Synthèse régionale - 2007, année de transition

De
Publié par

L'année 2007 a été marquée par des chocs économiques d'une ampleur conséquente : hausse du prix du baril de pétrole et des matières premières alimentaires, euro fort, crise immobilière américaine qui a provoqué une crise financière mondiale.Malgré ces chocs, la croissance mondiale a bien résisté de même que la croissance française.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

SYNTHÈSE RÉGIONALE
2007, année de tran si tion ?
L’année 2007 a été marquée par cons tr uc tion neuv e sont sou te n us ; volume de trav ail in té ri maire et de
des chocs éco no mi ques d’une am - les ac ti vi tés de tr a v aux d’en tre tien durée moyenne des mis sions. Après
pleur consé quente : hausse du prix ont bé né fi cié des mises aux normes la Franche-Comté, la Haute-Nor-
du baril de pé trole et des ma tiè res d’in fras truc tu res et de la montée en mandie est la se conde région fran -
pre miè res ali men tai res , euro f or t, puis sance du plan de ré no va tion ur - çaise en ce qui concerne le re cours
cr ise im mo bi lière amé r i caine qui a baine. Les tra vaux pu blics con tri - à l’in té rim. Co rol lai re ment, le chô -
pro v o qué une cr ise fi nan cière mon - buent éga le ment à ces ré sul tats, mage continue de dé croître pour la
diale. Malgré ces chocs, la crois - ali men tés par la de mande des col - deuxième année consé cu tive ; il at -
sance mon diale a bien ré sis té de lec ti vi tés lo ca les pour la cons tr uc - teint ainsi 7,9 % de la po pu la tion
même que la crois sance fran çaise. tion d’in fr as tr uc tu res . Les g r ands active au 4e tri mestre 2007. L’a mé -
L’é co nomie fran çaise a en effet bé - pro jets en cours (Seine ouest, lio ra tion du marché du tra vail bé né -
né fi cié d’une de mande in té r ieure Eolien off shore, pont Gus tave ficie à toutes les ca té go ries de
dy na mique . L ’a mé lio r a tion sur le Flaubert...) contribuent à soutenir de man deurs d’em ploi, mais plus
marché de l’em ploi s’est de fait tra - ces activités. par ti cu liè re ment aux chô meurs de
duite par la créa tion de plus de Côté agri cul ture, l’année 2007 longue durée.
350 000 em plois en 2007. En re- est sur pre nante du fait des aléas
v anche , le dé fi cit de com pé ti ti vi té de mé téo ro lo gi ques qui ont cha hu té
la France continue de peser sur ses prix et ren de ments. L’année est éga - Moins de bé né fi ciai res
de minima so ciauxéchan ges ex té rieurs : le solde com - le ment con trastée pour les pro duc -
mer cial en pro duits ma n u f ac tu rés tions ani ma les : la hausse du prix
Liée à l’a mé lio r a tion du marchés’est f or te ment dé g r a dé a v ec les des ma tiè res pre miè res pèse sur les
du tra vail, le nombre de bé né fi ciai -parte nai res de la zone euro. Enfin, élev eurs, la fi lière por cine s’ins talle
res de minima so ciaux est plusla hausse du prix du pé trole et des dans la crise ; la pro duc tion laitière
faible en 2007 : la baisse est de 6 %ma tiè res pre miè res ali men tai res a repart.
par rap port à 2006 ; elle concernecom men cé à peser sur l’in fla tion Ré vé la teur du dy na misme éco -
tous les minima so ciaux. Pa ral lè le -dès la mi 2007. no mique , les créa tions d’en tre pr i ses
ment, le nombre de bé né fi ciai res desont nom breu ses en 2007, en
la cou v er ture ma ladie uni v er sellehausse de 16 % par rap port à 2006,
com plé men taire est aussi en légèremême si l’im pact sur l’em ploi estChif fre s d’af fa i res
ré gres sion dans la région. en net pro grès limité car ce sont en gé né ral de pe ti -
Enfin, grâce à un solde na tu reltes unités qui sont créées. Les créa -
En écho au contexte fran çais, (dif fé rence entre les nais san ces ettions sont en hausse dans le
l’ac ti vi té des en tre pr i ses haut-nor - les décès) po si tif, la po pu la tion de la com merce et les servi ces aux per -
man des a pro gres sé en 2007 plus Haute-Nor mandie a aug men té enson nes alors que le dy na misme des
vi ve ment qu’en 2006. Le chiffre d’af - 2007, pour at teindre 1 815 000 ha -ac ti vi tés fi nan ciè res et de
fai res a pro gres sé de 10 % dans les bi tants. Le solde mi gra toire reste enl’immobilier s’estompe.
ser vi ces aux en tre pr i ses a v ec de re v anche dé fi ci taire (- 0,18 % parDu fait de la bonne tenue de l’é -
bonnes per for man ces dans les ser - an). Comme dans l’en semble desco nomie , l’em ploi sa la r ié du sec teur
vi ces in f or ma ti ques et les tr ans por ts ré gions, les nais san ces hors ma ria -concur ren tiel pro gresse de 1,7 % en
rou tiers qui bé né fi cient de la crois - ges sont de v e n ues ma jo r i tai res en2007 en Haute-Normandie , cette
sance des tra fics portuai res en par - Haute-Normandie (57 % des crois sance étant tirée par la cons -
ti cu lier au Ha vre . L ’ac ti vi té des naissances). truc tion et les ser vi ces alors que les
prin ci paux ports normands est en ef f ec tifs in dus tr iels ré g res sent. Dans
effet en pro gres sion en 2007, le port la conti nui té des années pré cé den -
du Havre étant le 1er port français tes, le re cours à l’in té rim est tou -
pour le trafic des conteneurs. Josy DUSSARTjours im por tant : il at teint même des
P our la cons tr uc tion, l’ac ti vi té est Chef du service des étudesre cords, aussi bien en termes de
en hausse de 9 % : les chan tiers de et de la dif fu sionnombre de con trats con clus, de
CAHIER D’AVAL n° 79 - Juin 2008 3





Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.