Recul de l'emploi en 2009

De
Publié par

Le marché du travail francilien a davantage subi les effets de la crise en 2009 qu’en 2008. En 2009, 74 000 emplois ont été détruits dans la région contre 47 000 en 2008. Les effectifs salariés du secteur marchand ont diminué de 1,8 % alors que la baisse atteint 2,2 % en France métropolitaine. L’emploi a mieux résisté à la crise en Ile-de-France du fait de l’importance de la tertiarisation de son économie. Le secteur industriel a été le plus touché par la récession Introduction Des effets plus tardifs de la crise en Ile-de-France L'emploi a mieux résisté à la crise en Ile-de-France L'emploi francilien a bénéficié de la spécialisation de l'économie francilienne
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 32
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

18
Emploi
Recul de l'emploi en 2009
in 2009, 4,1 millions de salariés atténués de la crise dans la région s’ex- Les séries trimestrielles
travaillent en Ile-de-France dans pliquent, en partie, par un recours plus régionales de l’emploiFle secteur marchand hors agri- faible à l’intérim, dû à une moindre salarié marchand
culture, soit le quart des effectifs natio- présence du secteur industriel. Ainsi,
e e Pour la première fois cette année, les séries
naux. En recul de 1,8 % par rapport à la entre le 4 trimestre 2008 et le 4 tri-
trimestrielles d’emploi par région sont corri-
fin de 2008, l’emploi salarié marchand mestre 2009, l’emploi intérimaire a di-
gées des variations saisonnières et calées
francilien a davantage subi les effets de minué de seulement 2,7 % en Ile-de-
sur le niveau national. Elles sont aussi ca-
la crise en 2009 qu’en 2008. En 2009, France contre 3,8 % en province. D’un
lées sur les estimations annuelles d’emploi
74 000 emplois ont été détruits en département à l’autre, les évolutions
au 31 décembre 2007 issues du dispositif
Ile-de-France contre 47 000 en 2008. sont cependant contrastées. L’emploi ESTEL (Estimations d’emploi localisées).
En 2009, les destructions nettes d’em- intérimaire a fortement diminué en
Les informations trimestrielles sur l’emploi
ploi en Ile-de-France représentent un 2009 dans le Val-de-Marne. En re-
salarié proviennent, en quasi-totalité, de
cinquième des destructions nettes vanche, il a augmenté en Seine-Saint-
trois sources :
d’emploi en France métropolitaine. Denis.
- l’enquête sur l’activité et les conditions
d’emploi de la main-d’œuvre (Acemo) réa-Dans la région, une destruction d’em- L’emploi francilien a bénéficié
lisée par la Dares (Ministère du travail) ;ploi sur quatre a lieu dans la capitale.
de la spécialisation
Le département des Yvelines, plus in- - la statistique établie par Pôle emploi à par-
de l’économie franciliennedustriel que les autres départements, tir des réponses des établissements affiliés
est fortement touché. Il perd 11 300 au régime d’Assurance chômage ;
L’économie francilienne est davantageemplois, soit 15 % des destructions de
- la statistique établie par les Urssaf à partirtournée vers les services, qui ont mieuxla région. Dans le Val-de-Marne, les
des réponses des établissements versantrésisté à la crise. Dans les services mar-entreprises de la zone aéroportuaire
des cotisations sociales. La source Urssafchands, l’emploi francilien, hors em-d’Orly ont été particulièrement tou- e
est utilisée depuis le 4 trimestre 1999.plois intérimaires, a reculé de 1,2 % enchées par la crise. La Seine-et-Marne
2009. Il représente 63 % des emplois L’Insee interroge également directementrésiste mieux que les autres départe-
salariés de la région fin 2009. Ce sec- certaines grandes entreprises nationalesments franciliens (3 % des pertes fran-
teur concentre 44 % des suppressions sur l’évolution de leurs effectifs : La Poste,ciliennes).
France Télécom, EDF, GDF, SNCF et RATP.d’emploi en Ile-de-France (contre 9,5 %
en province). Celles-ci se situent prin- En ce qui concerne l’emploi intérimaire, l’in-Des effets plus tardifs
cipalement dans le secteur « Informa- dicateur utilisé consiste en une moyenne
de la crise en Ile-de-France
tion et communication » (16 %) qui sur les cinq derniers jours ouvrés du tri-
regroupe l’édition et la production mestre du nombre de missions d’intérim en
L’impact de la forte contraction de l’ac-
audiovisuelle, les télécommunications cours chaque jour. Cet indicateur est élabo-
tivité sur l’emploi a été décalé d’un tri-
et les services informatiques et d’infor- ré par la Dares à partir des déclarations
mestre en Ile-de-France par rapport à la
mation. mensuelles des entreprises de travail tem-
