Un emploi salarié sur dix dans la fonction publique d'État en 2002

De
Publié par

En Aquitaine, 111 300 personnes travaillaient dans la fonction publique d'État à la fin de l'année 2002. Fonctionnaires ou non, ces agents occupent environ 10 % des emplois salariés de la région. Le ministère de l'éducation concentre la moitié de ces agents. Grâce aux importantes implantations militaires des Landes, la Défense est le deuxième employeur de l'État dans la région, avec 23 % des agents. Un agent de l'État sur deux est une femme. Elles sont majoritaires à la Santé et à l'Éducation et minoritaires à la Défense et à l'Équipement. Elles travaillent souvent à temps partiel. Entre 2000 et 2002, l'effectif des ministères dans la région a augmenté de 1,8%. Ceux de l'Intérieur et de la Justice ont bénéficié de la plus forte augmentation relative.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LE QUATRE PAGES
INSEE AQUITAINE
UN EMPLOI SALARIÉ SUR DIX DANS LA
FONCTION PUBLIQUE D’ÉTAT EN 2002
En Aquitaine, 111 300 personnes
travaillaient dans la fonction publique
Avec 28 agents des ministères civils pour 1 000 habi-d’État à la fin de l’année 2002.
tants, le taux d’administration publique de l’Aqui-
Fonctionnaires ou non,
taine est légèrement en-deçà de la moyenne de
ces agents occupent environ 10 % métropole. Il est proche de celui de Poitou-Charen-
des emplois salariés de la région. tes. Le taux le plus bas s’observe dans les Pays-de-la-
Loire avec 23 agents pour 1 000 habitants. Les tauxLe ministère de l’éducation concentre
les plus élevés sont mesurés en Limousin, Corse et
la moitié de ces agents.
Ile-de-France (37 pour 1000) où sont localisées les
Grâce aux importantes implantations administrations centrales. Des disparités assez fortes
distinguent aussi les départements aquitains. Ainsi, lemilitaires des Landes,
taux d’administration publique s’élève à 31 agentsla Défense est le deuxième employeur de
pour 1000 habitants en Gironde, contre 26 en
l’État dans la région, avec 23 % des agents.
moyenne dans les autres départements (24 dans les
Un agent de l’État sur deux est une femme. Landes). Cela s’explique par le statut spécifique de
Bordeaux qui accueille les directions régionales desElles sont majoritaires à la Santé
différents ministères, à côté des directions départe-et à l’Education et minoritaires
mentales, quand elles existent. Au-delà, cette
à la Défense et à l’Equipement.
concentration des administrations dans la capitale ré-
Elles travaillent souvent à temps partiel. gionale tient également à la présence de l’Université,
d’écoles d’ingénieurs et d’établissements d’enseigne-Entre 2000 et 2002, l’effectif des ministères
ment supérieur tels que l’Institut d’études politiquesdans la région a augmenté de 1,8%.
ou l’Ecole nationale de la magistrature.
Ceux de l’Intérieur et de la Justice
Les disparités qui distinguent les départements s’ac-ont bénéficié de la plus forte
centuent encore au niveau local. Les zones d’emploi
augmentation relative.
abritant un chef lieu de département connaissent les
taux d’administration les plus élevés. Ailleurs, même
lorsque la densité de population est forte, comme dans
la zone d’emploi de Bayonne-Pyrénées, le nombre
d’agents de l’État par habitant est plus modeste.La fonction publique est organisée autour de trois
grands pôles : l’État, les collectivités locales et les
L’éducation, premier employeur de l’État
hôpitaux. En Aquitaine, 111 300 personnes travail-
laient dans les différents ministères de la fonction Ils sont employés administratifs ou techniques, pro-
publique d’État à la fin de l’année 2002. Fonction- fesseurs des écoles, enseignent au collège, dans un
naires ou non, ces agents occupent environ 10 % lycée ou à l’université. Au total, ces 55 000 personnes
des emplois salariés de la région. La répartition dé- en poste au ministère de l’éducation représentent la
partementale de l’emploi public d’État reflète peu ou moitié des effectifs des agents de l’État en Aquitaine.
