Un large éventail des salaires

De
Publié par

Dans les services marchands... - Les salaires de l'audiovisuel au premier plan - Grande dispersion des salaires à l'intérieur des activités - Forte incidence de la qualification - Les jeunes et les femmes moins souvent cadres - "Toutes choses égales par ailleurs" en âge, sexe, secteur et taille d'établissement, hiérarchie professionnelle inchangée, mais réduction des écarts - Croissance régulière du salaire avec la taille
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 39
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Salaires
Un large éventail des salaires
Christophe RAFRAF - Insee
moitié des salariés. Dans les niveau d’ensemble des services mar-En Alsace, un salarié à temps com-
services marchands alsaciens, ce chands. Dans les activitésplet des services marchands
salaire médian est de 1 250 euros informatiques, la médiane se situe àgagne, en moyenne, 1 600 euros
1 nets par mois, soit 50 euros de plus 1 840 euros. À l’inverse, les rémuné-nets par mois , soit un salaire
que le montant équivalent pour l’en- rations les moins importantes sont at-moyen inférieur à celui de l’en-
semble des régions françaises, hor- tribuées dans les activités dessemble du champ concurrentiel al-
mis l’Île-de-France. services personnels (coiffure, blan-sacien de l’industrie, du commerce
chisseries, cabinets de soins deet des services.
Les salaires de l’audiovisuel beauté, etc.), de l’hôtellerie-restaura-Mais le secteur des services mar-
au premier plan tion, de la sécurité ou du nettoyage :chands se caractérise par un très
la moitié des salariés y gagnentlarge éventail des salaires, avec de Le salaire dans les services mar-
moins de 1 000 euros, soit 20 % denombreuses rémunérations très chands varie fortement selon les que le salaire médian des ser-élevées qui tirent la moyenne vers activités. En Alsace, l’audiovisuel et
vices marchands.le haut, et font que près de 7 sala- l’informatique offrent les salaires
riés sur 10 ont un salaire inférieur à médians les plus élevés. La pré-
Grande dispersion des salairescette moyenne. Aussi, pour mieux sence à Strasbourg de France3 et
à l’intérieur des activitésrendre compte de la réalité, il est d’ARTE contribue à rehausser le ni-
nécessaire de raisonner plutôt en veau des rémunérations de l’audio- Les écarts de salaires constatés
termes de salaire médian, montant visuel, dont le salaire médian atteint entre activités peuvent également
en dessous duquel sont payés la 2 040 euros, soit 63 % de plus que le être importants au sein même de
D'importants écarts de rémunération dans les activités les mieux payées
2 500
Salaire médian mensuel en euros Moyenne services
marchands
Activités audiovisuelles
2 000
Activités informatiques Administration d'entreprise
Architecture,
Publicité et études de marchésingéniérie, contrôle
Services professionnels
1 500
Activités récréatives Promotion et gestion immobilièresAssainissement et
gestion des déchets Location sans opérateur Moyenne
services marchandsAgences de voyage Sélection et fourniture
Hôtels et restaurants
de personnel (hors intérim)
1 000
Sécurité, nettoyage
Services personnels et services divers
500
Rapport inter-déciles
0
1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5
(1) Voir encadré sur les DADS p.32.
29
Insee-Alsace - Les services marchands
Source : Insee, DADS 1999 (salariés à temps complet)Salaires
er
Le salaire médian mensuel dans les services marchands en Alsace au 1 janvier 2000
Salaire médian mensuel (en€) Écart observé (en %) Effet propre (en %)
Secteur
Activités audiovisuelles 2 040 108,5 32,8
Activités informatiques 1 836 87,7 13,6
Administration d’entreprises 1 784 82,4 33,2
Architecture, ingénierie, contrôle 1 569 60,4 13,7
Services professionnels 1 516 55,0 28,2
Promotion, gestion immobilières 1 478 51,1 20,3
Publicité et études de marché 1 471 50,4 15,1
Autres activités récréatives, culturelles et sportives 1 453 48,6 19,5
Assainissement, voirie, et gestion des déchets 1 319 34,8 15,5
Location sans opérateur 1 311 34,1 7,5
Sélection et fourniture de personnel 1 207 23,4 8,4
Agences de voyage 1 163 18,8 9,4
Hôtels et restaurants 1 099 12,3 -2,9
Sécurité, nettoyage et services divers aux entreprises 1 054 7,8 2,4
Services personnels 978 Référence Référence
Catégorie socioprofessionnelle
Cadre et profession intellectuelle supérieure 2 340 143,4 101,4
Chef d’entreprise 1 911 98,8 82,9
Profession intermédiaire 1 493 55,3 37,2
Ouvrier qualifié 1 142 18,8 13,0
Employé 1 051 9,3 10,0
Ouvrier non qualifié 961 Référence Référence
Âge
18 à 20 ans 972 Référence Référence
21 à 25 ans 1 042 7,2 Non significatif
26 à 30 ans 1 211 24,6 6,8
31 à 35 ans 1 370 40,9 16,0
36 à 40 ans 1 434 47,5 21,0
41 à 45 ans 1 459 50,1 25,6
46 à 50 ans 1 507 55,0 28,8
50 ans et plus 1 583 62,8 32,1
Sexe
Homme 1 396 Référence Référence
Femme 1 116 -20,1 -9,5
Taille de l’établissement
1 à 4 salariés 1 148 Référence Référence
5 à 9 salariés 1 216 6,0 5,5
10 à 19 salariés 1 278 11,4 8,9
20 à 49 salariés 1 307 13,8 7,5
50 à 99 salariés 1 354 17,9 10,0
100 à 199 salariés 1 411 23,0 10,8
200 à 499 salariés 1 198 4,4 Non significatif
500 salariés et plus 1 091 -4,9 4,0
Note de lecture : par rapport aux 18-20 ans, pris arbitrairement comme référence, les salariés de 41 à 45 ans gagnent 50 % de plus (écart observé).