province. L’emploi francilien n’a ainsi
poraire adressées à Pôle emploi.
e
commencé à reculer qu’à partir du 4 L’emploi industriel francilien, hors em-
trimestre 2008, mais la fin de l’année
plois intérimaires, a diminué de 4,3 %
2009 a été moins favorable pour l’Ile- Pour en savoir plus(- 4,9 % en province) en 2009. L’em-
e
de-France. Au 4 trimestre 2009, l’em-
ploi industriel ne représente que 12 % Lacroix S. : « Les conséquences de laploi est resté quasi stable en province
des emplois salariés franciliens fin crise sur l’emploi dans les régions », Inseealors que le recul de l’emploi dans la 2009 contre 24 % en province. Un peu première, n° 1295, mai 2010.région capitale s’est poursuivi (- 0,5 %).
moins d’un tiers des destructions nettes
Roy J., Satger O. : « En Ile-de-France,
d’emplois franciliens hors intérim se si-
l’emploi résiste mieux à la crise », InseeL’emploi a mieux résisté tuent dans l’industrie, contre six sur dix
Ile-de-France à la page, n° 335, mai 2010.à la crise en Ile-de-France en province.
Rageau F., Roy J. : « Légère reprise de
En 2009, l’emploi a moins reculé en ■■■■ Julie Roy l’activité sans amélioration de la situation
Insee, Service statistiqueIle-de-France qu’en province où il a di- de l’emploi », Insee Ile-de-France à la page,
e n° 327, février 2010.minué de 2,2 % entre le 4 trimestre
e
2008 et le 4 trimestre 2009. Les effets
Insee Ile-de-France 2010 Regards sur... l’année économique et sociale 2009Recul de l'emploi en 2009 19
Evolution de l'emploi salarié privé du secteur concurrentiel non agricole
e
données CVS en fin du 4 trimestre 2009
Industrie Construction Tertiaire Ensemble
Effectif Variation Effectif Variation Effectif Variation Effectif Variation
(milliers) sur un an (%) (milliers) sur un an (%) (milliers) sur un an (%) (milliers) sur un an (%)
Paris 76,8 -2,7 29,1 -3,5 1 184,0 -1,6 1 289,9 -1,7
Hauts-de-Seine 104,6 -1,5 37,9 -2,9 665,9 -1,2 808,4 -1,3
Seine-Saint-Denis 50,1 -6,8 37,4 -0,1 289,1 -0,5 376,6 -1,3
Val-de-Marne 36,6 -2,5 35,4 -3,6 268,9 -2,2 340,9 -2,4
Seine-et-Marne 51,3 -4,6 29,1 0,2 220,9 0,6 301,3 -0,7
Yvelines 81,8 -7,2 34,6 -4,1 262,9 -1,3 379,3 -2,9
Essonne 46,8 -4,0 29,3 -2,1 224,6 -1,9 300,7 -2,2
Val-d'Oise 37,0 -7,2 24,9 -0,5 213,6 -1,9 275,5 -2,5
Ile-de-France 485,1 -4,3 257,7 -2,2 3 329,9 -1,4 4 072,7 -1,8
France métropolitaine 3 345,1 -4,9 1 431,9 -3,4 11 072,2 -1,2 15 849,2 -2,2
Source : Insee, estimations d'emploii
Evolution trimestrielle de l'emploi salarié privé
données CVS en fin de trimestre en milliers
2008 2009 Evolution
2009/2008 au
e er e e e e4 trimestre 1 trimestre 2 trimestre 3 trimestre 4 trimestre 4 trimestre (%)
Industrie 507 100 502 200 496 900 490 400 485 100 -4,3
Construction 263 500 262 700 262 300 259 100 257 700 -2,2
Commerce 688 100 685 200 681 600 677 800 677 300 -1,6
Services marchands, dont : 2 687 300 2 678 100 2 671 800 2 661 900 2 652 600 -1,3
Transports et entrepreposage 372 500 370 900 368 400 365 600 363 800 -2,3
Hébergement et restauration 267 000 266 700 263 800 265 900 267 600 0,2
Information et communication 368 500 372 000 367 300 363 100 356 800 -3,2
Activités financières et d'assurance 322 700 324 700 324 800 323 000 322 400 -0,1
Activités immobilières 71 300 70 900 70 200 69 400 69 800 -2,1
Activités scientifiques et techniques, services 852 500 850 000 847 900 844 900 842 100 -1,2
administratifs et de soutien (hors intérim)
Autres activités de services 343 200 343 700 347 800 346 400 342 900 -0,1
Intérim 89 600 79 200 81 600 83 600 87 200 -2,7
Source : Insee, estimations d'emploi
Evolution de l'emploi par grand secteur
e
base 100 au 4 trimestre 2001- données CVS
110
105
100
95
90
85
80
75
70
41 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 23 4 1 2 3 41 23 4 1 2 34 1 2 34
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Industrie Construction Commerce
Secteurs marchands hors intérim Emploi hors intérim Intérim
Champ : salariés hors secteurs agricole et services non marchands
Source : Insee, estimations trimestrielles d'emploi
Evolution trimestrielle de l'emploi intérimaire entre 2002 et 2009
e
base 100 au 4 trimestre 2001- données CVS
130
120
110
100
90
80
70
41 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 23 4 1 2 3 41 23 4 1 2 34 1 2 34
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Ile-de-France Province
Source : Dares, exploitation des fichiers Pôle emploi des déclarations mensuelles des agences d'intérim
Insee Ile-de-France 2010 Regards sur... l’année économique et sociale 2009

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.