Taux de chomâge trimestiel - fin du 4e trimestre 2003

De
Publié par

A la fin du 4ème trimestre 2003, le taux de chômage francilien enregistre encore une progression de 0,1 point. L’Ile-de-France termine ainsi l’année 2003 avec un taux de chômage de 9,7 %, équivalent à la moyenne nationale. Au cours du dernier trimestre, le taux de la province est resté stable (9,7 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins


N° 54 - mars 2004
TAUX DE CHOMAGE TRIMESTRIEL
èmeFin du 4 trimestre 2003
ème
la fin du 4 trimestre 2003, le taux de Evolution des taux de chômage trimestriels (*) Achômage francilien enregistre encore une (au sens du BIT)
progression de 0,1 point. L’Ile-de-France
termine ainsi l’année 2003 avec un taux de
chômage de 9,7 %, équivalent à la moyenne %
nationale. Au cours du dernier trimestre, le taux 14
Provincede la province est resté stable (9,7 %). 13
France 12Au cours de l’année 2003, le taux de chômage
métropolitaine11
régional a augmenté de 0,8 point, contre 0,3
10
point en province. L’Ile-de France est, après 9
l’Alsace, la région où la progression du 8 Ile-de-France
chômage a été la plus forte. 7
6
Les départements de la Seine-Saint-Denis, du
1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
Val-d’Oise et de la Seine-et-Marne connaissent
les hausses les plus importantes (+1 point en
(*) En fin de trimestre. glissement sur l’année). Le taux parisien quant
Source : INSEE, en % de la population active, séries corrigées à lui a progressé de 0,7 points. Il s’établit, en fin
des variations saisonnières (CVS).
d’année à 11,5 % et demeure le plus élevé de

la région, après celui de la Seine-Saint-Denis

(13,6 %). Le Val d’Oise termine l’année avec un

taux de 9,6 % tandis que les Yvelines,
l’Essonne et la Seine et Marne affichent des
taux encore inférieurs à 8 %.







Avertissement : Le calcul du taux de chômage s'appuie sur le concept du BIT (Bureau International du Travail). Les taux
mensuels publiés au niveau national et les taux trimestriels calculés pour les régions et les départements font donc l'objet
d'estimations. Ils sont calés sur l'enquête emploi.

Jusqu'en 2002, le taux de chômage n'était connu qu'une fois par an, au mois de mars, lors de la disponibilité des résultats
de l'enquête annuelle sur l'Emploi. Depuis, cette enquête est réalisée en continu sur l'année et les taux de chômage CVS
eme eme emefigurant dans ce tableau ont été calés sur la moyenne annuelle des 2 , 3 , 4 trimestres de 2002 et du premier
trimestre de 2003.

ème
Taux de chômage dans les départements franciliens - fin du 4 trimestre 2003
(au sens du BIT)
%
16
14
12
10
8
6
4
2
0
Source : INSEE, en % de la population active , séries corrigées des variations saisonnières (CVS).


Taux de chômage en fin de trimestre
(au sens du BIT)

2002 2003
ème er ème ème ème
4 1 2 3 4
trimestre trimestre trimestre trimestre trimestre
Paris 10,811,111,411,511,5
Hauts-de-Seine 8,69,09,19,29,3
Seine-Saint-Denis 12,612,913,213,413,6
Val-de-Marne 8,48,79,09,09,1
Yvelines 6,87,17,27,47,5
Essonne 6,97,17,37,57,5
Val-d'Oise 8,69,19,49,49,6
Seine-et-Marne 6,77,07,57,67,7
Ile-de-France 8,99,29,59,69,7
Province 9,49,59,69,79,7
France métropolitaine 9,3 9,4 9,5 9,7 9,7
Source : INSEE, en % de la population active, séries corigées des variations saisonnières (CVS).



_______________
G. ANO

Rédaction achevée le 27 février 2004
Direction régionale de l’INSEE Ile-de-France 7, rue Stephenson Montigny-le-Bretonneux 78188 Saint-Quentin-en-Yvelines cedex -
Internet : www.insee.fr/ile-de-france - Directeur de publication : Alain CHARRAUD - Rédaction et conception de la maquette : Service
èmestatistique de la direction régionale - ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0452 - Dépôt légal : 2 semestre 2003 © INSEE 2003
Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51

77
78
91
95
92
94
93
75
IDF
Province
Métropole

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.