Mais si l’on tient compte de l’influence des autre facteurs, le gain lié à l’âge se limite à 25 % (effet propre)
Source : Insee, DADS (salariés à temps complet)
30
Insee-Alsace - Les services marchandsSalaires
ces activités. Dans l’ensemble des catégories représentent plus de la de leur interaction. Aussi, si les jeu-
services marchands, aux deux ex- moitié des salariés ; dans l’informa- nes des services marchands per-
trémités de l’échelle des rémunéra- tique, plus du tiers. Dans les activi- çoivent des rémunérations plus
tions, la différence entre les 10 % de tés peu rémunératrices, a contrario, faibles, c’est d’une part, qu’ils tra-
salariés les mieux payés et les 10 % le poids de l’encadrement est faible: vaillent souvent dans des activités à
les moins bien payés est quasiment l’essentiel des salariés sont em- faible rémunération - par exemple,
de 1 800 euros : 2 620 contre 880 ployés et ouvriers. En Alsace, ce dans l’hôtellerie-restauration ou le
euros, soit 3 fois plus. Cette disper- sont les employés et les ouvriers nettoyage - mais aussi parce qu’ils
sion est un peu plus forte en Alsace non qualifiés des services mar- sont majoritairement embauchés
que celle constatée dans l’ensemble chands qui perçoivent les rémuné- comme employés ou ouvriers. Seu-
des régions de province. rations les plus faibles, lement 16 % des cadres ont moins
Dans les services professionnels al- respectivement moins de 1 050 et de 30 ans, tandis que 50 % ont plus
saciens - professions juridiques et 960 euros mensuels nets pour la de 40 ans. Autre exemple : les fem-
comptables -, le rapport entre les moitié d’entre eux. Le salaire net mé- mes, moins souvent cadres et plus
groupes extrêmes est de 3,6, tradui- dian des cadres s’élève à 2 340 euros fréquemment employées, sont de
sant une variabilité de salaire extrê- par mois, celui des professions inter- surcroît plus nombreuses dans les
mement importante. À l’opposé, médiaires avoisine les 1 500 euros : secteurs à faibles salaires, d’où un
l’hôtellerie-restauration présente une respectivement 2,4 fois et 1,6 fois désavantage par rapport aux hom-
dispersion modérée des rémunéra- plus que celui de l’ouvrier non quali- mes.
tions de ses salariés - comme sou- fié.
vent dans les activités à plus faibles Écarts en baisse,
rémunérations -, avec un rapport qui Les jeunes et les femmes "toutes choses égales par ailleurs"
s’établit à environ 1,8. moins souvent cadres L’analyse statistique "toutes choses
Les autres déterminants de l’écart égales par ailleurs" permet d’isoler
Forte incidence des salaires sont, par ordre d’im- l’effet propre de chacun des fac-
de la qualification portance, l’âge des salariés, leur teurs sur les salaires versés dans
La dispersion au sein des différen- sexe et la taille des établissements les services marchands alsaciens.
tes activités est fortement déter- qui les emploient. Globalement, On constate ainsi qu’à âge, sexe,
minée par les caractéristiques dans les services marchands, secteur et taille d’établissement
personnelles et professionnelles l’avantage salarial est au salarié identiques, la hiérarchie profession-
des salariés. La structure sociopro- âgé de plus de 50 ans par rapport nelle reste inchangée, mais les
fessionnelle, qui reflète la qualifica- au moins de 20 ans (60 % de plus), écarts se réduisent quelque peu.