prou celle de salarié total. Ainsi, près de Les enseignants du secteur public, qu’ils travaillent
cinq emplois civils sur dix sont localisés en Gironde, dans le primaire, les collèges ou les lycées, consti-
alors que les Landes et le Lot-et-Garonne concen- tuent les deux tiers des personnels du ministère de
trent chacun un emploi sur dix environ. l’éducation en Aquitaine. Les quelque 5 350 établis-
INSEE
AQUITAINE
INSTITUT NATIONAL
DE LA STATISTIQUE
ET DES ÉTUDES
ÉCONOMIQUES
o
N 131
AOÛT 2004Un fonctionnaire aquitain sur deux dans l'éducation nationale sor et des Impôts représentent les trois
quarts des personnels. L’implantationServices 2000 2001 2002
des directions du ministère obéit à des
Éducation nationale, Jeunesse et sports, Recherche. . . . . . . 53 491 54 240 54 907
logiques liées à la nature des servicesdont Enseignement primaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 980 14 147 14 287
rendus à la population. Certaines
Enseignement secondaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 317 29 558 29 828
d’entre elles, comme les directions du
Enseignement supérieur et recherche . . . . . . . . . . . . 5 922 6 012 6 005
Commerce extérieur ou de l’Insee,
Économie, Finances et Industrie 9 232 9 030 9 046
n’ont qu’une représentation régionale.
dont services déconcentrés des Impôts et des Douanes . . 5 333 5 077 4 998
A l’opposé, le Trésor public est implan-
services déconcentrés du Trésor . . . . . . . . . . . . . . . . 2 762 2 811 2 876
té au niveau local.
Intérieur, Dom-Tom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 336 7 725 7 846
dont Police nationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 640 5 973 6 051 Avec 7 800 agents, le ministère de
Équipement et logement, Transports et Mer . . . . . . . . . . . . 6 378 6 322 6 376 l’Intérieur se situe au quatrième rang
Justice. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 963 3 153 3 341 des administrations d’État. Les person-
dont Services judiciaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 426 1 433 1 481 nels actifs de la police nationale consti-
Services pénitentiaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 214 1 386 1 494 tuent le principal contingent, avec près
Protection judiciaire de la jeunesse . . . . . . . . . . . . . . 199 208 230 de 60 % des effectifs totaux. En 2002, la
Agriculture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 386 2 418 2 429 police nationale employait 600 person-
dont Enseignement agricole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 173 1 182 1 177 nes dans le cadre d’un emploi jeune. A
Santé, affaires sociales, Travail-Emploi . . . . . . . . . . . . . . . . 1 214 1 208 1 204 l’expiration de leur contrat, certains de
dont services de l'action sanitaire et sociale . . . . . . . . . . . 718 703 707 ces adjoints de sécurité ont la possibilité
Culture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 349 368 388 d’intégrer définitivement la police na-
Ministère de la défense et des anciens combattants. . . . . . . 25 958 25 440 25 768 tionale par le biais d’un concours spéci-
Autres ministères civils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 11 11 fique. Les autres sont progressivement
Ensemble des ministères en Aquitaine . . . . . . . . . . . . . . . . 109 314 109 915 111 316 remplacés par des fonctionnaires recru-
tés par concours. Faiblement représenté
Les effectifs de la fonction publique d'État dans les ministères en Aquitaine
en proportion dans les Landes, le minis-Source : fichier de paie des agents de l'État, Insee (effectifs 2002 provisoires)
tère de l’Intérieur occupe au contraire
sements préscolaires ou élémentaires core le rôle de la préfecture des Landes une place plus importante qu’en
publics mobilisent à eux seuls près de en matière de défense. Biscarosse, avec moyenne régionale en Dordogne et
14 000 instituteurs ou professeurs des le Centre d’essais des Landes, et Dax dans les Pyrénées-Atlantiques.
