âgés sont : Les secteurs d’activité
les non-qualifiés, 17,7 % pour les quali-Année 2000 ont aussi leurs particularités
le plus représentés fiés et 22,6 % pour les très qualifiés
(Définitions). Ces différences concer-Produits minéraux Dans certains cas, la part des salariés
Postes et télé- nent surtout les hommes. Elles tiennentâgés dans un secteur provient d’un effet
communications
à plusieurs phénomènes : le fait que lesde structure. Ainsi, certains secteursActivités financières
plus qualifiés entrent plus tardivementemploient une proportion moyenne
Éducation
sur le marché du travail, l’effet des pro-élevée de salariés âgés, mais cela tient
Industrie automobile
motions en cours de carrière, et enfin lesurtout au fait qu’ils comptent beaucoupConstruction
aéronautique fait que la cessation définitive d’activitéd’établissements de grande taille ou
Recherche et
développement est plus précoce pour les travailleursemployant une main-d’œuvre plus qua-
Activités moins qualifiés.lifiée, dans lesquels la proportion deimmobilières
10 200 30% salariés âgés est en moyenne plus
le moins représentés élevée. L’« effet propre » du secteur
Plus de non-qualifiésServices opérationnels apparaît beaucoup plus faible lorsqu’on
dans certains secteursHôtels et restaurants neutralise l’effet des différences de qua-
Services personnels lification et de taille d’établissement d’un atypiques
secteur à l’autre (Définitions). C’est leCommerce de détail
cas de la construction automobile ouCulture et sport La croissance de la qualification des
Commerce aéronautique, de la recherche et déve- emplois avec l’âge se retrouve dans la
automobile
loppement ou des télécommunications. plupart des secteurs, mais avec un cer-Industries agricoles
Pour d’autres secteurs au contraire, tain nombre d’exceptions (graphique 5).
Conseils et assistance
l’effet propre est élevé, sans que cela se Par exemple, dans les activités financiè-
10 20 30%0
traduise par une part des salariés âgés res, le poids des 50 ans et plus est très
Source : DADS 2000, Insee très élevée, du fait des types d’établisse- élevé parmi les non-qualifiés, de l’ordre
ments dans ces secteurs. C’est le cas de 45 %, alors qu’il n’est que de 19 % et Part des salariés âgés selon le
notamment du secteur « habillement, 25 % pour les salariés qualifiés et très
sexe et le niveau de qualification
cuir », qui compte beaucoup de petits qualifiés. Ceci reflète la forte évolution
En %
établissements. des métiers de ce secteur au cours des25
dernières décennies, avec la substitu-
20
tion progressive au niveau des embau-
Les salariés âgés15 ches d’une main-d’œuvre qualifiée à la
sont plus qualifiés main-d’œuvre non qualifiée. C’est éga-
10
lement vrai, mais dans une moindre
5 Les salariés âgés occupent en mesure, pour les activités immobilières
moyenne des emplois plus qualifiés et les postes et télécommunications, où0
Ensemble Femmes Hommes que leurs cadets. Plus la qualification la part des emplois non qualifiés occu-
Parmi les emplois non qualifiés est élevée, plus la part des salariés pés par des salariés de 50 ans et plus
Parmi les qualifiés
âgés est importante (graphique 4).Parmi les emplois très qualifiés dépasse 35 %, ainsi que dans l’eau, gaz,
Ceux-ci représentent ainsi en moyenne électricité, les activités associatives et leSource : DADS 2000, Insee
18,4 % des effectifs dans le secteur conseil et assistance.
Beaucoup de non-qualifiés âgés
dans certains secteurs atypiques
Part des salariés âgés selon leur qualification et la taille de l'établissement
Santé, action sociale
Conseils et assistance En %
Activités associatives 35
Eau, gaz et électricité
30
Postes et
télécommunications
25Activités immobilières
Activités financières 20
Ensemble 15
0 10 20 30 40 50%
10
-de5 5-9 10-19 20-49 50-99 100-199 200-499 500-999 1000- 2000- 5000 et +Parmi les emplois non qualifiés
1999 4999Parmi les qualifiés
Parmi les :Parmi les emplois très qualifiés taille de l'établissement
Non-qualifiés Qualifiés Très qualifiés
Source : DADS 2000, Insee Source : DADS 2000, Insee
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIEREétablissements de 5 à 49 employés d’autant plus faible que le niveau deSurreprésentation
(18,8 % des effectifs contre 16,5 %). qualification est élevé (graphique 7).dans les grands établissements
Plusieurs facteurs peuvent contribuer à Ce phénomène caractérise surtout les
expliquer cette situation. En particulier, plus petits établissements, où il touche àLa part des salariés âgés dans l’emploi
les grands établissements sont généra- la fois les salariés peu qualifiés et quali-total augmente régulièrement avec les
lement plus anciens et assurent une fiés. Au-dessus de 50 personnes, leseffectifs de l’établissement. Ainsi elle
meilleure pérennité des emplois que les écarts, en termes de proportion depasse de 16,5 % dans les établisse-
petits. De plus, les perspectives de temps complet, entre travailleurs âgés etments ayant entre 5 et 50 salariés à
déroulement de carrière sont meilleures travailleurs plus jeunes sont plus modé-25 % dans les établissements de plus de
dans les grands établissements, ce qui rés, quel que soit le niveau de qualifica-mille salariés, et même 32,3 % dans les
incite les salariés à y rester plus long- tion. Cette propriété reste vérifiée aussiplus de cinq mille salariés (graphique 6).
