Un chômage faible, mais au prix de fortes migrations d'actifs

De
Publié par

Durant la décennie 1990, la population active de Franche-Comté a augmenté, du fait de l'évolution démographique et de la croissance de l'activité des femmes. L'emploi n'a pas connu la même augmentation : s'il est en hausse sensible chez les femmes, il est en léger recul chez les hommes et ne peut absorber la demande potentielle de travail. C'est donc au prix de migrations importantes d'actifs vers d'autres régions de la métropole que le chômage se mantient à un niveau faible : seule l'Alsace affiche un taux inférieur.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins



2
%
(
( 2
2 $ %
! " # $ " )
! "

3 )
# $ % ))
% ! 4 4 %
" & " $ $
5 ) 6
5 7 % & "
"
’ ( 8 % 4 9

’ ( ( $ )
) * : ( : $ " )
% +, -- . / -,0" )) " &
’ ) ( ’ (
% ) ) )
) 3 $ ; <
% 1 ; 6 " = (

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.