écoles. Environ 11 500 inter- grâce à l’Ecole d’application d’aviation
400 emplois à la Cultureviennent dans les 500 collèges publics de légère de l’armée de terre, composent
la région. L’effectif pédagogique des 262 deux autres pôles essentiels, tant du Dans ce classement, le dernier minis-
lycées publics d’enseignement général point de vue de la défense nationale tère employant plus de 5 000 agents en
ou professionnel est voisin, toutes disci- que de leur impact sur l’économie ré- Aquitaine est celui de l’équipement, du
plines confondues. gionale. logement, des transports et de la mer. En
Aquitaine, ce ministère consacre les
La Défense est le deuxième employeur Les attributions du ministère de l’éco-
deux tiers de ses moyens humains aux
de l’État dans la région, avec 23% des nomie et des finances sont vastes et di-
activités liées à l’équipement. La navi-
effectifs totaux, plus de 25 000 person- verses comme l’atteste la présence des
gation aérienne y occupe la seconde
nes. Ce ministère est sur-représenté, administrations des Impôts, du Trésor,
place avec ses 800 emplois. Viennent
puisqu’il occupe près de 6 000 person- des monnaies et médailles, des Doua-
enfin les ministères de la Justice (3 300
nes de plus que ne le laisserait attendre nes, de la Concurrence, consommation
emplois), de l’Agriculture (2 400) dont
le poids global de la région dans l’em- et répression des fraudes, de l’Industrie
la moitié des personnels relèvent de
ploi public de l’État. Cette présence af- et de la recherche, du Commerce exté-
l’enseignement, de la Santé et du travail
firmée tient en particulier aux rieur, de la chambre régionale des
(1 200) et de la Culture (400). En Dor-
implantations militaires situées dans les Comptes, du Commerce et de l’artisa-
dogne et dans le Lot-et-Garonne, les
Landes. Mont-de-Marsan constitue le nat ou encore de l’Insee. Au total, 9 000
emplois d’État liés à l’agriculture occu-
plus gros pôle militaire avec sa base aé- personnes travaillent pour le ministère
pent une place plus importante que
rienne dédiée notamment à la détec- de l’économie et des finances en Aqui-
dans le reste de la région.
tion, au contrôle, aux essais en vol et à taine, soit 8 % des effectifs des agents de
l’instruction des contrôleurs de défense l’État. Il s’agit là d’une proportion voi- En Aquitaine comme en France, un
aérienne. La présence d’unités de gen- sine de la moyenne nationale. A eux agent de l’État sur deux est une femme.
darmerie mobile asseoit davantage en- seuls, les services déconcentrés du Tré- La féminisation des emplois est remar-
oN 131
AOÛT 2004Des agents qualifiésl’État optant pour un temps de travail ré-La source
duit sont majoritairement des femmes.L’Insee recense les agents de l’État à partir des fi-
chiers de paie des principales administrations. Au ministère de la santé et du travail et
Le périmètre de l’État est défini de façon princi- C
au de l’économie et des finan- 32 %palement juridique en référence au statut de la
ces, par exemple, plus du tiers des fem- AFonction publique. Les agents travaillant dans
41%un organisme soumis au droit administratif re- mes travaillent à temps partiel.
crutant sur la base du droit public sont inclus
dans le champ de l’État qui regroupe ainsi les
Pouvant être embauchés sur des con- Bemplois principaux des ministères civils, de la
27 %trats à temps incomplet ou certains moisdéfense et les établissements publics adminis-
tratifs en dehors des caisses de sécurité sociale. de l’année, plus du quart des agents
Dans le cadre de cet article, seuls sont pris en Répartition des agents de l'Étatnon-titulaires travaillent aussi à temps
selon la catégorie en Aquitainecompte les agents de l’État, titulaires ou non,
partiel. Les agents civils non-titulaires Source : fichier de paie des agents de l'État en 2002employés des services civils de l’État ou du mi-
peuvent être ouvriers d’État, contrac-nistère de la Défense et des Anciens combat-
tants. Les agents de l’État hors ministères ne sont tuels, vacataires ou personnels de net-
donc pas pris en compte à l’image des presque explique que plus de deux agents sur
toyage. En Aquitaine, la part des6 000 enseignants employés en Aquitaine dans
trois appartiennent à l’encadrement. La
un établissement privé sous contrat. Les emplois emplois occupés par des non-titulaires
diminution du nombre d’instituteurs ausecondaires sont également exclus du champ de (14%) est un peu plus élevée qu’en mé-
l’analyse. Les résultats reposent sur l’exploita- bénéfice de professeurs des écoles sous
tropole (11%). Dans la région en effet,tion du fichier de paie de 2002, sauf pour les
l’effet de promotions ou de recrute-
taux d’administration publique qui portent sur les ministères de l’Equipement et de
ments tend à renforcer cette caractéris-l’année 2001.
l’Agriculture recourent plus fréquem-
tique. Mais, malgré l’effort engagé pour
ment qu’ailleurs à ce type de contrat.