temps : l’ancienneté moyenne y est donc bien parmi les hommes que parmi lesLes très petits établissements, comptant
plus élevée. femmes.moins de cinq salariés, constituent une
Ces observations sont confirmées par Ces observations tendent à écarterexception puisque les salariés âgés y
l’étude de l’effet propre de la taille de l’explication de la différence entre clas-sont plus nombreux que dans les
l’établissement sur la proportion de sala- ses d’âges par des recours à des
riés âgés. Cet effet est croissant avec préretraites progressives pour les plus
Le temps complet selon l'âge cette taille, à l’exception des très petits âgés. Ce sont en effet les grands établis-
et la qualification établissements. La relation croissante sements qui ont le plus souvent recours
entre taille des établissements et part à ce système, qui concerne d’ailleursEn %
des 50 ans et plus dans l’emploi reste une part assez faible des salariés âgés,
90
vérifiée si l’on considère les niveaux de alors que c’est pour eux que la diffé-
80
qualification séparément. rence, en termes de proportion de temps
70
complet, entre salariés âgés et plus jeu-60
nes est la moins nette.50
Temps complet moins fréquent
40
pour les non-qualifiés30
Le temps complet
20
Les salariés de 50 et plus sont un peu dépend plus du secteur10
moins souvent employés à temps com-0 que de l’âge
25-49 ans 50 ans et plus plet que les salariés de 25 à 49 ans.
Cette situation concerne principalement La proportion de salariés âgés à tempsNon-qualifiés Très qualifiés
Qualifiés Ensemble les salariés non qualifiés. La différence complet est généralement forte dans
Source : DADS 2000, Insee entre classes d’âges s’avère en effet l’industrie, le plus souvent supérieure à
80 %, et faible dans les services (gra-
phique 8). Les écarts entre secteurs sont
par ailleurs beaucoup plus importants en
Proportion de salariés à temps complet selon le secteur ce qui concerne les non-qualifiés, et
dans une moindre mesure les qualifiés,
qu’en ce qui concerne les très qualifiés.
Éducation, santé, action sociale Ces fortes variations entre secteurs ne
Services aux particuliers sont cependant pas propres aux travail-
leurs âgés et correspondent générale-Services aux entreprises
ment à des caractéristiques des secteurs.
Activités immobilières
Dans certains secteurs, néanmoins, le
Activités financières
recours à d’autres formes de travail que
Transports le travail à temps complet est beaucoup
Commerce plus fréquent parmi les travailleurs non
qualifiés âgés que parmi les plus jeu-Construction
nes. Ces formes de travail incluent leÉnergie
temps partiel ainsi que le travail à domi-
Industrie des biens intermédiaires
cile, saisonnier ou intérimaire. C’est le
Industrie des biens d'équipement
cas notamment dans le secteur du
Industrie automobile conseil, où la proportion de non-quali-
fiés âgés travaillant à temps non com-Industries des biens de consommation
plet est une fois et demi plus grande agricoles et alimentaires
que celle des non-qualifiés de 25 à 49010 20 30 40 50 60 70 80 90 100
En % ans. C’est également le cas dans les sec-
Salariés de 50 ans et plus Salariés de 25 à 49 ans teurs de l’eau, gaz, électricité et de la
Source : DADS 2000, Insee santé .
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIERECette différence provient principalementSourcesUn coût salarial plus élevé
d’une de définition des salariés à
des salariés âgés temps complet retenus dans les DADS par
rapport à l’enquête Emploi : le champ duLes résultats présentés ici se rapportent
temps complet dans les DADS inclut en ef-Les coûts salariaux moyens croissent aux salariés du secteur privé et proviennent
fet les salariés travaillant à 80 %, mais ex-des Déclarations Annuelles de Donnéesrégulièrement avec l’âge (graphique 9),
clut, en plus du temps partiel proprementSociales (DADS) de 1994 à 2000, qui sonttraduisant notamment la progression du
dit, tous les postes intérimaires, saison-des données disponibles par établissement
salaire avec l’âge et l’expérience. De ce niers et les salariés à domicile.pour chaque entreprise. Seules les socié-
fait, le coût du travail est plus élevé pour coût salarial horaire moyen : calculétés, les entreprises individuelles, les gran-
comme le quotient du coût salarial totalles salariés âgés que pour toutes les des nationales et les
pour les salariés d’une catégorie de qualifi-associations sont prises en compte. Lesautres classes d’âge. Cette croissance
cation, sur le nombre total d’heures travail-collectivités territoriales et les établisse-est par ailleurs d’autant plus marquée
lées par cette catégorie. Il est donc égal à laments hospitaliers, bien que faisant partie
que la catégorie de qualification est moyenne des coûts horaires moyens pardu champ des DADS, ont été exclus de
élevée. L’écart relatif de coût salarial entreprise, pondérée par l’effectif de l’en-cette étude.