tion, est donc un déterminant à l’homme comparé à la femme, et Dans ces conditions, un cadre
majeur. Les activités qui "payent enfin au salarié de l’établissement gagne 2 fois plus qu’un ouvrier non
bien" et présentent une large dis- de taille importante. qualifié, le titulaire d’une profession
persion des salaires sont celles où Dans une activité donnée, le niveau intermédiaire, 1,4 fois plus. Le rap-
la concentration de cadres et pro- et l’éventail des rémunérations sont port se limite à 1,1 avec un ouvrier
fessions intermédiaires est la plus la résultante d’une combinaison va- qualifié, comme avec un employé.
forte. Dans l’audiovisuel, ces deux riable de ces différents facteurs et Ces écarts sont alors comparables
à ceux observés pour l’ensemble
des secteurs marchands dans la ré-Isoler l’effet propre à chaque facteur
gion.
La comparaison des salaires médians masque des effets de structure qui peuvent
De même, une fois éliminée l’interfé-
conduire à des interprétations erronées. En effet, une activité peut dégager un sa-
rence des autres variables, le "gainlaire médian plus élevé qu’un autre, simplement parce que les salariés y sont plus
salarial" lié à la seule différenceâgés ou les cadres plus nombreux. Ainsi, l’informatique apparaît a priori comme
d’âge ne sera plus que de 32 % entreune activité très rémunératrice, en raison d’un salaire médian qui est près du
un salarié de plus de 50 ans et undouble de celui versé dans les services personnels ; mais, à profil de salarié iden-
tique par catégorie, âge, sexe et taille d’établissement, l’écart tombe à 14 %. jeune de moins de 20 ans. Et une
La catégorie socioprofessionnelle des salariés, leur sexe ou leur âge, mais aussi femme ayant un profil identique à
la taille de l’établissement employeur et son secteur d’activité sont autant de varia- son collègue masculin gagnerait
bles qui influencent simultanément les niveaux de salaire. Une analyse "toutes simplement9%de moins que ce
choses égales par ailleurs" permet d’isoler l’effet propre de chacune de ces varia- 1
dernier ; ce qui relativise quelque
bles sur le salaire, et d’estimer l’impact de chaque critère, par rapport à une moda-
peu l’écart apparent de salaire mé-
lité de référence qui a été choisie.
dian (20 %, tous effets confondus),
(1) Les plus grands écarts entre hommes et femmes se retrouvent dans l’encadrement, notamment dans les services professionnels,
où ils s’élèvent à 1 000 euros.
31
Insee-Alsace - Les services marchandsSalaires
et peut s’expliquer par des choix dif-
DADS : des informations sur le salarié et son employeurférents de formation ou de parcours
professionnel, aux effets difficile- Cette étude est réalisée à partir des données issues du fichier des DADS (Décla-
rations Annuelles de Données Sociales) pour l’année 1999. Cette déclaration estment mesurables.
un document administratif rempli par les employeurs. Elle comporte des informa-
tions sur le salarié (âge, sexe, qualification, salaire, etc.) et sur son employeur (lo- Le salaire croît régulièrement
calisation de l’établissement, secteur d’activité, taille, etc.).avec la taille
L’étude porte sur les salariés âgés de 18 à 60 ans, travaillant à temps complet
La taille des établissements a un ef- (dans les DADS, au moins 80% de la durée légale de travail). Les stagiaires et les
fet très spécifique. En Alsace, près apprentis ne sont pas pris en compte. Le travail intérimaire n’a pas été retenu par-
mi les activités étudiées.de 6 salariés sur 10 des services
Les salaires considérés sont les salaires nets mensuels de cotisations sociales (ymarchands travaillent dans des éta-
compris CSG, RDS…).blissements de moins de 20 sala-
riés. On observe que le salaire
ne sera plus que de 11%, par rapportmédian croit régulièrement avec la té, du nettoyage et services divers
à celui de moins de 5 salariés. Enfin,taille de l’établissement : un salarié aux entreprises, ainsi que des so-
comparée aux autres critères, la lo-employé dans un établissement de ciétés de distribution de prospectus
calisation de l’établissement, consi-100 à199 salariés gagnera presque et de portage de journaux, des sec-
dérée au niveau de la zone d’emploi,23 % de plus que celui d’une unité teurs qui sont moins rémunéra-
n’a que très peu d’influence sur lesde moins de 5 salariés. teurs.
montants des salaires.Mais au-delà du seuil de 200 sala- Une fois éliminés les effets de struc-
riés, et contrairement à ce qui est ture, la taille des établissements
constaté dans l’industrie, les salai- joue un rôle moins important dans
res décroissent. En effet, dans cette les services marchands que dans
tranche d’effectif, on trouve de nom- l’industrie. L’avantage procuré par
breux établissements de la sécuri- l’établissement de 100 à 199 salariés
32
Insee-Alsace - Les services marchands

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.