recruter des personnels qualifiés, le
quable dans les ministères de la santé et taux d’encadrement reste beaucoupDes emplois qualifiésdu travail, où les trois quarts des person-
plus modeste dans certaines adminis-
nels sont féminins, et dans ceux de l’édu- La catégorie A, celle des cadres de l’ad- trations. Au ministère de l’Intérieur en
cation et de l’économie et des finances, ministration, représente environ 40% particulier, les cadres A ne représentent
dont plus de trois agents sur cinq sont des effectifs des agents de l’État en Aqui- que 6,4% des personnes employées.
des femmes. A l’opposé, les ministères taine. Ce constat est à rapprocher de la
Des effectifs en forte progression àde l’Intérieur (32 % des emplois confiés situation qui prévaut dans le secteur pri-
l’Intérieur et à la Justiceà des femmes), de l’Equipement (28 %) vé où les cadres occupent environ 7 %
et de la Défense (moins de 20%) restent des emplois salariés selon les déclara- Le nombre d’agents employés dans
majoritairement masculins. tions annuelles de données sociales. l’ensemble des ministères a augmenté
de 1,8 % entre 2000 et 2002 dans la ré-Du temps partiel
Globalement cependant, en Aquitaine gion. Cette tendance, globalement
comme ailleurs, le taux d’encadrementLe temps partiel est choisi par un peu conforme à la moyenne de métropole,
plus d’un agent sur dix, dans la région élevé observé dans l’administration est résulte d’évolutions assez contrastées
largement imputable à l’Education na-comme en métropole. Cette proportion d’un ministère et donc d’un départe-
de salariés est trois fois moins élevée tionale. Au sein de ce ministère, la très ment à l’autre. Les 2 000 emplois sup-
forte proportion d’enseignants recrutésque dans le secteur privé où ce type de plémentaires créés en deux ans
contrat est parfois imposé. Les agents de par concours après des études longues représentent 10 % environ de l’aug-
mentation globale de l’emploi salarié
Santé, Éducation et Économie : des ministères féminisés de l’Aquitaine au cours de cette pé-
Unité : Milliers riode. Le ministère de l’Éducation con-
Éducation, universités, jeunesse-sport tribue grandement à la hausse globale
des effectifs avec une progression deDéfense Femmes
Économie et finances 1 400 agents dont les trois quarts en Gi-Hommes
Intérieur, DOM-TOM ronde et dans les Pyrénées-Atlantiques.
Équipement et logement, transports, mer
Avec une augmentation respective deJustice
500 et 400 agents, les ministères deAgriculture
l’Intérieur et de la Justice bénéficientSanté et travail
pourtant de la plus forte progression re-Culture
lative. En Dordogne, l’effectif des0 1020 3040 5060
agents de l’État augmente de 200 per-
Les effectifs de la fonction publique d'État en Aquitaine
sonnes en deux ans passant de 1 200 à
Source : fichier de paie des agents de l'État en 2002
oN 131
AOÛT 2004oN 131
AOÛT 2004
Beaucoup d'agents au-delà de 50 ansQuelques informations sur les agents de l’État
Unité : Milliers
50
Le fichier de paye de la Fonction publiqueLes fonctionnaires souvent natifs du Sud Ouest 45
d’État constitue la principale source d’informa- 40En rapportant l’effectif des agents de l’État natifs
tion sur les rémunérations des agents de l’Etat. 35
d’un département à l’ensemble des français e
30Les résultats d’une exploitation au 1/12 des fi-
d’âge correspondant nés dans ce même départe-
25chiers provisoires 2001 et 2002 sont présentés
ment, on obtient des taux très variables. Selon cet 20
e dans l’Insee première N° 977. L’étude
indicateur, le Lot et Garonne arrive en 17 posi- 15
concerne les agents de l’État des ministères ci-tion. Dans ce département, le recrutement a été 10
vils, titulaires et non titulaires, en poste en mé- 5particulièrement important à partir du milieu des
tropole, les enseignants des établissements 0années soixante. Parmi les vingt premiers dépar-
< 25 ans 35 à 49 ans > = 55 ans
privés sous contrat et les emplois jeunes de la 25 à 34 anstements “producteurs”, quatorze appartiennent 50 à 54 ans
Police nationale et de la Justice (en 2002, 1,87 Répartition des agents de l'Étatau Sud-Sud-Ouest. Dans ces départements, sou-
selon la catégorie en Aquitainemillion de personnes).vent ruraux et parfois montagneux, l’accès à la Source : fichier de paie des agents de l'État en 2002
Les salaires des agents de l’État en 2002.fonction publique a longtemps constitué le
Insee Première N° 977 - Juillet 2004.