treprise en équivalent temps complet dansentre les salariés de 50 ans et plus et les
la catégorie considérée.salariés de 25 à 49 ans est légèrement Définitions coût salarial relatif : par rapport aux plus
plus important pour les qualifiés que
jeunes, le coût salarial relatif des salariés
pour les non qualifiés, et largement plus âgés désigne le quotient du coût salarial
niveaux de qualification : la répartitionimportant pour les très qualifiés. moyen du groupe des 50 ans et plus sur ce-
simplifiée en trois niveaux de qualification
lui du groupe des 25-49 ans.Ce résultat peut également traduire un
utilisée dans ce texte est définie à partir de
effets propres : ils sont issus d’une modéli-biais de sélection dans l’emploi, notam- la catégorie socioprofessionnelle.
sation décomposant le « logit » de la part
ment pour les plus jeunes et les plus âgés. très qualifiés : cette catégorie regroupe
des travailleurs âgés dans l’emploi total en
les ingénieurs, techniciens, cadres et pro-Ainsi, le faible salaire moyen des moins de une combinaison linéaire d’effets du sec-
fessions intermédiaires.25 ans peut s’expliquer en partie par une teur, de la qualification, de la tranche de
qualifiés : regroupe les ouvriers qualifiés
taille d’établissement et de la région. Parentrée plus tardive sur le marché du travail
et employés administratifs des entreprises.
exemple, l’effet propre du secteur sur lades salariés qui ont suivi des études lon- non-qualifiés : regroupe les ouvriers non
part de travailleurs âgés indique si le sec-
gues. De même, la valeur élevée du qualifiés, ainsi que les agents de surveil-
teur emploie une plus ou moins grande pro-
lance, employés de commerce et person-salaire moyen après 55 ans peut provenir portion de travailleurs âgés que la moyenne
nels des services directs aux particuliers.en partie d’une sortie de l’activité plus lorsqu’on neutralise le fait qu’il emploie une
équivalent année-travail : tous les effec-
main-d’œuvre plus ou moins qualifiée querapide pour les moins qualifiés, dont les
tifs sont exprimés en équivalent année-tra-
la moyenne, dans des établissements desalaires sont les plus bas. vail, c’est-à-dire qu’ils sont pondérés par le
plus ou moins grande taille, avec une répar-
nombre de jours travaillés dans l’année.
tition régionale qui peut différer de la
Cette pondération permet d’éviter les dou-
tition moyenne.
bles comptes. Ainsi, un salarié qui aura
Profil par âge et qualification
changé d’emploi en cours d’année et aura
du coût salarial horaire moyen par exemple travaillé six mois dans un éta-
Bibliographieblissement et six mois dans un autre ne
En francs/heure, année 2000
sera compté qu’une seule fois.
établissement : un établissement est défi-Très qualifiés
ni par une unité géographique, dans la- Anglaret David et Cancé Raphaël:«Le
200
quelle une entreprise exerce tout ou partie papy-boom renforce l’activité des se-
de son activité économique. niors », Premières synthèses, n°15.2, avril
proportion de temps complet : calculée 2002, Dares.Ensemble
150
comme le rapport du nombre de jours tra- Aubert Patrick:«La situation des salariés
vaillés par des salariés déclarés à temps âgés du secteur privé », Document de travail
complet sur le total du nombre de jours tra- du Département des études économiquesQualifiés
100 vaillés dans les DADS. Elle correspond à d’ensemble, à paraître en 2003, Insee.
une moyenne du taux de temps complet Brunet François et Richet-Mastain Lucile :
Non-qualifiés dans les établissements, pondérée par la « L’âge des salariés joue surtout à l’em-
50 taille de ces établissements. Calculée ain- bauche », Premières Synthèses, n°15.3,
si, la proportion de temps complet résultant avril 2002, Dares.
est en moyenne 10 points au-dessous de « Activité professionnelle et vieillisse-
âge
celle qui est habituellement calculée à par- ment »,, Dossiers thématiques n°19, 2001,
Source : DADS 2000, Insee tir de l’enquête Emploi (autour de 85%). Insee - Liaisons sociales - Dares.
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee.fr
Direction Générale :BULLETIN D'ABONNEMENT A INSEE PREMIERE
18, Bd Adolphe-Pinard
75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :
Jean-Michel Charpin
OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2003 Rédacteur en chef :
Daniel TemamAbonnement annuel = 70€ (France) 87€ (Étranger)
Rédacteurs : R. Baktavatsalou,
C. Benveniste, C. Dulon,Nom ou raison sociale : ________________________ Activité : ____________________________
A.-C. Morin
Adresse : ___________________________________________________________________
Maquette : L.Jean
______________________________________ Tél : _______________________________ Code Sage IP03910
ISSN 0997 - 3192Ci-joint mon règlement en Euros par chèque à l’ordre de l’INSEE : __________________________________€.
© INSEE 2003
Date : __________________________________ Signature
<25
25-29
30-34
35-39
40-44
45-49
50-54
>55
INSEE
PREMIERE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.