moyen privilégié de trouver un emploi, voire de
réaliser un objectif d’ascension sociale. 1 400 agents. Dans le Lot-et-Garonne,
Cependant chaque génération présente une géo- L’attractivité de la fonction publique
le nombre de salariés du ministère de lagraphie particulière. La fonction publique devra faire face dans les
L’Ariège reste au fil du temps le département qui Justice progresse de 40%. Cela résulteprochaines années à des départs massifs de cer-
fournit le plus de fonctionnaires.
tains de ses agents à la retraite. Même si tous les pour une part essentielle de la délocali-
Taux d’agents de l’État partants ne sont pas remplacés, elle pourrait être
sation à Agen de l’École nationale d’ad-
pour 1000 natifs de 20 à 55 ans amenée à effectuer des recrutements importants.
ministration pénitentiaire deDordogne 69 Dans ce contexte, Denis Fougère et Julien Pouget
Gironde 55 s’intéressent aux déterminants économiques de Fleury-Mérogis.
Landes 64 l’entrée dans la fonction publique. Ils constatent
Lot et Garonne 71 tout d’abord que le nombre de candidatures, qui A la fin de l’année 2002, près de 30%
Pyrénées-Atlantiques 65 augmente dans les phases où le taux de chômage
des agents de l’État en poste en Aqui-L’origine des agents de l’État. Point Stat N° 2-2003 s’élève, suit de près les cycles économiques. L’at-
Ministère de la Fonction publique, de la Réforme de
tractivité de la fonction publique varie aussi avec taine avaient 50 ans ou plus et 10%l’État et de l’aménagement du territoire - Bureau des sta-
le différentiel de salaires entre public et privé,tistiques, des études et de l’évaluation. avaient atteint ou dépassé la barre des
même si le lien apparaît plus ténu et décalé dans
55 ans. A terme rapproché, lele temps.Les salaires des agents de l’Etat: en moyenne,
2 404 euros brut par mois en 2002 non-remplacement de tous les départs à
Dans la suite, s’appuyant sur un modèle micro
En 2002, déduction faite des prélèvements so- la retraite devrait entraîner une diminu-économétrique, les auteurs tentent de modéliser
ciaux, le salaire net moyen était de 2 026 euros
le choix du secteur, public ou au contraire privé. tion des effectifs de la fonction publique
par mois, primes comprises. La moitié des agents
Ils montrent ainsi que les concours de la fonction
d’État.titulaires gagnait moins de 1 923€ par mois. En publique recrutent bien, parmi tous les candidats
bas de l’échelle, 10 % de ces fonctionnaires per- qui auraient obtenu par ailleurs un emploi dans
cevaient moins de 1 305 € chaque mois. A le secteur privé, ceux dont le salaire potentiel
l’autre extrémité, 10 % disposaient dans le même dans ce secteur est le plus élevé. Mais ce sont Michel DAVID
temps de 3 083€. Le rapport - inter déciles- entre pourtant les peu diplômés qui ont intérêt à entrer
Geneviève PEDEZERTles 10 % les mieux rémunérés et les 10 % les dans la fonction publique, du point de vue du sa-
moins payés est resté stable depuis 2000. L’écart laire de début de carrière.
de rémunération global entre hommes et femmes
Les déterminants économiques de l’entrée dans la fonc-
persiste. En 2002, une femme percevait près de tion publique.
Insee - Économie et statistique N°369-370- 2003.15 % de moins qu’un homme.
Directeur de la publication : François Elissalt -
Rédacteur en chef : Élisabeth Nadeau - Secrétaire de fabrication : Daniel Lepphaille
INSEE Aquitaine - 33, rue de Saget - 33076 Bordeaux cedex
Tél. 05 57 95 05 00 - Fax : 05 57 95 03 58 - Minitel : 3617 INSEE - Internet : www.insee.fr
e
© INSEE 2004 - n° ISSN 1283-6036 - Dépôt légal 3 trimestre 2004
Composition et impression : Insee Aquitaine
Code Sage IA13108
Prix : 2,2€ - Abonnement : France : 12 numéros 22€ - Étranger : 27€

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.